Français, SDF clermontois, j’ai décidé de dénoncer tout ce que j’ai vu !


Français, SDF clermontois, j’ai décidé de dénoncer tout ce que j’ai vu !

.

Nous avons reçu ce témoignage d’un SDF, provisoirement hébergé par un ami. Nous le livrons tel quel à nos lecteurs.

Madame, Monsieur.

Je m’appelle Franck Courais. J’ai 51 ans et je n’ai pas fait d’études particulières. En fait, j’ai quitté le lycée à la quatrième afin de fuir le cocon familial devenu beaucoup trop anxiogène pour moi. Je me suis engagé en gendarmerie. Mais comme ça ne me convenait point de jouer au petit soldat, je me suis dirigé vers le métier de détective privé. J’ai travaillé dans une agence, puis je me suis fait tout seul sur le terrain, effectuant une quinzaine de missions, toutes fructueuses. Mais faute de moyens, j’ai décidé d’arrêter, au moment où j’obtenais mon autorisation auprès de la préfecture. Ensuite, j’ai touché un peu à tout, toujours sur le terrain, sans formation, apprenant dès lors très vite, m’adaptant assez vite aux différentes situations : manutentionnaire, cariste, secrétaire, gardien de maison, d’animaux ou d’enfants, serveur, chauffeur particulier, paysagiste, nettoyeur industriel, livreur à scooter, et j’en oublie. Quant à l’écriture, c’est une passion qui remonte à ma plus tendre enfance. Ma mère, ne voulant pas que je fréquente mes autres camarades, m’a alors mis très jeune un bouquin entre les mains. L’écriture allait de pair. J’ai généralement écrit pour moi, mais également pour faire plaisir à mes amis d’alors, correspondant énormément.

Je demeure à Clermont-Ferrand (France). Jusqu’à preuve du contraire, bien évidemment. Encore que ! Car c’est à se le demander, quelquefois. Je dis cela car lorsque l’on déclare que l’on aime et affectionne son pays, on est généralement considéré à l’instar d’un salopard de nationaliste. Ah ! Bref, à l’heure actuelle, je suis SDF. Et ce, depuis bientôt deux ans. Mais un ami de confiance m’héberge pour l’hiver. Ce qui me donne du répit et me permet de recouvrer un peu de dignité.

J’en profite pour effectuer mes démarches, ce qui était absolument impossible et malaisé quand j’étais dehors, totalement seul et démuni. Les difficultés pour retrouver un relogement, sinon une aide quelconque, s’avèrent innommables, invraisemblables, insensées, irrationnelles, surréalistes, ubuesques, et vous l’aurez très certainement aisément compris, épineuses. Dans ce pays, on semble ne privilégier que les seuls « migrants », ou une certaine catégorie de personnes. Personnellement, j’ai été longuement confronté aux Roms, avec intimidations et menaces de mort à l’appui. J’étais alors locataire dans un hôtel, au mois. La direction, en panne de finances, a crié « au secours ! » auprès des services concernés. Et puis, un beau jour, le préfet a réquisitionné les trois quarts de l’établissement. Bonjour le chambardement ! Comme de bien entendu, tout un chacun a droit à sa chance ! Or, il semblerait que la plupart des personnes aient plus de droits et de chances que d’autres !

Au sein de cet hôtel où j’ai donc vécu, durant six ans et trois ans et demi, à supporter les salamalecs des Roms, les ennuis ne se firent guère attendre. La police faisait une descente quasiment tous les jours, les vols et les agressions dans le quartier se succédaient, le voisinage avait la trouille face à ce nouveau Far West et se plaignait légitimement à qui voulait bien volontiers l’écouter. Mais ces pauvres misérables Roms avaient tous les droits, défendus par leurs associations fétiches, ces mêmes Roms en terrain conquis qui ne respectaient jamais personne, et surtout pas eux-mêmes, et dégradaient les lieux, chaque chambre, après chaque passage, étant entièrement à refaire, dont les portes claquaient cent fois par jour, sinon davantage, à qui il ne fallait jamais faire une seule remarque sans être copieusement insulté, malmené, menacé et taxé systématiquement de racisme.

Leurs plaintes étaient rapidement relevées par leurs associations de défense. Ils avaient droit à tous les repas, et chaque piaule rapportait à l’hôtel pas moins de mille euros par mois, une manne financière à peine négligeable pour la direction, qui faisait montre d’un magnifique laxisme et d’une mauvaise foi déconcertante et révoltante. Les clients lambda, qui ne connaissaient pas l’étrange et cocasse cirque qui régnait là, repartaient généralement au bout de cinq minutes, rendant leur clef et exigeant le remboursement. Un client camionneur a même trouvé judicieux de regagner son camion afin d’y achever paisiblement sa nuit, c’est dire !

