L’invasion, c’est la conséquence de l’abandon de l’Algérie française


L’invasion, c’est la conséquence de l’abandon de l’Algérie française

.

Séparatisme, islam de France… Il n’y a pas d’incompétence du pouvoir; il y a tout simplement une crainte non avouée d’une guerre civile, plus exactement d’une guerre de religion ou pour faire simple une revanche des Arabes sur les Croisés.

.
Les musulmans ont toujours eu un esprit de conquistadors et, après avoir pris quelques raclées ils s’étaient calmés; mais depuis quelques décennies et notamment avec les « décolonisations » ils se sont enhardis grâce souvent à nos amis américains qui furent à l’origine du droit des peuples à s’autogérer, mais à conditions qu’ils acceptent comme alliés les ricains.

.
Pour ce qui concerne la France, l’indépendance de l’Algérie a été un déclencheur de la faiblesse de la France face aux ultimatums des deux grandes puissances de l’époque. Et contrairement à ce qu’imaginait ce fameux colonel s’étant octroyé 2 étoiles, c’était la porte ouverte à la revanche des peuples colonisés. Du reste, pour ceux et celles qui suivent un tant soit peu l’histoire, ils doivent être au fait que les Algériens annonçaient clairement leurs intentions vis à vis de la France: c’est à dire: France algérienne.

.
L’arrivée des Harkis ou des survivants car il faut peut-être rappeler aux inconditionnels du gardien de but qu’il fut le seul responsable de dizaines de milliers d’assassinés après l’indépendance.
Certains Algériens étaient restés sur le territoire, notamment les gens du MNA que toujours l’infâme 2 goal écarta des négociations pour lui préférer les assassins du FLN.
Peu à peu les Algériens qui dans leur nouveau pays crevaient de faim ont alors exploité cette manne de présence des Harkis et anciens MNA .
Et arrive VGE et le regroupement familial ; la porte est désormais ouverte aux musulmans, plus particulièrement les Algériens, Marocains et Tunisiens. A cette date d’avril 1976 qui va sonner le glas de la France, un seul homme politique lance une alerte : Michel Poniatowski : » « Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. »

.
Par conséquent on voit fort bien que cette invasion ne date pas d’hier mais des conséquences de l’abandon de l’Algérie Française.

.
A cela ajoutons cet esprit de repentance dicté par l’Algérie. Et liée à cette infâmie la lâcheté de TOUS nos politiques sans exception.
Mais nous n’en sommes pas encore à l’islamisation que, curieusement, certains découvrent aujourd’hui.

.
Le réel combat de l’islam s’est déclaré en 1989 lorsque trois petites s…..s (pardon pour le gros MAUX) se présentent dans leur établissement avec un foulard. Personne ou très peu de Français comprirent que çà y était  : le ballon d’essai était lancé.
Et telle une pieuvre – vous savez cette bestiole immonde et perfide – l’islam commença à jeter ses tentacules (repas, prières de rues, voile, victimisation, etc..) puis l’islam s’enhardit et, d’insultes aux Forces de l’ordre dans les quartiers, ils passèrent aux jets de pierres, aux tirs et aux agressions de tout ce qui représentait la France.

.
Aujourd’hui ils poursuivent leur manœuvre mais cette fois en étant présent en politique, dans les médias ; les voilà même invités chez certains médias où ils peuvent cracher sur la France devant des animateurs et autres invités se faisant dans la culotte ou le pantalon.
Et arrivent à point nommé tous les migrants du tiers monde, eux aussi avec une religion « islam ».

.
Inutile que je décrive la France aujourd’hui : c’est devenu un pays du tiers monde à tout point de vue. Mais les politiques et certains médias (pour ne pas dire tous) et associations poursuivent dans leur naïeveté d’Occidental : il faut dialoguer.

.
NON on ne dialogue pas avec l’islam, on le force à se mettre à genoux car il ne connait que çà.
Tout cela notre guignol de chef d’état le sait parfaitement mais il a le trou de balle à zéro car il sait aussi que la moindre étincelle sera le départ d’un incendie gigantesque qui se propagera au-delà des frontières. Alors on poursuit dans l’évangélisme en imaginant que ceux d’en face vont discuter, dialoguer.

