Un nouveau « droit de l’Homme » réservé aux migrants et aux « déséquilibrés » : l’accès gratuit à Internet !

Publié le 14 février 2020 - par - 15 commentaires

.

La très inclusive « contrôleure » (oui, avec un E) des prisons, Adeline Hazan, a rendu le 12 décembre dernier un avis publié au JO du 6 février en faveur d’un nouveau droit « fondamental », l’accès à Internet pour les migrants, déséquilibrés et détenus.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=CFEB42F49131A07911C6124A4B599D5B.tplgfr28s_3?cidTexte=JORFTEXT000041536278&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041535393

.

Neutralissime socialiste née en 1956, génération Ségolène, cette personne est à elle seule instituée autorité administrative indépendante.

Madame Hazan doit veiller au bien-être des personnes qui se trouvent derrière une grille à un titre ou un autre, ce qui, il est vrai, en Etat macronien, menace finalement même d’honnêtes citoyens…

Elle a été nommée par Hollande, Valls et Taubira contrôleur des lieux de privation de liberté en juillet 2014, non sans avoir juste auparavant quitté le PS afin de donner un semblant de neutralité à sa fonction.

Toutefois, compte tenu de son parcours, il est difficile de nous faire croire que son action n’a vraiment aucune couleur politique particulière. Cela ressemble bien à un petit service entre amis socialistes. Rémunéré hors échelle E, 2ème chevron, le contrôleur général occupe en effet un emploi de haut fonctionnaire pour environ 75 000 euros annuels.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018276752&dateTexte

.

Mme Hazan vient de rendre un rapport préconisant le développement de l’usage d’internet dans les lieux privatifs de liberté, dont les centres de rétention de migrants et les asiles psychiatriques.

Naturellement, il semble bien que ce contexte suppose un accès GRATUIT à l’Internet, enfin c’est gratuit car « c’est l’Etat qui paie » comme dirait l’autre…

Ceux qui reçoivent tous les mois leur facture d’internet à 35/40 euros apprécieront… Ils n’ont pas à se plaindre après tout, ils ne sont pas en prison, en psychiatrie ou migrants, eux !

.

Adeline Hazan aimerait même que les intéressés disposent de leur téléphone portable avec un accès wifi.

On ne voit pas vraiment ce qui lui permet dans le droit actuel de se prononcer ainsi. Quelques 6000 euros par mois pour faire des propositions aussi incongrues, c’est plutôt bien payé.

Car Adeline Hazan n’y va pas de main morte :

« si la jurisprudence de la CEDH n’a pas, à ce jour, consacré de droit fondamental à un accès à Internet, notamment par les décisions qu’elle a prises concernant les établissements pénitentiaires, il n’en demeure pas moins qu’Internet est devenu, au fil du temps et de manière particulièrement sensible dans les lieux de privation de liberté, une modalité incontournable de l’exercice effectif de nombreux droits fondamentaux« .

.

Adeline Hazan considère que le droit à l’instruction et la liberté d’expression seraient entravés sans le libre accès à Internet. Tous les « Anciens » qui fonctionnent encore sans Internet seront heureux d’apprendre qu’ils sont finalement des ignares…

Comment donc faisait-on il y a 25 ans quand aucun ménage pour ainsi dire n’avait Internet ?

Nous étions donc tous des incultes, incapables au surplus de partager notre opinion ?

.

Cet avis intervient alors même que la liberté d’expression est réduite à une peau de chagrin dès qu’il s’agit d’aborder des questions comme l’islamisation et l’immigration.

Pourtant, on ne voit pas encore de rapport issu de la « gôche caviar » qui préconiserait une abrogation de la loi Pleven, bizarrement.

Bizarrement, là, ça n’empêche personne de dormir de savoir que la liberté de critiquer une doctrine est actuellement menacée en France.

