Villani a mis un sacré vent à Macron !


Villani a mis un sacré vent à Macron !

.

Villani est un scientifique de renom, pas un illettré ni un ignorant, mais c’est un fou. En témoigne son idée d’installer une grande gare en plein milieu de la Seine-Saint-Denis. En témoigne aussi son obsession pour l’écologie associée à son dandysme, son extravagance… Entre parenthèses, Paris est de toutes manières mal parti, les seuls en situation de l’emporter sont des tarés, des dégénérés. Hidalgo, Dati, Griveaux ( qui veut un « Central Park » à la place de la gare de l’Est !), Villani qui ne parle qu’écologie et qui veut rassembler tous les tarés EELV…. Paris, un immense jeu de construction livré à des fous furieux avides de réaliser leurs propres fantasmes avec l’argent du contribuable.

.

Il n’empêche que, au milieu de cette bérézina, il faut savoir savourer les petits plaisirs. Et le dandy Villani vient de m’en faire un, en disant merde à Macron, tout simplement, avec le sourire.

On se souvient que le dit Villani avait été sommé par Guérini, le délégué général LREM, de retirer sa candidature au profit de Griveaux… réaction immédiate via RTL du mathématicien mercredi dernier : « il n’en est pas question, j’ai écrit un livre-programme qui sort aujourd’hui, mon projet est génial… me rejoigne qui veut, mais je ne renoncerai pas ».

.

Macron-Guérini bien embêtés… est-ce que l’on exclut de LREM un nom aussi prestigieux que celui de Villani ? 

Alors Macron en personne, avec son narcissisme, décide d’obtenir par sa séduction, sa capacité de convaincre (nous on sait qu’il se fait plein d’illusions, mais il n’a toujours pas compris) ce que le chantage a échoué à faire. Et d’envoyer un gentil texto à Villani pour l’inviter à boire un pot à l’Elysée dimanche soir, histoire d’avoir une explication « entre hommes »…

Va te faire voir, lui a répondu gentiment et avec le sourire Villani après avoir discuté pendant une heure avec l’égotiste locataire de l’Elysée. Et, à la sortie, il a résumé la situation :  Aujourd’hui, j’acte une divergence majeure. Entre l’appartenance à un appareil politique et l’engagement pour la ville qui m’a fait, je choisis de rester fidèle aux Parisiennes et aux Parisiens en maintenant ma candidature librement […] Ma campagne continue en toute indépendance.

Ce qui, selon le Parisien, a suscité la réprobation de l’une des Ministres-caniche de Macron :

« Villani a définitivement rompu avec le président ce soir et démontré que c’était uniquement une affaire d’ego. Il se comporte avec un manque de respect honteux »

.

Si on a tout compris il s’agissait d’une lutte entre 2 égos, la lutte de 2 narcissiques se prenant pour Jupiter… La lutte de 2 dégénérés nés avec une cuiller d’argent dans la bouche, assurés de devenir rois et ne pouvant imaginer de ne pas l’être.

Selon nos informations, Villani s’est présenté devant lui avec cinq scénarios sur la table… dont celui d’un possible retrait. Mais l’échange a vite tourné sur les sujets d’écologie… avec un constat de désaccord. « De toutes les idées mises sur la table pendant cette campagne, celle de la coalition climat (NDLR : proposition d’alliance formulée par le candidat écolo David Belliard) est plus que nécessaire pour ouvrir une nouvelle ère. Je ne crois pas qu’il soit aujourd’hui possible de la réaliser en ne discutant qu’au sein d’un parti », a expliqué Cédric Villani lors de sa courte allocution de sortie. Depuis des semaines, le député de l’Essonne multiplie les appels du pied à Belliard, le chef de file des Verts dans la capitale.

[…]

Le président de la République a au contraire fait valoir que s’il s’alliait avec Benjamin Griveaux, les chances de gagner Paris et de porter ses idées étaient plus fortes grâce à l’addition des voix. Avant de se quitter, il lui a même demandé de se rapprocher de son rival « pour faire converger leurs deux projets dans un esprit d’unité et de rassemblement ». « Mais la politique c’est de la dynamique, pas de l’arithmétique », rappelle en privé le matheux Villani. « Si on regarde les possibles reports de voix au second tour, Cédric est le seul qui puisse attirer les écologistes et les progressistes. Le seul en mesure de réaliser une coalition avec des personnes de centre gauche ou de centre droit. Tous les autres, y compris Rachida Dati, ne vont servir qu’à réélire Anne Hidalgo », décrypte Rayan Nezzar, son porte-parole.

