Salope B.C.B.G. ! Le député LREM arrache le micro au gilet jaune !

.

Salope B.C.B.G. !

 

Où l’on voit la harpie fondre sur le micro !

Une qui du « moi je », est sans doute accro…

Le monde « en marche »…à reculons !

Elle s’en fout elle a le melon !!

Tout comme son patron, elle cache mal ses crocs…

 

PACO. Allergie sévère à la morue !

20/12/2019.

 31 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1.  » Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît « . Merci Michel ! Les beaucoup plus cons sont ceux qui votent encore pour la mafia LREM…

  2. Cette grue bcbg a été élue par les électeurs du coin !!! A croire qu’ il a un sacré nombre d’ abrutis dans ce secteur pour qu’ elle l’ ait été !!!

  3. la chef de la milice a manu..un vrai gilet jaunelui aurait administrer une bonne fessée,et la foule l’aurait lyncher

  4. Députée donc a été élue faut pas faire le con avec sa carte d’électeur les gars , vous avez voté pour le diable maintenant il se permet tout avec vous on appelle ça donner le bâton pour se faire frapper !

  5. Toujours aussi mal dégrossis ces tarés Lrem et généralement les gauchos de tous bords. M’est avis qu’au fond ils doivent être déséquilibrés – au même titre que les laïcards christianophobes islamo-gauchos – englués dans leurs idéologies.

  6. Ces hystériques en politique sont comme des poissons dans l’eau en macronie, le despotisme ça leur convient parfaitement

  7. J’espère que nos compatriotes ont vu et compris. Nathalie retournera faire le beau métier d’infirmière à Roanne

  8. Bravo pour le petit texte de Paco, bien affûté
    On voit bien qu’ils sont tous pareils.
    Vous rappelez- vous de l’ineffable Carole Delga, PS, présidente de la région Occitanie, arrachant le micro de l’élu Emmanuel Crenne, FN, alors qu’il lui rappelait que ses ancêtres socialistes avaient voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain?
    C’est plus le melon, c’est la pastèque ( opportunément rapportée avec les crocs sur mesure) !

  9. Imaginez un peu la situation inverse, un gilet jaune arrachant le micro d’un représentant de la pseudo majorité au pouvoir. Dans la minute, le malheureux serait au tapis, ceinturé et menotté, voire LBDisé, traduit illico devant la justice et condamné dans la foulée.
    Cette députée ne représente rien, hormis la violence et le totalitarisme.
    Nos pseudos élites autoproclamées ne se rendent pas compte de l’exaspération d’une grande majorité de la population. Cette dernière, comme à une certaine époque de notre histoire, va finir par exploser.
    Le résultat risque d’être à la hauteur de ce qui s’est produit en 1789 quand certaines têtes ont finies aux bout des piques.

Les commentaires sont fermés.