.
Déjà après son discours de Mulhouse, des réactions se font entendre ici et là et ne laissent aucun doute quant aux interrogations, mais surtout il en ressort que ses « propositions-décisions » ne sont en réalité que de la poudre aux yeux.
Le but, en tous cas, de cette fausse prise de position porte un nom : « Municipales ».
Il y a quelques années passées le Maréchal Juin prononçait cette phrase qui, aujourd’hui, a tout son sens : »La France est en état de péché mortel, elle connaîtra un jour le châtiment».

.
Continuez chers compatriotes à être évangéliques et à vous refuser de voir demain.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Moktar

Je n'oublierai jamais ce que nous, Pieds-Noirs, avons vécu en Algérie. Comment ils ont transformé un paradis où nous vivions en bonne intelligence entre catholiques, juifs et musulmans en boucherie...


25 thoughts on “L’invasion, c’est la conséquence de l’abandon de l’Algérie française

  1. AvatarChristian

    les seules choses qui fonctionnent en Algérie c’est que la France leur a laissé. Administration, structures routières… ce pays à de l’argent (gaz pétrole mer agriculture, population jeune,…) et comme la population ne risque pas de danger vital et immédiat du pouvoir en place il faut fermer les robinets de la venue en France de ces populations (regroupement familial,….)et demander à ceux qui vivent en France et qui ont la double nationalité (tous ???) de choisir entres la France avec ses droits mais aussi devoirs et l’Algérie ou ils ne veulent surtout pas vivre !

  2. ConanConan

    Hola ! Vaste sujet ! Cela se discute …
    Ne perdons pas de vue que de nombreux maghrébins-notamment algériens- ont fui leur pays pour échapper à ce totalitarisme religieux insupportable… Et, qu’ils ont trouvé refuge, bien évidemment, en France …
    Parmi eux, de nombreux vrais amoureux de notre pays, dont certains-es écrivent même sur ce blog…
    Avant que la grande « zohra » leur montre-hélas- en 1960, où se situait le bon côté du manche, la grande majorité des algériens avait une préférence pour le maintien du pays en départements français … Mais comme il s’agissait d’un boulet économique et d’une bombe démographique à retardement… Cf Alain Peyrefitte.. on a dédaigné leur préférence…
    Le grand tort de nos gouvernants depuis cette indépendance baclée a été de laisser venir les islamistes, de les laisser faire …et même de les aider !!…
    Ceci, sans tenir compte de ce que la grande masse des maghrébins vivant en France a encore en mémoire le désarmement et l’abandon honteux de nos fidèles Harkis (comment peut-on célébrer le 26 Mars !!…)
    Devant autant de laxisme et même de lâcheté de la part des « autorités » françaises, une partie de cette masse est dans l’attentisme, et une autre partie a décidé de jouer le jeu de l’islam conquérant qui, lui, sait ce qu’il veut et a tout à gagner dans une confrontation puisque n’ayant rien à perdre…
    Mais d’accord avec l’ami Moktar, il ne peut y avoir de retournement de l’opinion de cette masse, si notre « Homme » d’Etat ne montre pas les dents !
    Hélas, comme il préfère montrer autre chose …

    1. AvatarJim

      Juste un autre point de vue sur le « boulet économique et (la) bombe démographique à retardement », celui de Jacques Soustelle, académicien et gouverneur général de l’Algérie :
      « La grande poussée du panarabisme, partie du Caire le 1er novembre 1954, relayée ensuite par l’entreprise communiste, pouvait, devait se briser sur la résistance de l’Algérie. L’Algérie pouvait, devait demeurer, dans une Afrique du Nord partie à la dérive, une enclave de fraternité entre peuples et religions de l’Orient et de l’Occident, une large tête de pont de l’Europe et une vitrine d’exposition de la démocratie française. Certes, on objectera qu’une telle solution pouvait bien ne pas durer très longtemps. Mais d’abord personne n’est en mesure de l’affirmer, et puis ce n’est pas rien de gagner quelques dizaines d’années ou un siècle ou davantage. Avec tous ses défauts, l’Empire de Byzance a tout de même sauvegardé pendant mille ans des valeurs essentielles sur un territoire de siècle en siècle plus étroit et plus menacé. La prétendue fatalité historique dont on nous étourdit, comme si la volonté des hommes et des peuples ne comptait pour rien, joue surtout le rôle d’un alibi commode : il est certes plus facile de s’incliner que de résister. » (in Soustelle, L’espérance trahie, 1962.)

