Une Chinoise attaquée par un Noir pour avoir porté un masque à New York, les médias ignorent l’histoire


Une Chinoise attaquée par un Noir pour avoir porté un masque à New York, les médias ignorent l’histoire

.

Une Chinoise de New York a été victime d’une agression raciale parce qu’elle portait un masque facial, mais malgré les nombreux avertissements concernant le coronavirus qui provoque le racisme, les médias n’ont pas couvert l’histoire.

.

L’incident s’est produit dans le quartier chinois de la station Grand Street de Manhattan, lorsque la femme a été approchée par un homme noir qui l’a traitée de « salope malade », selon NextShark.

Un utilisateur de Facebook s’identifiant comme Gin et ayant filmé la confrontation a déclaré que l’homme avait ensuite frappé la femme à plusieurs reprises sur la tête avant de s’enfuir (ce qui n’est probablement pas très judicieux si elle avait effectivement un coronavirus).

Lorsque la femme a tenté de répliquer, l’homme l’a frappée avec un parapluie.

« Personne n’est intervenu alors qu’elle se faisait frapper avec un parapluie, jusqu’à ce que je l’arrache. Il s’est enfui de la gare peu après », a déclaré Gin. « Je crois vraiment que porter un masque à New York en ce moment vous marque comme une cible. Alors faites attention, et défendez vos amis. »

.

Après avoir reçu des messages de menace via Facebook, la femme a ensuite retiré la vidéo et a affirmé que ce n’était « PAS une excuse pour être racialement discriminatoire envers les Afro-Américains ».

« Le problème, c’est l’ignorance, pas une race entière ! Nous sommes solidaires contre l’ignorance, pas contre une race », a déclaré M. Gin.

.

Ce qui semble difficilement explicable, c’est qu’en dépit des sermons incessants pour que les gens n’utilisent pas le coronavirus comme excuse pour le « racisme », y compris en qualifiant de racistes les discussions sur les memes de la « soupe aux chauves-souris », les médias n’ont pas relaté cette histoire.

Je me demande pourquoi ?

Paul Joseph Watson, le 5 février 2020.

.

Ma réponse à cette question rhétorique de PJW : Aux États-Unis comme en France et dans toute l’Europe de l’Ouest, les médias de masse constitués à 90 % de journalistes de gauche et d’extrême-gauche ont un prisme racial pour juger de ce qu’il faut dire ou ne pas dire.

Seul le racisme venant de Blancs est condamné et traité, et donc la majorité des gens ont l’impression que c’est le seul racisme.

Mais si l’agression raciste est comme ici le fait d’un Noir, un Arabe, un Maghrébin, etc., bref ce qu’ils appellent une minorité, l’affaire est étouffée du mieux possible.

Soit ils n’en parlent pas, tout simplement, soit l’agresseur n’est pas nommé ni décrit, soit la victime n’est pas nommée ni décrite, soit l’agression est rebaptisée « agression gratuite », « violence pour un regard », ou encore le fameux il-ne-se-trouvait-pas-au-bon-endroit-au-bon-moment.

Voilà pourquoi les agressions sur les Chinois en France, en Seine Saint-Denis ou dans le Val-de-Marne, ne sont que très peu relayées par les médias. Si leurs agresseurs étaient blancs, les médias en parleraient beaucoup plus.

Mais il ne faut pas stigmatiser nos chers allogènes chances pour la France qui représentent l’avenir du pays et qui sont en passe de remplacer les Gaulois réfractaires.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.

Articles du même thême

8 thoughts on “Une Chinoise attaquée par un Noir pour avoir porté un masque à New York, les médias ignorent l’histoire

  1. AvatarJolly Rodgers

    le racisme a géométrie variable des anti racistes . si ça avait été un blanc cela aurait fait les gorges chaudes de la presse internationale !
    remarquez que ça fait longtemps que je vois des touristes chinois se promener avec des masques . je pense que cela doit faire partis de leurs mœurs , car la population est nombreuses en Chines et les microbes plus cumulés .

    1. ConanConan

      Je ne sors jamais sans mes copains : Smith et Wesson … On ne sait jamais.. Mieux vaut être mal accompagné …

  2. AvatarHervé

    Alors,qu’attend on,pour s’attaquer à ceux qui transforment les livres d’histoire,pour nos enfants,et qui nous cachent chaque jour,ce genre d’évènements.? Les médias,les éditions de livres,les metteurs en scène de séries,tel que plus belle la vie,et autres films destinés à nous détruire dans nos esprits..etc. C’est qui,ces individus intouchables.? C’est bien beau,de s’en prendre aux musulmans,mais n’est il pas plus judicieux de dénoncer ceux qui les font venir en Europe,par millions,et qui nous envahissent de publicités,pour que nos filles se fassent engrosser par ces malades.? Ah oui,c’est vrai;les mâles blancs,fermez là,on ne veut pas vous entendre..! Continuons donc comme ça,et allons demander pardon,dans nos églises,pour tout le mal que nous faisons,avant qu’elles ne soient détruites,et remplacées par des mosquées..!

    1. AvatarRODRIGUE

      La vraie phrase est: « Je préfère être jugé par 6 personnes que porté en terre par le même nombre »;
      sitting bull
      Commencez par une bombe au poivre et croyez-moi, pour l’avoir utilisée sur un voyou, c’est diablement efficace, évidement faut mettre le jet, bien dans sa gueule, sans prévenir !
      Après il faut quitter la scène de façon très détendue, limite désinvolte, ce qui est compliqué compte tenu que l’autre ne donne pas dans la discrétion et gueule, mais gueule !
      Heureusement pour moi, il l’a pris cours Lafayette un dimanche soir vers 10 heures donc, y avait pas grand monde !
      Sinon, faut courir !

  3. Avatarnic nac

    Si le coranovirus semble issu de la consommation de chauve souris en chine, certains oublient qu’en mangeant du cerveau de singe dans la brousse africaine ils ont joyeusement dispersé le virus du sida … et que dire d’ebola ?

Comments are closed.