Source le Parisien

.

Cet énième épisode de la déconfiture macronienne est parfaitement résumé par Martin Moisan dans un article de Riposte laïque consacré à l’affaire :

[…]

Grosse, grosse, très grosse faute politique. Macron, le Président de tous les Français, celui qui avait annoncé vouloir faire de la politique autrement, vient de se prendre les pieds dans le tapis de manière magistrale et de totalement se discréditer aux yeux de ses adversaires politiques.

Jupiter a voulu descendre dans l’arène pour toiser Villani. Mauvaise pioche, mauvais calcul, mauvaise appréciation du caractère du matheux qui se dit lui-même autiste, et dont on comprend qu’il doit pouvoir se buter. Un peu un genre de caractère à la Greta, mais en nettement plus urbain et surtout, en nettement plus digne de considération. Un homme respectable et à respecter. N’est pas médaille Field qui veut. Bref, le genre de personnage qu’il vaut mieux calculer avant de s’avancer pour lui demander de s’écarter. Bon, il est vrai que son idée de déplacer les arrivées et départs des Thalys et Eurostar à Saint-Denis relève d’une inquiétante perception des choses… À comparer tout de même avec celle de l’autre illuminé de Griveaux qui veut implanter un Center Park à la place de la gare de l’Est… Décidément, entre Hidalgo et Griveaux, les Parisiens ont du bol.

Macron croyait pouvoir le plier en deux coups les gros et… patatras, à peine sorti de l’Élysée, Villani déclare maintenir sa candidature à Paris. Griveaux va se faire sortir par la petite porte. Et Villani, s’il le veut, sera toujours à temps de s’entendre avec Hidalgo entre les deux tours. Le pire scénario pour la REM. Pas le meilleur pour Paris.

Et donc, nouvelle grosse bouffe en pleine poire après celle des Bouffes du Nord. Notre champion aurait-il perdu la main depuis que Benalla n’est plus là pour le tenir ? Et d’ailleurs, l’aurait-il seulement jamais eue, la main ? On peut en douter.

Petit à petit, la baudruche se dégonfle et tout le monde peut mesurer l’incroyable insuffisance de ce personnage tout en toc, dont la désinhibition et l’arrogance ne semblent tenir qu’aux fortifiants dont il a l’air de faire grand usage. Les descentes à la cave doivent être pénibles et, certains matins, Brigitte doit avoir beaucoup à faire pour le remettre d’aplomb.

On nous dit qu’il n’écoute plus personne, qu’immature, il se bute dans la toute-puissance imaginaire de l’enfance. Il ne peut plus sortir de chez lui sans se faire courser. Des gens partout en France l’attendent en espérant pouvoir le choper pour le foutre à poil et voilà qu’il vient de perdre tout crédit en matière de tactique politique. Ce qui est vrai pour lui l’est également pour tout ceux qui portent l’étiquette la Rem. Ceux là, députés et élus locaux  vont avoir de plus en plus de mal à se montrer en public. Tout ce qui porte le dossard Macron attire la haine que ce personnage suscite. Attention, ça va devenir violent.

Après que Villani l’a ainsi giflé, tous les potentiels candidats pour 2022 vont se rendre compte que sa force d’un moment l’a quitté et qu’il est carrément prenable. Nul doute que de nombreuses vocations vont se faire jour.

Très mauvaise pioche donc pour Macron qui vient de donner l’image de sa perte totale de maîtrise et de crédit en matière de tactique et de politique politicienne.

La Rem va se prendre une déculottée spectaculaire aux municipales et ce ne sont pas les combines crasseuses de Castaner pour maquiller les résultats qui vont lui redonner du crédit.

Le match de la réforme des retraites n’est pas terminé. Le Conseil d’État vient d’émettre un avis en forme de tacle. Le coût réel quoique masqué, se chiffrera en milliards. L’âge pivot est maintenu et on voit mal comment le traître Berger va tenir dans les derniers rounds de négociations. Pour finir, même si Macron et Philippe parviennent à passer cette réforme en force grâce à des artifices de procédure, il en restera des marques profondes dans l’opinion. 

La fin de quinquennat de Macron s’annonce très pénible et il y a tout lieu de penser que pour se maintenir contre la colère populaire, il va encore radicaliser son autoritarisme compulsif et réprimer de plus en plus brutalement toute forme de contestation. Or la contestation ne va pas s’éteindre et la fin du quinquennat sera marquée par la radicalisation de tous contre tous.

