Macron veut droguer les brebis pour qu’elles se laissent bouffer par les loups (comme nous par l’immigration)

.

La dernière en date des écolos-dingos-mondialistes au pouvoir…

Non seulement ils ont réintroduit ours et loups (qui avaient disparu de nos montagnes et autres parcs nationaux, pour le plus grand plaisir des éleveurs, des moutons et… des promeneurs) interférant avec le cycle naturel de la vie qui veut que les espèces migrent en fonction du climat et des possibilités de subsistance… Mais ils ont inventé le « droit des animaux » qui serait supérieur au droit des hommes, les dégénérés. 

Non seulement ils interdisent aux  éleveurs de défendre, l’arme à la main, leurs bêtes attaquées par les loups

Mais, en sus, ils n’ont rien trouvé de mieux que de droguer les brebis pour qu’elles ne s’affolent pas en voyant leurs congénères attaquées et bouffées toutes vives par les loups et ne se précipitent pas, tête baissée, dans les précipices pour échapper à leurs prédateurs. Le loup, comme tous les prédateurs en France, est sacré. Interdit d’y toucher. Quant à ses victimes, il suffit juste de les assommer de médocs pour qu’elles se laissent faire et évitent de se suicider, ce qui fait désordre et coûte de l’argent.

.

Ils ont osé… Les salauds ça ose tout.

Et oui, les éleveurs en sont restés bouche bée…

Ils ne s’étaient pas encore rendu compte que derrière le discours « bio », « écolo », le seul but est de gagner de l’argent, d’imposer aux Français une vie plus dangereuse, plus monacale… afin de les obliger à lutter pour simplement survivre afin d’abandonner aux politiques les pleins pouvoirs, sans avoir le temps ni l’énergie de les remettre en question.

Apparemment, modifier le cycle normal de la vie pour les brebis avec des drogues et donc modifier leurs réflexes, le goût de leur viande, de leur lait… bien empoisonné pour mieux empoisonner le consommateur ça les botte, au gouvernement. Et puis ils ont des préfets spéciaux, nominés « référents sur la politique du loup« . Je t’en ficherais, moi, de la politique du loup, avec un bon fusil de chasse….

.

Attaques de loups : les autorités proposent de mettre les brebis sous calmant pour qu’elles gèrent leur stress

Des calmants donnés aux brebis pour répondre au problème des attaques de loups ? La proposition a été formulée très officiellement en présence du préfet référent sur la politique du loup.

Des calmants pour les brebis proposés aux éleveurs pour répondre au problème des attaques de loups dans les parcs nationaux : la proposition a été formulée très officiellement, dans une réunion de travail en présence du préfet référent sur la politique du loup. Elle vient du parc national du Mercantour. Les responsables ont proposé de tester une phéromone sur les troupeaux pour faire baisser le stress lié à la présence ou aux attaques de loup. Et c’est peu dire que les éleveurs n’ont pas apprécié.

« C’est inimaginable de se laisser croquer les brebis si on ne met pas tous les moyens nécessaires pour contrer l’action du loup. » Claude Font est éleveur en Haute-Loire, secrétaire général adjoint de la Fédération nationale ovine (FNO). La réunion a eu lieu le 14 février. Elle a rassemblé services de l’État, syndicats agricoles et représentants d’associations de défense de l’environnement

Les parcs nationaux, sanctuaires pour le loup

Tous avaient à se pencher sur un problème soulevé par les éleveurs depuis des mois. Les attaques dans les cœurs de parc nationaux, qui restent des zones protégées dans lesquelles les tirs de défense contre le loup sont interdits.

En 2019, 246 constats d’attaques ont été relevés dans les trois cœurs de parc dans lesquels on trouve des loups en France, le Mercantour, les Écrins, la Vanoise. Des chiffres communiqués par la directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) Auvergne-Rhône-Alpes. L’été dernier des éleveurs avaient bloqué la préfecture de Gap après la chute d’un troupeau. Ils demandent le droit de pouvoir lancer des tirs de défense simples contre les loups dans les cœurs de parc. Le 14 février, l’État est resté ferme sur ses positions mais a proposé une nouvelle mesure, dans la palette des innovations déjà sur la table en matière de protection. Le directeur adjoint du parc du Mercantour a soumis l’idée d’expérimenter sur des troupeaux une phéromone apaisante ovine.

