Algérie : 16 lycéennes s’évanouissent en entendant une récitation de Coran


Algérie : 16 lycéennes s’évanouissent en entendant une récitation de Coran

.

Fusibles cramés !!

 

Leurs cerveaux ont mal pris les versets du Koran !

Les poncifs inculqués, étaient trop perforants.

Et leur singulière narcose,

est une hallal overdose,

d’un iSSlam effréné, pervers et dévorant…

 

PACO. Blindé, vacciné, ignifugé !

19/02/2020.

 

Seize élèves du lycée Tahar Arghib de la wilaya de Sétif ( à 300 km à l’est d’Alger) ont perdu connaissance, dimanche 16 février, pendant leur cours de sciences islamiques, selon des sources locales.

Tout a commencé par l’évanouissement d’une élève, que l’on a présentée comme étant « possédée », pendant que l’enseignant des sciences islamiques récitait à haute voix des versets du Saint Coran. Apeurées et prises de panique, quinze de ses camarades ne tarderont pas à s’évanouir à leur tour, ce qui a nécessité l’intervention rapide de la Protection civile qui a transféré les lycéennes en question à l’hôpital de Bouandas de Sétif dans l’est de l’Algérie .

Cette nouvelle a suscité l’étonnement et l’indignation de par son caractère insolite et surtout anti-pédagogique. Beaucoup se sont, en effet, indignés de la démarche de l’enseignant, rappelant que son rôle se limite strictement à transmettre le savoir.

La Gendarmerie nationale a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cette affaire et situer les responsabilités. Ainsi, l’enseignant des sciences islamiques sera éventuellement convoqué dans le cadre de l’enquête enclenchée. De leur côté, les parents d’élèves ont exprimé leurs appréhensions, craignant que l’incident ne reproduise au sein de l’institution éducative.

Il est utile de rappeler que ce n’est pas la première fois que des lycéens perdent conscience en plein cours. Il y a deux mois, dans la wilaya de Relizane, deux élèves s’étaient évanouis, également lors d’un cours islamique.

Algérie : Des lycéennes s’évanouissent pendant leur cours de sciences islamiques

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


8 thoughts on “Algérie : 16 lycéennes s’évanouissent en entendant une récitation de Coran

  1. AvatarChristian Jour

    C’est a quel passage qu’elles ont perdu connaissance, quand il est dit qu’il faut couper la tête à tout ce qui n’est pas musulman, ou quand il est mention de les violer à partir de 9 ans par un vieux phoque.Parce que l’histoire de momo le pédo, coupeur de tête est très instructif, la preuve il est au programme dans nos école, ici en France, si, si, on explique même à nos chère têtes blonde et frisés et noires que c’est un grand homme.,si, si, demandé à rachida .

  2. AvatarCeltillos

    les sciences islamiques, heu docteur y a comme comme un problème, comment peut on oser accoler ces deux mots, sciences et islamique, ce sont deux opposés comme l’huile et l’eau, ca va pas ensemble, c’est un non sens, une aberration, un délire de névrosé, une utopie, un ovni, comment oser accoler ces deux mots sans mourir de rire, ou avoir de sérieux doutes sur l’état mental de celui qui ose prononcer ces deux mots dont l’un est la pire des insultes a l’intelligence humaine….

  3. AvatarMachinchose

    jeunes filles hystériques libérant ainsi leur cruel besoin de zigounette qui les delivrerait du ….BESOIN LE PLUS NATUREL !!

    phenomène bien connu en Maghrébie
    rien de tel qu une ronne « roquiya » -séance, a coups de bâton, pour chasser le, les Djinns queutards qui tourmentent la pauvre fille

    pour ceux qui connaissent le beau film de Farid Boughedir,  » Halfaouine », on a ce type de femme, fille no ùariée encore a la trentaine qui se morfond d’ amoir pour le « fquih » (religieux) du quartier et qui le supplie de l’ enlever……..

  4. AvatarMichel

    Elles vont se prendre des coups de baton
    Pour chasser d’elles leurs laids démons.
    C’est ainsi que font tous les musulmons
    Rien dans la tête et tout dans le croupion.

Comments are closed.