Une banane scotchée à un mur « installation d’art » se vend 120 000 $ !!!


Une banane scotchée à un mur « installation d’art » se vend 120 000 $ !!!

.

Une « installation d’art » qui consiste en une banane scotchée à un mur s’est vendue 120 000 $ lors d’une foire d’art à Miami, en Floride.

Les organisateurs de l’exposition Art Basel Miami Beach ont déclaré que deux éditions de l' »œuvre », créée par l' »artiste » Maurizio Cattelan, se sont vendues 120.000 dollars chacune et que le prix d’une troisième édition a été porté à 150.000 dollars.

L’œuvre s’appelle « Comédien » – probablement parce que Cattelan se marre en s’imaginant marcher jusqu’à sa banque pour y déposer le gros chèque que va lui rapporter cette bouse.

« La banane, c’est beaucoup de choses – un symbole du commerce mondial, un double sens spirituel et un instrument classique de l’humour », a déclaré un porte-parole de la foire de l’art.

La journaliste d’art Sarah Cascone dit que c’est « le sujet de conversation de la ville de Miami en ce moment », Cattelan ayant acheté la banane d’un supermarché de Miami. « Tout le monde en parle. »

.

« Vous pouvez dire si une société s’effondre quand ce genre de choses devient prévalent », a commenté un utilisateur de Twitter.

Cattelan prétend qu’il a passé un an à travailler sur cette pièce (oui, il l’a vraiment dit), à se demander s’il fallait faire la banane en résine ou en bronze, mais il s’est finalement décidé pour une simple banane.

« Finalement, un jour, je me suis réveillé et j’ai dit « la banane est censée être une banane », a-t-il dit.

Cattelan envisage de vendre la troisième édition de « l’oeuvre d’art » à un musée, deux institutions ayant déjà manifesté leur intérêt pour son acquisition.

Le propriétaire de la galerie, Emmanuel Perrotin, a rejeté les critiques selon lesquelles l’œuvre était une plaisanterie, affirmant que la forme du fruit et l’angle selon lequel il a été fixé au mur avec du ruban adhésif lui donne du sens.

Comme nous le voyons dans la vidéo ci-dessous, c’est du pur baratin. Cela a un nom et cela s’appelle de l' »obscurantisme », qui est utilisé pour tromper les gens afin qu’ils ne tiennent pas compte de leur réaction immédiate et correcte selon laquelle une œuvre d’art, en l’occurrence une banane collée à un mur, n’a absolument aucun sens. C’est complètement dénué de sens.

L’art moderne est en grande partie* une arnaque pour blanchir de l’argent, avec des galeries qui sont en collusion pour créer l’illusion que des déchets – parfois au sens propre – sont de l’art alors qu’en réalité il s’agit la plupart du temps d’une insulte à l’intelligence de toute personne normale.

Paul Joseph Watson, le 6 novembre 2019.

.

* Il y a de grands artistes contemporains, mais ils sont relativement peu connus car peu valorisés et peu médiatisés.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


15 thoughts on “Une banane scotchée à un mur « installation d’art » se vend 120 000 $ !!!

  1. AvatarJoël

    Pas de bol, un autre « artiste » a bouffé la banane :

    Art contemporain : 100.000€ pour une banane scotchée sur un mur (MàJ : un homme mange la banane)

    MDR

  2. AvatarChristian

    La banane a été bouffée mais comme « l’artiste » a préconisé de la changer tous les 7 jours, cela n’a pas trop de conséquences sur la bonne marche du monde et surtout… sur le petit monde de l’Art contemporain chasse gardé de quelques très très riches qui se font plaisir entres eux en se tirant de bourre pour faire monter artificiellement la côte de ces merdes. quand on a tout il faut bien s’occuper comme on peut. Bernard Arnault première fortune du monde depuis la semaine dernière (plus de 100 milliards de fortune perso et pro) devrait diriger ce pognon qu’il dépense chaque années dans ces barbouillages (idem Pinault, Betancourt,..) dans de vrais actions pour que le monde aille moins mal…mais il faudra attendre 1789 pour que ces supers réorientent leurs fortunes vers le bien commun

    tiens un autre qui prend tout le monde pour des cons et cela marche en parlant de banane

    https://www.youtube.com/watch?v=h3ilLEN1Qew

  3. Avatarclaude t.a.l

    L’idée est intéressante …..

