Délit de blasphème restauré ? Le bal des faux culs !

.

Le bal des faux culs !

 

C’est un vrai fandango, face à la beloubette.

Kastra à la guitare, chiappa aux castagnettes….

Mais ça leur pend comme une morve,

malgré tout leur baratin torve,

ils réservent à l’iSSlam quelques demi courbettes…

 

PACO Baratinologue !

29/01/2020.

 147 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Ces gens sont engagés dans une voie sans issue dans laquelle ils se sont mis délibérément . Celle de la collaboration !!
    Et il est clair qu’ils vont de plus en plus se rouler dans la fange avec le temps et la pression communautaire. Le problème c’est qu’ils vont par cela créer une opposition à la hauteur de ces compromissions , qui va devenir une résistance qui va se radicaliser à mesure et parallèlement aux prétentions et à l’arrogance des occupants qui vont s’intensifier avec le temps.
    Je suis modérément optimiste dans le sens où je crois que nombre de Français ne sont pas encore convaincus du dangers de l’islamisation de la France et de l’immigration en général et qu’ils pourraient l’être avec le temps et les évènements qui ne manqueront pas d’arriver. Je ne souhaite pas tout cela mais je sais que des tas de gens de gauche ou libéraux qui sont sincères dans leur conviction ont besoin comme Thomas de plus voir pour croire que d’autres catégories de Français au contraire des patriotes qui ne se font plus d’illusion sur l’islam en France.
    Je crois que l’élément déclencheur pourrait être l’élection de MLP dont les réactions a celle ci qui ne manqueront pas de voir le jour pourrait définitivement faire basculer les « hésitants » dans le camps des patriotes de tout bord, les journalistes étant moins tenus à la réserve et les langues se déliant .

  2. A propos de blasphème on peut dire que l’islamiste est un utilisateur hors pairs.
    C’est le blasphème envers nos institutions, envers les citoyens, envers nos coutumes, envers le bon sens. C’est utiliser la mascarade religieuse pour nuire à la France. Cette pseudo religion est ‘une organisation mafieuse qui devrait être expulsée d’urgence.

  3. Bon, si on résume les propos de la belloube et du castagnette, ça donne :

     » Bien sûr que le droit de blasphème continue d’exister en France, mais à une seule condition : que l’islam n’en soit pas victime « .

  4. Ha ha ha, j’aime bien les dimorphismes de Paco !

    Sinon, pour ceux qui ont des adolescents de 14-16 ans, vous imaginez la violence de recevoir, pour son enfant, non seulement des insultes et des menaces de mort mais aussi de voir l’État se joindre aux racailles ?

    Rien que l’intitulé de la procédure (« provocation à la haine raciale ») est une mise à mort sociale garantie. Pour intimider les « islamophobes », y a pas mieux ! Et là,dans les médias, il n’y a pas d’« enfant », de « papa » ou de « maman » qui tiennent, comme pour les mineurs isolés ou dans l’affaire Odoul-Fatma E.

    On savait que l’on ne pouvait pas compter sur l’État pour protéger nos enfants de la violence de l’islam. On apprend qu’il est prêt à attaquer les nôtres, à peine sortis de l’enfance, pour défendre les musulmans. C’est ignoble.

    Maintenant, le Parquet (l’État) fait illico marche arrière en classant l’affaire sans suite.

    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/affaire-mila-le-parquet-de-vienne-classe-sans-suite-la-procedure-pour-incitation-a-la-haine-1580373960

    Mais attention… uniquement parce que Mila a parlé d’une religion « de merde » (autorisé) et pas des musulmans (interdit) car, en France, on peut (encore) dire qu’une religion est débile mais pas ses adeptes…

  5. Exactement, c’est une danse difficile à mener :
    Comment ne pas perdre les voix des français de souche, tout en captant les voix des musulmans ?
    Belloubet faisait fuir les voix « françaises de souche », alors certes, avec elle, LREM montait en flèche chez les musulmans, mais le vote musulman suffit-il à lui seul (et lui seulement) pour gagner les élections en France ?
    Sacré jeu d’équilibriste.

    • D’autant que maintenant ils ont leurs propres listes, et que macron n’a rien contre,
      à quand le parti islam-radical aux élections législatives ??

  6. Belloubet Castaner B et C ou Bande de Connards

    Alors les deux couilles molles pour reprendre, une phrase dite par Charb qui a payé très chère son blasphème :

    « Plutôt mourir debout que de vivre à genoux »

Les commentaires sont fermés.