2019-nCoV : pas de panique à bord, c’est juste l’entrée de pays sans hygiène dans des pays sans frontières


2019-nCoV : pas de panique à bord, c’est juste l’entrée de pays sans hygiène dans des pays sans frontières

.

Le monde entier a les yeux fixés sur la Chine et regarde de travers qui s’en va en Chine et prétend en revenir après ses vacances et notamment après le Nouvel an chinois. Un vilain coronavirus, appelé 2019-nCoV, vient de faire 6 morts en Chine. 

 

[…]

Un virus apparu en Chine. Plus d’un mois après son apparition sur un marché d’animaux vivants de Wuhan, dans le centre de la Chine, ce virus nommé 2019-nCoV par l’Organisation mondiale de la santé a déjà touché près de 300 personnes et fait 6 morts. Plus de 900 patients sont toujours en observation dans les hôpitaux chinois. 

Des difficultés respiratoires. La souche jusqu’ici inconnue est un coronavirus, un type de virus qui touche principalement les voies digestives et respiratoires. Mais la piste du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), qui avait fait des centaines de morts en Chine au début des années 2000, a été exclue. Les symptômes du 2019-nCoV sont la fièvre, la toux et d’importantes difficultés respiratoires. L’isolement est obligatoire pour les personnes chez qui la maladie a été diagnostiquée. Des mesures de quarantaine peuvent être décrétées.

Quatre pays touchés. Après Pékin et Shanghai en Chine, le virus a été identifié en Thaïlande, au Japon, en Corée du Sud. En Australie, un homme présentant les symptômes du virus – et de retour de Chine – a été placé à l’isolement à son domicile. Aux Philippines, les autorités cherchent elles aussi à déterminer la pathologie dont souffre un enfant de cinq ans récemment arrivé de Chine.

Le Nouvel An chinois inquiète. Lundi, un expert chinois a confirmé que ce virus était transmissible entre humains. L’OMS estime pour sa part que l’animal semble être « la source primaire la plus vraisemblable », avec « une transmission limitée d’humain à humain par contact étroit ». La proximité du Nouvel An chinois, samedi, et son flux important de voyageurs, font craindre une propagation encore plus grande. Plusieurs centaines de vols au départ de Wuhan sont notamment programmés dans les jours qui viennent. Plusieurs pays ont mis en place des systèmes de surveillance dans les aéroports, avec des sondes thermiques pour détecter les passagers fiévreux. Santé publique France a annoncé avoir « élaboré un dispositif de surveillance renforcée ». L’Organisation mondiale de la santé se réunit en urgence mercredi.

[…]

https://www.lejdd.fr/International/ce-quil-faut-savoir-sur-le-2019-ncov-le-mysterieux-virus-qui-touche-la-chine-3944569

.

Nos dirigeants aiment affoler le bon peuple tout en se gardant bien de faire ce qu’il faudrait pour résoudre simplement les problèmes, si tant est qu’il y ait problème. Mais sans doute que nos chers dirigeants y trouvent leur compte… plus vous inquiétez les lépreux, plus ils ont besoin de repères, de monde en ordre, plus ils se raccrochent aux pouvoirs en place… et ne sont pas prêts à risquer sédition, révolte, révolution… 

Je ne dis pas que Macron et ses amis aient créé de toutes pièces ce virus pour asservir le peuple ou pour permettre à leurs amis des labos de se faire construire des palais (quoique…) mais il ne tombe pas trop mal… Et en plus il permet de participer à la grosse arnaque des vaccins… la peur amenant les gens à se tourner vers ce qu’on leur présente comme un remède magique.

.

Or, si l’on regarde l’origine de ce genre d’épidémie qui revient régulièrement, on remarque que les « virus »  partent tous, et ce n’est pas un hasard, de pays où l’hygiène est déplorable et où on l’on ne traite pas les eaux usées, ce qui conduit les gens à manger des salades arrosées avec de l’eau contaminé et pas lavées. Les choses sont simples. L’épidémie vient de pays qui, pour des raisons multiples, ne respectent pas le B.A-BA en terme d’hygiène.  Ces épidémies sont dues à des pratiques moyenâgeuses à l’heure de la mondialisation, on appréciera le paradoxe, et le danger. Mais nos élites n’auront pas un mot pour accuser la libre circulation des biens, des marchandises, des personnes… et de leur crasse. 

.

