HLM de Toulouse : tir à vue sur des agents de sécurité tchéchènes au Mirail


HLM de Toulouse : tir à vue sur des agents de sécurité tchéchènes au Mirail

.

Depuis le temps qu’on vous dit qu’on vit une époque formidable ! 

A Toulouse, dans les quartiers dits sensibles (mais pas que), plus personne ne dit la loi, plus personne ne la respecte, plus personne n’est en mesure de la faire respecter… Cela s’appelle, de façon élégante « un territoire perdu de la République », de façon pragmatique un quartier islamisé en voie de sécession, partition… quels que soient les mots utilisés tout le monde sait exactement de quoi et de qui il est question.

Les édiles et les préfets ne dorment plus à l’idée d’une confrontation entre forces de l’ordre et racailles qui débouche sur une émeute, émeute qui pourrait déboucher sur l’embrasement de tous les quartiers en France.

Alors il est urgent de ne rien faire. Alors il est urgent de refiler à d’autres le soin de faire régner un semblant d’ordre à certaines heures, au moins pour que les malheureux habitants de certains immeubles puissent tenter de sortir de chez eux ou d’y rentrer  sans être  agressés ou témoins de ce qu’il ne faut pas.

.

L’office d’HLM semble avoir compris qu’il était illusoire de compter sur la police, municipale ou nationale… et comme les supermarchés, ont décidé de se payer un service de sécurité privé fait par des étrangers, musulmans de préférence, afin d’éviter les accusations de racisme. Cette fois, ce sont des Tchétchènes sans état d’âme qui ont été recrutés. L’histoire ne dit pas s’il s’agit d’immigrés légaux ou pas… au point où on en est, tout est possible.

Mais voilà, ces Tchétchènes ont vraiment voulu faire le travail pour lequel ils étaient payés et déloger une bande de dealers d’un immeuble. 

Les dealers se sont révoltés et ont carrément ouvert le feu sur les Tchétchènes… qu’ils ont blessés aux jambes. 

Les Tchétchènes, comme vous et moi, auront sans doute compris qu’il s’agissait d’un avertissement. Le prochain coup, les dealers ne manqueront pas de viser bien plus haut…

Il disait quoi, Macron, il n’y a pas longtemps, qu’il fallait lutter non pas contre le communautarisme mais contre le « séparatisme »… Hollande parlait de partition. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts. Depuis Collomb a démissionné en fuyant la guerre civile possible. 

Mais non seulement la République n’a pas regagné de territoire, mais elle en est arrivée au point de confier ses pouvoirs régaliens à des musulmans qu’on fait venir de Tchétchénie… comme si on avait compris que face à la barbarie musulmane seuls d’autres musulmans pouvaient imposer une sorte d’ordre avec une barbarie comparable. 

Parce que, engluée dans des droits de l’homme et des textes internationaux, la France se refuse à user de barbarie avec les Barbares. 

Toulouse : Des agents de sécurité blessés dans une fusillade au Mirail

VIOLENCES Des coups de feu ont éclaté ce mercredi matin dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. La fusillade a fait six blessés légers, des agents de sécurité travaillant pour un organisme HLM

Des coups de feu ont éclaté peu après 10 h, ce mercredi, dans le quartier de La Reynerieà Toulouse. Les pompiers ont indiqué avoir pris en charge sept personnes, dont six blessés « par des balles de petit calibre », sans que leurs jours soient en danger au bas d’un immeuble du cheminement Auriacombe. Les forces de l’ordre étaient sur place en nombre, une équipe cynophile notamment.

Les personnes visées, blessées aux jambes, sont des agents de sécurité du bailleur HLM public Toulouse Métropole Habitat. « Ce sont les Tchétchènes qu’ils ont pris pour cible », commente un jeune homme regardant de loin les va-et-vient des policiers devant l’immeuble au pied duquel ont eu lieu les tirs. Cet habitant fait référence à la nationalité d’une partie des agents de « L’Azuréenne de protection », la société marseillaise à qui Toulouse Métropole Habitat a confié en 2018 la surveillance de son parc de logements sociaux.