Pas encore de rapport, non plus, à notre connaissance, qui préconise la déductibilité des impôts du forfait Internet ; ou bien encore de l’abonnement téléphonie mobile, de la facture d’achat de son smartphone voire de son ordinateur ?

Le contribuable aurait le bonheur de pouvoir déduire de son impôt sur le revenu ou de sa taxe foncière entre 500 et 1000 € par an d’abonnement et de dépenses numériques ou informatiques…

Ah non, bizarrement, dans ce sens là, ça ne marche plus…

Cette proposition paraît donc pour le moins peu pertinente et franchement contraire à l’égalité républicaine.

Techniquement, on ne peut s’empêcher de faire les remarques suivantes.

Premièrement, concernant les personnes hospitalisées en psychiatrie, si elles n’ont plus toute leur tête, c’est à la justice de nommer un tuteur pour pourvoir à la défense de leurs intérêts et notamment résilier les contrats qui n’auraient plus d’utilité pour la personne hospitalisée et veiller à la réalisation des formalités administratives pertinentes. Donc sur ce point, le rapport est inutile. Nous avons déjà un droit des majeurs protégés depuis la Rome antique… Le Code civil a été même réformé en 2007 dans ce domaine et à d’autres reprises. La personne hospitalisée en psychiatrie d’office, si vraiment elle est « folle », n’a donc pas besoin d’un accès à Internet.

Deuxièmement, concernant les détenus, à moins d’avoir commis un acte gravissime justifiant une incarcération immédiate – et dans ce cas, il faut assumer ses actes – le temps du procès permet largement à la personne concernée de faire le nécessaire avant de rejoindre sa cellule. Donc là encore, rien à voir, circulez…

Enfin, concernant les migrants en centre de rétention, par hypothèse leur présence en France est censée être précaire, on ne voit pas en quoi ils auraient un besoin urgent d’accéder à Internet, d’autant plus qu’il existe un nombre infini de bénévoles en tous genres et d’associations prêts à se plier en quatre pour leurs chers clandestins et « demandeurs d’asile ». Là encore, nul besoin pour eux de se voir fournir Internet gratuitement aux frais de la Nation française.

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Un nouveau « droit de l’Homme » réservé aux migrants et aux « déséquilibrés » : l’accès gratuit à Internet !”

  1. Avatar caiusbonus dit :

    Cette idiote a fusillé les finances de Reims, tellement nulle qu’on ne verra plus de maire socialo à Reims pendant des décennies!
    Le poste qu’elle occupe a été créé exprès pour elle, pour lui trouver un point de chute rémunérateur, comme savent si bien le faire nos gauchiasses.
    Encore une qu’il faudra juger un jour…

  2. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Mais qu’est-ce que tous ces postes et fonctions qui sont créés et qui coûtent un argent fou au bout du compte ? Et cette « contrôleur » (sans »e ») n’a pas fini avec ses âneries ?

    Et encore une « discrimination positive » et encore une ! Quand on voit le sacrifice financier que représente internet pour certains Français.

    Au fait, avec ces « e » à tout va qui sont ridicules, je me demandais l’autre jour, comment gérer le terme « secrétaire » pour les hommes ? Faut-il ne pas mettre de « e » ?

    Je ne supporte plus leur débilité, m’étonne pas que le niveau baisse, être intelligent va devenir une tare si on continue.

    Je nous vois bien retourner à l’^Age de Pierre, quoique, à cette époque l’évolution humaine jusqu’à ce jour, prouve que eux ils évoluaient….

  3. Avatar Philip Wilson dit :

    Il faut qu’ils fassent les travaux forcé en Guyane, nous on le fait bien pour un salaire dérisoire.

  4. Avatar Christian Jour dit :

    Ces gens sont néfastes à la République, néfastes à la France et aux français. Encore une collabo qui donne tout aux parasites qui nous crachent dessus, qui nous agressent, nous volent et qui tuent nos enfants. Quand ces idiots utiles arrêteront-il de sortir des lois infâmes contre les Français en croyant acheter la paix sociale. Ils ne comprennent pas que les cadeaux ne servent à rien et que les envahisseurs nous ont déclaré la guerre.

