Grenoble : pourquoi les « migrants » occupent-ils une église et non une mosquée ?

Publié le 29 février 2020 - par - 13 commentaires

.

C’est toujours la même histoire qui se répète… une quarantaine de clandestins qui auraient commencé une formation payée par nos sous, soit par le Conseil Départemental, voient leur contrat et les avantages afférents non renouvelé. Soit parce qu’ils ont eu leur diplôme et donc doivent, comme n’importe qui en France, se prendre en charge, soit parce que la Préfecture a refusé de leur accorder un titre de séjour et qu’ils doivent donc repartir dans leur pays. Logique. 

.

Sauf qu’ils ne l’entendent pas de cette oreille. La loi, c’est pour les cons de Français et les cons d’Européens qui font attention à être en règle…

La loi ? Le règlement ? Ils s’en contrefichent, soutenus et encouragés par la clique de gauchiasses immigrationnistes, Droit au Logement, LDH, France Insoumise, Parti Communiste, RESEF, Médecins du Monde… Et comme à leur habitude, ces anti-cathos de base ont l’idée d’installer leurs protégés dans une église, sans demander l’autorisation naturellement. J’aimerais comprendre pourquoi il n’y a jamais, jamais… d’occupation de mosquée par des clandestins et leurs défenseurs en France. Pourtant la plupart des migrants sont musulmans, non ?  Sans doute qu’ils ont compris, tous, que les mosquées ne les accepteraient pas et qu’ils seraient mis dehors à coups de pied au cul et avec l’aide immédiate des forces de l’ordre… Mais les églises de ces cons de Français, ça on peut. On ne risque rien. 

.

Toujours est-il que les clandestins réclament « des papiers ». Et ce qui va avec, logement, allocations, nourriture, argent de poche…

.

Le conseil départemental se dit évidemment prêt à regarder à nouveau les dossiers pour voir si « on peut faire quelque chose ». Ben voyons… Allez demander au Conseil départemental une formation à laquelle vous n’avez pas droit, vous allez voir si « on peut faire quelque chose pour vous ».

On comprend que les associatifs n’aient pas d »état d’âme, ce genre d’occupation, ça marche… Essayez, vous, d’occuper une église avec une dizaine d’autres vomme vous au chômage, vous allez voir si vous n’êtes pas expulsé manu militari. Les autres, eux, sont en place depuis une semaine, et le curé, bonne bête, leur a donné jusqu’au 9 mars, date de la rentrée scolaire pour regagner leurs pénates.

https://francais.rt.com/international/71706-reclamant-papiers-migrants-occupent-eglise-grenobloise-depuis-semaine

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Grenoble : pourquoi les « migrants » occupent-ils une église et non une mosquée ?”

  1. Avatar Celtillos dit :

    il suffit de les asperger de sang de cochon et vous allez les voir déguerpir vite fait!

  2. Avatar durandurand dit :

    Mais nous marchons de plus en plus sur la tête , tout ça c’est les marchands du temple , pourquoi nous n’appliquons pas la méthode que le Christ mit en oeuvre de son temps , c’est à dire les chasser à coup de bâtons ?
    Je suis sûr qu’avec quelques bon cathos tradis chassant de l’Eglise à chaque occupation illégale à coup de volée de bois vert les clandos et autres parasites les aidant , qu’il y aurait de moins en moins d’églises illégalement occupée ,

  3. Avatar RODRIGUE dit :

    On pourrait faire entrer un cochon dans l’église et distribuer des coups de pied au cul !
    Surtout pas de bâtons car nous serions considérés comme des agresseurs armés, le pouvoir collabo s’en frotterait les mains et les mérdias d’en faire de gros titres !

  4. Avatar yvank dit :

    Il y aura toujours des débiles pour s’apitoyer sur le sort des coupeurs de têtes. Et les droits de l’homme comme les lois de la république sont utilisés contre leur propre fondements. Les droits de pratiquer une religion qui permettent à l’islam de se victimiser pour toute allusion à son projet politique de soumission planétaire, qui consiste dans un premier temps à fanatiser les foules africaines ayant été présentées comme réfugiées politiques ou climatiques.

    Les étudiants islamistes qui se réfugient dans une église, caricaturent bien notre situation. C’est le coup de la victimisation, qui permettra de contourner les droits des français de vivre en paix dans leur pays.

  5. Conan Conan dit :

    Un cochon dans l’église occupée ??…
    Tiens, une bonne question à poser à la belle ou bête : blasphème or not blasphème ? Qu’elle se renseigne auprès de l’imam du coin ..

  6. Avatar jojo ( le plombier ) dit :

    Vive ces kons de français sans oublier bien sûr leur gentil présidant !

  7. Avatar Langevin49 dit :

    Ils savent très bien que les chrétiens,lorsqu’on leur impose quelque chose,ils tendent l’autre joue. En envahissant une église,ils seront toujours bien reçus. La culpabilité du chrétien,c’est ce qui permet aux musulmans de s’imposer chez nous.

  8. Avatar Betty dit :

    Non il faut un troupeau de cochons – là ils déguerpiront car le lieu sera profané pour toujours.Bon débarras.

  9. Avatar Marcel P. dit :

    la réponse est simple, , ces sauvages occupe une église pour ne pas souiller leur lieu de culte, cette compréhensible je fais de même souvent quant je rentre chez moi a pied , je pisse sur les murs de la mosquée de ma ville pour par souiller les rues de mon quartier.

  10. Diogène Diogène dit :

    Ras-le-bol de cette invasion encouragée par tout un tas d’abrutis.

    Il y a un droit qui devrait s’appliquer à tous les « réfugiés économiques » : celui du retour au pays d’origine avec remboursement, aux contribuables français, des sommes données pour chier en France, en attendant le retour au pays.

    Chacun chez soi et le monde ne s’en portera que mieux !

    Ne venez pas dans des pays où les affreux « mécréants » sont encore (plus pour très longtemps) majoritaires. Ne venez pas chez les descendants des colonisateurs : restez chez vous !

    « Nous » sommes devenus des colonisés sommés de fermer nos gueules : sinon tribunal.

    Subir, toujours subir, et payer, toujours payer…

    Fermons les frontières et expulsons massivement.

Lire Aussi