Pierre Cassen : délateurs « antiracistes », pas honte de votre sale boulot ?


Pierre Cassen : délateurs « antiracistes », pas honte de votre sale boulot ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


9 thoughts on “Pierre Cassen : délateurs « antiracistes », pas honte de votre sale boulot ?

  1. Avatard

    et oui ! très bonne question , puisqu’eux même font toujours valoir et font référence à cette époque de délation , à ce moment là : pour une machine à coudre , un appartement , une boutique de tissus et de tailleur !! bien triste tout ça !

  2. AvatarAnne Lauwaert

    1 Vous l’avez fort bien expliqué: c’est un gagne pain comme un autre. Combien sort-il d’avocats des universités ? Croyez-vous qu’il y ait assez de travail sérieux pour tout le monde ? Alors, ils sont assez malins pour se fabriquer du travail : ils inventent des causes et ça fonctionne, donc ça paye. Regardez comment cela se passe aux USA : vous attaquez ceci ou cela , si on perd vous ne payez rien, si on gagne nous partageons les bénéfices… Eux, ils ont raison !

  3. AvatarAnne Lauwaert

    2 Qui a tort ? Les tribunaux qui entrent dans le jeu. Si les employés des tribunaux leur répondaient : « ne venez pas nous emmerder avec des conneries, nous sommes déjà débordés par des cas sérieux. » Ils n’y auraient pas intérêt et se chercheraient un autre moyen de boucler la fin de mois. Vont-ils un jour avoir du remords ? Vous rigolez ? Un marchand de patates a-t-il du remords d’avoir vendu des patates ?

    1. Avatardenise

      bien sûr les tribunaux ! les magistrats « instruisent « ou pas ! Christine a reçu une réponse dans ce sens ,où ils n’y n’ont pas voulu instruire ! Je pense que certains veulent simplement la polémique, mettre la société en coupe réglée ..; c’est terrible toutes ces personnes qui ne nous permettent pas d’avancer à tous niveaux , détruisent les volontés et la force créatrice , tout cela gratuitement puisque l’argent du contribuable fait fonctionner les tribunaux !

  4. AvatarAnne Lauwaert

    3 Comment cela va-t-il finir ? Au jour du GRAND BOUM il va y avoir des « règlements de compte » Les bonnes âmes dénonceront « la vengeance » Notre génération a entendu ce que nos parents racontaient au sujet de la guerre, résistance, après-guerre et des règlements de compte… et LA MéMOIRE ! Dans les années 1990, dans le village de mes parents on a encore tracé d’immanences croix gammées sur la porte de garage d’un voisin ! Tout ce qui se passe aujourd’hui est du combustible pour ce qui va se passer demain.

  5. AvatarAnne Lauwaert

    Il y a un autre aspect: dans les années 1960, avec mes parents, nous passions chaque année un mois de vacances en camping en France et surtout à la Ciotat. Nous adorions la France car les Français étaient le peuple le plus rigolo, drôle, amusant, bon vivant et accueillant du monde ! Aujourd’hui, à part les grèves, violences, etc. si on m’offrait un mois de vacances en France, je répondrais : non merci, j’aime pas les camions, ni les déséquilibrés.

  6. AvatarAnne Lauwaert

    Encore un truc : ce matin le Figaro se demande « «Pourquoi la vie intellectuelle est si affaiblie en France, où elle rayonna longtemps» Ben, si on ne peut plus rien dire, on ne dit plus rien.

  7. AvatarJEAN

    Vous avez raison Pierre, nous vivons à une époque ou la délation est encouragée, on se croirait revenu aux heures les plus sombres de notre histoire comme on dit, un de mes voisins mort depuis plusieurs années me disait que les murs avaient des oreilles, et qu’une phrase mal interprétée pouvait vous valoir l’arrivée de la police bien Française ou de la Gestapo, il me disait aussi tu ne connaîtras pas ça, s’il était encore de ce monde il prendrait conscience de son erreur.
    Mais je m’aperçois que votre cheminée est allumée, je vais donc vous dénoncer à Greta.

Comments are closed.