Nous sommes au début d’une grande crise politique pouvant écourter le mandat de Macron


Nous sommes au début d’une grande crise politique pouvant écourter le mandat de Macron

.

Coronavirus : la destitution de Macron est réclamée par beaucoup de Français sur twitter !

Les Français confinés chez eux ont tout le temps de s’exprimer sur les réseaux sociaux et au 2ème jour de confinement, les déclarations d’Agnès Buzyn produisent pour l’image de Macron un effet catastrophique.

#Macrondestitution est parmi les premières tendances sur twitter ! La destitution de Macron est donc l’un des principaux thèmes de discussion de ce 18 mars.

Si beaucoup de Français avaient pu se croire sauvés par un père de la Nation après le discours de jeudi, on dirait que cette déclaration a produit un revirement spectaculaire.

Beaucoup se disent scandalisés, Jean-Luc Mélenchon ayant par exemple évoqué la responsabilité pénale des dirigeants informés et qui n’auraient rien fait malgré cela…

Cependant, notre révolutionnaire de salon proposait un remède témoignant peut-être d’une méconnaissance de nos institutions, ou d’une connivence avec le régime en place, invitant seulement une mission d’information parlementaire à se saisir du dossier…

Ce qui ma foi, ne casse pas trois pattes à un canard…

Quel est le but ? Permettre à ses députés « insoumis » de se livrer à des joutes oratoires afin de faire dans le spectaculaire en vue du 2nd tour des municipales ??

.

La Constitution prévoit d’autres procédures, il est vrai largement placées entre les mains du Parlement, d’une part, et de l’institution judiciaire de l’autre.

Il n’existe hélas pas de référendum ou de tribunal populaire pour décider de destituer un président ou juger un ministre. Tout se joue en haut lieu. Le rêve de voir Macron destitué comme l’ancienne présidente du Brésil il y a quelques années risque de relever de l’utopie compte tenu de ces procédures.

Mais elles existent. Macron peut être destitué par le Parlement réuni en haute Cour s’il a délibérément fait courir des risques à la population pour éviter à la bourse de dégringoler par exemple. Ses fidèles, majoritaires au Parlement, oseront-ils lui tourner le dos ? Ont-ils assez de personnalité pour cela ? On peut en douter…

ARTICLE 68.

Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.

Quant aux Ministres, ils relèvent de la Haute cour de Justice, selon des conditions similaires mais avec ici l’intervention de l’institution judiciaire.

Titre X – DE LA RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

ARTICLE 68-1.

Les membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis.

Ils sont jugés par la Cour de justice de la République.

La Cour de justice de la République est liée par la définition des crimes et délits ainsi que par la détermination des peines telles qu’elles résultent de la loi.

ARTICLE 68-2.

La Cour de justice de la République comprend quinze juges : douze parlementaires élus, en leur sein et en nombre égal, par l’Assemblée nationale et par le Sénat après chaque renouvellement général ou partiel de ces assemblées et trois magistrats du siège à la Cour de cassation, dont l’un préside la Cour de justice de la République.

Toute personne qui se prétend lésée par un crime ou un délit commis par un membre du Gouvernement dans l’exercice de ses fonctions peut porter plainte auprès d’une commission des requêtes.

Cette commission ordonne soit le classement de la procédure, soit sa transmission au procureur général près la Cour de cassation aux fins de saisine de la Cour de justice de la République.

Le procureur général près la Cour de cassation peut aussi saisir d’office la Cour de justice de la République sur avis conforme de la commission des requêtes.

Une loi organique détermine les conditions d’application du présent article.

.

On s’étonne finalement que Mélenchon n’envisage pas dans son tweet ces procédures constitutionnelles.

