Depuis 2006, 12 Français ont été assassinés en France parce qu’ils étaient juifs, par des musulmans


Depuis 2006, 12 Français ont été assassinés en France parce qu’ils étaient juifs, par des musulmans

.

[…]

Les dirigeants politiques français déclarent souvent que la lutte contre l’antisémitisme est de la plus haute importance; ils le disent chaque fois qu’un Juif est assassiné dans le pays. Néanmoins, le seul antisémitisme qu’ils semblent prêts à combattre est l’antisémitisme d’extrême droite. Ils refusent apparemment de voir que tous les Juifs tués ou agressés en France depuis 2006 ont été victimes d’antisémites musulmans – et les dirigeants politiques français n’ont jamais dit un mot sur le sujet. Ils semblent vouloir cacher l’antisémitisme ancré dans le Coran et les Hadiths, renforcé dans les années 1930 par l’amitié des nazis avec le Grand Mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, sous une haine musulmane des Juifs basée sur une haine musulmane, soi-disant « légitime », envers les « crimes sionistes ».

Les dirigeants politiques français déclarent souvent que la lutte contre l’antisémitisme est de la plus haute importance; ils le disent chaque fois qu’un Juif est assassiné dans le pays. Néanmoins, le seul antisémitisme qu’ils semblent prêts à combattre est l’antisémitisme d’extrême droite. Ils refusent apparemment de voir que tous les Juifs tués ou agressés en France depuis 2006 ont été victimes d’antisémites musulmans – et les dirigeants politiques français n’ont jamais dit un mot sur le sujet. Ils semblent vouloir cacher l’antisémitisme ancré dans le Coran et les Hadiths, renforcé dans les années 1930 par l’amitié des nazis avec le Grand Mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, sous une haine musulmane des Juifs basée sur une haine musulmane, soi-disant « légitime », envers les « crimes sionistes ».

Les dirigeants politiques français refusent apparemment aussi de voir une autre forme d’antisémitisme, pourtant en plein essor: l’antisémitisme de gauche. Or, c’est précisément cet antisémitisme qui utilise le masque de l’antisionisme pour répandre la haine anti-juive.

Les dirigeants politiques français n’évoquent jamais non plus la façon dont les grands médias français parlent d’Israël, et les conséquences qui découlent d’articles et de reportages décrivant constamment – et faussement – Israël comme un pays maléfique dont les soldats tuent avec mépris des Arabes quasiment chaque jour, et dont les citoyens « occupent illégalement » des territoires (juifs depuis plus de 3000 ans) qui sont censés appartenir à un autre peuple qu’ils privent cruellement de tout.

[…]

Extrait d’un article de fond de Guy Millière qui mérite d’être connu. Merci à Gigobleu qui nous l’a indiqué.

https://fr.gatestoneinstitute.org/15339/antisemitisme-europe-france

.

Voici 4 autres extraits éclairant particulièrement la pensée de Guy Millière… l’état de la France et de la liberté d’expression sous Macron  :

Lorsque des Juifs israéliens sont assassinés lors d’une attaque terroriste, le gouvernement français publieune déclaration « déplorant » l’attaque et exhortant Israël à « faire preuve de retenue » et à éviter d' »enclencher le cycle de la violence ». Lorsqu’une attaque a lieu dans la partie orientale de Jérusalem ou en Judée-Samarie, le communiqué mentionne que « Jérusalem-Est » et la Cisjordanie sont des « territoires palestiniens occupés illégalement par Israël ». Ce qui est une façon de dire que les Juifs ne devraient pas être là, que les victimes sont les coupables et que ceux qui les attaquent avaient de bonnes raisons de le faire.

Cette réaction est conforme aux positions prises par le gouvernement français ces dernières années: lorsque le président américain Donald J. Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël et y a déplacé l’ambassade des États-Unis, le président français Emmanuel Macron a déclaré que cette décision était une « grave erreur « et a souligné que l’ambassade de France resterait dans la « capitale d’Israël », Tel Aviv. Un communiqué a ajouté que la France est « l’amie de la Palestine » et soutient « la création d’un Etat palestinien, avec Jérusalem pour capitale ». La France ne reconnaît pas Jérusalem comme faisant partie du territoire israélien: le consulat français à Jérusalem est décrit dans les documents officiels français comme « le consulat français à Jérusalem »; le mot « Israël » est omis. Lorsque les citoyens français résidant en Israël votent, les voix de ceux vivant à Jérusalem sont comptés séparément des votes de ceux qui vivent ailleurs en Israël.

.

Presque tous les meurtres de juifs en France ont été commis non seulement par des musulmans antisémites, mais par des musulmans identifiant les Juifs français avec Israël, considéré par eux comme un Etat criminel ». Mohamed Merah, l’ assassin d’écoliers juifs à Toulouse, a déclaré à un officier de police qu’il avait tué des enfants juifs parce que « les Juifs tuent des enfants palestiniens » et qu’il avait vu « de nombreux reportages à la télévision française qui le montraient ». Ce qu’il a dit n’a pas incité le gouvernement français à demander aux chaînes de télévision françaises d’être plus prudentes et d’éviter tout ce qui pourrait être considéré comme une incitation à la haine et au meurtre.

