Pakistan : Huma, chrétienne de 14 ans obligée de se marier avec son violeur musulman !

Publié le 21 février 2020 - par - 9 commentaires

.

Pendant que les salopards du CCIF observent à la loupe nos lois pour voir s’ils peuvent y déceler des failles permettant que soient voilées toutes les musulmanes dans un premier temps puis toutes les femmes, l’islam montre sa vraie nature dans le monde entier.

Misogyne, criminogène, phallocrate, criminel… Pendant ce temps des connasses de chez nous demandent qu’on élargisse les trottoirs et parlent de leur clito.

1/3 des femmes des pays en voie de développement ont été mariées alors qu’elles étaient encore enfant ! Un tiers !

.

Le premier exemple concerne le sort des dhimmis, non musulmans autorisés à vivre en pays musulman… Même eux doivent se plier à la charia et sont jugés selon les lois islamiques du pays musulman…

LA JUSTICE PAKISTANAISE VALIDE LE MARIAGE FORCÉ D’UNE CHRÉTIENNE DE 14 ANS AVEC SON RAVISSEUR MUSULMAN

Huma Younus, une adolescente pakistanaise âgée d’à peine 14 ans, a été enlevée par un homme musulman, Abdul Jabbar, en octobre dernier, avant d’être obligée de se marier avec lui. Elle pourrait à présent, et contre son gré, vivre le restant de ses jours avec son kidnappeur.

S’appuyant sur la charia, la Haute Cour de Karachi a estimé, le 3 février dernier, que l’union de la jeune chrétienne avec son ravisseur musulman était bien valide, comme le relate La Croix.

Huma Younus et sa famille ont ainsi eu beau avoir porté l’affaire devant les tribunaux, en espérant que le jugement, au regard du jeune âge de la victime, puisse venir casser cette alliance forcée, rien n’y a donc fait.

Les deux juges de la Haute Cour se sont en effet appuyés sur l’un des textes de la charia, la loi islamique en vigueur dans certaines provinces du pays, selon lequel une jeune fille peut se marier après ses premières règles, et cela quel que soit son âge, mariage forcé ou non.

HUMA POURRAIT DEVENIR UN SYMBOLE 

«C’est la énième défaite de la justice et une autre preuve que l’État n’attache guère d’importance aux chrétiens en tant que citoyens pakistanais», a déploré Nagheena Younus, la mère de Huma, à la sortie de l’audience.

L’ONG Aide à l’Église en détresse (AED), vers laquelle les parents de la jeune fille se sont tournés, estime quant à elle que, ce faisant, Huma pourrait devenir «le symbole de la pratique des enlèvements de jeunes chrétiennes par des musulmans» et qui secoue le Pakistan.

La Croix alerte en effet sur le fait que de nombreuses jeunes filles chrétiennes sont enlevées par des musulmans qui les épousent de force puis les obligent à se convertir à l’islam.

Désespérés, les parents de Huma veulent sensibiliser la communauté internationale dans l’espoir que leur fille puisse retrouver sa liberté.

https://www.cnews.fr/monde/2020-02-19/la-justice-pakistanaise-valide-le-mariage-force-dune-chretienne-de-14-ans-avec-son

 

.
Quid encore du témoignage de Nada, 11 ans, qui a fui chez son oncle pour échapper à un mariage forcé ?

Nada Al-Ahda, jeune Yéménite de 11 ans a fui ses parents qui voulaient la marier de force. Dans une vidéo poignante diffusée sur YouTube, la fillette s’insurge de telles pratiques.

« Plutôt mourir que d’être mariée de force ». Ces mots sont ceux de Nada Al-Ahda, 11 ans, une jeune Yéménite qui a fui le mariage forcé organisé par ses parents et fait preuve d’une incroyable maturité.

La vidéo de son témoignage, postée sur YouTube et traduite en anglais par l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (Memri), a été vue par plus de 7 millions de fois. 

« ILS ONT TUÉ NOS RÊVES »

La fillette explique face caméra et les yeux embués de larmes, que ses parents ont voulu la marier de force mais qu’elle s’est enfuie pour se réfugier chez son oncle.  « Mes parents ont menacé de me tuer si je fuyais chez mon oncle. Quel genre de personne peut menacer son enfant comme ça ? », « N’ont-ils vraiment aucune compassion ? », souligne Nada. 