Une chose est sûre : si nous ne sommes qu’au début de l’épidémie, nous ne sommes aussi qu’au début d’une grande crise politique susceptible d’écourter considérablement le mandat d’Emmanuel Macron…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


30 thoughts on “Nous sommes au début d’une grande crise politique pouvant écourter le mandat de Macron

  1. ConanConan

    Merci de nous avoir rappelé le processus juridique de la demande de destitution.
    Comme LREM est largement majoritaire à l’A.N. on peut toujours rêver …
    Je suis surpris de constater que, finalement, le Sénat n’a aucun pouvoir dans ce domaine. Il s’agit pourtant d’une assemblée de « sages » qui, en principe, devrait avoir une grande capacité de propositions afin de remédier à la situation découlant de la forfaiture qui vient d’être révélée aux français.
    Il est vrai qu’avec la grosse baderne complice qui dirige cette assemblée …
    J’ai quand même l’espoir que notre petit Mozart de la politique et de la finance soit pris d’un sursaut d’amour propre (pourtant antinomique à la finance) et qu’il démissionne.
    En effet, après le ratage de sa retraite « universelle », c’est ce que je ferais à sa place …et je m’enfuirais le plus loin possible de l’Elysée !!… Honolulu par exemple …

    1. AvatarFomalo

      Arrêtez à la fin, de qualifier le maqueron de Mozart de la politique; c’est par trop insultant pour Mozart.

      1. Avatarvieux bidasse.

        D’accord avec vous, Mozart jouait du piano, du violon, et autres.
        Le maquereau ne connait que la flûte et le pipeau.

    2. MaximeMaxime

      Il faudrait un référendum de révocation du président.
      Cela s’imposerait juridiquement en vertu du principe du parallélisme des formes : celui qui nomme devrait avoir le droit de révoquer.
      Bien entendu, TOUS nos gouvernants jusqu’à présent nous ont privé de ce droit précieux : limoger le mandataire qui ne donne pas satisfaction.
      Alors même que le Code civil prévoit la révocabilité « ad nutum » des mandataires…
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000006445236&idSectionTA=LEGISCTA000006136404&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20200319
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parall%C3%A9lisme_des_formes
      C’est bien la raison pour laquelle nous ne sommes pas et n’avons jamais été en démocratie…

        1. MaximeMaxime

          c’est effectivement ce que je me disais en écrivant ce commentaire… je deviens de plus en plus laconique avec le temps 🙂

      1. AvatarCoupendeux

        Votre texte est une histoire Marseillaise?
        Un référendum? il ne s’y risquera pas, car il connait d’avance le résultat de ses mensonges.

  2. Avatardurandurand

    Il n’y a qu’une seule Haute Cour et un seul pouvoir , c’est le Peuple , attendre que tous ces corrompus d’élus prennent la décision pour lancer la destitution de cramon ,c’est d’attendre que les poules aient des dents !
    Seul le PEUPLE DE SOUCHE peut le destituer ,tous ces traîtres et ces corrompus doivent rendre compte au Peuple !

    1. AvatarRODRIGUE

      Macron et son gouvernement sortiront écrasés non pas par une destitution que leurs copains en place n’engageront pas mais par le peuple !
      Face à une révolution, la constitution, tout le monde s’en branle !
      Quand il va se retrouver avec une corde au coup, il pourra toujours dire que la règle constitutionnelle n’est pas respectée, il n’aura même pas le temps de finir sa phrase qu’il sera déjà pendu et mort !

      1. AvatarMichel

        @Rodrigue C’est en effet la seule bonne chose à retenir. Que cette bande de criminels soit exécutée jusqu’au dernier. Ou qu’ils crèvent avec le virus (la Russie vient à l’instant de faire savoir qu’elle avait trouvé la séquence du virus, donc, à brève échénace, l’antidote). Si on annoncait que le Macron et ses complices étaient infectés et qu’ils allaient crever, on sortirait aussitôt le champagne. C’est incroyable qu’on en soit arrivé là : un des plus beaux pays du monde avec des assassins pour le gouverner.

  3. AvatarKarnyx

    Macron et Castaner paraissent depuis longtemps dépassés par les évènements.
    Ils rêvaient de réaliser leurs fantasmes grâce aux vertus du pouvoir, sorties furtives à Marrakech, San Francisco ou Miami…
    Ils ont cru en la théorie du « tout le monde il est gentil ».
    Ils ont ignoré que gouverner c’est protéger les intérêts de son peuple.
    Ils se sont imaginés soutenus par des citoyens du monde entier, mais aujourd’hui quand ils se retournent il n’y a personne derrière eux.

  4. Avatarclaude t.a.l

    Vous me semblez bien optimiste, Maxime …..

    Si des élections avaient eu lieu en France entre le vote des pleins pouvoirs à Pétain ( 1940 ) et la Libération, il les aurait toutes gagnées sans problème …..

    Je crains que nous n’ayons la même configuration avec Macron ….

