Goldnadel: «Et pour Corinne Masiero, le César de… la stupidité raciste et anti-chrétienne!»


Goldnadel: «Et pour Corinne Masiero, le César de… la stupidité raciste et anti-chrétienne!»

FIGAROVOX/TRIBUNE – L’avocat et chroniqueur remet ses propres César de la semaine. Et étrille notamment la comédienne, qui a jugé que les «bourgeois hétéros catholiques blancs de droite» avaient trop d’influence sur le cinéma français.

Par Gilles William Goldnadel

 
 Gilles-William Goldnadel est avocat et essayiste. Chaque semaine, il décrypte l’actualité pour FigaroVox. Son dernier ouvrage Névroses Médiatiques. Le monde est devenu une foule déchaînée est paru chez Plon.
L’actualité artistique et politique tournant autour des Césars, mon lecteur souffrira que j’en attribue certains aux plus méritants.

Le César de la stupidité christianophobe est attribué par acclamation à Mme Corinne Masiero, comédienne, pour avoir déclaré dans les colonnes de Télérama à propos du manque de diversité de l’académie des César: «Il faut plus de diversité, pour être plus représentatif du métier et de la société. Ce n’est pas des bourgeois hétéros catholiques blancs de droite qui ont, seuls, le droit de dire qui il faut récompenser en France.»

Il est vrai que les Lellouche, Klapisch, Kassovitz, Guédiguian, Hazanavicius, Polanski, Omar Sy, Thompson… tous ces cathos de droite menacent la diversité du cinéma français.

L’heure n’est plus à l’indulgence ni à la plaisanterie en matière de cathophobie.

On pourrait en rire, ou reproduire sans mot dire cette stupide saillie de l’interprète du capitaine Marleau, membre du Parti communiste français, ce qui en dit long sur sa modernité, son intelligence politique et son humanité

César: le copinage tue-t-il le cinéma français?
Une tribune d’acteurs publiée dans Le Monde accuse l’Académie des César de faire de l’entre-soi et de manquer de transparence. Qu’en pensez-vous ? On en débat dans Points de vue.
Mais l’heure n’est plus à l’indulgence ni à la plaisanterie en matière de cathophobie.

Mon imagination est impuissante à décrire la réaction médiatique, si par hypothèse hardie, un autre artiste du même acabit avait pointé le nombre excessif de musulmans, de juifs ou d’homosexuels au sein du cinéma national. La carrière de ce capitaine Marleau là aurait sombré corps et biens.

 

L’heure n’est plus à l’indulgence mais à la sévérité lorsque les agressions contre les chrétiens se multiplient en France et dans le monde, lorsque les églises et les cimetières chrétiens sont profanés et lorsque des drapeaux maghrébins sont hissés comme cette semaine en haut d’une église albigeoise.

Tout cela a certainement dû échapper au magazine Télérama.

.

À titre très personnel, j’ajouterai qu’il y a bien longtemps que je ne demande plus aux artistes de cinéma que de faire de l’art, leur déniant tout magistère intellectuel, moral ou politique particulier. L’exemple hollywoodien n’est pas le plus mauvais pour montrer le décalage abyssal entre le dit et le fait.

Le César de l’imprudence déconcertante est accordé à M. Benjamin Griveaux pour avoir, alors qu’il était porte-parole du gouvernement, adressé électroniquement à une femme qu’il connaissait mal des images compromettantes.

Le proche du président de la République n’était pourtant pas le plus mal placé pour connaître la méchante malveillance de ses contemporains en général et du monde politique et médiatique en particulier.

.

La loi Avia menace déjà suffisamment les libertés publiques.

Mais cette imprudence blâmable n’en fait pas un coupable mais toujours une victime qui mérite cette fois l’indulgence. Tout a été écrit, et plutôt bien, sur cette violation organisée de son intimité.

Mais certaines choses ont été écrites en trop. C’est ainsi que certains voudraient profiter de cette circonstance assez exceptionnelle pour régler le compte de l’anonymat sur les réseaux sociaux.

Comme si la loi Avia ne suffisait pas pour menacer les libertés publiques. Dans la présente affaire qui a défrayé la chronique, il suffit de remarquer que les organisateurs concertés de la cochonnerie sont parfaitement connus.

À la faveur de cette lamentable affaire, d’aucuns ont remarqué avec raison la violation manifeste de la vie privée.

Certains y ont vu une dérive américaine sur fond de puritanisme et d’excès de transparence.

S’agissant d’Amérique, je me permets d’observer que lorsque je m’étonnais ici que nul ne critique la violation de la vie privée du président des États-Unis honni quand les libéraux gentils faisaient gorges chaudes de ses confidences de garçon de bains ou quand une ancienne star du porno ironisait sur la forme et la taille de son appendice viril, je souffrais d’une cruelle solitude.

C’est dans ce cadre assez écœurant que le César de la mise en danger du citoyen français sera accordé à l’appareil d’État.

Piotr Pavlenski jouissait dans le petit monde de l’extrême gauche parisienne d’une aura particulière.

