Paris : les étrangers commettent 6 fois plus de viols que les Français

Publié le 31 décembre 2019 - par - 8 commentaires

.

Paris 2016 : le taux de viols perpétrés est 6 fois plus élevé chez les ressortissants étrangers que chez les Français.

688 viols commis à 52% par des étrangers, et à 48% par des Français, tous des hommes.

Population de Paris en 2016 : étrangers = 14.4% ;  hommes étrangers = 149 349 hab.

Les calculs (simple règle de trois) :

.
Ces chiffres sont sans surprise, puisque dans la même veine que les chiffres officiels pour l’Allemagne en 2017.
J’ajoute que si le taux de viols commis par des étrangers était le même que celui des Français, le nombre de viols commis par des étrangers à Paris en 2016 aurait été de 56 (au lieu de 358).
.
L’État français occultant volontairement systématiquement ce fait, il ne cherche pas réellement à faire baisser le nombre de viols en France. Pire, il stigmatise dans ses campagne de préventions toujours des hommes blancs, ciblant les français.

Remarque : Parmi les 48 % de Français, on ne précise pas les proportions de Français de souche et de Français d’origine étrangère ou de descendants d’immigrés.

Sur le même sujet :
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Paris : les étrangers commettent 6 fois plus de viols que les Français”

  1. Avatar claude t.a.l dit :

     » Paris : les étrangers commettent 6 fois plus de viols que les Français  » …..

    Et si on ne tient compte que des Français, sans tenir compte des  » Français « , ça fait combien ?
    7 fois plus ? 10 fois plus ? ou plus encore ?

    • Avatar bm77 dit :

      Vous avez raison d’en faire la remarque Claude t.a.l , c’est ça d’abord le problème en France, ce déni des réalités par certains qui pratiquent par contre l’enjolivement pour ceux qui rentreraient dans leur logiciel.

      Et pour parachever le tout, c’est l’adaptation de la société et son acceptation de cette situation de délinquance avancée y compris par des moyens plus coercitifs encore pour ceux qui s’en émeuvent ou la refusent, que pour ceux qui en sont les principaux protagonistes.

      Si on prend pour exemple le fait des voitures brûlées le jour de l’an, on ne précisera pas quelle est l’origine des gens qui s’adonnent à ce genre d’activité festives, en se cachant derrière les lois qui interdisent de préciser les origines ethniques. Il est vrai que c’est inscrit dans les traditions bien françaises de cramer des voitures ce jour-là ! On floutera les photos ou on changera le nom du coupable dans le journal local, si d’aventure un des incendiaires est pris sur le fait.

      Par contre, on utilise les exploits d’un sportif issu de l’immigration tout en insistant lourdement sur ses origines, on note la moindre initiative positive dans un quartier de banlieue, on sur-utilise des images subliminales de métisses dans les pubs comme si c’était une qualité de l’être.

      On fait donc une sorte de discrimination positive informative en prenant le parti d’indiquer le moindre fait positif de la part d’une personne issue de la diversité en utilisant des procédés limites dans le but d’améliorer l’image et contrebalancer les faits de délinquance et de trafics dont elle est coutumière qui contribuent grandement à la mauvaise image qu’elle a auprès de l’opinion publique.

      Par exemple, j’ai remarqué à la TV à plusieurs reprises que l’on interviewait les seuls bénévoles des Restos du Cœur issus de l’immigration. Quand on interroge les pompiers, c’est la même chose : parmi les pompiers bénéficiant eux aussi d’une bonne image dans l’opinion, on interroge le seul pompier d’origine africaine !

      Le journaleux qui s’adonne à ce genre d’incongruité a dû faire un sacré travail de fourmi pour trouver l’oiseau rare!.

      Pourquoi lorsque je vais au magasin, ce sont toujours des FDS que je vois aux entrées, en train de se les geler, à demander l’obole ?

      Pourquoi, lors des rassemblements de casernes de pompiers qui se font lors des cérémonies de passations de commandement on ne voit que du blancos, avec, il est vrai parfois, parcimonieusement, quelques antillais ??