    2. ConanConan

      Erratum : 19 Mars 1962 et non 26 Mars …. date aussi honteuse, mais contexte différent : 19 Mars 1962, date de la signature d’une capitulation sans défaite à Evian (tout l’inverse de l’armistice de 1940 ..oui, Zemmour a raison …) et 26 Mars 1962, date de la mise à mort des patriotes PN …
      Alors c’est vrai que l’année 2Gol décrétée par notre chérubin golden-boy, qui ne sait pas de quoi il parle, serait bien venue pour une leçon d’histoire… Mais, s’il vous plaît : une vraie Histoire ! Pas celle des ennemis de la France !

      1. MoktarMoktar

        Aïe on va m’appeler lucky. Je n’avais pas vu ton message.
        Quand à l’historique de celui qui s’est rendu sans livrer bataille en 14; prenez connaissance des livres de Manuel Gomez très documenté sur le sujet. Ou le cas déchéant le journal « Réalisme » du 1er Avril 1949 dont le titre est: » de gaulle fossoyeur des armes de la France ».

    3. MoktarMoktar

      @Conan (j’espère que tu sais qui portait ce pseudo).
      comment peut-on célébrer le 26 Mars !!… Je pense que ta plume ou doigt ont fourché. Bien entendu qu’il faut, non pas célébrer, mais rendre hommage aux victimes du 26 Mars. Massacre de la rue d’Isly, sans oublier le pire de tous: 5 juillet à Oran.
      Je pense que tu as du vouloir écrire :19 mars cette date infâme qui, en réalité est fausse puisque les « accords » ont été signé le 18 Mars 1962.
      Cher ami s’il fallait évoquet les Harkis nous n’aurions pas assez de feuillets pour évoquer ces Musulmans attachés à la France pour de multiples raisons.
      Cela étant je sais et je connais ces musulman(e)s qui eux reconnaissent et informent de ce qu’est l’Islam. On ne peut pas en quelques lignes évoquer une page d’histoire notamment lorsqu’elle est aussi douloureuse.

    4. AvatarClaire

      Dommage: toujours citer les poncifs éculés de fardeau économique (qui daterait de Napoléon III) et aussi la question de la bombe démographique. lorsque nous allions en classe avec les filles musulmanes, elles étaient instruites comme nous et aussi capables de comprendre le besoin de contrôle des naissances, tout comme les européennes de notre génération. Vous n’imaginez pas le nombre de jeunes filles modernes qui se sont suicidées après l’indépendance lorsqu’on a réinstitué le choix de leur mari décidé par les familles…
      Aujourd’hui, de manière anachronique on soulève cette question de démographie après avoir foutu en l’air les perspectives d’évolution qui était en cours et laissé le champ aux zélateurs de l’Islam trop contents de rétablir
      les codes coraniques. C’est nul comme analyse …

  3. AvatarFranc

    Le vivre ensemble cher à certains. A priori ce n’est aucunement le cas, les différences de volontés sont diamétralement opposées. Résultat : après un temps trop long de remords et lèche babouche pour se faire pardonner (de quoi, leur avoir apporté un mode de vie et une espérance de vivre différemment). Des morts, il y aura.

  4. AvatarRODRIGUE

    C’est certain que ces gens ne comprennent que la force, la discussion, les accommodements raisonnables sont pour eux des marques de faiblesse!
    Ce genre d’individus se tiennent avec une main de fer où on ne laisse rien passer. Il fallait être un petit con imbu de sa personne, Sarkozy, pour s’imaginer qu’il fallait sortir l’islam des caves où il aurait dû rester, sous surveillance par infiltration et non construire des mosquées dont ils n’ont pas besoin pour prier et leur offrir des casernes pour leur manipulation et endoctrinement!
    C’est une haute trahison qui devra se payer un jour mais il est vrai, en même temps, qu’il ne pouvait rien refuser à son frère du Qatar qui avait payé le divorce d’avec Cécilia !

  5. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Excellente analyse, pas grand chose à rajouter si ce n’est que je n’arrive pas à comprendre pourquoi devant tant d’évidences le vrai peuple français ne réagit pas, tout au moins par le vote pour commencer. Sommes nous devenus un peuple majoritairement composé de pleutres?