Il y a eu ce congrès de commissaires de police, et l’hôtel en était rempli. Je n’avais jamais vu l’hôtel aussi calme et sécurisé ! En outre, ces pauvres Roms roulaient dans des automobiles de luxe, telles que des Porsche Cayenne, Peugeot 607 (et oui !!), BMW et autres Mercédès. Certains sortaient de leurs poches des liasses entières de billets de 500 €, et la somme devait bien avoisiner les 3 ou 4 000 €. Mais ce n’est ici qu’un bien maigre détail de cette histoire ! Je sais, ce n’est pas bien ni gentil, et encore bien moins chrétien de dénoncer les malheurs d’autrui ! Autrement dit, ne pas faire à autrui ce que l’on ne souhaite pas que l’on nous fasse !

Où en suis-je donc, dans mon récit ? J’ai tant et tant de choses à dire, à dénoncer, qu’aujourd’hui je n’ai plus qu’une seule envie, qui consiste à exploser ! Dans notre (si) beau pays qu’est la France, ou bien celle qui fut autrefois, bon gré, mal gré, cahin-caha, les vraies valeurs paraissent perdues, étiolées, inversées. Et il ne faut alors rien dire, ne pas se plaindre ! Ne rien revendiquer ! Alors, que faire ? Se faire sauter le caisson ? Cela pourrait être la solution, effectivement ! Or, moi, personnellement, j’existe, et j’aspire normalement et légitimement à vivre, oui-da ! J’espère que vous représentez le renouveau de la Nation tout entière. Sinon, quoi ? La France de l’instant ne respire que le désespoir, la régression, la castration, l’humiliation et la résignation. Le Bien dans son absolu doit nécessairement triompher du Mal, pour tout de bon. C’est fondamental !

Mon message doit vous sembler bien peu optimiste. J’en conviens donc. Pourtant, je m’efforce de l’assumer. Ce que je n’espère pas, toutefois, c’est que ce beau pays qu’est le nôtre, oui, notre bien commun, ne dérive pas définitivement et irrémédiablement sur les plages ensoleillées, enjôleuses, corruptrices et illusoires d’un État absolument digne à tous les points de vues de Cosa Nostra ! Je ne vais pas rédiger ici-même un roman. Surtout si je ne suis jamais lu par quiconque. Mais j’aurais vidé le trop-plein de ma besace, ce qui n’en soulage pas moins. Par conséquent, il y a tant à dire. Et à ne surtout pas dire ! Il n’empêche que j’espère bien vivement que quelqu’un me lira. Et me donnera la réplique (réconfortante, compréhensive, amie, non moins salvatrice et bienveillante).

Pour conclure, j’écoute régulièrement et avec assiduité les chroniques de monsieur Pierre Cassen qu’il diffuse sur YouTube. Et puis, elles sont pleines d’humour et de bonne humeur aussi. Bravo ! Continuez et persévérez.

Dans toute expectative, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée.

https://ripostelaique.com/francais-sdf-clermontois-jai-decide-de-denoncer-tout-ce-que-jai-vu.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Franck Courais

Pour le moment SDF. Vit à Clermont-Ferrand.


12 thoughts on “Français, SDF clermontois, j’ai décidé de dénoncer tout ce que j’ai vu !

  1. Avatarwar gear

    Je vous ai lu sur résistance laique ,Monsieur ,et je réitère ici le digne représentant de gilets jaunes, j’ai eu un énorme plaisir à vous lire Monsieur ,ne désespérez pas de votre sort Monsieur de grandes qualités la nature vous souriras.

  2. AvatarChristian Jour

    Ouah, bouleversant, encore une preuve de plus que notre France est livré par les collabos de gauche et les autres aussi, aux envahisseurs. Donc la préférence nationale ne va pas aux Français, mais aux étrangers qui sont protégés, choyés, payés, contrairement aux Français (les vrais) qui eux sont assailli, bousculer, exposer, menacer, discriminer, qui doivent payer pour permettre c »est envahissement. C’est à vomir.
    Courage monsieur, les français les vrai, ceux qui aiment leur pays commence à ouvrir les yeux.
    Merci pour votre témoignage qui confirme ce que nous disons sur RR sur l’état de notre pays.