Pour 2022, s’il y parvient, il n’est pas certain que Macron soit en état de se représenter.

Remercions Cédric Villani pour avoir en partie contribué à éclaircir le ciel.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Villani a mis un sacré vent à Macron !

  1. AvatarGAVIVA

    un sacré vent, cette face de pet. Un bon matheux certes, un crétin pas fini pour le reste.
    Un rat tentant de fuir le navire assurément!

  2. Avatarhollender

    Goudron et plumes, ce sera le déguisement de Mohamerde Macron et de sa clique d’imposteurs le lendemain des présidentielles.
    Il est urgent de remplacer cette armée de bras cassés par des mères de familles qui savent gérer un budget, et des chefs d’entreprises qui donneront la priorité aux FDS.

  3. AvatarCassandre

    Et si tout ça c’était faux …. Et si Villani s’était entendu avec Macron pour s’opposer frontalement à lui, au détriment apparent de Griveaux qui n’a aucune chance, afin de ratisser large sur les mécontentements tant vis-à-vis de macron que de griveaux et de cette majorité, puis, après élection, Villani rejoint Macron …… chausse-trappe et tour de passe-passe, on a l’habitude avec ces pourris. Villani a été trop près de Macron, trop près du pouvoir, pour être honnête ….

    1. AvatarRinocero

      On ne peut pas exclure que la REM finisse par lâcher Griveaux, mais pour l’ego de Macron ce serait difficile de changer de jockey.

      1. AvatarCASSANDRE

        Macron est rigide c’est vrai, mais tordu, retors, aussi ….. et puis « prendre Paris » quel exploit, quelle vitrine ….. et puis « Paris vaut bien une messe » n’est-ce pas, comme l’a peut être dit Henri IV.

    2. AvatarMichel

      @Cassandre. En politique, les politiciens font tous les coups et surtout ceux qui ne sont pas permis. Donc, le petit raté de l’Elysée a peut-être essayé de retourner Villani. Mais on sait qu’il prend maintenant des doses de « fortifiant » plus fortes et que (censuré) est gravement malade (ça va sortir dans un moment). Tout ça, c’est du bruit de fond et macrotte se condamne tout seul, d’ailleurs détesté par nombre de ses propres ministres qui attendent sa fin pour le lyncher à leur tour, histoire de ne pas être jugés et condamnés.

  4. Avatarzantafio

    Je ne voit pas pourquoi il faudrait plus d’écologie a Paris, hidalgo a très bien réussi sur ce point. L’écologie c’est le respect de la vie animale et végétale, Paris est assurément la capitale qui recense le plus de rats donc pour le respect de la vie animale c’est bon. Pour ce qui est de la vie végétale les « réfugiés » vivant dehors défèquent dans les parcs ce qui favorise la pousse de toutes les plantes, là aussi c’est bon, donc réélisons Hidalgo.

    1. AvatarAardvark

      Excellent commentaire, un peu acerbe mais j’adore ! En outre toutes ces observations sont exactes… Villani est sans aucun doute un génie, mais je ne vois pas « ça » à la tête d’une grande ville, surtout Paris qui a déjà souffert avec son maire « Notre-dame de Paris » et son autre maire « Notre-Drame de Paris !… En outre, êtes-vous sûre qu’il s’agit d’un « Center parc » en plein Paris, ou bien plutôt un « Central parc » à l’instar de celui de New York ?

  5. AvatarMat

    Petite remarque, ce n’est pas  » center park », mais central Park. Nom du parc à New York.
    Center parcs existe mais rien à voir. Ce sont des espèces de villages vacances.

  6. AvatarRinocero

    Je suis tout à fait d’accord avec Christine, duel de personnalités narcissiques mais effectivement pour l’ego de Macron, cette « soufflante » est pédagogique. Plus sérieusement, mis à part Federbusch que les médias ignorent délibérément aucun des candidats déclarés à la Mairie de Paris ne me semble valables. Reste qu’à tout prendre entre la proposition de Villani, de déplacer certaines lignes de la Gare du Nord à St Denis, (pas toute la gare), cela ferait les pieds à tous ces eurocrates imbus d’eux même qui font la navette entre Paris et les institutions européennes à Bruxelles. C’est même pédagogique cela les mettrai en contact avec ce qu’ils prônent habituellement : la société multiculturelle, le vivre ensemble, les flux migratoires constants. Pour le reste le projet de Griveaux est pire. Aux trop nombreux chantiers de la capitale déjà en cours Benjamin Griveaux en rajouterait un immense qui durerait probablement sur plusieurs années aux frais du contribuable, car je doute que des investisseurs privés se battent pour aménager un parc de 30 hectares ou alors ça cache un loup comme on dit. Et si cet espace vert voyait le jours ça deviendrait vite une nouvelle jungle de Calais bis au coeur de Paris.

