Le 5 décembre ? Une simple reprise de «Moi y en a vouloir des sous»…

Publié le 7 décembre 2019 - par - 1 commentaire
.
On nous avait annoncé une super manif pour le 5 décembre, et, connecté à mes sites d’information en direct préférés, j’ai eu la surprise de ne pas voir de manifestation, mais, plutôt, une reprise, les anglo-saxons disent remake, si mes souvenirs d’anglais sont exacts.
.
Après «Les Misérables» sauce banlieue, j’ai immanquablement pensé à une reprise, légèrement modernisée, quoique.
Il m’a semblé que les acteurs rejouaient le chef d’oeuvre de Jean Yanne: «Moi y en a vouloir des sous».
Depuis quelques jours, les studios Elysée-Matignon faisaient une promotion du film avec des accents dramatiques vraiment dignes de professionnels.
.
On attendait, donc, la première de: «Manu y en a vouloir des sous»
.
Et bien, je dois dire que je n’ai pas été déçu !
.
En effet, la superbe mise en scène du joueur de poker professionnel était parfaite, rien n’y manquait.
Certes, Rantanplan a dû être, aussi, bien secondé par Laurent Nunez-belda.
La musique, originale, originale, c’est vite dit était assurée par Philippe Martinez accompagné de quelques ténors de gôche.
Et la chorégraphie, hà la la! parlons-en. Quelle merveille, Dany le Rouge, repeint en vert a dû en crever de jalousie!
Quelle organisation! Pas un seul faux pas !
.
Je fredonnais«Chantons, cela en vaut la peine, les Compagnies Républicaines de sécu, sécucu, de sécurité».
Didier Lallement est encore plus fort que le Marquis de Cuevas. Je pense d’ailleurs qu’il ne ferait pas appel à Jean-Marie Le Pen pour lui servir de témoin sur le pré pour régler un différent avec un de ses danseurs !
.
Et les costumes, de pures merveilles, casques, lunettes de protection, écharpes, etc. … C’est pas comme les Gilets Jaunes qui n’avaient droit à rien de tout ça, mais, eux, c’était du sérieux, pas du cinoche.
.
D’ailleurs, on a atteint le sublime, et qui ne penserait à Eschyle et «Xerxès, qu’a-tu fait de tous tes Perses ?»
Les acteurs grecs étaient masqués, mais, eux, c’était du vrai spectacle.
Et les décors, des pétards, des fumigènes, des torches, des petits feux que les gentils gendarmes éteignaient tranquillement.
.
Décidément, tout me rappelle Jean Yanne, « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. »
.
Mais, la perle rare, le clou du spectacle, c’est l’intervention du groupe artistique des Blacks Blocks. Ils ont joué leur rôle à la perfection. Grandes parades, comme les paons de basse-cour et se sont opposés, courtoisement aux forces de l’ordre. Ces mêmes forces de l’ordre ont lancé quelques lacrymos, du plus bel effet. Pas d’utilisation de LBD 40 et autres produits dangereux.
Elle est pas belle la vie, en macronie?
A chacun de se faire une idée !
Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “Le 5 décembre ? Une simple reprise de «Moi y en a vouloir des sous»…”

  1. François des Groux François des Groux dit :

    Ha ha ha !

    Du même acabit, il y aurait :

    « Deux heures moins le quart avant la réforme des retraites »

    – Entre régime spécial et régime normal, « Nous ne vieillirons pas ensemble »

    « Liberté, égalité, indemnités parlementaires »

Lire Aussi