Si des pays comme les Etats-Unis ou la France récupèrent des cas de gens atteints, cela signifie que l’on n’a pas rendu étanches les frontières, que l’on n’a pas respecté le BA-BA en terme de « fils de la mère précaution », à savoir les mises en quarantaine. Au Moyen Age on ne savait pas lutter contre la peste ou le choléra, mais on savait mettre en oeuvre des mesures de protection au moins pour ceux qui venaient d’ailleurs. Vous venez de Chine, vous venez d’ailleurs, de pays où on ne se lave pas les mains après être allés aux toilettes, où on ne lave pas fruits et légumes avant de les manger… on vous garde 40 jours sur le  bateau ou à l’extérieur des villes, ou bien, mieux encore, on vous laisse 40 jours en caisson à l’écart avant que vous puissiez prendre un avion ou bien traverser notre frontière en voiture.

Or, que propose le gouvernement français pour tous ceux qui reviennent et vont revenir de Chine où ils sont allés fêter le Nouvel an chinois ? On va leur prendre la température à leur débarquement !!! Honteux. C’est une véritable quarantaine, de 24h, 48 h, 40 jours… je ne sais, je ne suis pas médecin,qui permettrait de mettre notre pays et ses habitants à l’abri. Plus, c’est évident mais ça va mieux en le disant, des frontières, toutes nos frontières parfaitement étanches avec le même sas à l’entrée pour tous, qu’ils viennent de Chine ou pas…

Or, de cela il n’est pas question. On s’agite, on se réunit, on fait le préoccupé à Paris comme à l’OMS… mais on se garde bien d’agir. 

Le coronovirus, la punition – qui n’a rien de divine- des pays qui ne respectent pas l’ordre naturel des frontières… 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

6 thoughts on “2019-nCoV : pas de panique à bord, c’est juste l’entrée de pays sans hygiène dans des pays sans frontières

  1. Avatarseveric2009

    Au jour d’aujourd’hui, où l’on sait que les pouvoirs mondiaux ennemis de la Chine, pourraient,pour l’attaquer, au vu de sa force militaire, utiliser cette méthode pour l’atteindre,je n’en sais rien,certes,mais plus »RIEN » ne m’étonne en ces temps immoraux et où les laboratoires pharmaceutiques sont aux services de ces mêmes dirigeants mondiaux..!!???

  2. Avatarjeanonyme

    «  »Et en plus il permet de participer à la grosse arnaque des vaccins… » »

    Non mais vous êtes sérieux là ???
    Et bien voilà de quoi décrédibiliser un peu plus les identitaires ! Moi qui pensais que vous combattiez obscurantisme, me voilà vraiment terriblement déçu !

  3. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Pour qu’une maladie contagieuse soit éradiquée, il faut environ 80% de vaccinés sous réserve que le vaccin soit efficace !

    Les vaccins en France.
    Un vaccin est un médicament (non homéopathique), donc comporte des risques ne serait-ce que parce qu’il est inoculé, les risques encourus sont très inférieurs aux risques combattus…
    Ainsi la négligence en France, à plus forte raison avec l’immigration, a vu la réapparition de la rougeole… Les conséquences sont graves et peuvent provoquer le décès.
    La tuberculose y a fit sa réapparition, bien sûr avec l’immigration et avec un bacille bien plus résistant que par le passé…

    Il me semble que le fait de dénoncer le zèle gouvernemental à imposer 11 vaccins devrait être plus pondéré, même si les labos font de bénéfs.

    Je voudrais voir tout autant dénoncer le zèle gouvernemental contre l’herboristerie (loi de Vichy !!!), l’homéopathie qui ne provoque pas de décès si appliquée dans son cadre d’efficacité contrairement à l’ALLOPATHIE qui dépasserait en conséquences les 10 000 décès par an, allopathie qui fait aussi, et autrement plus que les vaccins, le beurre des labos !

  4. frejusienfrejusien

    Prendre la température, c’est nettement insuffisant, puisque le virus peut incuber plusieurs jours avant de déclencher une fièvre,
    pour la grippe, il s’agit de 48 h avant la montée de fièvre,

    donc on laisse entrer des centaines de gens potentiellement atteints,

    la seule mesure efficace est la quarantaine,

    mais en haut lieu , les réunions à petits fours , semblent suffire à les rassurer

  5. frejusienfrejusien

    dernière info : 17 morts et 500 contaminés,
    c’est rien du tout sur le milliard de Chinois,

    par contre chez nous, les mesures sont ridicules, un Français de retour de Chine, a déclaré être inquiet, car le virus incube sur 15 jours, et on ne l’a informé sur rien, il est rentré chez lui normalement,

    et si tout était fait pour liquider qq millions de personnes ??
    pas en Chine, où la quarantaine est très stricte,
    mais chez les Occidentaux toujours aussi laxistes, en matière de santé comme en matière d’immigration, la gauche optant pour la pensée magique

Comments are closed.