    1. frejusienfrejusien

      bon, en l’occurrence, il ne faut pas parler de la gauche, car les roms, c’est le nain sarko qui les a fait entrer,

      tout le monde savait qu’en mettant la Roumanie dans l’UE, on allait avoir un déferlement de roms, tout le monde sauf lui, le petit homme au karcher, quel besoin avait-il de nous accabler un peu plus ???

      et c’est lui aussi qui ne pouvait plus se tenir d’excitation à l’idée de faire entrer la Turquie,
      c’est pourquoi les déclarations des LR, on doit s’en torcher avec

  3. Avatardurandurand

    Bonjour merci pour votre témoignage qui nous éclairent un peu plus de toutes ces absurdités de l’état contre ses citoyens de souche au profit des cancrelats allogènes de l’est ou sub -méditerranéen .Tous ces pourris de politicards tout partis confondu le paieront cher et très cher à un moment qui est très proche ou la justice du peuple souverain va s’exercer .
    Merci d’avoir partager votre vécu avec nous

  4. AvatarJC arrive

    Que peut-on dire après avoir lu ce témoignage poignant , devant tant de scandaleuses injustices envers nos pauvres et pour lesquels on est tellement impuissants à pouvoir aider parce que les illuminés ultras-gauchistes, des élites corrompues et hors-sol nous en empêchent parce qu’ils ne sont obnibulés que par la protection exclusive des migrants, des racailles, de toute la lie de la société qui tous à leurs niveau sont en train de nous détruire lentement mais sûrement ?

    Que puis-je faire d’autre, moi qui n’ai et ne suis rien, que souhaiter à Franck Courais de s’accrocher, de lui dire que « la roue tourne » (très très lentement pour certains ), que je pense qu’il a des qualités et des compétences qui ne peuvent rester indéfiniment dans l’ombre et que quelqu’un va bien finir par le remarquer et le sortir de cet enfer ?
    Ma foi étant ce que j’ai de plus précieux, je ne peux que lui offrir de prier pour lui et la généreuse personne qui l’a aidé est déjà une lueur d’espoir.

    Les « moins pauvres  » aussi d’ailleurs sont touchés puisque chaque jour, ils se voient toujours plus dépouillés de leurs droits,de leurs biens, de leur liberté de parole, imposés de payer encore et encore pour entretenir des assocs immigrationnistes qui exigent toujours plus de moyens pour entretenir des envahisseurs qui non seulement ne respectent rien ni personne mais ne réalisent pas un seul instant qu’à force de vouloir tout nous prendre, il ne leur restera plus rien non plus et ils se retrouveront dans le même , sinon pire, cloaque auquel ils prétendaient vouloir échapper.

    Tant que ceux qui sont prétendument nous représenter ne votent pas des lois d’une part pour supprimer tous les budgets alloués à ces pleïades d’assocs et immigrationnistes ainsi qu’à tous ceux qui défendent et excusent les racailles qui agressent, nous dépouillent et nous pourrissent la vie chaque jour, tant qu’ils ne les contraignent pas à les mettre en face de leurs responsabilités en les obligeant à prendre en charge individuellement et totalement, de A à Z, chaque immigré qu’elles nous imposent ou délinquants qui récidivent puisqu’ils agissent impunément, on ne s’en sortira pas.
    S’ils devaient payer de leurs poches tous les frais occasionnés (soins médicaux, hébergement, nourriture, frais scolaires, frais d’avocats,etc ), si chacun prenait à domicile une de ces  » CPF  » qui va pulvériser leur appart ou leur maison, si on jetait en prison ces « bienfaiteurs de l’Humanité » lorsqu’un de leurs protégés commet un crime ( puisqu’ils ne veulent surtout pas que leurs « chéris » soient punis ), s’ils devaient indemniser sur leurs propres deniers les proches des victimes, etc, eh bien ces  » âmes si généreuses » s’évaporeraient comme par enchantement et leurs envahisseurs par la même occasion.

    En attendant que ce rêve se réalise, continuons à hurler notre colère, notre écoeurement, sans qu’aucun cri ne parvienne aux oreilles de ceux qui ont le pouvoir de changer positivement les choses mais ne veulent en aucun cas bouger le petit doigt pour aider les laissés pour compte et ceux qui appellent  » au secours « .