    En scotchant Macron, ou Greta, ou Mélenchon (ou d’autres ) sur un mur …
    RR récolterait suffisamment d’argent pour financer tous les procès de Christine.

  4. pikachupikachu

    Je pense que l’artiste et le mangeur de sa banane sont de mèches.
    Le problème de son oeuvre d’art est qu’elle est très très périssable.
    Au bout de trois jours, la banane serait devenue noire, aurait coulé, bref, la déchéance. Il fallait donc un compère pour éviter le désastre : contrairement aux actrices, les bananes, elles, ne peuvent être « liftées », « botoxées » ou plus généralement, être préservées des affres du vieillissement.
    Dit autrement : on peut « récupérer » une femme trop mûre mais on ne peut pas récupérer une banane trop mûre.

  5. AvatarBaribal

    Qualifier d’oeuvre d’art cette banane scotchée contre un mur est déjà un scandale en soi, mais le pire est qu’une personne a dépensé 120000 $ pour cette escroquerie ! Cette somme conséquente dépensée pour une telle merde n’est qu’une provocation de plus envers les millions de citoyens qui galèrent, ne serait-ce que pour survivre.

    Cela me rappelle un gag fait par un journaliste ou un critique d’art, il y a quelques années, dans une galerie dédiée à l’art contemporain (malheureusement, je ne me souviens plus de sa localisation). Il avait posé, dans un angle de la galerie, des lunettes de soleil dépliées, et il filma les réactions des visiteurs. Je vous le donne en mille…tous les visiteurs s’extasièrent devant cette oeuvre exceptionnelle !

    Nous vivons à une époque où tout n’est qu’illusion, où le mensonge éhonté règne en maître, où les valeurs qui animent les êtres dignes sont foulées aux pieds par une ultra-minorité totalement coupées des réalités. Cette banane n’est que l’expression de l’état de délabrement mental de la caste qui prend le monde en main.

  6. AvatarCorsica

    Les plus cons ce sont ceux qui achètent ça, aussi bien les soi-disant tableaux ,et CD de l’autre Philippe Catherine ,enfin il paraît que c’est de l’art mdr .

    1. Avatarexocet

      d’accord avec vous Jojo, et avec en plus un gros oursin ou un gros abricots cela aurait été parfait, et là c’est 500000 de plus qu’il aurait gagner, ce soit disant artiste est un nul à chié, un minable en manque d’imagination.

  7. AvatarBOURGOIST

    L’art est mort, er depuis longtemps. Seul subsiste , pour des fous et des salauds de spéculateurs, le « marché de l’art », comme il y a la bourse.
    Regardez les vrais amateurs d’art du monde entier: ils se précipitent dans les grands musées d’art ancien, pour y admirer exclusivement le passé! La civilisation est passée! Et quand les amateurs éclairés arrivent au bout, dans la section « fake art », appelée: « art moderne », ils pressent le pas, demandant au gardien où se trouve la sortie.
    Conclusion: laissez les fous s’ébaubir des singeries de la fosse du zoo humain.

  8. DiogèneDiogène

    J’ai pondu une oeuvre d’art ce matin dans les toilettes, une oeuvre éphémère au fond de la cuvette, vous êtes sceptique ? En tout cas ça « soulage » n’est-ce pas Pierre ? Pierre S. celui qui barbouille des surfaces en noir tandis que des compulsifs abrutis se masturbent les méninges en déclarant que c’est de …L’art !

    Bande d’abrutis…

  9. DiogèneDiogène

    – Dis papa, c’est quoi l’art contemporain ?
    – C’est ce que nous faisons tous les matins dans les toilettes et d’ailleurs l’odeur de l’art contemporain est la même que celle de nos excréments !

  10. AvatarDorylée

    Il y a eu, il y a bien longtemps, la CULTURE. Comme elle s’est perdue, elle a été remplacée par l’inculture. Aujourd’hui, nous en somme à l’enculture. Après ? On creuse, on creuse, on va bien trouver pire… Je vais me lancer : peindre au vomi sur de la merde séchée, ça pourrait marcher au point où on est arrivé…

Comments are closed.