  5. AvatarVan Dunord

    Ne vous inquiétez pas. Si on arrive à destituer Micron, quelqu’un d’autre, aussi intelligent prendra sa place.
    Regardez le premier tour des élections municipales, malgré la situation catastrophique, est-ce que les français ont compris quelque chose ?
    Ils ont encore réélu les mêmes traitres. A moins que les urnes ne soient trafiquées.

    1. Avatarjojo ( leplombier )

      Bonsoir cet individu n’est pas spécialement intelligent . C’est par contre un très grand manipulateur . La preuve ? C’est qu’il fait croire qu’il est intelligent .

  6. AvatarPUGNACITE

    Le gouvernement n a aucunement voulu sauver un maximum d individus..
    La prise de connaissance et de conscience a eu lieu selon la dhimmitude macroniste pour elle et sa carrière ou, ? Pour le foyer conjugal …
    Telle peur être la question à clarifier.
    Dans l acception actuel des événements et des révélations incompréhensibles avant…
    Elle savait en Janvuer et avait averti.
    Elle a quitté en tant que commandant amiral politique..C est une honte concomitante tant en tant que ministre que medecin qu elle est.
    Quant au reste du gouvernement autant incapable que uatrogebe , il doit démissionner pour l honneur et constituer un gouvernement temporaire

  7. Avatarvendéenne

    Les Français d’aujourd’hui à 80% râlent, n’arrêtent pas de râler sur les réseaux sociaux maintenant et pour cause. Mais une fois la crise passée, ils accepteront à nouveau un pouvoir corrompu de gauche de centre gauche ou de centre droit et dans tous les cas de figures les préféreront au RN.
    Par ailleurs, une majorité de ceux qui demandent la destitution est certainement à gauche (socialos, mélanchonistes, gauchistes, communistes et écolos) car les élections municipales viennent de leur donner un bienheureux signal.
    Il n’y a aucune chance que ceux qui pourraient vraiment changer la France viennent au pouvoir dans un avenir proche (quelques années).
    mon choix jusqu’ à ce qu’apparaisseIl est très probable que nous ayons les mêmes sous des étiquettes un peu différentes mais tous islamophiles et immigrationnistes dans les assemblées et au pouvoir. Au fait , pour ceux qui voient LR et une partie des centristes comme étant de droite, me paraissent complètement à côté de la plaque.
    Il n’y a aucune vrai droite en France depuis bien longtemps et même le RN n’est pas de droite avec une politique économique largement inspirée des idées de la gauche. Seulement comme c’est le seul parti qui n’a jamais gouverné, ce sera mon choix jusqu’à ce que naisse enfin une véritable droite dans ce pays (je serais sans doute morte avant. Je maintiens envers et contre tout que la gauche et les idées de gauche sont ce qui tuent la France depuis fort longtemps. Partout dans le monde la gauche a fait faillite.Les idées qu’elle véhicule sont de la poudre de perlimpinpin tout juste bonnes pour des populations décérébrées et irresponsables. Exit RR

    1. MoktarMoktar

      @vendéenne; beaucoup de perspicacité dans votre commentaire. J’y adhére totalement.
      Je me permets d’y rajouter (mon grain de sel): La France étant devenue depuis fort longtemps un pays sous-développé – en tous domaines du reste – (ceux qui ne me croient pas peuvent faire le point de ce qu’est la france depuis 50 ans.
      Donc elle est aujourd’hui sur la même ligne que ces pays dits sous-développés et par conséquent pour qu’elle puisse sortir du marasme, il n’y a, hélas ou heureusement, une seule solution: prise du pouvoir par l’armée qui, bien entendu, causera marasmes mais en tous cas éclaicira les rangs et les esprits.
      A moins que quelqu’un me prouve du contraire et m’indique aujourd’hui quel pourrait être celui ou celle capable de relever le défi.
      Je lance les paris.

