Les meilleures copies du concours de principal sous Blanquer… ça vous dit tout de la bérézina de l’école


Les meilleures copies du concours de principal sous Blanquer… ça vous dit tout de la bérézina de l’école

.

Ci-dessus, extrait de ce qui, selon les critères de Blanquer, serait la meilleure copie de ceux qui, en 2018, se sont présentés au concours de chef d’établissement…

.

Source :

https://cache.media.education.gouv.fr/file/copies/51/8/Copie_1_808_984518.pdf

https://www.education.gouv.fr/cid5349/concours-des-personnels-d-encadrement.html

.

Ainsi donc, cette copie calamiteuse tant pour la forme que pour le fond est l’idéal à atteindre pour Macron et ses sbires. Elle montre à l’envi que leur seule préoccupation c’est « les quartiers » et non l’école ; que leur seule préoccupation n’est pas la réussite des élèves mais la mise en oeuvre d’intervenants, d’associations, l’application de cautères sur des jambes de bois… Bref, du Macron tout craché : préférence étrangère, gaspillage de fonds publics, engraissement d’associations para-scolaires, méta-langage pour faire croire que l’on prendrait le problème à bras le corps, caresse des parents dans le sens du poil… sans jamais, jamais, JAMAIS évoquer le communautarisme, le séparatisme cher à Macron, l’éducation islamique pernicieuse et la haine de la France que véhiculent nombre de parents dans les quartiers… Non. Jamais. Tous les efforts à faire le sont par « l’Etat » censé à lui tout seul nettoyer les écuries d’Augias et empêcher les bons élèves de fuir l’antre où il ne fait pas bon être un bon élève, français d’origine en sus.

.

L’énorme faute de français qui apparaît dans l’extrait donné en illustration montre, s’il en était besoin, que, sous Macron, parler et écrire correctement le français n’est absolument pas nécessaire pour être chef d’établissement et représenter la France auprès des fameux « usagers » de l’école. Quant à l’adverbe conjointement avec un s à la fin… Pfff !

Naturellement on pourra m’objecter qu’il s’agit d’un concours, qu’on n’a pas le temps de faire un brouillon, peut-être même pas celui de se relire, que ça arrive à tout le monde de changer sa phrase en cours de route… certes, mais justement quand on prépare un concours de ce niveau on pense en même temps qu’on écrit, on se relit forcément et on utilise du blanc pour éviter les ratures… apparemment notre bonhomme ne sait pas ce que c’est. Il rend une copie pourrie en terme de présentation et de propreté, et il ne voit pas cette faute terrible.

.

Mais venons-en au fond… L’examen est constitué de 2 épreuves.

.

Les candidats devaient donc  présenter aux membres de l’équipe du collège les éléments destinés à redorer le blason de celui-ci    (commande 1).  « Reconquête de l’attractivité du collège ». On est donc dans un collège classé REP+ (réseau éducation prioritaire),  traduisez dans un territoire perdu de la République, avec  une situation catastrophique, si on en juge au constat de départ, et malgré des avantages énormes (18 élèves par classe en moyenne, des moyens énormes en dédoublements, argent, encadrement…) 

On pourrait s’amuser du constat si ce n’était pas si terrible, si terrifiant : peu d’élèves demi-pensionnaires ?  Apparemment il ne fait pas bon signaler que dans les territoires islamisés si les gosses ne vont pas à la cantine c’est que la nourriture n’y est pas halal… et que les mères ne travaillent pas. 

Le taux de redoublement en seconde baisserait ? On voudrait vous faire croire que c’est parce que les gosses progresseraient alors que c’est qu’il est pratiquement, de fait, interdit de faire redoubler un enfant…

Les résultats du brevet sont décevants à l’épreuve mais bons au contrôle continu… Tu parles, Charles. Les professeurs surnotent les élèves, donnent des contrôles faciles qui ne rendent pas compte de la réalité, pour éviter et de désespérer Billancourt et d’avoir l’administration sur le dos . Evidemment à l’examen, malgré les nombreuses manipulations, c’est la vérité des prix. 

.

Pour la seconde épreuve il fallait  rédiger une lettre à destination des parents des futurs 6ème pour les persuader que leurs enfants sont dans de bonnes mains et que l’Etat  met le paquet pour eux, et qu’ils doivent donc éviter de l’éviter… (commande 2)

.

Attractivité du collège. 