  5. Avatarzoé

    Merci pour votre témoignage bouleversant, très bien écrit, criant de vérité de tout ce qui se passe. Comment les roms font-ils pour avoir des billets de 500 euros dans leurs poches ? Que font-ils chez nous ? Que font-ils dans les hotels de fortune ? De plus, ils foutent le bordel, abîment tout. Je souhaite ardemment qu’un grand nettoyage soit fait dans notre gouvernement et que tous les pourris soient mis au pilori un jour ou l’autre. Une telle situation ne peut plus durer. Français, bougez-vous, réveillez-vous !!!

  6. AvatarHellen

    Bravo pour votre témoignage Monsieur, dont je ne suis nullement étonnée… il y a longtemps quant à moi, que j’ai compris dans quel pays nous sommes aujourd’hui arrivés…
    Je vous répondrai surtout une chose qui me fais beaucoup de mal, c’est de voir que les Français n’essaient même pas de se défendre véritablement… va-t’il falloir constituer des milices pour se défendre et mettre dehors tous ceux qui nous pompent tout… notre argent, notre place, notre envie de vivre… et j’en passe…
    Je lis zoé, qui écrit une réalité, que nous attendons tous : «  » » »Une telle situation ne peut plus durer. Français, bougez-vous, réveillez-vous !!! » » »
    Oui il faut se réveiller avant qu’il ne soit trop tard…!!!!

    La seule chance que j’ai pour moi, c’est de ne plus être jeune… je vais cette année, dans 3 mois sur mes 74 ans, mais j’ai 3 enfants et 2 petits enfants, pour lesquels je suis extrêmement inquiète… Ma petite fille est infirmière et la vie dans les hôpitaux pour les infirmiers est hors normes actuellement… Mon petit fils a 10 ans… vers où allons-nous????

    S’il faut se battre pour retrouver notre France et mourir j’y serai, ne serait-ce que pour les miens…
    Mais j’ai la très nette sensation que les Français n’ont pas envie de se battre…
    Est-ce que je me trompe???!
    Alors…. Où allons-nous? car sans se battre, je dirai que nous sommes cuits d’avance…
    Bien à vous

  7. Avatarpalimola

    Merci Monsieur pour ce témoignage qui confirme sans équivoque a quel point de déliquescence se trouve notre pauvre pays en train de devenir un cloaque ou ce sont des étrangers qui profitent de notre fric et imposent leurs mœurs de merde . Ils débarquent sans papiers ils sont logés et encaissent la monnaie et en plus ils trafiquent ! Un français qui prend sa retraite va se battre pendant un an a effectuer plusieurs fois les mêmes démarches , au final il va y laisser des plumes dans leurs comptes enculatoires et toucher 700 euros par mois ! LAMENTABLE !

  8. ConanConan

    On ne sait même pas à quel rythme et dans quelle quantité ça rentre en France actuellement !
    Aucun élu n’ose poser la question officiellement à l’A.N. !!!….
    Leur république a fait de notre pays une vraie pétaudière !
    Un billet d’avion aller simple N’Djamena/Roissy et tu deviens rentier à vie !
    Ah oui bwanna ! Y’a bon vozimpôts !!!……..
    Continuons à bien veauter

  9. Avatarsly

    merci Monsieur pour ce témoignage et courage, toute votre vie vous vous êtes battu, continuez …
    maintenant beaucoup connaisse cette situation catastrophique en France et je suis toujours étonné que  » l homme  » soit devenu une couille molle, ne veut plus se battre, plus de violence, plus d’ennui et il veut la paix, ne veut plus défendre son pays, ses origines, son histoire … il est devenu une femmelette, fait la vaisselle, la bouffe et pousse seul la poussette dans les rues ( bon ok de nos jours, lorsque les deux bossent il faut s’entraider mais qd mm) et au pire l’homme se suicide au lieu de combattre
    mais le soucis est que dans ce monde il y a toujours des barbares, des racailles qui un jour, à force de leur montrer sa faiblesse, il se fera écraser et pleurnichera comme toujours
    j’arrive bientôt à la retraite, souvent je me dis, pourquoi je n’ai pas 20 ans de moins, pour faire quoi ? me connaissant avec un fond révolutionnaire, je vous laisse deviner … mais je suis encore en forme et capable de bien des choses, le problème, on ne fait plus confiance à ses amis mêmes sa famille surtout si on lui balance de l’ oseille pour parler, dénoncer alors rien est facile …même ici sur ce site nos commentaires doivent être surveillés et épluchés ben tanpis alors peut-être la dernière chance doit se passer dans les urnes, quoique et j’avoue que je voterai encore pour le RN … après eux il nous reste plus qu’un militaire président ??? ou la fin de notre pays …

Comments are closed.