« Droguer les brebis »

D’après les éleveurs, cette molécule se pulvérise tous les 15 jours sur un troupeau pour apaiser les brebis. Elle peut permettre d’éviter les effets de paniques qui provoquent des dégâts dans les troupeaux. Durant la réunion le préfet référent sur la politique du loup a demandé l’aval de la profession. La réponse est tombée le 28 février. « Nous sommes stupéfaits de voir que de telles propositions puissent être pensées (..). Vous souhaitez droguer nos brebis avant qu’elles ne se fassent attaquer. » 

Au total en France, l’an passé, il y a eu toujours selon la Dreal 3 742 constats d’attaques, pour plus de 12 000 bêtes tuées.

https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/attaques-de-loups-les-eleveurs-stupefaits-que-les-autorites-leur-proposent-des-calmants-pour-les-brebis_3854871.html

 

Ce qui se passe dans les parcs nationaux est lumineux. On peut y reconnaître la  métaphore de ce qui se passe à l’échelle de la France, où il est interdit de tirer sur ses agresseurs et violeurs et où on distribue par wagons entiers valium et autres prozac aux Français pour qu’ils supportent les nuisances des immigrés imposés dans notre alpage. C’est pour ça, aussi, qu’ils permettent que notre belle jeunesse soit elle aussi droguée à mort par les envahisseurs ?

Le parallèle que je fais là n’est pas une figure de style. C’est la réalité brute et elle devrait interpeller ce qui reste de politiques authentiques soucieux du bien commun en notre pays. 

Il faut d’urgence que cesse la dictature mondiale qui prétend, au nom d’interdits et obligations imposés à l’ONU et à Bruxelles par Soros et ses pareils nous faire disparaître comme ils font peu à peu disparaître nos brebis, en les laissant exterminer et en facilitant leur extermination avec des drogues.

.

Faut-il espérer que le coronavirus et la crise migratoire en cours pourront changer la donne et donner la possibilité aux peuples de reprendre la main ? 

 

 247 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Comme aurait dit Audiard, le jour où on pourra mettre les cons de préfets en orbite, ils n’auront pas fini de tourner.

  2. C’est là que les hypocrites se dévoilent, les faux écolos, comme je l’avais compris depuis longtemps,

    un vrai écolo serait outré à l’idée de droguer des animaux , qui plus est des animaux devant servir à la consommation humaine,

    et puis, pourquoi ne pas droguer en priorité les agresseurs, càd les loups, afin qu’ils n’attaquent plus ???

    on voit que ces salopards sont heureux des massacres de brebis, et le parallèle avec notre pays envahi par les migres de toutes origines, est frappant,
    les juges laissent en liberté des assassins potentiels, comme le gouvernement introduit les loups près des élevages de brebis,

    en plus de l’arsenal des anxiolytiques et anti-dépresseurs, nos dirigeants ont la nouvelle arme calmante, le bataillon de psys, bien rodés à vous faire aimer votre bourreau, et à éteindre en même temps que votre haine, toute velléité de révolte

  3. Dans les vieux hangars des fermes des Pyrénées et des Alpes, il doit bien rester quelques fonds de boîtes de Taupicine. Quand j’étais petit, dans la Hague (nord Cotentin) si un renard ou un chien errant ravageait le poulailler ou les moutons, avec ce produit, on faisait  » une gobe  » et le problème était réglé…

  4. Droguer, n’est-ce pas ce qu’il fait déjà avec les français via les médias ?

    Pourtant la solution est simple, l’indemnisation des éleveurs doit entièrement être prise en charge par les assoss de protection des prédateurs. Et au prix du vente de détail pas de la bête sur pied.
    En y réfléchissant, ça devrait être pareil pour les assoss pro-migrants.

    • Oui le bon franquaoui est drogue avec la TV:
      « poubelle la vie, le foot de mrd, drucker, ruquier etc »´.
      Tout ce qui est gocho on se le prend en suppositoire.
      Alors les loups.
      On en as ras le bol des soit disant ecolos.
      Avec leur politique, ils vont faire disparaître l espèce humaine
      comme les dinosaures il y a 65 millions d années.
      Ha le réchauffement climatique, par exemple.
      Il faisait plus chaud a l époque de Charlemagne et les Wickings avaient colonise le Groenland ou terre verte. Je vais écrire a la mairie de Paris que l on ne laisse plus circuler les chars a bœufs des Mérovingiens et Carolingiens dans notre bonne ville de Lutèce..
      Les ecolos sont cucu la praline.

