Bangladesh : des responsables musulmans s’opposent aux dons de lait maternel… qui violent la charia


Bangladesh : des responsables musulmans s’opposent aux dons de lait maternel… qui violent la charia

.

Un projet de dons de lait maternel qui aurait pu secourir 500 nourrissons a été suspendu au Bangladesh.

Des responsables musulmans ont estimé que ce projet constituait une violation de la charia

.

Ouest-France

Un hôpital du Bangladesh a suspendu son projet de dons de lait maternel destiné à des nourrissons à la suite d’une réaction violente de responsables religieux musulmans qui ont estimé que cette pratique constituait une violation de la loi islamique.

 

Ce programme devait permettre de nourrir jusqu’à 500 orphelins et nouveau-nés dont les mères travaillent dans ce pays en grande majorité musulmane qui enregistre l’un des taux les plus élevés au monde de malnutrition infantile et de retard de croissance.

Les responsables religieux ont estimé que ce programme pourrait conduire à une violation de la charia si deux bébés buvaient du lait provenant de la même mère et devaient par la suite se marier.

 

Leur mariage et leur descendance deviendraient illégaux, a expliqué Gazi Ataur Rahman, porte-parole de l’influent parti politique Islami Andolan Bangladesh.

 

La banque de lait devait ouvrir ce mois-ci dans la capitale Dacca mais le coordinateur du projet, Mojibur Rahman, a annoncé son report à une date ultérieure à la suite de nombreuses critiques. Il a ajouté que l’hôpital avait mis en place des règles strictes autour de ce projet.

Nous collectons et conservons le lait séparément et nous enregistrons rigoureusement l’identité des donneurs, a-t-il déclaré à l’AFP lundi, au lendemain de l’annonce de la suspension de ce projet

 

Au rayon « corâneries »…

Nigeria (2004).

A Kano, dans le nord du Nigeria, autorités islamiques et habitants ont boycotté la campagne de vaccination antipolio de l’ONU. Vaudou, contrefaçons, marabouts… la mégapole insalubre abrite nombre de pseudo-praticiens.

Kano, plus de 3 millions d’habitants, capitale économique d’un nord du Nigeria soumis à la loi islamique depuis 2000. Kano, la mégapole la plus pauvre du pays, où 80 % de la population vit avec moins d’un dollar par jour. La plus malade aussi, insalubre vivier viral d’un pays où l’espérance de vie est de 52 ans. 75 personnes sur 1 000 décèdent de la malaria et des diarrhées qui rongent les quartiers surpeuplés de la millénaire cité haoussa ­ l’une des trois ethnies du pays. Kano, c’est aussi la ville où les autorités islamistes ont boycotté pendant six mois la campagne de vaccination orale antipolio initiée par les Nations unies pour éradiquer le virus du pays. Officiellement en cause, d’infimes «impuretés» détectées dans le vaccin ­ insuffisantes toutefois pour le rendre dangereux. Mais les extrémistes religieux ont prétendu qu’il rendait les populations stériles et que la campagne avait été diligentée à dessein contre les musulmans. «Il vaut mieux sacrifier quelques enfants aujourd’hui que toute une génération demain», s’est justifié le gouverneur Shekarau.

Indonésie (2018)

Vaccination : la charia d’Aceh met les enfants en danger

Une campagne nationale de lutte contre la rougeole et la rubéole s’oppose, dans la province indonésienne d’Aceh, dans l’île de Sumatra, à une fatwa promulguée par le Conseil islamique des oulémas, qui affirme que le vaccin produit par le Serum Institute of India est considéré comme « haram » (interdit).

 

Brassens au secours !

Corne d’Aurochs

…il tomba victime d’une indigestion critique

Et refusa l’secours de la thérapeutique

Parce que c’était à un Allemand, au gué, au gué

Qu’on devait le médicament, au gué, au gué

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


16 thoughts on “Bangladesh : des responsables musulmans s’opposent aux dons de lait maternel… qui violent la charia

  1. AvatarCeltillos

    l’islam est une saloperie ou la connerie et la bêtise la plus profonde sont la normalité, de la a dire que tous les musulmans sont con il y a pas loin puisse qu' »il faut être complètement taré pour adhérer a cette doctrine, un bon musulman doit donc être stupide abrutis inculte et violent, et ils le sont tous, la preuve!

  2. Avatarpier

    Ce n ‘est pas moi qui vais m ‘en plaindre
    plus il en passera , moins ils seront à nous pourrir la vie et nous envahir
    « s’yont » pas à bouffer , mais se reproduisent à tout va
    sélection naturelle

  3. AvatarRajkoumar

    les muzz peuvent très bien se passer de lait maternel ou de lait de vache, puisqu’ils ont la pisse de chameau !
    Au Bangladesh (Bengale libre), ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent. Depuis 1947 (la partition), ils deviennent de plus en plus cons. Qu’ils continuent, qu’ils s’autodétruisent, on ne va quand même pas pleurer pour des saloperies qui ont décimé des populations entières en Inde ……

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      N’ayez crainte, on ne va pas pleurer, bien au contraire; mais on reste toujours confondu par l’étendue de leur idiotie abyssale .

  4. AvatarJC. P

    Pas 2 bébés qui boivent le lait de la même mère, disent les muzzos.
    Mais la consanguinité , aucun problème. Ils la favorisent même.

  5. AvatarAardvark

    Mon Dieu, comment peut-on être aussi con ? Voilà une belle expression de la sélection naturelle ! Si l’on ajoutait à cela une bonne petite épidémie d’Ebola en Afrique musulmane, on gagnerait un temps fou… Il il n’y a rien à faire, cette pseudo « religion » est un non-sens, quel que soit le coté par lequel on la prend…

  6. AvatarDorylée

    Deux bébés ne peuvent pas boire le lait d’une même mère mais rien ne s’oppose à ce que l’arrière grand-oncle baise son arrière petite nièce de 10 ans.
    Je n’ai pas fais vétérinaire en deuxième langue alors je ne connais rien au mœurs des rats d’égouts…

  7. pikachupikachu

    Une question me vient à l’esprit :
    et du point de vue de ces religieux, quelle serait la peine pour un homme qui boirait du lait produit par sa femme ?
    Peine de mort pour inceste (puisqu’il devient son fils de lait et qu’il a commerce avec elle en tant que mari) ?
    Avoir commerce avec elle lui devient-il interdit et il doit alors la répudier ?

    Ma question, tient en fait sur la cohérence de leur système. Jusqu’où ira leur exigence de cohérence ?

Comments are closed.