  5. Avatar severic2009 dit :

    « NON GRATUIT »,pour eux,peut-être,mais c’est encore nos impôts qui vont financer nos remplaçants,égorgeurs..!!

  6. Paco Paco dit :

    Et pourquoi pas du champagne et des putes ???

  7. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Dans la droite ligne de la doctrine gauchiste « la loi doit prioritairement protéger et dorloter les délinquants et les criminels issus de la diversité contre la société des honnêtes gens qui les opprime et les discrimine »….

    « Secrétaire générale du syndicat de la Magistrature », celui du « Mur des Cons », on voit le positionnement idéologique. Une magistrate extrémiste gauchiste, ceux qui libèrent les racailles avant même qu’elles ne soient à l’ombre et qui n’ont de compassion que pour les « vraies » victimes (selon eux), celles du « système » et de la « société »: les délinquants.

    Relire la pompeuse et prétentieuse « harangue » de son prédécesseur au syndicat Oswald Baudot, qui sert de bréviaires aux juges islamogauchistes d’aujourd’hui.

    Cette engeance gauchiste est en train de détruire notre civilisation avec son extraordinaire et disproportionné pouvoir de nuisance (comment une telle idéologue peut-elle occuper ce genre de poste?). Il devient urgent de les mettre hors d’état de nuire.

    • Avatar Victoire de Tourtour dit :

      Elle a déjà bien failli la détruire sous l’Occupation, en collaborant avec l’envahisseur nazi.

      • Avatar Adalbert le Grand dit :

        Ils ont tiré les leçons de leur échec de l’époque, et adopté une stratégie plus pernicieuse et moins visible, celle de la fable de la grenouille plongée dans la casserole d’eau froide que l’on chauffe petit à petit, en lui disant qu’elle se trompe quand elle a l’impression que la température monte et à qui l’on affirme que c’est juste un « sentiment » (le « sentiment » d’insécurité, le « sentiment » d’être envahi et de ne plus être chez soi…)

  8. Avatar Joël dit :

    On devrait même les laisser chez eux et considérer leurs domiciles comme annexes des prisons.
    Et comme le mot race, faire interdire le terme « criminel » dans la langue française.

  9. frejusien frejusien dit :

    Un poste à supprimer pour faire qq économies,
    que de postes ont été créé pour caser les copains des copains socialopes, avec salaire conséquent pourquoi pas ??, les sans dents vont raquer !!
    ils sont tellement cons ces sans dents qui continuent à voter pour ceux qui les entubent

    et pour les prisons, la meilleure chose à faire , c’est d’établir un tarif journalier que devront payer les occupants ,
    il n’est pas normal que les victimes, càd la population extérieure, paye la nourriture, et l’entretien des coupables, car à ce compte, c’est la victime qui est pénalisée

  10. Avatar Mountain dit :

    Les sdf aimerait sûrement en avoir autant .et les prisons débordent pourquoi ne pas en mettre Au Ritz,au Carlton, Martinez à Cannes avec bien sûr sorties en boite une fois par semaine ,repas auFouquet’s et par la suite une semaine ou deux de vacances à Miami ou Las Vegas ,allons y gaiement puisque c’est avec nos impôts. De qui se moque t on .

  11. frejusien frejusien dit :

    Nous subissons la triple peine

    – payer pour rembourser tous les dégâts occasionnés sur le mobilier urbain, ou les véhicules brûlés,
    – payer pour les objets volés, jamais retrouvés, ni remboursés,

    – et au final, encore payer pour assurer la subsistance et l’ entretien de ces voyous en prison,,
    vous ne pensez pas que ça suffit qu’on nous prennent pour des sans dents , payables et corvéables à merci, nouveaux dhimmis des envahisseurs???

Lire Aussi