  7. Avatarexocet

    en tout cas j’aimerais pas l’avoir comme président en 2022, car à mon avis son ambitions et exactement la même que macron sous le règne de Hollande, devenir président de la République, macron nous jouent une nouvelle fois une pièce de théâtre, pour ma part je ne pense pas que macron sera réélu en 2022, et il lui faut quelqu’un pour le remplacer, parmi tout les ploucs du gouvernement c’est peut-être le seul à pouvoir reprendre le flambeau de macron, ce mec et un malade et il est aussi pourri que macron, quand on sait comment fonctionne les français lors d’une élection présidentielle on peut s’attendre a voir arriver ce fou dangereux au pouvoir.

  8. Avatardurandurand

    Tous ces minables traîtres de la politique , il n’y a qu’une seule chose à faire , les cravatés, de les jugés pour collusion avec l’ennemi donc pour Haute Trahison et d’appliquer la sentence suprême à tous les traîtres quels qu’ils soient !

    1. AvatarMichel

      Merci Durandurand. C’est la seule chose à faire et comme dans le film « Equalizer », il faut couper la tête du serpent mais pour de vrai et sans jugement. On ne juge pas des personnes qui ne le méritent pas.

  9. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ======================
    Bon ! Macron peut continuer à mener la France et la société française comme il l’entend ; seuls 30% des français ont envie de lui taper sur les doigts. L’a encore de très bons jours devant lui le dictateur !

    Municipales: voici le nombre de Français qui veulent sanctionner Macron, selon un sondage
    :::: https://sptnkne.ws/BjX3
    28.01.2020

    30% des citoyens français désirent sanctionner le Président de la République et le gouvernement, alors que 12% les soutiennent, indique un récent sondage Odoxa-CGI. Plus d’une moitié des Français ont envie se prononcer uniquement sur des enjeux locaux.

    Trois Français sur dix (30%) veulent sanctionner Emmanuel Macron et le gouvernement lors des élections municipales de mars, selon un sondage Odoxa-CGI, cité par l’AFP. Ils ne sont que 12% à vouloir soutenir l’exécutif et 58% ne voteront qu’en fonction d’enjeux spécifiques à leur commune.

    Si le premier tour avait lieu dimanche, 18% des Français interrogés (inscrits sur les listes électorales et qui comptent aller voter) voteraient pour une liste La République en marche alliée au MoDem. C’est quatre points de moins que le score de LREM aux européennes de mai 2019, selon cette enquête pour la Presse régionale, France Inter et L’Express.

    Viennent ensuite les listes du Rassemblement national avec 14% d’intentions de vote, devant celles des Républicains et d’Europe Écologie Les Verts, toutes deux à 13,5%, puis celle du PS (11%) et de La France Insoumise (7%).
    Maires, gouvernement

    Ils sont 19% à vouloir voter pour une liste sans étiquette politique et 25% n’ont pas exprimé d’intentions de vote. Enfin, un Français sur deux (52%) souhaite la réélection de son maire actuel, contre 47% qui veulent en changer.

    L’exécutif ne semble pas subir le contrecoup de plus d’un mois de conflit social contre la réforme des retraites. La popularité d’Emmanuel Macron est en hausse de 3 points en un mois à 36%, mais 64% (-3) considèrent qu’il n’est pas un bon président de la République.

    La cote d’Edouard Philippe est également en légère hausse à 36% (+1), mais près de deux Français sur trois (63%, -2) ont une opinion négative du chef du gouvernement.

    Nicolas Sarkozy est en tête des personnalités politiques dont les Français ont une opinion positive (32%, +1) devant Xavier Bertrand (27%, +1) et Jean-Yves Le Drian (27%, +2).

    Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 janvier auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, rappelle l’AFP. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

  10. AvatarVan Dunord

    Y en a pas un qui voudrait mettre la tour Eiffel à l’envers aussi ?
    Tout est possible avec ces dégénérés assoiffés de pouvoir.
    De toutes façons c’est sur que les idiots parisiens vont voter encore pour l’un de ces clowns, le plus extravagant, le plus nocif.

