Le papier toilette, c’est sacré ! Il faut s’en emparer


Le papier toilette, c’est sacré ! Il faut s’en emparer

Rubrique Humour mortel

Le confinement à venir ne doit pas être l’occasion d’une panne sèche de papier toilette.

Ce serait trop horrible de devoir passer 5 semaines cloîtré chez soi avec rien d’autre à faire que manger, dormir, aller aux toilettes et de tomber aussi subitement que malencontreusement à court du sacrosaint papier au milieu de cette période troublée.

Quitte à tomber malade ou à transmettre le virus, précipitez-vous dans les magasins, soyez féroces et prenez tout ce que vous pouvez.

S’il vous reste un peu de place dans le caddie, bien sûr, vous pouvez aussi prendre un peu de nourriture.

Mais attention, on vous surveille…

.

La valeur du papier toilette a décuplé. C’est devenu un produit de contrebande au coeur des trafics les plus douteux. Ci-dessous, la police se photographie avec sa nouvelle prise : 8 tonnes de PQ pur à 95 % importé d’Espagne.

.

Sauté ou mijoté, c’est toujours un succès. Bon appétit !

Message de la police de Newport (Oregon, USA) :

(Attention, les erreurs dans le message de la police qui pourraient vous causer de terribles désagréments sont corrigées dans le message de Laurent P qui le suit)

« Il est difficile de croire que nous devons même afficher cela. N’appelez pas le 9-1-1 juste parce que vous n’avez plus de papier toilette. Vous survivrez sans notre aide.

En fait, l’histoire vous offre bien d’autres options en cas de besoin si vous ne trouvez pas un rouleau de votre mouchoir doux et ultra-doux à deux épaisseurs parfumé aux agrumes.

Les marins utilisaient de vieilles cordes et des lignes d’ancrage trempées dans l’eau salée. Les anciens Romains utilisaient une éponge de mer sur un bâton, également trempé dans l’eau salée. Nous sommes une ville côtière. Nous disposons d’une abondance d’eau salée. On utilisait aussi des coquillages.

Les Mayas utilisaient des épis de maïs. Les Américains coloniaux utilisaient aussi le noyau de l’épi. Les agriculteurs n’utilisaient pas seulement des épis de maïs, mais aussi des pages de l’Almanach des agriculteurs. De nombreux Américains ont profité des nombreuses pages arrachées à des catalogues gratuits tels que Sears et Roebuck. Le catalogue de Noël de Sears, quatre fois plus épais que le catalogue normal, permettait de nettoyer une famille de trois personnes de décembre à la Saint-Valentin, ou à la Saint-Patrick si elles étaient frugales.

Et puis, bien sûr, il y a toujours des alternatives au papier toilette. Les tickets de caisse, le journal, les chiffons, la dentelle, les boules de coton et le rouleau de papier toilette vide qui se trouve sur le support en ce moment. De plus, il existe une variété de feuilles que vous pouvez utiliser en toute sécurité. Le magazine Mother Earth News vous dira même comment fabriquer vos propres lingettes en utilisant quinze feuilles différentes. Quand tout le reste échoue, vous avez des pages de magazine. Commencez à sauvegarder les catalogues que vous recevez par la poste et que vous jetez habituellement dans la poubelle de recyclage. Faites preuve d’ingéniosité. Soyez patient. Il y a une pénurie de PQ. Cela aussi va passer. Mais n’appelez pas le 911. Nous ne pouvons pas vous apporter de papier toilette. »

😂

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10151320062944944

.

Remarque essentielle de Laurent P :

RIEN D’AUTRE QUE DU PQ DANS VOS TOILETTES !
Le texte ci-dessus est bien évidemment de l’humour mais au cas où certains lecteurs devraient en venir à la dernière extrémité fécale, il faut savoir qu’il ne faut SURTOUT PAS utiliser du papier journal, ou tout papier imprimé, en lieu et place du papier toilette, aussi fin soit-il !

Pourquoi ? Parce que si vous utilisez autre chose que du papier toilette dans votre cuvette des WC vous allez plus ou moins rapidement BOUCHER le tuyau d’évacuation. En effet le papier toilette est un papier SANS COLLE, donc il se DISSOUS dans l’eau, tandis que le papier destiné à être imprimé est rendu résistant par ajout de colle. Faite l’expérience de mettre une feuille de PQ dans un seau d’eau. Agitez l’eau : vous verrez le papier se disloquer presque instantanément en petits filaments. Ces filaments ne risquent pas de boucher les canalisations, ils sont tout petits et sont évacués par le flux d’eau

Inversement, mettez du papier journal dans le seau, ou pire, de l’essuie-tout de type sopalin, agitez : le papier se déchire très peu, et il ne se déchirera pas par la seule force de l’eau qui l’entraîne dans la canalisation. Au contraire, ce type de papier va, dans le meilleur des cas, se plaquer contre la paroi du tuyau et au bout d’un certain temps, les couches de papier s’accumulant, surtout dans les coudes de la canalisation ou les parties avec peu de pente, l’évacuation va se boucher. Si vous n’avez pas de chance, le papier peu même créer un opercule suffisamment résistant pour boucher immédiatement l’évacuation. Les publicités pour essuie-tout vantent d’ailleurs les qualités de résistance au déchirement de leur produit. C’est très bien quand ce papier est utilisé comme essuie-tout, mais c’est une catastrophe s’il est utilisé comme essuie-Q !

