Port du voile : que la traîtresse Marjane Satrapi retourne donc en Iran y défendre son Persepolis !


Port du voile : que la traîtresse Marjane Satrapi retourne donc  en Iran y défendre son Persepolis !

.

Ecoeurant. Tout ça pour ça ? Quelle salope, quelle gauchiasse soumise à la mode de son petit groupe d’intellos. Elle trahit le combat de tous ceux qui n’ont pas pu, comme elle, fuir l’Iran des mollahs, et à présent elle voudrait que la France lui ressemblât !

«Je déteste le voile, mais je me battrai pour que les femmes puissent le porter»

.

C’était bien la peine d »avoir fait pleurer la France entière sur les malheurs des Iraniennes enfermées et voilées par les mollahs en 2007 !

Dans cette interview qui date d’il y a 5 ans, elle filait déjà un mauvais coton, en se demandant pourquoi des terroristes nés dans le 18ème avaient pu tuer et en évoquant… des causes économiques ! Comme le dit Olivier Piacentini dans l’article ci-dessous, la proximité avec Hidalgo doit expliquer bien des choses. En tout cas, à la place de Macron, ni une ni deux : tu aimes les voiles ? Retourne en Iran voir s’il y en a assez !

Je pense qu’il faut agrandir le cadre. Il ne faut pas oublier que ces mecs qui ont tué les gens de Charlie Hebdo, ce sont les mêmes qui tuent des gens en Irak et en Syrie. Et ce sont des Musulmans, pas des occidentaux. Il faut trouver les origines dans la première guerre du Golfe, il faut avoir un point de vue géopolitique, parce que si on ne trouve pas les raisons et que l’on reste juste dans l’émotion, ces choses-là peuvent se reproduire… Il faut se poser la question :  » Pourquoi des garçons qui sont nés à Paris dans le 18e arrondissement finissent comme ça ?  » Si on ne trouve pas le pourquoi, on ne pourra pas arrêter le phénomène. Le monde actuel est beaucoup plus conservateur, plus religieux, plus replié sur lui-même et c’est directement lié aux problèmes économiques.

https://www.terrafemina.com/culture/cine/articles/54787-marjane-satrapi-les-femmes-devraient-dire-merde-plus-souvent.html

.

Trahison de l’Iranienne Marjane Satrapi qui défend le voile en France

À lire l’interview de la réalisatrice d’origine iranienne Marjane Satrapi au Figaro, on se dit que la pression de la bien-pensance dans le milieu du cinéma parvient à corrompre même les meilleures volontés. Marjane Satrapi s’était illustrée en 2007 avec son magnifique film d’animation « Persépolis », qui dénonçait le régime iranien et la condition de la femme en Islam. Le film avait été violemment accueilli dans le monde arabe, comme d’habitude : cinémas et chaînes de télé incendiées, fatwas et tout le toutim.

Voilà que Satrapi entame un nouveau combat : celui du droit des musulmanes à porter le voile en France. Elle se battra pour cela, a-t-elle dit au Figaro, même si elle n’aime pas le voile, question de goût personnel…

Et là, on en vient à se poser plusieurs questions. D’abord, qu’est-ce qui empêche les femmes qui le veulent de porter le voile en France ? À bien regarder les rues de nos villes, on n’a pas l’impression que beaucoup se sentent empêchées, ostracisées, menacées, vilipendées. Si le combat de Satrapi consiste juste à leur éviter de l’enlever quand elles entrent dans une école, il me semble que sa déclaration est beaucoup de bruit pour pas grand-chose.

Il y aurait bien des causes plus justes et plus urgentes à défendre, pour qui veut s’engager. Par exemple, permettre aux femmes iraniennes ou saoudiennes de ne plus porter le voile, la burqa, le hijab et tout l’attirail. Car beaucoup n’en peuvent plus, et elles ne trouvent pas grand monde pour les défendre, même en France, même chez les gentils bobos de gauche.

En Iran, depuis quelques années, des hommes de plus en plus nombreux se font photographier le visage ceint d’un voile islamique, par solidarité avec les femmes : façon humoristique, et surtout inattaquable par les autorités, de protester contre l’archaïsme du pouvoir. Voilà des gens qui luttent, avec leurs moyens et au péril de leur liberté, contre l’oppression, la soumission des femmes.

En prenant fait et cause pour le port du voile en France, Satrapi crée volontairement la confusion entre des régimes despotiques et misogynes, et une France où chacun exige que la loi se plie à sa volonté. Elle apporte une caution bien malvenue aux islamistes, à une période cruciale de l’histoire de notre pays, où les choses peuvent basculer dans le sens du pire. Pour quelqu’un qui naguère a combattu l’islamisme, c’est presque une trahison.