Lors de cet émouvant plaidoyer, Nada interroge : « Et l’innocence des enfants dans tout ça ? ». »Certains enfants se sont jeté dans la mer, ils sont morts maintenant », ajoute-t-elle.

« Ils ont tué nos rêves, ils ont tué tout ce que nous avions à l’intérieur, il ne reste plus rien », conclut la fillette.

(Naturellement la video a disparu…)

PLAINTE DÉPOSÉE CONTRE SES PARENTS

Depuis le tournage de la vidéo, au début du mois de juillet, son oncle, Abdel Salam al-Ahdal, est venu la chercher et Nada a porté plainte contre ses parents.

Interrogé par le site d’information libanais Now, Abdel Salam al-Ahdal explique : « Quand j’ai entendu parler de mariage, j’ai paniqué. Nada n’avait même pas 11 ans, elle avait exactement 10 ans et 3 mois. Je ne pouvais pas la laisser être mariée et voir son avenir détruit ». L’oncle évoque également le lourd passé familial. L’une des tantes de Nada, qui avait été mariée de force à 13 ans, s’était immolée par le feu.

La fillette a également adressé un message à Now dans lequel elle souligne « qu’elle est juste une enfant et qu’elle veut simplement réaliser ses rêves ». « Je veux simplement dire aux parents : laisser nous réaliser nos rêves, ne les tuez pas ».

L’Unicef estime que, dans les pays en développement, près d’un tiers des femmes âgées de 20 à 24 ans ont été mariées alors qu’elles étaient encore enfants. 

.
Et Macron voudrait qu’on accepte l’islam, qu’on aime l’islam, qu’on se laisse islamiser ? Plutôt crever ! Si de temps en temps vous êtes las de combattre, de risque amendes, prison, agression, la mort même… pensez à Huna et Nada. Elles ont besoin, là où elles sont, que notre combat continue, plus que jamais, quel que soit le prix à payer. Et parce que nous ne voulons pas que nos filles et petites-filles connaissent leur sort. 
.
Complément de Pikachu
Le premier article  relate un « fait divers » qui n’en est pas un. La Haute Cour de Justice pakistanaise valide un mariage forcé  entre un musulman et une fillette kidnappée.
Pourquoi ce n’est pas un fait divers ?
Parce que ce faisant, l’Etat pakistanais indique à son peuple la conduite à tenir : kidnappez des filles chrétiennes, épousez-les, le mariage sera validé et nous en finirons enfin avec la population chrétienne.
Autrement dit, la fin programmée d’un peuple : les chrétiens pakistanais.
On se demande qui s’en émeut :
– la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU ?
– l’Union Européenne ?
– le maire de Londres, musulman militant d’origine pakistanaise ?
– et enfin, le concerné au premier chef, le pape Bergoglio (qui par contre s’investit corps et âmes pour les « migrants ») ?

Triste situation mais qui résume une tendance fondamentale : tous les pays musulmans ne respectent pas le statut de dhimmi, qui permet à des minorités religieuses une survie minimale mais douloureuse.  Certains choisissent l’éradication de ces minorités : comme les Turcs qui ont exterminé leurs chrétiens et les Pakistanais qui inaugurent donc leur solution finale à la « question chrétienne ».

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Pakistan : Huma, chrétienne de 14 ans obligée de se marier avec son violeur musulman !”

  1. Paco Paco dit :

    Merci Christine !

  2. Avatar Christian Jour dit :

    C’est à vomir de rage. Islam à éradiquer de la surface de la terre. Ces mecs sont des dégénérés fini à la pisse de chameaux, et l’autre salopard qui a été mis à l’Elysée par les adeptes à momo et les idiots utiles collabos, voudrait nous imposer le vivre ensemble avec ces ordures de la charia. Bientôt ça va péter, car on ne peux pas livrer nos enfants à ces buveurs de pisse.