Et pareillement, pire encore même, pour les lingettes, car les lingettes ne sont PAS du papier, c’est du TISSU !
Alors, me direz-vous, pourquoi avant on utilisait du papier journal ? Cela a toujours été le cas UNIQUEMENT pour les toilettes PAS raccordées au tout-à-l’égout ! A savoir les toilettes de type « la cabane au fond du jardin » qui n’étaient rien d’autre qu’une fosse se remplissant lentement et que l’on vidangeait ou que l’on rebouchait pour aller en creuser une 10 mètres plus loin quand elle était pleine.

Voilà pourquoi, EN ZONE URBAINE, et pour toutes les toilettes raccordées au tout-à-l’égout (ou même à une fosse septique), le PQ est très important, le SEUL à utiliser.

Mais n’en stockez pas plus que d’habitude, il n’y a absolument pas pénurie, ni de production, ni d’acheminement. Si cela devait arriver (ce qui n’arrivera pas) la solution la meilleure c’est la technique romaine de l’éponge, à laver au savon après usage (une solution qui ne bouchera pas vos toilettes mais qui restera, euh, emmerdantes…)

Et si c’est déjà trop tard, vos toilettes sont bouchées ? Une solution qui marche le plus souvent : Evacuez le contenu de la cuvette dans deux seaux, introduisez un large tube souple (tuyau d »aspirateur sacrifié…) dans le siphon, le plus loin possible. Tirer la chasse pour faire un bouchon d’eau au dessus du tube, à un cm de déborder (la capacité de la cuvette et du réservoir sont calculées pour que justement ça ne déborde pas). Mettre le tuyau à la bouche et souffler le plus puissamment et le plus brutalement possible. Toute la pression de votre souffle va partir dans la canalisation grâce au bouchon d’eau qui ne va quasiment pas se soulever du fait de son énorme poids. La bulle va partir comme un boulet de canon dans la canalisation pour disloquer le bouchon. Répéter jusqu’à ce que ça se débouche. Voir préventivement sur youtube ou internet d’autres techniques, dont notamment celle du « balai espagnol ». Mais gardez bien à l’esprit que des couches de papier ou de lingettes mouillées plaquées contre un tube, c’est très solide et que malheureusement la meilleure solution sera bien souvent de démonter les toilettes pour aller retirer le bouchon collant.

Donc RIEN D’AUTRE QUE DU PQ DANS VOS TOILETTES !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


16 thoughts on “Le papier toilette, c’est sacré ! Il faut s’en emparer

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Il y a aussi l’eau, c’est propre, net… what’else ?
    Diy : remplissez d’eau une bouteille, pichet… à portée de main. C’est simple, rapide. Ne pas oublier de mettre à sa disposition une serviette de toilette pour se sécher. Certes, cela demande une petite organisation mais rien à côté d’une éventuelle frustration de constater qu’il n’y a plus rien dans votre rayon préféré alors que le chariot de votre voisin en déborde.

      1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

        @ Paco
        Allez faire un petit tour au VN : la population se nettoie avec une douchette installée à proximité.

        En Occident les toilettes n’en sont pas équipées.

