Trudeau interpelle le Sénégal musulman sur le sort de ses homos et se fait renvoyer dans ses 22 mètres !


Trudeau interpelle le Sénégal musulman sur le sort de ses homos et se fait renvoyer dans ses 22 mètres !

.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a « brièvement » évoqué le sujet avec le président du Sénégal  s’est fait renvoyer dans ses 22 mètres !

Quelle idée aussi ! 

Comme si l’on pouvait attendre quoi que ce soit d’un pays musulman sur le sujet de la tolérance !

On sait bien que l’islam, c’est l’enfer pour les homos ! Pas de raison que le Sénégal fasse exception ! 

La leçon à retenir : l’islam est absolument incompatible avec nos sociétés tolérantes.

Et à moins de vouloir devenir le 58ème pays musulman du monde, c’est bien un signe de plus qu’il faut chasser l’islam de notre France tolérante.

 

[RTL]

https://www.rtl.fr/actu/international/selon-le-president-senegalais-interdire-l-homosexualite-n-est-pas-homophobe-7800084770

Le président sénégalais Macky Sall sur l’homosexualité.

Pour le président sénégalais Macky Sall, interdire l’homosexualité n’a « rien à voir » avec l’homophobie, mais relève de la spécificité culturelle de son pays. Il a assuré, mercredi 12 février, que « ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion » en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a « brièvement » évoqué le sujet avec lui.

« Les lois de notre pays obéissent à des normes qui sont le condensé de nos valeurs de culture et de civilisation », a déclaré le président sénégalais. Il a confirmé que la question, sensible dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, avait été abordée avec Justin Trudeau. Apostrophé par une journaliste qui lui demandait en quoi des lois interdisant l’homosexualité ne relevaient pas de l’homophobie, Macky Sall s’est gardé de s’expliquer sans exclure une évolution.

La loi sénégalaise punit de peines d’un à cinq ans d’emprisonnement les actes homosexuels [plus dans les faits]. Le Code pénal parle d' »acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe ». Le Sénégal est un pays ultra-majoritairement musulman pratiquant un islam réputé pour sa tolérance religieuse [sic !]. De grandes confréries y jouent un rôle prépondérant dans la vie des Sénégalais et l’homosexualité reste largement taboue.

Sénégal musulman : le quotidien des homos y est un enfer.

[Wikipedia]

En 2009, neuf Sénégalais, interpellés à un domicile privé, sur dénonciation, ont été condamnés à 8 ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs »3,4.

Dans un pays à 95 % musulman et où les homosexuels sont mal considérés, la presse contribue à la diffusion de l’homophobie, par des titres racoleurs ou une présentation partiale des faits relatifs à ce sujet12.

En 2014, le président Macky Sall déclare que le pays n’est pas prêt de dépénaliser l’homosexualité13. Deux ans plus tard, il précise que l’homosexualité est contraire à la religion musulmane et que « et tant que je serai le président de la République, l’homosexualité ne sera jamais permise ici »14.

 

La tolérance dans les pays musulmans ?

Illustration :

Mise  en scène d’une fausse pendaison à Berlin pour  protester devant le Conseil allemand des relations étrangères à Berlin où le ministre iranien des affaires étrangères devait prononcer un discours. La République islamique d’Iran a publiquement pendu un Iranien de 31 ans après qu’il eut été reconnu coupable de rapports sexuels entre deux hommes. Le système radical de la charia en Iran prescrit la peine de mort pour les relations sexuelles entre homosexuels.

Les leçons du camouflet infligé à Trudeau.

Raisonnement simple : on part du constat que la France n’a aucune légitimité à imposer sa tolérance au Sénégal musulman à 95%.

C’est peut-être dur individuellement pour les Sénégalais persécutés mais on ne voit pas bien au nom de quoi la France retournerait gérer les affaires du Sénégal dont elle a été chassée.

Il a été bien assez reproché aux Français de vouloir aller civiliser ces contrées !

La suite logique du raisonnement est la suivante :

Sur le sol français, refusons alors toute  ingérence musulmane qui viendrait remettre en cause notre civilisation et notre tolérance !

Le Sénégal  réclame sa spécificité culturelle : d’accord, mais imposons la nôtre chez nous !

En d’autres termes, la position du dirigeant du Sénégal qui invoque la souveraineté nationale de son pays est une invitation  à chasser l’islam de chez nous !

Ce n’est pas aux musulmans d’imposer  la loi islamique chez nous et de nous dire si les homos doivent être tolérés en France ou non. Cela est le cas dans les discours des imams et des représentants de l’islam et c’est surtout  le cas sur le terrain dans la vie de tous les jours, que ce soit en pleine rue ou  dans les secteurs géographiques sous contrôle musulman.

La France a une tradition de tolérance qu’il faut préserver.

En France, avant l’islam, on n’en avait rien à cirer de qui couchait avec qui.