.

Un changement démographique rapide se produit en France, et les médias, les dirigeants politiques et le gouvernement du pays se comportent en conséquence. La population juive diminue en nombre – 0,6% de la population totale du pays – et n’a aucun poids politique. La population musulmane française croît rapidement – et représente plus de 12% de la population totale du pays. Il est devenu pratiquement impossible de remporter une élection en France sans compter sur le vote musulman.

Les quelques personnes qui critiquent encore l’islam et l’antisémitisme musulman en France sont harcelées sans merci par les organisations islamiques et de plus en plus durement condamnées par les tribunaux. Il y a quelques jours, le 4 décembre, un procureur a demandé à un tribunal de condamner lourdement Christine Tasin, présidente du mouvement anti-islamique Résistance républicaine. Elle a écrit en juin 2017 un article contenant les mots: « Les actes de colère anti-musulmans sont inévitables à court ou moyen terme dans tous les pays européens, y compris la France, qui subissent une invasion musulmane » et « l‘slam peut être incompatible avec la civilization occidentale« . Elle a été accusée par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) d’avoir incité au « terrorisme anti-musulman ». Le CCIF, est une organisation créée par Musulmans de France, la branche française des Frères musulmans. Le procureur a déclaré que l’accusation portée par le CCIF était « parfaitement valide » et que Tasin « avait besoin d’une leçon ». Elle pourrait être la première personne en France à être incarcérée pour le « crime » d ‘ »islamophobie ».

.

Le 30 octobre à Paris, lorsque le Président Macron a inauguré le Centre européen du judaïsme, il a nommé tous les Juifs récemment assassinés en France. Mais il n’a pas désigné les meurtriers. Il a dénoncé la « bête quaternaire », autrement dit la bête immonde, expression créée par Bertolt Brecht et désormais souvent utilisée en France pour incriminer les sympathisants nazis. Il a évoqué les menaces constituées par « ceux qui veulent semer la haine et la division » et a exprimé son soutien aux Musulmans blessés lors d’une attaque ratée contre la mosquée de Bayonne, dans le Sud-Ouest de la France. Il a parlé positivement d’une époque où une grande partie de l’Espagne était musulmane, et a déclaré que, en Andalousie, « les Juifs, malgré leur statut de dhimmi, développèrent une culture extraordinaire ».

L’essayiste Barbara Lefebvre a vu dans ces mots une forme d’éloge funèbre pour les Juifs – une acceptation de la dhimmitude [étant gouverné sous l’islam comme un citoyen de troisième classe « toléré », payant parfois une taxe de « protection »] et de la soumission qui l’accompagne. Elle a écrit que  » Convoquer la peste brune, les heures sombres de notre histoire pour évoquer la menace subie par les Juifs vivant en France relève de l’insulte historique, mémorielle, politique », et que le discours de Macron a ouvert la voie permettant de condamner les Juifs français à « déménager ou s’enfermer dans une bulle communautaire locale comme les dhimmis en terre d’islam ». En Europe, la France ne fait pas exception. L’antisémitisme progresse sur tout le continent et a souvent une coloration musulmane. Pourtant, les autorités ne parlent que de l' »antisémitisme d’extrême droite ».

.

Je vous invite à lire l’ensemble de l’article, dont le titre dit tout :

La fin d’une présence juive en Europe?

Et les 4 points suivants sont mis en exergue dans l’article :

Bien que les Juifs représentent moins d’un pour cent de la population, la moitié des actes racistes commis en France le sont contre des Juifs. » – Meyer Habib, député français.

L’antisémitisme progresse sur tout le continent et a souvent une coloration musulmane. Pourtant, les autorités ne parlent que de l’antisémitisme d’extrême droite.

L’antisémitisme de gauche est présent dans toute l’Europe. Ses adeptes, comme en France, font de leur mieux pour dissimuler et protéger l’antisémitisme musulman.

La transformation démographique qui se produit en France se retrouve dans toute l’Europe occidentale, et une soumission croissante à l’islam est acceptée en silence presque partout par les dirigeants au pouvoir.

.

Je dirais même plus… Bientôt la fin des opposants à l’islam en Europe ? 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Depuis 2006, 12 Français ont été assassinés en France parce qu’ils étaient juifs, par des musulmans

  1. pikachupikachu

    Beaucoup à dire là-dessus, mais les derniers voeux de Boris Johnson à la communauté juive d’Angleterre, à l’occasion de la fête de Hanouca, concomitante cette année avec celle de Noël ( cf. https://twitter.com/BorisJohnson/status/1208789388278276096 ) finissent de démontrer un fait criant : les chefs de gouvernement dits populistes sont hyper-philosémites.
    Citons :
    – Trump (dont la fille est convertie au judaIsme orthodoxe et mariée à un Juif, et qui avait dit se réjouir d’avoir des petits-enfants Juifs)
    – Boris Johnson dont les voeux de Hanouca sont à l’opposé des propos de Mélenchon
    – Salvini
    – le gouvernement Tchécoslovaque.

