Gigantesque explosion de la taxe Ordures Ménagères : votez contre Macron aux municipales !

.

On aurait tort de négliger le poids de nos déchets dans la vie de la cité…

S’il est bien une mission régalienne qui puisse faire l’accord des gens de droite comme de ceux de gauche, c’est la sauvegarde de la santé publique, la propreté des voies publiques qui relève assurément de l’intérêt général.

Même dans un système ultralibéral, l’élimination des déchets ne pourrait échapper à la puissance publique et donc finalement, la poubelle, la benne à ordures qui attend patiemment son éboueur sur le trottoir, parfois toute la nuit jusqu’au petit matin, est un symbole républicain comme un autre !

.

Seulement, il y a poubelle et poubelle ! Car ce service rendu par la communauté à l’individu dans la « res publica » est essentiel, il ne doit pas être l’occasion de ponctions fiscales démesurées.

.

C’est pourtant de plus en plus le cas, parce que les ordures ménagères sont de plus en plus souvent facturées au contribuable selon la formule de la taxe des ordures ménagères au lieu du système de la redevance qui correspond exactement au service rendu. La poubelle devient l’occasion de redistributions sociales supplémentaires et d’enrichissement pour certaines collectivités qui en abusent…

.

Le déchet peut ainsi se prêter à des tours de passe-passe qui pourraient inciter les électeurs à passer le balai pour placer des patriotes à la tête des collectivités les plus critiquées… et qui s’avèrent de tendance macroniste.

.

Un article de capital.fr concerne ainsi la métropole de Lyon.

 

C’est un nouveau revers pour la métropole de Lyon. Attaquée par la Canol, association de défense des contribuables lyonnais, le tribunal administratif vient d’annuler une délibération qui fixait le taux 2017 de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). En cause, un niveau d’imposition trop élevé par rapport au coût réel de l’enlèvement des déchets. Selon l’association, le tribunal a reconnu pour la première fois que la manière dont la métropole calcule le coût du service rendu aux administrés est erronée. Une « erreur » qui aurait conduit à ponctionner “34,6 millions d’euros” en trop aux contribuables sur l’année 2017, selon la Canol.

(…) Selon la Canol, cette dernière aurait prélevé 428 millions d’euros indûment aux contribuables pour le ramassage de leurs poubelles entre 2008 et 2018″.

https://www.capital.fr/votre-argent/la-metropole-de-lyon-a-nouveau-epinglee-pour-sa-taxe-sur-les-ordures-menageres-1359443

.

Un peu partout en France, le prétexte écologiste devient l’occasion de saler la facture de la collecte et du traitement des déchets, ainsi que de l’infantilisation des citoyens avec la création d’une taxe « incitative » pour inviter à trier les déchets, les conteneurs étant alors équipés de puces électroniques !!!

On annonce le 8 février une augmentation de la taxe des ordures ménagères dans la Marne…

https://abonne.lunion.fr/id129846/article/2020-02-08/la-taxe-des-ordures-menageres-doit-augmenter-dans-la-grande-vallee-de-la-marne

Les sommes en jeu sont si astronomiques que le Figaro, l’été dernier, qualifiait cette taxe de « discrète mais onéreuse ».

https://www.lefigaro.fr/fig-data/taxe-teom/

On aurait en effet tendance à se désintéresser de cette taxe car elle a trait aux déchets, qu’on s’empresse de jeter à cause de leur saleté, leur odeur, leur caractère salissant… Machiavel aurait sans doute trouvé géniale cette idée de taxer lourdement les ordures ménagères, sujet a priori négligeable et répugnant. Mais l’argent n’a pas d’odeur !

Un Lyonnais a obtenu en 2019 le remboursement de sa taxe…

https://www.capital.fr/economie-politique/un-lyonnais-obtient-le-remboursement-de-sa-taxe-ordures-menageres-1344840

Aussi, la grogne monte. Hors de question, pour « Mieux vivre votre argent », de prendre des gants : la TEOM (taxe ordures ménagères) est qualifiée ni plus ni moins de « racket » !

Impôts locaux: le racket de la taxe sur les ordures ménagères

Elle a été pourtant confortée par le Parlement macroniste qui a fait voter un texte pour éviter que les juridictions ne la remettent en cause…

https://www.lagazettedescommunes.com/665697/laction-du-legislateur-sur-le-taux-de-la-taxe-denlevement-des-ordures-menageres/

A Nice, une association a déposé plainte contre l’intercommunalité…

https://www.nicematin.com/vie-locale/carnaval-de-nice-taxe-poubelle-embellissement-de-la-voie-rapide-de-cannes-voici-votre-brief-info-de-vendredi-matin-464283

Une autre demande encore le remboursement à Nancy…

https://www.capital.fr/economie-politique/taxe-ordures-menageres-les-habitants-de-nancy-ont-ils-trop-paye-1357729

Tentés de jeter leur bulletin de vote à la poubelle, certains abstentionnistes pourraient bien  finalement le mettre dans l’urne afin de passer un « coup de balai » à  l’occasion des municipales à venir…

 137 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Quand la taxe au sac devient démesurée, les payeurs de sac jettent leurs ordures directement dans la rue…
    Et ça coûte encore plus cher pour nettoyer!

  2. Ben oui, ils volent tout ce qu’ils peuvent.
    Plus on trie, plus on paye. Et sans compter les visites à la déchetterie parce les éboueurs ne prennent que ce qu’ils veulent.
    C’est comme la taxe Gemapi que je paye alors que ma ville n’est pas dans une zone inondable. Vive les communautés de communes.
    Ça permet de faire passer un cas particulier pour faire payer tout le monde.
    Et comme il n’y a pas d’inondation tous les ans, c’est tout bénéf.

    • La déchetterie, vous y allez en totolectrique branchée sur macrotte?

      Et puis, il faut des gueux pour payer le champagne de luxe quotidien.
      1789, c’est quand?

  3. Ben oui micron a besoin de notre pognon pour donner aux parasites qui nous envahissent sans en foutre une rame. Qui paye tout ça, ben c’est nous.
    Quand au tri des déchets, beaucoup ne le font pas, comme cette voilée que j’ai croisé aux poubelles et qui portait un sac jaune transparent, donné par la mairie, et où je voyais aussi bien du verre que des papiers et des épluchures etc. Je lui ai rappelé qu’il fallait trier les déchets. Réponse, les Français n’ont qu’à le faire. De plus des morceaux de meubles, de vieilles chaises, des gros emballages et même des frigo se retrouvent sur ou à côté des poubelles jaunes et les personnes que j’ai vu déposer toutes ces merdes ne sont que des muzzs. Et certain disent que c’est une chance pour la France de les avoir.

    • Il faut bien que les serfs paient pour les frasques du chef des tas.

  4. Dans ma campagne, les ordures sont ramassées 1 fois par semaine et cela me coûte à chaque fois 3 euros soit 20 francs,

Les commentaires sont fermés.