  3. Avatar karr dit :

    Je vous remercie d’avoir relayé cette information.
    Nous n’entendons pas Macron parler de shoha dans le cas des chrétiens persécutés en terre d’islam,nos dirigeants ont des indignations à géométries variables!
    L’Aide à l’Eglise en Détresse fait un excellent travail d’information et de secours auprès des populations chrétiennes à travers le monde,tout comme l’association SOS Chrétiens d’Orient,je soutiens modestement ces deux associations.

    • Avatar Mountain dit :

      Quand on lit ce genre de choses on croit cauchemarder, mais non on ne rêve pas ,des enfants traitées pire que du bétail, bande de tarés arriérés qui vivent et ont encore des coutumes digne du Moyen Âge.

  4. pikachu pikachu dit :

    A souligner néanmoins, la différence profonde entre les deux cas, celui de la chrétienne pakistanaise et de la musulmane yéménite.
    Dans le cas de la chrétienne, il s’agit d’un enlèvement. Ses parents veulent la récupérer.
    Dans le cas de la musulmane, elle a été vendue à son futur mari par ses parents. Il n’y a pas de kidnapping !

    • frejusien frejusien dit :

      il n’y a aucune différence, c’est la laideur immonde de l’islam dans les deux cas,

      c’est la marchandisation des fillettes par les musulmans,,

      c’est la négation de l’humanité féminine, les femmes ou fillettes sont des objets qu’on vend, on troque, on vole, on s’approprie,
      voilà la laideur de l’islam bien exposée dans ces deux exemples

      • pikachu pikachu dit :

        @Fréjusien

        non, vous vous trompez complètement, et la présentation de l’article induit en erreur.
        De un, pour l’enfant chrétien, on ne peut parler de marchandisation : elle a été ravie à ses parents.
        De deux, le problème n’est même pas celui des enfants. La question ne se pose pas en ses termes : pour les musulmans, un enfant quand il arrive à l’âge de la procréation, devient adulte. Donc pour les musulmans, cette enfant n’est plus une fillette. ET C’EST LA QUE SE SITUE TOUT LE PROBLEME, que l’article masque en mélangeant deux histoires très différentes.
        En fait, dans ces zones du Pakistan, peu importe l’âge de la chrétienne. Si elle est non-musulmane et célibataire, elle peut être kidnappée et mariée de force. Qu’elle soit à nos yeux une fillette ou une adulte, une non-musulmane peut être kidnappée et « mariée » de force, à 12 ans, 20 ans, 30 ans. Le problème n’est pas l’âge, mais la discrimination entre musulmans et infidèles. C’est pourquoi il n’était pas avisé de mélanger les deux affaires. Votre cousine se balade au Pakistan, fait de l’humanitaire dans une de ces zones, elle peut être kidnappée et « mariée ». C’est dû au fait qu’elle est infidèle.
        Ce faisant, la haute cour de justice pakistanaise incite la population à agir de la sorte.

        ET LA OU VOTRE ERREUR EST ENORME (ainsi que celle de l’article), c’est qu’en définitive, le mariage d’enfants impubères est recommandé !
        Vous m’avez bien lu, le mariage d’enfants impubères est souhaitable.
        J’ai dans ma famille par alliance des Juifs marocains dont les grands-parents se sont mariés enfants. Pourquoi ?
        Justement, à cause de cette loi de l’Islam. Il fallait impérativement marier les enfants avant qu’ils soient « adultes » sinon les filles pouvaient être légalement prises et mariées de force. Ici, il en va de même pour les Chrétiens : la seule solution qu’ils ont pour faire face à cette extermination en douceur, est de marier les enfants entre familles chrétiennes, avant la puberté des filles, sinon ils n’auront aucun recours en cas de rapt.
        L’histoire de Nahda est donc trompeuse parce qu’elle cache le fond du problème qui est la persécution légale des minorités religieuses.

  5. Avatar War gear dit :

    Ce n’est pas le Carlos gohn qui aurait mérité d’être exfiltre mais bien cette pauvre enfant et ça famille et accueilli chez nous avec tout les honneurs dû aux vrais réfugiés politiques victimes d’états barbares et totalitaires

Lire Aussi