Dans Astérix, on sourit du barde qui est un peu mis à l’écart à la dernière page de chaque aventure car avec sa lyre et ses excentricités, il est agaçant et casse un peu les oreilles du groupe qui veut festoyer au calme. Mais rien de méchant, on ne torture personne dans Astérix. Tout le long des aventures, les Gaulois se chamaillent copieusement entre eux à tout propos (poissons pas frais ou pour choisir la recette des champignons…). Mais rien de grave : au moment de se battre contre l’ennemi, les Gaulois savent faire bloc !

 

Charia en France, le constat est le suivant :

-En France, dans les  zones de non droits, autrement dit en territoire musulman, c’est la charia qui règne et les homos y risquent littéralement leur vie (voir exemple ci-dessous).

-on remarque aussi que certains Français naïfs (vert-de-gris  bon teint mais aussi, malheureusement, quelques sincères patriotes qui se sont fourvoyés) s’imaginent qu’une « Réconciliation égalitaire » autour du drapeau français  est possible. Ce qui indique une méconnaissance totale de l’islam qui ne partagera jamais le pouvoir !

Ces patriotes d’opérette sont bien indulgents avec l’islam vu comme un allié (!) qui aurait les mêmes ennemis qu’eux. A savoir les Homos et autres méprisables de l’humanité,  avec  en première ligne évidemment les  Juifs, éternels coupables de tous nos malheurs et caricaturés à toutes les sauces sur les sites grenouillards, ryssenards, lelayzards ou rivarolards….

Ainsi, on entend que  l’islam  « aurait du bon » en étant contre les ennemis intérieurs  qu’ils rêvent d’anéantir : attendez d’avoir officiellement la charia sur l’ensemble sol français, mes cocos, et le sabre  vous fera  regretter d’avoir fait copain-copain avec les musulmans !

Conclusion du raisonnement : la solution ne peut pas être une  réconciliation-collaboration avec l’islam !

Il faut au contraire  reprendre le pouvoir chez nous, sans partage avec cette vermine qui veut notre peau à TOUS !

S’il n’est pas question d’aller dire aux 57 pays musulmans ce qu’ils doivent faire chez eux,  qu’attend alors l’exécutif pour mettre fin aux zones de non-droit en France ? Est-il normal que ce soit les musulmans qui décident ce qui est toléré ou non chez nous et se mêlent de corriger ceux qui sont déviants à leurs yeux et méritent la mort ?

Le cas des homos est exemplaire et instructif pour TOUS les non-musulmans.

Ce groupe se trouve tout en bas de l’échelle  aux yeux des musulmans : l’espérance de vie pour un homo qui s’afficherait  dans  rue de Syrie, par exemple,  peut se compter en heures ou en jours mais pas en semaines.

 

Saint-Denis (93) : l’université musulmane.

 

Naïveté de certains « déviants »qui s’aventurent en secteur musulman en France.

Pour les naïfs,  les territoires musulmans sont une fiction.

Ils ne tiennent pas  compte des signaux islamiques pourtant nombreux : tenue vestimentaire, magasins halal etc…

Un homo qui s’aventure en territoire musulman met sa vie en danger : et on parle bien de la France contemporaine !

Ceci devrait interpeler TOUS les non-musulmans. Les naïfs qui ont la vue courte ne semblent pas croire que le jour où les musulmans seront majoritaires, comme partout, il n’y aura pas de quartier pour les kouffars.

 

 

Charia anti-homos en France.

Le secteur musulman du 93 où ils sont de de plus en plus nombreux, de plus en plus agressifs, est un remarquable laboratoire sociologique.

[Le Parisien]

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-un-mineur-ecroue-apres-une-violente-agression-homophobe-a-pierrefitte-04-12-2019-8209845.php

Décembre 2019

(…) Lundi soir, une bande a roué de coups et frappé un homosexuel avec des barres de fer dans le quartier des Joncherolles à Pierrefitte.

Circonstance aggravante, les violences physiques ont été accompagnées « de menaces de mort commises en raison de l’orientation sexuelle de la victime avec une ITT inférieure ou égale à 8 jours », poursuit le parquet. Le prévenu est également poursuivi pour un vol en réunion et des dégradations d’un bien, en l’occurrence un véhicule.

Les agresseurs avaient tendu un guet-apens

La scène s’est produite dans la rue Nungesser et Coli. Un couple d’hommes venait régler à l’amiable un différend portant sur l’achat d’une sacoche. Ils pensaient avoir rendez-vous avec le vendeur en question. Au lieu de cela, ils se sont retrouvés au beau milieu d’un guet-apens.

LIRE AUSSI > Kevin, homosexuel et violemment agressé à Drancy

A peine l’un d’eux était-il sorti de son véhicule qu’il a vu fondre sur lui une dizaine de jeunes armés de barres de fer qui l’ont frappé à plusieurs reprises. Lorsqu’il a pu se replier dans sa voiture pour échapper à la bande en furie, les violences ont continué.

Leur véhicule détruits Une grave blessure à l’œil

Les agresseurs ont commencé à asséner des coups de barres sur le véhicule, tout en proférant des insultes homophobes. Toutes les vitres ont volé en éclat. Craignant pour leur intégrité physique, les deux hommes ont réussi à s’extirper de l’habitacle et se sont enfuis à pied.