  6. AvatarJim

    Voici une dénonciation de la politique arabe de 2 gol, par le Compagnon de la Libération et ancien président du Conseil National de la Résistance Georges Bidault : « A raison de mille par jour, à une cadence qui ne se ralentit pas, les Algériens musulmans fuient l’Algérie indépendante pour aller chercher du travail et des soins médicaux dans la France capitaliste, colonialiste, impérialiste. On n’a pas voulu de l’Algérie française en Afrique, c’est pourquoi on est en train d’installer l’Algérie algérienne en France. » (D’une résistance à l’autre, avril 1965.)

  7. AvatarJim

    Je voudrais préciser que le début du phénomène migratoire se situe avant VGE et son regroupement familial (avec chirac 1er ministre). Il commence avec 2 gol qui abandonne les départements français d’outre-Méditerranée.
    Les accords d’Evian (19 mars 1962) précisent en leur Article 2 que, « sauf décision de justice (et j’ajoute : sauf aussi les Harkis, que de gaulle refuse de rapatrier bien qu’ils se soient battus pour la France), tout Algérien muni d’une carte d’identité est libre de circuler entre l’Algérie et la France ». Au 1er mars 1964, la France compte sur son sol 940 000 Algériens, dont 204 000 femmes et enfants, à qui s’ajoutent quelques 70 000 personnes non contrôlées, soit un total de 1 010 000. Le regroupement familial avait de fait déjà commencé.
    En 1968, c’était encore du temps du colonel micro, les femmes représentaient 44% des immigrés.
    Et il y a les autres pays : le site vie-publique.fr évoque une reprise importante de l’immigration marocaine après l’accord de 1963 et le développement de l’immigration tunisienne. Est aussi noté le début de l’immigration africaine sub-saharienne à partir de 1964.

  8. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Pas d’accord !
    Au contraire, c’est la forme du contenu des accords d’Evian et la complaisance politique qui a suivi tant économique que politique !
    Que dire des accords bilatéraux et en découlant accordant des visas à la pelle, reconnaissant aux migrants de se comporter comme si les lois de leur pays pays étaient celles de la France.

  9. AvatarJim

    Il faut aussi avoir à l’esprit que les vagues successives de l’immigration algérienne sont constituées de personnes nourries d’inimitié à l’encontre de la France et des Français, du fait de l’endoctrinement religieux et politique qu’elles ont subi : accueil de Frères musulmans et de leurs adeptes, notamment 650 instituteurs dès 1963, et adoption d’une constitution raciste qui exclut les non-musulmans en octobre de la même année (Ben Bella), puis mise en place d’une part de l’arabisation de l’enseignement qui entrave l’accès à la modernité et, d’autre part, du mythe de la victoire militaire qui développe une culture de guerre anti-française (Boumédiene).

  10. AvatarWar gear

    Très très bel article voyons le verre plein et non pas a moitié plein ce qui était déjà optimiste. Ceux qui n’accepterons jamais cet état de fait ce battrons jusqu’à la mort et ils ne verrons jamais la République islamique en France ,soit nous renverrons toujours par la force ces envahisseurs dans leur bled ou savanes respectives et là nous aurons tout gagner certes aux prix de millions de morts mais l’occident resteras chrétien. Et les musulmans survivants retournerons pour mille ans a l’âge de pierre d’où ils ne sont jamais sortie .soit la soumission ou la victoire dans tout les cas les purs n’auront pas vendus leur âmes

  11. ConanConan

    @jim 12h13
    C’est vrai, toute cette inimitié à l’égard des français, du fait de l’endoctrinement religieux et politique…
    Mais l’antagonisme est endogène à cette religion et s’est produit dès la conquête…Il a explosé ensuite lors des émeutes de Sétif sur une grande échelle …
    Quant à l’endoctrinement politique, rien n’était plus facile, grâce à l’appropriation des biens abandonnés par les PN, justifiée par la loi du plus fort- une fois la capitulation française prononcée- celle du FLN/ALN, après les enlèvements et massacres de personnes et de familles entières (plus de 500 soldats français détenus dont les familles sont restées sans nouvelles encore à ce jour (!), des milliers de PN dont les massacrés du 5 Juillet 1962 à Oran et plus d’une centaine de milliers de Harkis, massacrés également avec leur famille pour avoir cru en la parole de notre « plus illustre » …Il faut se mettre un peu à la place de ceux qui étaient francophiles (la majorité) et qui ont vu à quel point la France les avait trahis …..
    Ainsi qu’à la place de nos « soldats perdus » qui ont payé très cher leur sens de l’honneur.
    Donc oui, quel gâchis !
    Merci maqueron pour l’année de gaulle ….
    Nous sommes prêts à en parler et à en reparler et rien ne nous fera baisser la garde et/ou accepter de subir des lois et des us et coutumes de bédouins, que nous refusons unanimement !