      Après le déni, puis l’enjolivement, il y a la troisième partie qui est l’adaptation nécessaire à cette situation. Qui est de faire avec. C’est à dire de délibérément ne plus combattre les faits délictueux, ne plus utiliser l’arsenal répressif mais au contraire choisir d’entériner cela comme si c’était une tradition qui devait être pérennisée dans le temps, comme un mal nécessaire, et d’organiser la société autour et non contre cette violence délinquante.

      Par exemple, les commerçants ont tous la visite des policiers municipaux ou des asvp la veille des fêtes pour leur dire de ne pas laisser d’objets en étalage, de bien baisser les rideaux de fer sinon tant pis peur eux.

      Pour les bailleurs et les syndics de copropriété, ce sera ne pas laisser les containers dehors la nuit du Réveillon.

      On va bientôt demander aux gens de planquer leurs voitures dans des parking fermés pour ne pas susciter les vélléités des pyromanes ou ne pas provoquer leur penchants naturels !

      Après il y a le SAV de tous ces incendies de voitures dont seront épargnés bien sûr les incendiaires et leurs familles qui ne seront ni menacés d’être expulsés de France s’ils ont la double nationalité ou encore qui ne verront pas leur aides sociales supprimées, le temps de rembourser les dégâts occasionnés.

      Mais c’est au contraire le citoyen qui se voit infliger la double peine de voir les montants de son assurance ou de sa mutuelle s’envoler alors qu’ils sont moins en moins bien remboursés et qui doivent s’acquitter des franchises de plus en plus importantes. La société paye à travers cela les penchants incendiaires et délictueux de nos chances pour la France.

      Comme les sociétés de sécurité et les vigiles dont le recours systématique est lié aux vols ainsi qu’aux attaques à main armée sans oublier maintenant les attentats, tout cela étant directement répercuté sur les prix des produits, tout en affectant les impôts et cotisations.

      Pour finir, j’allais oublier aussi un penchant de nos bien-pensants qui est de l’ordre du doctrinaire et idéologique qui fait que pour mieux encenser ou améliorer l’image de certaines populations, on choisit délibérément en contraste de dénigrer la partie qui ne rentrent plus dans les petits papiers d’une certaine intelligentsia, c’est à dire le blanc de plus de 50 ans dont on n’a de cesse de démontrer les penchants pédophiles ou d’harceleurs sexuels dont les dénonciations fortement médiatisés fleurissent opportunément en ce moment.

      Est-ce un hasard qu’ils soient majoritairement cathos ou juifs ?

      Par contre, comme vous le notiez, on ne fait pas la part des choses, on ne sépare pas le bon grain de l’ivraie, comme on le fait quand il s’agit des viols qui concernent essentiellement de gens qui seraient issus ou viendraient directement de l’étranger. On s’adonne de façon délibérée à l’amalgame avec l’autochtone alors que l’on annone « pas d’amalgame » quand cela concerne les attentats au nom d’allah et de son prophète, pour les populations qui par ailleurs ne demandaient pas que l’on juge pour eux de ce qu’ils pensaient au fond de leur conscience.

      De la même façon, les médias français dans leur grande majorité ont tu le scandale des réseaux de pédophiles en Angleterre, qui ont fait des milliers de petites victimes , parce que ceux-ci étaient sous le contrôle de musulmans pakistanais !!

      En tout dernier, je citerai ceux dont on ne veut pas entendre parler, que l’on met sous le tapis, qui sont des gêneurs que l’on veut garder invisibles : ce sont les victimes de tout ça !

      Et les seuls qui osent ne pas être des victimes consentantes comme Patrick jardin sont victimes une seconde fois, de ceux qui ont décidé que la bonne victime était celle qui disait en amenant sa peluche et sa bougie sur le lieu où ils ont perdu un être cher : »vous n’aurez pas ma haine » ! Et pour cela ils vont jusqu’à mettre la victime au niveau de son bourreau en le fichant comme S !!!

      C’est toute la classe politique au niveau local et National qui est concernée par ce grand mensonge qui participe du grand remplacement et le facilite.

