Allemagne : «inshallah» entre dans le grand dictionnaire de la langue allemande !

.

Le dictionnaire Duden, l’équivalent du Oxford English Dictionary en Allemagne, a décidé d’ajouter le mot arabe «inshallah» au lexique de la langue allemande.

.

Le monde, qui se traduit de l’arabe par «Dieu le veut», a été ajouté au site Web de Duden , bien qu’il soit orthographié «inschallah», plutôt que l’orthographe acceptée en anglais d’Inshallah,  rapporte le  journal turc Daily Sabah.

Selon le document, il n’est pas clair si le mot ne sera vu que sur le site Web du dictionnaire ou s’il sera également inclus dans les futures versions imprimées du dictionnaire Duden .

.

Le mot n’est pas le premier terme du monde islamique à être accepté dans le dictionnaire Duden, avec l’expression turque «oha», qui est utilisée comme terme de surprise, est également répertorié sur le site Web Duden et est défini comme une «exclamation de stupéfaction [admirative ou légèrement répréhensible]. »

Alors que l’Allemagne a une importante population musulmane turque depuis des décennies – qui a commencé avec l’arrivée de soi-disants  » travailleurs invités » qui ne sont jamais partis – depuis la crise des migrants en 2015, le pays a vu une vague de migrants à prédominance musulmane du Moyen-Orient et du Nord. Afrique.

.

Selon un rapport publié l’année dernière, environ un quart des Allemands sont issus de l’immigration, le nombre atteignant jusqu’à 40% ou plus chez les enfants de moins de cinq ans, selon un rapport publié en 2016.

Le nombre d’Allemands issus de l’immigration devrait continuer à augmenter au cours des 20 prochaines années, où les experts affirment qu’en 2040, jusqu’à un tiers de tous les Allemands seront issus de l’immigration, certaines grandes villes comptant jusqu’à 70% de leurs résidents originaires de l’étranger.

.

L’augmentation du nombre de personnes issues de l’immigration, y compris l’augmentation du nombre de musulmans en Allemagne, a conduit de nombreuses personnes à spéculer sur le moment où l’Allemagne verra son premier chancelier musulman .

Selon le politicien Ralph Brinkhaus, membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel, un chancelier musulman allemand pourrait être une réalité dès 2030.

 

Traduction google

https://www.breitbart.com/europe/2020/01/07/major-german-dictionary-adds-inshallah-to-lexicon/

 

.

Complément de Gamma 

Sauf que le dico allemand a faux. Car « in sha’a allah » veut dire : »Si allah le veut et non « allah le veut ». Car le « in » veut dire « si » (conjonction de subordination), ce qui change tout car en islam c’est la prédestination qui compte. Tout est programmé par allah à l’avance ».D’où le « SI »

 44 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Dans le Duden datant de 1989 en ma possession, « inschallah » s’y trouve déjà (ainsi que « Scharia » – avec majuscule parce que les substantifs portent une majuscule en allemand). Il donne la traduction: « wenn Allah will » = si allah le veut.
    « oha » s’y trouve également, sans qu’ils en donnent l’étymologie.

  2. Sauf que le dico allemand a faux. Car « in sha’a allah » veut dire : »Si allah le veut et non « allah le veut ». Car le « in » veut dire « si » (conjonction de subordination), ce qui change tout car en islam c’est la prédestination qui compte. Tout est programmé par allah à l’avance ».D’où le « SI ».

Les commentaires sont fermés.