  12. MoktarMoktar

    Bravo. En quelques lignes vous exprimez le fond de ma pensée. Cela me fait songer à :  » La mort plutôt que le courage abandonna ses soldats Français ».

  13. AvatarChristian Jour

    L’invasion : c’est à cause des cons qui ont voté pour des encore plus cons, traîtres, collabos et avide de pouvoir qui ont démoli les frontières pour pouvoir faire rentrer dans notre pays encore plus de dégénérés adeptes de momo le pédo, criminel, voleur et violeur et qui veulent nous islamiser, voilé nos femmes et nos filles ou nous tuer. Merci les cons.
    En 1944 nombre de collabos ont mal fini.

  14. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Merci, mille fois merci au Général de Gaulle d’avoir donné son indépendance à l’Algérie… Merci !

    Je n’imagine même pas ce qui se passerait, avec tout ce que l’on vit aujourd’hui, si cette population avait encore été Française quand on voit l’opposé voire la dichotomie dans leur façon de penser la vie…

    Merci mon Général ! J’espère que de Là-Haut vous m’entendez.

    1. AvatarJim

      Bonsoir madame Amélie,
      Dans un premier temps, je voudrais vous dire combien vos mille mercis sont blessants pour vos compatriotes qui ont subi l’exode (le 2e plus grand de tout le XXe siècle). Comme j’ai l’habitude de lire vos commentaires, je sais que vous êtes compatissante et je pense que vous n’avez pas voulu être offensante mais ça fait tout de même mal au cœur, très mal.
      Pour le reste, c’est bien de faire des hypothèses et d’imaginer des situations mais c’est encore mieux de, d’abord, regarder les faits. Les faits, c’est que la France compte sur son territoire une population immigrée ou d’origine immigrée considérablement importante en nombre. Et ça, c’est avec la pseudo indépendance.
      2 gol avait peur de Colombey-les-Deux-Mosquées ? Eh bien, on a la France-les-Trois-Mille-Mosquées (+ les salles de prière). Le président que vous remerciez a donc été un très mauvais visionnaire puisque son action a abouti à l’exact contraire de ce qu’il disait ne pas vouloir.
      De plus, il faut rappeler que c’est sous sa présidence que la baisse de la natalité a commencé avec la légalisation et la promotion de la pilule contraceptive. Vraiment, cet individu n’en avait rien à faire du peuple français et de sa postérité.
      Enfin, comme je l’ai indiqué plus haut, l’immigration de masse a commencé sous le mandat du colonel (donc bien avant Giscard).

  15. MoktarMoktar

    @Claire; votre intervention devrait être lue et réfléchie par notre amis Poulain dont visiblement le seul Dieu, sans doute avant Allah, est le triste personnage sur lequel nombres d’incultes sont en adoration.
    Bien entendu que la démographie n’aurait jamais été celle qui fut à l’indépendance; bien entendu que les jeunes musulmanes à compter des années 50 étaient totalement francisées et étaient plus favorables à la culture Occidentale (Hé oui n’en déplaise à certains) qu’à celle de l’Islam. Pourquoi ces adolescentes agissaient elles ainsi? voilà une bonne question à poser à Amélie Poulain à qui du reste je vais répondre sur son icone.
    Et n’oublions pas que le travail de défrichage des terres se poursuivait sur les hauts plateaux et que dans cet esprit nos ancêtres n’avaient rien à envier aux Juifs d’Israël qui, eux aussi, ont prouvé au monde arabo-musulman que de marécages on pouvait en sortir des greniers à blé.
    Je conclue: bravo chère compatriote d’avoir remis quelques pendules à l’heure.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar

      D’abord je vous remercie beaucoup…. car c’est en lisant ici tous ces messages de mépris voire d’excès que, moi qui ne m’était jamais spécialement intéressée à ce conflit ainsi qu’à l’implication du Général de Gaulle à son niveau, j’ai lu et « approfondi »…car je suis très loin d’être une « groupie » imbécile.