      Ils sont tous coupables à des degrés divers même si eux-mêmes sont prompts à utiliser pour appuyer leurs affirmations péremptoires sur la colonisation et le racisme ce raccourci facile de la culpabilisation et de la repentance qu’ils empruntent opportunément au catholicisme qu’ils vilipendent par ailleurs.

      Je mets de côté le parti qui n’a jusque là pas eu l’occasion d’appliquer la politique en alternative totale avec celle pratiquée majoritairement jusque là et pour laquelle il n’a pas toujours pas été choisi par les Français et qui ne le sera jamais si les gens attendent trop longtemps et se retrouvent en minorité dans leur propre pays, ce qui ne devrait pas tarder au rythme des entrées massives de migrants et des naissances boostées par l’immigration déjà présente et qui va se surmultiplier.

      Je ne ferai pas de procès d’intention à ce parti et ne les assimilerai pas au reste de la classe politique dont ils ont été les parias pour justement avoir défendu leur différence. Je veux juste les voir à l’oeuvre pour les croire !

  2. Avatar Hervé dit :

    S’il n’y a aucune femme parmis les millions de migrants Africains qui arrivent;c’est qu’il y a bien une raison,et s’ils ont supprimé les jurés d’assise,pour juger les violeurs,c’est qu’il y a également une raison. Et tout cela va ensemble,car désormais,seuls,les juges,pourrront décider du verdict..! Tout cela,pour que le viol de nos jeunes femmes,par les migrants,devienne une routine à laquelle nous devrons nous habituer,sans bien sûr,qu’il n’y ait vraiment de sanction pour ces violeurs..!

  3. frejusien frejusien dit :

    Les gens vont comprendre qu’ils doivent faire justice, s’il veulent que la justice soit rendue,
    quand la justice est politique au lieu d’être impartiale, il n’y a plus rien,
    autant dire qu’on peut supprimer les tribunaux, en théorie,

    car ils ne servent qu’à protéger les coupables et les mettre à l’abri,

    non, il n’y a plus de justice, juste une institution , bras armé du pouvoir,
    on l’a bien vu lors de la révolte des GJ

  4. Avatar LULU LE GAULOIS dit :

    A CHAQUE VIOLEUR LEUR COUPER LE SEXE EN LEURS LAISSANT 5 cm
    POUR URINER

    LES VIOLS TERMINES

    MAIS QUELLE POLITIQUE AURA LE COURAGE DE FAIRE CETTE LOI ?????

  5. Avatar Flupke dit :

    Beaucoup d’hommes seuls, déserteurs dans leur pays. Ils doigent se vider les burnes

    • Avatar Hervé dit :

      S’ils font venir que des hommes jeunes,c’est uniquement pour cette raison;pour qu’ils se les vident dans nos jeunes filles,afin de leur faire des métis,pour remplacer notre peuple. Nous aurions dû réagir au début,car maintenant,je crois qu’il est trop tard,et je ne pense pas que les jeunes Français vont se révolter,car ils ne le peuvent pas,et je crois qu’ils ont peur des musulmans africains. C’est d’ailleurs également pour cette raison,que de très nombreux jeunes Français,devront se résoudre à vivre seuls,car tous ces africains,vont s’emparer des jeunes femmes,et les Français ne pourront pas réagir,à cause de leur crainte de ces individus préhistoriques,et très violents. Oui,ce n’est pas parce qu’il entre chez nous,des millions d’hommes,venus d’afrique,qu’il y aura plus de femmes;et c’est bien là,qu’est tout le problème. Ce sera donc eux,ou nous,qui décideront du destin de notre peuple,et de son identité,ainsi que de ses valeurs. Si nous ne renvoyons pas ces africains chez eux,notre pays,deviendra l’afrique,avec des millions de métis musulmans,ne sachant que danser le rap,et fumer des pétards. Ceci est inévitable.

  6. Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

    C’est même 6,44 fois selon les données (anciennes) ci-dessus !

    Une amélioration depuis ???

Lire Aussi