    1. AvatarAardvark

      C’est bien, ça ! Ça permettrait de placer 4 fois plus d’antennes 5G, celle qui vont terminer de bousiller des cerveaux déjà bien entamés ! Youpi, il n’y aura plus besoin d’être clando pour se voir déclarer irresponsable ou désaxé. Merci qui ?…

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    =========================
    Ça vient ! Ça vient ; lentement mais surement et n va l’avoir dans le baba. Et pour cause que 34% -des français?- ne voit pas d’un mauvais oeil le droit de vote des étrangers.

    Le regard des Français sur le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales
    :::: https://harris-interactive.fr/opinion_polls/le-regard-des-francais-sur-le-droit-de-vote-des-residents-etrangers-aux-elections-locales-6/

    Enquête Harris Interactive pour La Lettre de la Citoyenneté
    27.01.20

    Enquête réalisée par téléphone du 16 au 18 janvier 2020. Échantillon de 1 024 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

    Depuis plus de vingt ans, La Lettre de la Citoyenneté publie une enquête barométrique pour suivre dans le temps le regard des Français concernant le droit de vote des étrangers résidant en France pour les élections locales et européennes. Dans son état actuel, la loi ouvre aux ressortissants de l’Union Européenne le droit de vote aux élections municipales et européennes se déroulant en France, mais cela ne concerne pas les résidents étrangers issus de pays n’appartenant pas à l’Union Européenne.

    La vague d’enquête précédente avait été réalisée à l’automne 2018, dans une période où la thématique migratoire était surtout évoquée par le biais des embarcations tentant de traverser la Méditerranée, régulièrement secourues par les autorités européennes ou par des organisations humanitaires, suscitant un débat politique fort dans les formations politiques européennes de toutes sensibilités. Cette dernière vague, réalisée à la mi-janvier 2020 (deux mois avant les élections municipales) s’inscrivait dans un contexte où l’immigration semblait moins au cœur de l’actualité que lors des années précédentes. Les élections européennes de 2019 ont certes vu le Rassemblement National arriver en tête des suffrages, mais l’immigration (37%) n’était pas la principale motivation de vote des électeurs, les enjeux migratoires se situant au même niveau que le pouvoir d’achat (39%) et que l’environnement/le développement durable (38%) dans la hiérarchie des thèmes ayant le plus compté dans les votes exprimés par les Français[1].

    Que retenir de cette enquête ?

    Une fois informés que les étrangers des pays de l’Union Européenne résidant en France ont le droit de vote aux élections municipales et européennes, 62% des Français se déclarent favorables à l’extension de ce droit aux étrangers non-membres de l’Union Européenne vivant dans le pays.

    Ce chiffre représente une nouvelle hausse (+4 points) par rapport à la dernière mesure réalisée en 2018, poursuivant la dynamique observée depuis 2015, établissant un niveau historiquement élevé depuis le début de ce baromètre en 1994. Pour rappel, le niveau maximal atteint jusqu’ici était de 59% de Français favorables en 2011.

    Symétriquement, les Français n’ont jamais été aussi peu nombreux à être défavorables au droit de vote des étrangers (34%, -13 points par rapport à 2015).

    Dans le détail, le soutien à l’extension du droit de vote des résidents étrangers aux élections locales progresse particulièrement parmi les personnes jeunes et celles se déclarant proches d’une formation politique de gauche : plus que jamais, il s’agit des catégories de populations qui se déclarent les plus favorables au droit de vote des étrangers.

    ____________________________
    [1] https://harris-interactive.fr/opinion_polls/elections-europeennes-sondage-jour-du-vote/

  12. AvatarKancau11

    Et pan dans la gueule à Micron, lui qui devait penser enlever PARIS afin de masquer la bérésina qui se profile, c’est raté, j’aurais aimé voir sa tronche quand VILLANI l’ a envoyé chier.
    Que du bonheur.

  13. AvatarPJP

    sous marin matheux ,,,, veaux gris , nous nous reverrons pour un accord au 2 eme passage – la porte reste grande ouverte , soit tiquet gagnant a l’arrivée oh l es r ipoux e n mouvement

  14. AvatarAnne Lauwaert

    c’est comment dejà? Les dieux rigolent des connards qui se tirent une balle dans le pied? Macron a voulu Villani? eh bien dansez maintenant…

  15. AvatarCain

    Tout mathematicien qu’il est ,il ne revolutionnera pas l’histoire de la science.Personne ne se souviendra de ce type.Alors que Jean Pierre Petit lui ,les gens ne l’oublieront pas.Cedric Villani est meprisant

Comments are closed.