Il fallait aux candidats donner le quarté gagnant :

culture classes de théâtre (pour la « confiance en soi » ! ), numérique (qui a dit que l’on parlait mieux français en utilisant l’informatique en classe, informatique que les gamins, même dans les « quartiers » maîtrisent mieux que certains profs) ?, et proposer aux élèves des parcours personnalisés  en les mettant dans les mains d’associations (un intervenant local d’association « entreprendre pour apprendre », a priori c’est mieux qu’un prof de français ou de maths, sans doute des sortes de nouveaux « grands frères »?). Enfin, ouvrir l’école aux parents, les débarrasser du souci de faire faire les devoirs à leurs gosses censés les faire à l’école « opération devoirs faits », 

Naturellement, les anciens profs accompagneront les jeunes un peu perdus dans cette jungle et en seront les tuteurs. Ouf ! Tout le monde est sauvé.

Quant à la lettre aux futurs parents de 6ème…

Elle est censée rassurer parents et enfants pris par la main. Ce collège sera excellent puisque en CM2 il y aura quelques échanges avec les 6ème, les gosses vont pouvoir lire des contes écrits en 6ème et construire ensemble une frise historique ! Recette magique, gri-gri ?  Et il y aura même des demi-journées d’information au collège destinées aux parents…

Et puis, l’essentiel, c’est que le quartier est en voie de rénovation…(avec encore une belle faute d’orthographe pour l’accord avec « mené ».

Question à nos lecteurs. En ces temps de réformes visant à appauvrir les nôtres, à les faire travailler plus longtemps pour gagner moins en retraite, combien coûtent au contribuable toutes ces heures d’aide, de travail personnalisé… quand il suffirait d’arrêter avec la démagogie et d’exiger de chaque gosse qu’il bosse, avec la pression de parents dépourvus d’allocation familiale sinon…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Les meilleures copies du concours de principal sous Blanquer… ça vous dit tout de la bérézina de l’école

  1. AvatarUN GAULOIS

    L’homme descend du singe et le singe descend de l’arbre. Le futur proposé montre que l’homme va remonter dans l’arbre. Triste et funeste destin pour le peuple en France.

  2. Avatarpalimola

    Tout est tiré vers le bas et cela fait bien longtemps que l’école est devenue un camp de rééducation politique ( du moins pour les petits Français ) . Ces gauchos bobo de l’éducation nationale pensent toujours détenir la seule et unique vérité et veulent a tout prix l’imposer aux autres . A l’occasion des journées du patrimoine je suis allé visiter un bunker de la seconde guerre mondiale situé sur le terrain d’une personne faisant partie de cette fabrique a bourricots qu’est devenue l’éducation nationale , cette connasse a pris la parole je pensais pour nous raconter l’histoire du bunker , que nenni ! ce fut glorification des soldats d’afrique ( Français a l’époque ) et chaude approbation pour l’immigration d’aujourd’hui et cela finit par une crucifixion verbale du RN , j’ai donc quitté les lieux , c’était la journée de rééducation politique et non pas celle du patrimoine . Ces gens ( que nous payons )seraient plus utiles a faire leur travail ….celui pour lequel ils sont payés !

  3. Avatarzantafio

    Le problème que j’ai avec cette lettre c’est que certain mots ne sont pas lisible, un retour de l’apprentissage de l’écriture à la plume ne serait pas une mauvaise chose.

  4. Avatarpier

    Désolé , c’est tellement mal écrit
    que je renonce à lire , c ‘est trop pénible , je passe au prochain message

  5. Avatarhébé

    « … quand il suffirait d’arrêter avec la démagogie et d’exiger de chaque gosse qu’il bosse, avec la pression de parents dépourvus d’allocation familiale …  »

    je fais un copié-collé, tant j’adhère à la moindre virgule de cette phrase et à son contenu !

  6. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Pathétique. Je serais plié de rire en lisant cette prose si ce n’était pas le reflet de ce que devient la France. La France qui a inventé le TGV, les vols commerciaux supersoniques, la fusée Ariane et bien d’autres choses encore qui suscitaient l’admiration, est un pays en voie de sous développement car envahie par des parasites musulmans qui sont en train de la transformer en un pays de merde digne des pays les plus pourris d’Afrique ou du Maghreb et tout ça avec la bénédiction félonne de nos pourritures de politicards véreux

  7. Avatardurandurand

    Normal ,nous sommes éduqués et gouverner par des nuls pas étonnant que la France baisse au classement Pissa .

    1. Avataral fareed

      ..gouvernés par des nuls élus par des cons; commençons par voter pour ceux capables de relever le pays en éliminant les menteurs actuels.

Comments are closed.