On remarque en effet que l’activiste russe Piotr Pavlenski qui semble avoir pris une part importante à la destruction de la carrière de Benjamin Griveaux s’était vu accorder le bénéfice du statut de réfugié politique.

Ce statut exige de son bénéficiaire d’adopter une attitude réservée.

Il se trouve que l’intéressé n’a pas fait l’objet d’une mesure d’expulsion après qu’il eut mis le feu à une banque et purgé sa condamnation en prison.

En outre, ce n’est sans doute pas un hasard cosmique que les policiers n’ont retrouvé sa trace après une nouvelle plainte pour agression, qu’après avoir pris connaissance de son rôle dans l’affaire médiatique dont s’agit.

Il faut dire que notre activiste délinquant jouissait dans le petit monde de l’extrême gauche parisienne d’une aura particulière.

C’est ainsi, qu’alors qu’Alain Finkielkraut ou Sylviane Agacinski sont de facto interdits de conférences dans les universités, notre réfugié un peu violent a fait l’objet d’un accueil très hospitalier à Paris II pour pouvoir édifier l’étudiant sur son «art politique».

Le fait que, par ailleurs, M. Pavlenski ait posé complaisamment le 31 décembre avec de dangereux néonazis ukrainiens n’étonnera que ceux qui n’ont pas encore compris que l’extrême gauche était en voie de fascisation accélérée.

Toujours est-il que notre délinquant étranger et condamné est toujours sur le sol français et qu’il apparaît de plus en plus crûment qu’entre les migrants économiques illégaux et les réfugiés politiques déviants, le dévoiement du droit d’asile devient définitivement dément.

La stupidité acharnée des sénateurs italiens contre Matteo Salvini est la meilleure alliée du césarisme.

Enfin, rendons César à l’Italie et décernons la palme de l’injustice et de l’irresponsabilité politique à son Sénat qui a décidé de lever l’immunité de Matteo Salvini accusé d’avoir paraît-il séquestré des migrants illégaux en empêchant l’entrée de leur bateau dans un port italien…

Vous verrez que nos sénateurs ultramontains se mordront les doigts d’avoir rendu à Salvini le même service que les Démocrates en chambre ont rendu en poursuivant inconsidérément un président populiste américain.

La stupidité acharnée contre lui est la meilleure alliée du césarisme.

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/goldnadel-et-pour-corinne-masiero-le-cesar-de-la-stupidite-raciste-et-anti-chretienne-20200217

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Goldnadel: «Et pour Corinne Masiero, le César de… la stupidité raciste et anti-chrétienne!»

  1. AvatarChristian

    La poivrote fait de l’audience avec sa série à la con sur la service publique… cela plait à la populasse. Si la populasse était mois con cette baltringue irait faire la manche dans le métro. On a ce que l’on mérite et nous donnons le bâton pour nous faire battre. Et cela fait longtemps que cela dure avec les personnalités préférées des français qui chaque année met en premier , des Noah (celui qui vient pieds nus à la télé comme au bled) Omar Sy qui vit à Los Angeles grâce au pognon gagné sur le dos de la populasse, Djamel Deux bouses qui investit le pognon de la populasse au Maroc avec son copain PD M6 qui vit sur le dos de cannabis qu’il nous envoi via l’Espagne par tonne…..
    Prenez le temps de vous abimer les oreilles en entendant les musiques que les jeunes français écoutent sur les réseaux de jeunes tik tok par exemple. Plus cela va et plus les sons sont orientaux avec de la musique métallique qui sonne comme le Raï que chantaient des gars comme Faudel ou Khaled qui chantait Aïcha devant les foules enthousiastes puis allait défoncer la tête de sa femme. Un exemple de ce que je dis… la chanson qui tourne en boucle dans les cours de récré en ce moment avec 16 MILLIONS DE VUES

    https://www.youtube.com/watch?v=_2Vz8gIuw1E

    1. AvatarDorylée

      « …la chanson qui tourne en boucle dans les cours de récré .. » où l’on entend clairement le débile chanter :  » Alouette, genti T ‘ ALOUETTE  » qui montre que le crétin connait parfaitement l’orthographe du mot  » gentil  » et de sa version féminine  » gentille « .

  2. AvatarAlexcendre62

    La Corine Masiero ne se prendrait elle pas pour une artiste ? désolé encore un beau navet hier soir avec cette déglinguée , heureusement mes amis ont fermé leur Télé au bout d’un quart d’heure, j’ai encore constaté que que les programmes de s’amélioraient pas et les pub n’en parlons pas c’est le concours a la plus débile .

  3. François des GrouxFrançois des Groux

    Je ne regarde pas ces séries « policières » et il me serait difficile de donner un avis définitif. Cependant, je jette un coup d’œil à l’occasion et il me semble que la plupart doivent désormais respecter des critères de diversité-parité.

    Les futurs commissaire Maigret ou inspecteur La Bavure devraient donc collaborer avec leurs égaux féminins racisés…

    Sinon, c’est quoi ces accoutrements de gendarmes mal fagotés ? Capitaine Marleau en clodo à chapka et l’autre jour, dans « Meurtre dans le Jura », un autre gendarme habillé d’un pull en V en grosse laine…

    Pas bien règlementaire, tout ça !