  8. MoktarMoktar

    Bonsoir mes chers camarades…d’infortune.
    Ce titre est extraordinaire et l’on pourrait se prendre à rêver; mais ce n’est pas connaître la véritable nature du psychopathe narcissiste.
    Quelles que soient les mesures pouvant donner lieu à une destitution; quelles que soient les divers articles de la constitution permettant une destitution du chef de l’état délabré.
    Monsieur Macron s’assoit dessus et restera jusqu’à la fin de son mandat et, je suis prêt à faire le pari, qu’il serait bien capable (grâce aux veaux) de renouveller un mandat.
    On n’observe que les tweets et autres des personnes qui n’ont du reste de courage que dans les écrits; ils s’expriment et beaucoup suivent un mouvement. Dans les faits vous constaterez que ce que votre voisin vous a assuré ce matin, il en écrira l’inverse l’après-midi. Tous les peuples du monde sont ainsi et les Français particulièrement.
    Les exemples sont légion (pas légion étrangère) sur le fait des renversements de situation. C’est le dernier qui a parlé qui a raison.
    Cela étant ce serait un vieux pieu que cette prophétie se réalise.

  9. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    La gestion de la crise sanitaire par nos zélites est à l’image de celle de la crise migratoire : calamiteuse, et ce n’est qu’un euphémisme.

    Incapables de se déjuger, quelles que soient les circonstances et les conséquences ; ils se défaussent avant tout sur les Gaulois réfractaires de leurs impérities.
    Crise sanitaire : Selon le dernier discours du cheffaillon ce sont les Français qui sont irresponsables alors que lui et sa femme ont donné l’exemple (criminel) de leur sortie au théâtre, l’accueil (criminel) des supporters italiens, sans citer l’envoi des 17 millions de masques à la Chine, 5 000 kits de tests en Algérie, et tout dernièrement l’aveu de la buzyn et Dieu sait quoi d’autre encore. Liste non exhaustive.
    Crise migratoire : plus rien à démontrer. Non exhaustif

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « Nous sommes au début d’une grande crise politique pouvant écourter le mandat de Macron ». Pas du tout de l’avis d’un député qui préfère rester dans l’anonymat en affirmant que cette crise sanitaire est salutaire pour macron possiblement réélu en 2022 face à Marine. C’est vrai qu’avec les veaux que on a en France… : https://www.valeursactuelles.com/politique/avec-le-coronavirus-macron-sest-impose-comme-le-pere-de-la-nation-selon-un-depute-lrem-117301

    1. MaximeMaxime Post author

      absolument, mais dans mon optimisme je cherche à accomplir une parole performative 🙂
      à l’heure de la publicité permanente, du produit marketing, si déjà on n’écrit pas l’idée noir sur blanc, elle n’a aucune chance de triompher un jour…

  11. MoktarMoktar

    @vent; et ce député a parfaitement raison; c’est nous qui serons….dép..ités.
    De tous temps les Français qui s’accordaient à critiquer les Italiens sont bien pires car de surcroit ils sont faux culs; j’évoque les Français bien sûr. 2 Goal qui reste leur idole et qui connaissait bien son peuple disait en les évoquant: »les Français sont des veaux ». Et oui je confirme les Français sont bien des veaux qui ne savent que meugler. Par le passé ils furent une minorité, petite minorité qui fort heureusement releva le niveau patriotique (aïe..j’ai dit un gros maux..plus personne n’en connait sa signification). Vous qui intervenez sur R.R. vous savez fort bien que j’ai raison, car combien y a t’il d’intervenants pour quelque article que ce soit? L’on retrouve toujours les mêmes. N’était-ce pas une preuve que cette nouvelle génération de Français ne se préoccupe que d’une chose: jouer les gros bras la casquette à l’envers; mais…mais baissant la tête au croisement d’une racaille.
    Alors Macron qui, contrairement à ce que beaucoup croient, n’est pas un imbécile saura en temps opportun faire passer son message, tout comme il le fait du reste en ce moment. Où sont donc les héros d’antan?

  12. AvatarGeorges Favier

    Cessez de rêver : il est au ‘pouvoir’ après avoir été rejeté par 70% des inscrits et il a bien l’intention d’y rester sans que vous ne fassiez jamais rien contre….

  13. Avatarberger

    Aucune révolution ne s’est faite en demandant l’avis de l’assemblée nationale, de la banque centrale, des institutions internationales etc. Les gens furieux ou les militaires entreprenants s’emparent du pouvoir, jugent les criminels, et réorganisent l’Etat, point barre. En 1789 aucun avis n’a été demandé auprès des Cours européennes et les Belges de 1830 n’ont pas attendu l’avis du roi des Pays-Bas….

Comments are closed.