La condamnation de Christine Tasin, c’est le dernier clou dans le cercueil de la Démocratie…


La condamnation de Christine Tasin, c’est le dernier clou dans le cercueil de la Démocratie…

.

Nous publions avec plaisir cet article, très argumenté et plein de bon sens de notre contributeur Jean-Marc Perrin qui l’avait proposé à Boulevard Voltaire qui l’a refusé… Il semble que le site qui se veut le chantre de la liberté d’expression n’ait pas trouvé de place pour cette dénonciation de l’arbitraire, cette lutte du pot de fer contre le pot de « taire »… Cela signifiera-t-il qu’un autre contributeur pourra tout de même porter à la connaissance des lecteurs de Bd Voltaire les derniers coups reçus par des patriotes, même si ces derniers ne sont pas chrétiens, même s’ils sont favorables à l’avortement ? 

Christine Tasin

 

.

 

Découvrons les parties en présence :

  • D’un côté des associations telles SOS Racisme, le CCIF, (émanation des Frères musulmans) étroitement alliées à l’institution judiciaire et à l’oligarchie médiatique.
  • De l’autre côté des citoyens engagés qui n’ont pas peur des mots et dénoncent quotidiennement le péril de l’islam et les dangers d’une immigration incontrôlée.

Depuis quelques mois, les affaires ne cessent de démontrer que c’est la lutte du pot de fer contre le pot de taire.

Côté des pots de fer, deux exemples :

SOS Racisme sévit depuis 1984 et son financement est assuré essentiellement par l’Etat français (donc par vous, cher lecteur, ne vous en déplaise). Le dernier chiffre du budget que j’ai pu obtenir remonte à 2009 où il atteignait presque un million d’euros dont 2% de cotisation de membres seulement…

Le CCIF est une association reconnue d’utilité publique (!) qui pratique la Taqîya avec un art consommé. Sous couvert de « la défense des droits humains », ces musulmans proches d’une organisation terroriste annonce annoncent dans leur manifeste l’intention de bannir le droit de blasphème « Parce que l’islamophobie n’est pas une opinion, c’est un délit. » Rien de moins ! Ils osent tout…

Passons aux pots de taire :

Renaud Camus, condamné à deux mois de prison avec sursis et 1000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme, partie civile à la procédure.

La collusion entre cette association et la justice a conduit à la condamnation de cet écrivain dont le seul tort est d’avoir ouvert les yeux et démontré la réalité du Grand Remplacement que la bien-pensance s’acharne à cacher, ou à tout le moins à nier vigoureusement.

Christine Tasin, figure de la lutte contre l’islamisation de notre beau pays.

Dans l’indifférence générale des médias, un procureur avait requis contre elle six mois de prison dont quatre ferme et 5.000 euros d’amende. Le jugement rendu finalement hier est presque clément : quatre mois avec sursis. Son crime : s’être interrogée sur les raisons qui ont poussé un Anglais à lancer sa voiture sur des musulmans dans son pays meurtri par le terrorisme.

Et bien sûr, Christine Tasin est condamnée pour « apologie du terrorisme ». Ubu pas mort !

Et les pots de taire n’auront effectivement qu’à la fermer s’ils ne veulent pas être ruinés ou/et embastillés.

Je avouer que je suis doublement consterné :

Consterné par cette condamnation indigne d’un Etat de droit. Après la déclaration du Garde des Sceaux : « l’insulte à la religion est une atteinte à la liberté de conscience », après l’ouverture d’une enquête par le Parquet de Grenoble contre Mila pour « incitation à la haine raciale », ça fait beaucoup.

Consterné plus encore par le silence pétaradant des grands médias sur cette affaire qui de toute évidence est un drame majeur de notre démocratie.

J’ose espérer que dans les jours à venir il se trouvera un journaliste un peu moins veule, moins lâche ou moins corrompu que les autres pour en faire une affaire d’ampleur nationale.

Interdire le Coran pour incitation à la haine serait quand même plus simple.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Marc Perrin

Epicurien, j’aime la randonnée, la chasse sous-marine et suis pilote d’ULM. Je suis un gros lecteur et un passionné de mon pays qui part à vau l'eau. Un de mes héros préférés est Vercingétorix pour cette parole : " La Gaule unie, formant une seule nation, animée d'un même esprit, peut défier l'univers".