  5. J’ai transhumé longtemps dans les alpes
    Je connais un bon vieux dont le troupeau a été attaqué plusieurs fois
    Un jour, il a buté la bête et l’a enfouie sous un clapier (un éboulis de pierres)
    C’est cons d’écolos l’on retrouvé parce qu’il était pucé.
    Bim !!! Amende.
    Si vous le buté faite le cramer.
    Et maintenant les gardes des parcs les introduisent aussi, par ce que le loup est synonyme de subventions.
    Vous comprenez pourquoi il en sort de partout des loups ?

  6. Quand je le dis qu’on est gouverné par des fous. Normal dans un monde de fous.

  7. je propose que comme par le temps passé on nome un lieutenant de louveterie qui serait chargé de réguler la population des loups.

  8. Que n’ai-je appris à tirer!
    Septuagénaire, je m’en sens pourtant la capacité, même tardivement. Dommage, car j’aime les animaux. Mais voir vaporiser nos moutons pour les rendre tranquilles face aux prédateurs suscite chez moi une interrogation : ne serait-ce pas l’avant propos d’une pièce qui pourra se jouer dans la population pour peu qu’on continue à la gaver de neuroleptiques anti-panique? Ca a déjà commencé dans les media avec les mentions répétées depuis hier, que les vieux, surtout en Ehpad -et qui votent « à droite- seraient mal inspirés de se déplacer vu leur fragilité au cv19.. D’ici à ce que soit relayé ou conseillé par « procuration » par tous les directeurs d’Ehpad en attente de subventions affidés aux maires locaux Rem et sans étiquette . et en attente des nouveaux « tueurs de bergers » de notre siècle…!

  9. déjà il faut éliminer les merdias sans ça l’état ne peut plus nous endormir il faut s’informer par nous mêmes et s’émanciper on n’a pas besoin de l’état hélas la loi de la nature on est en train de le voir on ne protége pas les plus vulnérables chez nous on fait tout pour qu’ils crévent plus vite et en souffrance si possible.

  10. Et les gens continuent a VAUTER . d autres ne votent pas

    Je suis pret a voter avec armes
    Mais qui me suivrait ?

    • Un bon tir de MILAN dans la charrette aurait rapidement remis le Turc à sa place. Ils n’obéissent qu’à la trique !

  11. Complètement à la ramasse ces c–nards !!

    Pauvres petites brebis une fois de plus sacrifiées tant par les bêtes sauvages de la nature que par les loups aux dents longues de la politique !

    Et ils font exactement la même chose avec nous : nous matraquer H24 de débats inconsistants et sans fin sur « de petites phrases » , sur des infos et avis tous plus contradictoires les uns des autres sur telle ou telle nouvelle mesure aberrante prise par nos fumistes du gvt ou de l’UE quand d’autres sujets plus sensibles sont savamment tûs comme par l’omerta sur le coût réel et les actes dûs à l’immigration passe, présente et à venir, sur les violences et agressions quotidiennes, et surtout sur l’islamisation effrénée de l’Europe.
    L’endormissement des peuples par l’ hypnose propagandiste journalistique entraînant la passivité par l’anéantissement des moyens de défenses des plus exposés.
    « Dormez braves gens, on se charge de vous faire disparaître définitivement ».

  12. Vous avez raison, comme pour l’ ours et le loup , on es dans la même situation , , ils introduisent islam , ils nous interdisent usages des armes pour nous défendre et ils condamnent tous ceux qui se défendent contre le parasite envahisseur. alors appliquons le même remède neutralisons envahiseur ,

    • Christine as entièrement raison je suis bien placé pour le savoir car je côtoie de très près le monde rural du Mercantour. J’ai déjà fait ce parallèle depuis longtemps il n’y a absolument rien d’exagéré

  13. Une 30_06 avec une bonne lunette……….pour se débarrasser du loup….. et le même calibre pour les connards qui se mettraient en travers du tir.

    Ou alors, attraper les loups vivants, les mettre dans un parc et quand il y en a une grosse douzaine,  » monter » à Paris et les relâcher dans le 16 eme, territoire protégé des bobos et le bois de Boulogne où ils s’encanaillent

Les commentaires sont fermés.