    C’est assez intéressant parce qu’il s’avère que les « lépreux » ne sont absolument pas antisémites, alors qu’ailleurs l’antisémitisme est hyper-présent.
    Pour la France et l’Allemagne par exemple, les discours d’engagement contre l’antisémitisme sont proportionnellement inverses aux actes visant à lutter contre l’antisémitisme.
    Les seuls actes concrets du gouvernement Macron ont consisté à instrumentaliser la lutte contre l’antisémitisme pour pondre des lois visant à museler la parole non-conforme sur internet.
    En Allemagne, Angela Merkel démontre que la bonne vieille Allemagne est de retour, chez les sociaux-démocrates : Berlin est désormais la capitale européenne de l’antisémitisme. Merkel fait le maximum pour aider l’Iran qui s’est donné pour but l’annihilation d’Israël.
    Néanmoins, l’antisémitisme progressiste répétons-le, est cachée par les belles déclarations qui ne sont jamais rien d’autre que des déclarations. Les faits en France ? Un vote systématique de la France aux différentes instances internationales (ONU, UNESCO) contre l’Etat d’Israel. La France a volé au peuple juif, le tombeau des Rois, à Jérusalem, propriété achetée aux ottomans par des français Juifs, pour le peuple juif, mais sur laquelle l’Etat Français a fait main basse, pour en interdire l’accès aux Juifs, et l’autoriser aux Arabes.
    L’étiquetage discriminatoire contre les produits fabriqués en Judée-Samarie par des entreprises possédées par des Juifs etc…
    Macron et Merkel se sont bien trouvés. La même hypocrisie. Le même antisémitisme avançant à couvert. C’est d’ailleurs bien sous Macron que l’on a bréveté le crime antisémite « au cannabis », le seul crime qui ne vous vaut pas condamnation.

  2. AvatarChristian Jour

    Comme je dis toujours, on se souviendra du président macron comme le pire traître de l’histoire, qui n’a pas hésité à vendre à l’ennemi son pays et son peuple.

    1. AvatarMichel

      @Christian Jour… le traître macron qui a ESSAYE… Si cette lopette ne crève pas bientôt, il y a des gens qui seraient prêts à l’aider (dans son entourage direct). Le cancrelat n’a plus beaucoup d' »amis ». Ses complices commencent à sentir le vent tourner et certains tentent même de se refaire une virginité. Mais ce ne marche pas. Ils seront tous traqués et la justice des français sera rendue, loin de la fausse justice actuelle qui condamne les innocents et libère les coupables.

  3. frejusienfrejusien

    et il faut souligner les morts atroces et indignes que ces bourreaux ont fait subir, à leurs victimes
    la torture d’Ilan Halimi par le ,pour un fois si bien nommé ,gang des barbares,

    les sévices d’une heure et demie endurées par Sarah, avant qu’elle ne soit défenestrée,
    sur les autres nous n’avons pas beaucoup d’informations

    Mais ça, personne ne le fait remarquer,

    c’est une marque distinctive de ces tueries islamiques, le réel plaisir à faire souffrir a une connotation très satanique, typique de ces meurtres religieux,

    pas comparable avec une mort qui n’est pas intentionnelle, comme celle qui peut se produire dans une bagarre rapide,

    bien la pensée de Guy Millière, mais ces douze là, qui ont servi de victimes sacrificielles à l’islam, il faut les nommer un à un,
    et indiquer comment ils ont été tués

  4. Avatarbm77,

    Il faut se rendre à l’évidence il n’y a pas de droite extrême ,les seuls qui se revendiquent de l’extrême droites sont portion congrue d’ailleurs je ne me sent ni extrême ni de droite par contre la gauche se radicalise et une certaine gauche dont une partie des insoumis devient extrême par son antisémitisme pour coller aux musulmans qui eux mêmes sont atteint d’un antisionisme maladif .Je défend la patrie la souveraineté de la France et la nation bien sûr au contraire des gauchiste qui défendent leur parti et leur doctrine Je ne veux pas être sous le joug des étrangers associés au internationalistes gauchistes et mondialiste alliés objectifs des capitalistes dans mon propre pays . C’est ça le vrai extrémisme et le drame de la France qui fait peur, ce mariage contre nature entre musulmans gauchistes et affairistes .Et cela donne des morts dans toute la population Que l’on me donne sur les trente dernières années le nombre de morts par une extrême droite fantasmée par une partie de l’intelligentsia et le nombre de mort par l’association de malfaiteurs ! ce sont eux les extrêmes Des musulmans tuent , les gauchistes minimisent et relativisent les faits par le pas d’amalgame les affairistes mondialistes continuent à faire rentrer des musulmans en nombre dans le pays. C’est ça la réalité!

Comments are closed.