Il faut dire que se battre pour le voile à Saint-Germain-des-Prés, autour d’une tasse de thé à la terrasse du Flore, entre cinéastes, écrivains et acteurs, c’est plus confortable, plus hype que d’aller prendre des risques à Riyad ou à Téhéran. Les « révoltocrates » de la rive gauche, caste à laquelle Satrapi s’est magnifiquement intégrée, peuvent ainsi s’indigner sans crainte, sans peine, applaudis par les pontes de la gauche qui ont tellement besoin du vote musulman.

Il est vrai qu’en cette période électorale, Satrapi soutient Anne Hidalgo : ceci explique peut- être cela…

Olivier Piacentini

https://ripostelaique.com/trahison-de-liranienne-marjane-satrapi-qui-defend-le-voile-en-france.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


3 thoughts on “Port du voile : que la traîtresse Marjane Satrapi retourne donc en Iran y défendre son Persepolis !

  1. AvatarAardvark

    Qu’elle aie le courage de porter son « combat » en Iran ! Mais comme vous le dites « Il faut dire que se battre pour le voile à Saint-Germain-des-Prés, autour d’une tasse de thé à la terrasse du Flore, entre cinéastes, écrivains et acteurs, c’est plus confortable, plus hype que d’aller prendre des risques à Riyad ou à Téhéran. » Mais, là le courage s’estompe vite, sachant que ce n’est pas la vertu première des muzz… Si toutefois ils en ont, des vertus…

  2. Avatarbm77

    Je comprend de mieux en mieux ce que veut dire Zemmour quand il défend l’assimilation et non pas son imitation galvaudée qu’est l’intégration défendue par les gauchistes et autres socialos..
    Celle ci permet aux gens que nous avons la bonté d’accueillir d’interpréter nos valeurs et principes comme bon leur semble et qui va dans leur intérêt alors que ce ne sont pas eux qui ont fait ce pays qui peut accueillir des réfugiés aujourd’hui .Ils ne sont pas ces étrangers faussement assimilés et leurs amis gauchistes ni les gardiens ni les détenteurs de tout ce qui a été fait de généreux en France . La France est un tout . Et l’argent publique dit bien la chose , c’est l’argent qui a été collecté auprès de tous les Français qui permet d’appliquer cette politique « généreuse  » et cela ne pourra continuer à ce faire sans l’acquiescement de tous et non pas dans la contrainte d4 une sorte de dime. (d’où le mot dhimmis peut être?) Les gauchistes on mis leur grosses pattes en se revendiquant de tout ce qui a été de généreux et se servent des immigrés pour cela . Ce sont pourtant les Français dans leur ensemble qui ont été mis à contribution pour qu’elle puisse se réaliser et l’ont confirmé par le vote et la démocratie. Aujourd’hui avec le concours des immigrés on remet en cause les mécanismes qui nous ont permis de faire ce que nous sommes
    Somme nous arrivé à une limite.? Parce que aujourd’hui, liberté est interprétée par abus continuel de ces libertés, et non pas ces petites entorses que les Français se permettaient , parfois, et dues en grand partie à l’accumulation exagérés des lois promulguées, égalité qui est interprétée par toucher les mêmes aides sociales et avoir les mêmes droits mais éviter au maximum de contribuer à remplir les caisses qui font qu’ils n’ont pas compris parce qu’ils sont justement étrangers à ce qui a été construit par les Français, qui est que pour avoir cette sécurité sociale ,il faut une solidarité nationale! Et enfin fraternité, et là c’est vraiment flagrant, c’est celle de la race et de la religion qui sont mises en exergue , fraternité pour eux, c’est communautarisme et point barre! Donc la gauche a contribué gravement à détruire,en les galvaudant, ce que ceux dont ils se revendiquent ont construit au prix de leur vie parfois. Par une sorte de confort de la pensée et une mollasserie de l’exécutif, ils contribuent à détricoter ce qui fait notre particularisme Français. La République Française à cet difficulté d’appliquer ses principes dans le sens où ils ne peuvent l’être dans toute leurs dimensions que par des gens très concernés et déterminés à le faire., Elle ne s’accommode pas d’ à peu près et de faiblesses. Voir les Hussard de la République ! La gauche sait qu’elle a perdue la bataille des idées et n’a plus le monopole de la morale et encore moins celui du cœur par sa trop grande compromission avec ceux qui ne respectent pas nos valeurs mais dont elle a besoin pour continuer à exister. D’ailleurs , face à un patriote qui sait argumenter, ils n’ont que la menace judiciaire, l’insulte, l’agression verbale et parfois physique, le cynisme, la caricature et le ricanement bête , l’accusation de « fake news », a offrir en répartie . Ce que l’on pouvait reprocher à une certaine droite, en fin de cycle, il y a quelques dizaines d’années . .

Comments are closed.