  2. Laurent PLaurent P

    RIEN D’AUTRE QUE DU PQ DANS VOS TOILETTES !
    Le texte ci-dessus est bien évidemment de l’humour mais au cas où certains lecteurs devraient en venir à la dernière extrémité fécale, il faut savoir qu’il ne faut SURTOUT PAS utiliser du papier journal, ou tout papier imprimé, en lieu et place du papier toilette, aussi fin soit-il !
    Pourquoi ? Parce que si vous utilisez autre chose que du papier toilette dans votre cuvette des WC vous allez plus ou moins rapidement BOUCHER le tuyau d’évacuation. En effet le papier toilette est un papier SANS COLLE, donc il se DISSOUS dans l’eau, tandis que le papier destiné à être imprimé est rendu résistant par ajout de colle. Faite l’expérience de mettre une feuille de PQ dans un seau d’eau. Agitez l’eau : vous verrez le papier se disloquer presque instantanément en petits filaments. Ces filaments ne risquent pas de boucher les canalisations, ils sont tout petits et sont évacués par le flux d’eau
    Inversement, mettez du papier journal dans le seau, ou pire, de l’essuie-tout de type sopalin, agitez : le papier se déchire très peu, et il ne se déchirera pas par la seule force de l’eau qui l’entraîne dans la canalisation. Au contraire, ce type de papier va, dans le meilleur des cas, se plaquer contre la paroi du tuyau et au bout d’un certain temps, les couches de papier s’accumulant, surtout dans les coudes de la canalisation ou les parties avec peu de pente, l’évacuation va se boucher. Si vous n’avez pas de chance, le papier peu même créer un opercule suffisamment résistant pour boucher immédiatement l’évacuation. Les publicités pour essuie-tout vantent d’ailleurs les qualités de résistance au déchirement de leur produit. C’est très bien quand ce papier est utilisé comme essuie-tout, mais c’est une catastrophe s’il est utilisé comme essuie-Q !
    Et pareillement, pire encore même, pour les lingettes, car les lingettes ne sont PAS du papier, c’est du TISSU !
    Alors, me direz-vous, pourquoi avant on utilisait du papier journal ? Cela a toujours été le cas UNIQUEMENT pour les toilettes PAS raccordées au tout-à-l’égout ! A savoir les toilettes de type « la cabane au fond du jardin » qui n’étaient rien d’autre qu’une fosse se remplissant lentement et que l’on vidangeait ou que l’on rebouchait pour aller en creuser une 10 mètres plus loin quand elle était pleine.
    Voilà pourquoi, EN ZONE URBAINE, et pour toutes les toilettes raccordées au tout-à-l’égout (ou même à une fosse septique), le PQ est très important, le SEUL à utiliser.
    Mais n’en stockez pas plus que d’habitude, il n’y a absolument pas pénurie, ni de production, ni d’acheminement. Si cela devait arriver (ce qui n’arrivera pas) la solution la meilleure c’est la technique romaine de l’éponge, à laver au savon après usage (une solution qui ne bouchera pas vos toilettes mais qui restera, euh, emmerdantes…)
    Et si c’est déjà trop tard, vos toilettes sont bouchées ? Une solution qui marche le plus souvent : Evacuez le contenu de la cuvette dans deux seaux, introduisez un large tube souple (tuyau d »aspirateur sacrifié…) dans le siphon, le plus loin possible. Tirer la chasse pour faire un bouchon d’eau au dessus du tube, à un cm de déborder (la capacité de la cuvette et du réservoir sont calculées pour que justement ça ne déborde pas). Mettre le tuyau à la bouche et souffler le plus puissamment et le plus brutalement possible. Toute la pression de votre souffle va partir dans la canalisation grâce au bouchon d’eau qui ne va quasiment pas se soulever du fait de son énorme poids. La bulle va partir comme un boulet de canon dans la canalisation pour disloquer le bouchon. Répéter jusqu’à ce que ça se débouche. Voir préventivement sur youtube ou internet d’autres techniques, dont notamment celle du « balai espagnol ». Mais gardez bien à l’esprit que des couches de papier ou de lingettes mouillées plaquées contre un tube, c’est très solide et que malheureusement la meilleure solution sera bien souvent de démonter les toilettes pour aller retirer le bouchon collant.
    Donc RIEN D’AUTRE QUE DU PQ DANS VOS TOILETTES !

    1. Julien MartelJulien Martel Post author

      Waouah ! J’ai tout compris et c’était passionnant. Vous avez un don pour la pédagogie des matières scientifiques et techniques.

  3. Avatarpalimola

    Dans le supermarché du coin plus de pq non plus et c’est en majorité des mouquères qui ont vidé le rayon par pleins chariots , je comprends plus , ne sont ils pas sensés se torcher le joufflu avec les mains ? du moins la droite vu que la main gauche est impure .

    1. AvatarRajkoumar

      @palimola
      désolé, c’est le contraire, la main gauche étant « impure », elle a bénéficié de cet énorme avantage : se torcher le Q
      la droite, c’est pour s’empiffrer de loukoums
      il n’est pas dans mes habitudes de créer des polémiques, mais cette fois, le sujet est trop sérieux.

  4. Avatarpier

    Dans le désert il se torchent le cul avec 1 caillou

    moi j ai connu l ‘ époque du papier journal (le PQ n ‘existait pas )
    la grand mère mettait au clou  » la semaine radiophonique  » et ce n ‘était pas de l ‘offset , mais de bonne encre grasse .
    .
    maintenant système siamois

    https://www.youtube.com/watch?v=Mu10yBM6TKQ

    mode d ’emploi
    https://www.launchingpeople.fr/maison/comment-utiliser-douchette-wc/

    affaire d ‘état
    http://www.gavroche-thailande.com/actualites/politique/110514-thailande-politique-des-douchettes-de-wc-reclamees-d-urgence-au-parlement

  5. Avatarexocet

    et pourquoi pas de la paille de fer pour vous touchez, c’est peut-être un peu rugueux comme procédé mais très efficace.

  6. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    @ cricri
    Ça, c’était avant. Aujourd’hui, dans la très large majorité des logements il n’existe plus, sauf cas particuliers. Et, encore, il figurait dans les salles de bains et aucunement à proximité du trône, sauf si celui-ci est également situé dans ladite salle de bains, évidemment.

  7. AvatarHoplite

    Faire comme dans d’autres pays: un sac plastique dans un seau à côté de la cuvette et on ne jette rien dans les wc. Tout comme en France où une femme bien élevée jette sa protection dans le seau et non dans la cuvette .

Comments are closed.