Selon une porte-parole du bailleur social, qui a organisé une réunion de crise en début d’après-midi, ces agents de prévention sont une quinzaine à « tourner » tous les jours au pied des immeubles du secteur. Ce mercredi, ils intervenaient dans la résidence « Petit d’Indy », située au 21 du cheminement Auriacombe, « pour sécuriser une intervention technique », précise Toulouse Métropole Habitat pour qui « les raisons de ces coups de feu restent pour le moment inconnues ».

Au cours de la matinée, trois jeunes ont été interpellés, dans la rue, dont un relâché rapidement. En fin de journée, le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari, confirmait qu’une personne se trouvait toujours en garde à vue. A priori, il ne s’agirait pas du tireur, mais d’un tiers impliqué.

« Ça craint de plus en plus ici, ce n’est pas la première fois que ça arrive », commente une quadragénaire. Cette dernière fait référence à une précédente fusillade qui avait eu lieu exactement au même endroit en juillet 2017. Ce jour-là, un homme dissimulé sous une burka avait caché son arme dans une poussette. Il avait alors dégainé son arme et poursuivi un jeune de 27 ans qu’il avait abattu avant de prendre la fuite. Sept autres personnes avaient été blessées dans cette fusillade. Il s’agissait d’un règlement de compte lié au trafic de drogue.

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2737483-20200311-toulouse-cinq-blesses-fusillade-quartier-mirail

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


6 thoughts on “HLM de Toulouse : tir à vue sur des agents de sécurité tchéchènes au Mirail

  1. AvatarChristian Jour

    Tant mieux, qu’ils se dessoudent entre eux, ça me fait ni chaux, ni froid. Pas besoin de tchétchènes muzzs en plus, pour mettre de l’ordre dans notre pays. Le travail aux Français et les étrangers musulman chez eux, dehors. Pas besoin de toute ces merdes, notre pays ressemble de plus en plus à un pays du tiers monde.

  2. Avatardurandurand

    Une seule phrase .
    Bienvenue au Liban bis ,la partition de la France et de ses quartiers c’est maintenant .

  3. Avatarpalimola

    le même genre d’affaire s’est passé a Marseille il y a 5 ans , excédés par les innombrables agressions envers leurs clients les bars de nuit et les clubs confièrent la sécurité du quartier de l’opéra a des russes . Cette équipe d’hommes déterminés et rompus au combat ont sécurisé les lieux en peu de temps et l’ordre régnait , comme quoi quand on veut on peut . Mais les pourritures qui se sont fait rectifier la gueule n’avaient pas dit leur dernier mot , s’ils n’avaient pas le courage de venir face a face ils ont par contre tué l’un des russes a la kalachnikov bien sur , ils sont pas fous ils ne sont pas venus l’affronter de face . Les conséquence de cet assassinat furent qu’au lieu de trouver qui avait commis cet acte et surtout de nettoyer le quartier de cette merde qui avait réinvesti les lieux et bien les autorités interdire la présence de ces russes . Aujourd’hui le quartier est redevenu un coupe gorge . Ces parties du territoire ne sont plus Françaises , ce serait simple de les reconquérir mais pas avec des bisounours ……en tapant fort ! trés fort !

  4. Avatarpalimola

    https://www.youtube.com/watch?v=IxAIkt3lpV8

    https://www.laprovence.com/article/actualites/3574457/tragique-vengeance-a-lopera.html

    https://www.laprovence.com/actu/en-direct/4361252/avec-push-svp.html

    Le restaurant o stop était autrefois le rendez vous des couche tard on pouvait y manger toute la nuit , les pâtes sauce boulettes étaient excellentes et les pizzas délicieuses sans oublier les pieds paquets et steaks frites généreusement servis , les murs étaient couverts de photos d’artistes et de célébrités qui venaient manger là après leur spectacle ou leur tour de chant et l’on pouvait promener dans le quartier sans risque de se faire zigouiller ………mais tout ceci c’était dans l’ancien monde ……

  5. Avatarpatito

    je ne suis pas certain que de tirer sur des Tchétchènes soit un très bonne idée ; attendons la suite

Comments are closed.