    1. Avatard

      c’est exactement la réflexion que je me faisais , lamentable ! après j’imagine que cela distrait des gens après le boulot , et que l’accoutrement ne fait pas trop penser aux véritables policiers pour ne pas se prendre la tête

  4. AvatarMountain

    J’ai regardé une fois pour voir ce que c’était, une daube ,avec la Corinne Masiero pas crédible du tout avec effectivement sa chapka et son look clodo, de plus elle n’a pas l’air d’avoir la lumière à tous les étages, à zapper.

  5. RichardRichard

    Tous ces conflits cinéphiles christianophile-christianophobe sont bien de chez nous et il n’y a pas de raison qu’ils disparaissent excepté lorsqu’ils sont assaisonnés de sauce musulmane, ce qui gâche la pâte christianophobe et me fait prendre le parti des Chrétiens.

    Marleau, je ne déteste pas, y voyant parfois la succession de la « dialoguerie » Michel Audiard : « Un jeune sans portable, c’est comme un actionnaire sans licenciement, ça peut pas survivre ! »

    On a eu tort de construire le modèle à succès Pavlenski. C’est un réfugié politique et le savoir-vivre migrant veut qu’on ferme son clapet et qu’on embrasse le sol français. Pavlenski est comme Greta, un produit qui s’écoule bien, d’autant plus que les Occidentaux sont avides de sensationnalisme et non de débats de fond.

    1. Avatardenise

      sensationnalisme ! je me demande si les citoyens français savent que ce Pavlenski a d’abord mis le feu a une banque, car cela n’a pas été dit sur les ondes hier et les autres jours, puis sorti un couteau lors d’une soirée puis diffusion d’image privée … Comment peut on demander à nos jeunes d’avoir une conduite irréprochable quand nous avons des ETRANGERS, REFUGIES POLITIQUE DE SURCROÏT qui mettent le bazar dans le pays d’accueil, alors qu’ils ont fuit leur propre pays pour les mêmes raisons !
      Pensons nous aux femens, réfugiées, qui, non seulement protestaient par des actes de vandalisme dans les églises, mais aussi faisaient leurs besoins sur les trottoirs de la capitale !
      Pensons nous à cet africain, qui depuis deux mois à Besançon, a mis le feu à la mairie classée ? etc etc
      On veut nous faire tomber sur la tête ! ça ne marchera pas, mais malgré tout je trouve que les citoyens ne bougent pas , quand pour une parole qui à l’air de déplaire, ou un 72kms /h dépassé , on peut se retrouver emprisonné !
      Car chose plus que surprenante, cet homme qui était recherché depuis plusieurs mois, est ressorti libre !! alors pourquoi faire perdre leur temps aux policiers ! IL est JUSTE dehors !! c’est démentiel !

  6. Avatarbm77

    Je déteste ces séries TV et films subventionnés soit disant pour l’exception culturelle . Laissez moi rire !!! L’exceptionnelle nullité oui, mais où se trouve la culture là dedans; De mauvais acteurs qui ont surtout le mérite d’être de bons gauchos en plus dans des mises en scène à deux balles !

  7. AvatarDorylée

    Ancien gendarme, je ne peux pas regarder ces séries prétendument policières,  » CAÏN  » crevant le plafond ! J’aimerais voir la suite des événements quand un super commissaire envoie promener un procureur ou un juge d’instruction ! Pour ceux qui l’ignore, le procureur de la République est le chef de la police judiciaire au sens de la procédure donc le supérieur absolu de tous les enquêteurs. J’aimerais également voir un capitaine de gendarmerie, donc normalement commandant une compagnie, habillé comme comme un clochard, mal poli, mal élevé menant en solo une enquête judiciaire en utilisant le code de procédure pénale pour caler les pieds de son lit. Les auteurs de ces guignoleries navrantes oublient que parmi les téléspectateurs, il y a aussi des gens du métier.

  8. DiogèneDiogène

    Je ne suis pas persuadé que l’artiste dont il question ici, et qui m’a déjà fait rire dans « capitaine Marleau », (elle a un certain talent de comédienne) gagne à exprimer ses convictions notamment politiques.

    Je lui suggère de se concentrer sur son art de comédienne : « à chacun son métier et les vaches seront bien gardées ».

    En ce qui concerne la capacité de raisonner, je préfère lire certains philosophes ou intellectuels dont la pensée rigoureuse m’éclaire.

    Quant au « bavardage » de certains il me désespère…
    Plutôt que la cacophonie incessante, diffusée par certaines stations de radio, je préfère écouter de la belle musique (c’est ce que mon père faisait à la fin de sa vie, excédé par les bavardages de nombreux imbéciles, sans cesse dans le commentaire,et contents d’eux-mêmes).

  9. Avatarkarr

    Je ne connais pas cette personne mais j’imagine qu’il s’agit encore d’une ratée,que peut on attendre d’une série télévisée Française!?

Comments are closed.