      Ainsi, grâce à vous, j’ai bien compris que si « criminel de guerre » il y a, ce n’est certainement pas celui que vous accusez si irrespectueusement. C’est ainsi et aussi grâce à vous que j’ai envie d’adhérer à la Fondation de Gaulle ce qui ne m’était jamais venu à l’esprit auparavant.

      Moktar, il m’est arrivé d’apprécier vos interventions, mais je ne vous permets pas cependant, ainsi qu’à d’autres, de remettre en question mon intelligence et mes capacités d’analyse ainsi que de recul. On peut ne pas être d’accord (y compris avec les choix de de Gaulle) mais avec recul et respect.

      La haine rend aveugle et vos projections ainsi que celles de certains ici manquent de réalisme face à la complexité d’un tel conflit où les protagonistes agissant sont loin d’être clairs et ne doivent pas avoir la conscience tranquille, toutefois s’ils ont une conscience.

      Je vous prie aussi de respecter les gens qui pensent que l’Indépendance était une très bonne chose et je peux vous dire qu’il y a un grand nombre de Français (notamment de Métropole, ce n’est pas un hasard…) qui le pensent, y compris des personnes qui ont vécu et participé à la guerre d’Algérie (et qui entre autres apprécie le Général de Gaulle sans que leur intégrité ne puisse être mise en cause).

      Je ne vois pas non plus pourquoi des gens qui ont connu de Gaulle et l’ont largement apprécié ainsi que compris son esprit et sa personnalité mentiraient…

      Au fait, pourquoi ne parle-t-on jamais de l’OAS ?… Cela en vaudrait la peine pourtant… pour creuser un peu et mieux comprendre.

      Ceci dit, je ne répondrai plus ici car lorsque l’on aborde ce sujet c’est soit le vide soit le mépris voire plus, c’est donc inutile.

  16. MoktarMoktar

    @Amélie Poulain; lorsque l’on a été confronté aux ignominies vous conviendrez que l’on peut avoir des propos non édulcorés.
    Je ne vais pas entamer une joute avec vous. Cela n’en vaut pas la chandelle.
    Mais je vais tout de même répondre non pas sur votre icone car cela n’en vaut pas la peine et vous avez raison d’adhérer à sa fondation.
    Mais puisque vous citez l’exemple de nombre de français qui sont de votre avis; il me faudra tout de même vous rafraichir la mémoire sur quelques évènements qui j’en suis sûr ne vous auront pas échappé.
    Loin de moi l’idée de mettre en doute vos capacités intellectuelles car elles apparaissent clairement dans votre réaction, mais si vous trouvez que la haine m’aveugle, je trouve quant à moi que la désinformation a bien agi sur vous.
    Et force est de constater, sans être devin ou madame soleil, que les Français d’outre méditerranée ne vous intéressaient guère….sauf…..sauf lorsque la France était en danger. Alors comme, selon vos propos, vous êtes une experte voyons les troupes qui ont SAUVE la France.
    Je n’évoque que la guerre 39/45 mais si vous le souhaitez on pourra reprendre tous les guerres de la Républiques.
    En 1940 les troupes métropolitaines représentaient 1,7% de la population, les pertes s’élevant à 5,7%; les Pieds-Noirs (ceux que l’on appelait en métropole les colons) représentaient 13,01% (treize) de la population, leurs pertes s’élevant à 10% (dix); quant aux Musulmans ils furent 1,78%.
    14/18 les combattants PN étaient de 27% de la population, les Musulmans 3,5% et les Français de France 20%.
    Chiffres vérifiables sur les JO.
    Comme vous j’arrête cet échange stérile. Quelques citations dont vous connaissez sans nul doute les auteurs.
     » Seule la vérité peut parvenir à convaincre.  »
     » On peut persuader quelqu’un. Le convaincre, jamais. »
     » La raison n’a pas de prise sur les esprits faux, c’est donc peine perdue que de chercher à les convaincre. »
    Et pour conclure sur un sujet qui vous est sensible: Qui viendra à votre secours demain?

Comments are closed.