11 thoughts on “La condamnation de Christine Tasin, c’est le dernier clou dans le cercueil de la Démocratie…

  1. ConanConan

    On peut se demander comment le pays des « lumières », phare du monde entier à qui il revenait le droit et le devoir de donner des leçon de liberté d’expression, peut se retrouver aujourd’hui muselé à la demande d’une idéologie totalitariste, travestie en religion, qui explique comment elle va imposer ses propres lois à la France avant 2050, comment elle va conquérir Rome etc..à longueur d’interventions sur le web et tout à fait impunément !
    De même, comment peut-on accepter que le représentant d’une association rémunéré par l’impôt des français puisse justifier-tout aussi impunément- des menaces de mort à l’encontre d’une de ses compatriotes pour des propos qu’il considère blasphématoires !!…Notion archaïque et contraire à nos lois républicaines !
    Il est grand temps que les français reprennent le destin de leur pays en mains !

  2. AvatarBruno Jarczyk

    Réduire le  »pot de taire » à Renaud Camus et Christine Tasin ,pourquoi pas,mais c’est oublier toutes les voix qui honorent la conscience humaine, le bon sens et fleurent bon la résistance républicaine à cet insupportable dictature émergente du politiquement correct ,telles que celles d’une Milla Zineb,Onfray,Zemmour,Bercoff…Ces voix là portent loin!

    1. Avatarmac gyver

      On devrait mettre en place, le Parti de la liberté d’expression ! Sûr, que beaucoup de français, enfin ce qu’il en reste y adhéreront !

  3. PacoPaco

    Haaaa Jean Marc. Je fus un temps pilote d’U.L.M. J’ai même été formé par le Pape de l’U.L.M., Roland Magallon… Et stagiaire instructeur chez lui. Ça remonte à loin… Quelle belle partie de vie. Mais j’ai pas assez de fric pour me livrer à présent à cette passion.

  4. Avatardmarie

    C’est bien parce que la France est le phare mondial que ces créatures de l’enfer mettent autant d’ardeur à vouloir l’éteindre !
    Le monde entier a les yeux rivés sur elle et c’est bien que nous continuions à lutter contre cette immonde diarrhée verte !
    Infiniment merci à tous ceux et toutes celles qui osent dire tout haut le dégoût de tout un peuple vis à vis de ces barbares.
    Merci à Christine, Pierre, Zina, Eric, et tous ceux dont je n’ai pas le nom en tête comme le héros anglais. Bienvenue à Mila, même si ce n’était pas volontaire.
    Honte à tous les collabos qui font la vie belle à tous ces parasites qui ne rêvent que de nous dépouiller et nous détruire pour s’accaparer notre pays.

  5. AvatarPierre-Jean

    Il est intéressant de savoir que Boulevard Voltaire a refusé la publication de cet article, laissant ainsi complètement « tomber » notre admirable Christine.

  6. AvatarChristian

    C’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses. Et avec la merde que Macron met dans le pays, la fin de la partie va arriver surement plus vie que prévue en tout vas avant que Mouloud soit Président en 2027 si on laisse faire.

  7. frejusienfrejusien

    j’adhère à la conclusion

    « Interdire le Coran pour incitation à la haine serait quand même plus simple. »

    et j’ajoute » pour incitation au meurtre », pour être complet

  8. Avatarbm77

    C’est ahurissant ! Des associations qui se font les complices de religions qui génèrent des appels aux meurtres contre des jeunes filles ou des fatwas contre ceux qui osent dire , écrire ou dessiner sur l’islam sans y avoir été autorisé, sans les filtres qu’ils se croient être les seuls à avoir le droit de définir.
    Hors quand on réclame et on revendique à corps et à cris la visibilité de sa religion sur la place publique et qu’on exhibe presque obscènement en tout cas avec arrogance à la vue de tout le monde à travers toutes sortes d’accoutrements pour se particulariser par rapport aux autres citoyens on accepte de s’exposer par cela même au jugement de la rue et du publique. Si on n’accepte pas ces principes c’est que l’on refuse les règles de notre société et que l’on veut au contraire imposer les siennes à l’ensemble par la contrainte. Je ne contraint moi même personne à m’aimer pou m’apprécier cela doit être la règle. Hors les associations e ont définies de nouvelles règles qui nous oblige à aimer ce qui nous offusque. Cela s’appelle comment?

  9. Avatarjusquiame noire

    A TOUS CES PROCUREURS et GARDE DES SCEAUX…..
    JE LEUR CRIE CELA :

    France ! Ton peuple t’appelle et tu ne réponds point !
    Tu frappes aveuglément tes enfants et tu leur lies les poings .

    Tu vois sans broncher les tiens vaciller,
    Mais tu choies le cœur de l’étranger.

    L’ennemi de l’intérieur lève le petit doigt,
    Tu lui donnes sans compter l’âme de tes enfants et leur toit.

Comments are closed.