L’une des victimes a été blessée grièvement à l’œil et hospitalisée à la clinique de l’Estrées, à Stains, puis redirigée vers un hôpital parisien

LIRE AUSSI > L’homophobie progresse en banlieue

Charia anti-homos en Allemagne.

Récit d’un retournement : quand une victime ouvre les yeux sur les causes (islam) et se remet en question.

Contradictions politiques.

Pas mal d’homos auraient l’habitude de voter à gauche (on pense qu’il faut respecter l’autre et sa « culture ») ou à droite (certains retiennent le discours de la « France forte » mais le karcher n’a jamais été passé). Ils ne pensent pas à lutter contre l’islam aux côtés des patriotes tant qu’il ne leur est rien arrivé.

Voici un exemple de retournement après une agression en Allemagne qui pourra peut-être en faire réfléchir certains, à l’inverse de la résignation ou de la collaboration avec l’islam.

Il est temps d’ouvrir les yeux et de reconnaître l’ennemi véritable.

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/allemagne-un-homosexuel-rejoint-lafd-apres-une-agression-homophobe-par-des-extremistes-musulmans-115658

Allemagne : un homosexuel rejoint l’AfD après une agression homophobe par des  musulmans”

Habituel soutien du parti de gauche, l’homme a décidé de se tourner vers le parti nationaliste après avoir été violemment tabassé dans la rue.

L’insécurité lui a fait changer de bord.

Karsten, 55 ans, originaire de Brême en Allemagne, a décidé de tourner le dos au parti de gauche Alliance 90/Les Verts, pour lequel il a toujours voté, afin de rejoindre le parti nationaliste Alternative pour l’Allemagne (AfD). La raison ? La violente agression homophobe que son compagnon et lui ont subie en pleine rue, de la part « d’extrémistes musulmans », rapporte le Daily Mail.

Pas de problème avec l’immigration mais avec la criminalité qu’ils apportent

Ainsi, malgré la politique anti-mariage homosexuel du parti de droite, Karsten a voté pour lui en 2017. Ce chauffeur de taxi a expliqué que l’AfD était le seul groupe politique a lui avoir répondu après l’attaque qu’il a subie. Lui et son compagnon avait été passés à tabac devant un magasin par deux hommes, qui avaient ensuite fui en Syrie.

Karsten s’en est tiré avec la bagatelle de six plaques et 17 vis dans la tête et son compagnon a été laissé pour mort, atteint, lui aussi, de nombreux coups dans la tête.

S’il ne s’oppose pas à l’augmentation de la population immigrante dans la ville, ce cinquantenaire explique notamment son choix par la crainte d’une augmentation potentielle de la criminalité à son encontre, en tant qu’homosexuel. « Les gens sont beaucoup plus prudents et plus effrayés, chaque week-end il y a des gens qui se font poignarder et des gens qui se font battre », a-t-il témoigné auprès de BBC 2.

 

Ce que vient chercher Karsten au sein du parti nationaliste est clair : « L’AfD a dit qu’ils s’occuperaient des frontières, qu’ils essaieraient de faire sortir les criminels du pays aussi vite que possible pour les arrêter », explique-t-il. Seul problème, leur politique de plus en plus droitière : « Ils vont de plus en plus à droite, car ils se battent contre le mariage gay. Si nous votions à nouveau pour eux, ils pourraient annuler notre mariage ».

https://www.valeursactuelles.com/societe/allemagne-un-homosexuel-rejoint-lafd-apres-une-agression-homophobe-par-des-extremistes-musulmans-115658

[Alors les homos français : encore combien de vis et de plaques dans la tête pour rejoindre les patriotes ?]

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


3 thoughts on “Trudeau interpelle le Sénégal musulman sur le sort de ses homos et se fait renvoyer dans ses 22 mètres !

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Très bonne analyse : les multicultureux, Trudeau en tête, vont vite s’empaffer devant les contradictions gigantesques de leur projet.

    Vouloir la « convergence » de « minorités », dans notre cas homosexuelles et musulmanes, est une sinistre farce.

    Les homosexuels ont tout à craindre de la peste verte qui doit être tenue totalement à l’écart de notre civilisation …

  2. AvatarGAVIVA

    J’ai lu le livre de Gérard Fauré, quand il évoque les enculages systématiques dans les prisons marocaines je n’ai même pas levé un sourcil. On y trouve autant de sodomites que dans le Vatican, seulement bonjour l’hypocrisie. Quant à « l’utilité » d’arroser d’argent les pays africains sous couvert d’aide au développement, ben ils l’ont dans le Q, et nous aussi puisque c’est nous qui payons!

  3. AvatarCaughnawaga

    Comme ça être contre l’islam c pas être islamophobe. Ah bin ça peut servir à toutes les sauces.

    Et pour l’autre. Qui a le droit de dire que le monde sera sans islam dans 30, 40 ans. Personne dans les pays musulmans ne peut m’enlever ça. Personne ne peut nous enlever cet espoir-là.
    Ça marche dans les 2 sens.

Comments are closed.