Bien vu ! Le Canard Enchaîné fait de Delevoye un apôtre du Grand Remplacement

Publié le 5 décembre 2019 - par - 9 commentaires

.

Delevoye, ministre de Macron, haut-commissaire aux Retraites, a donné il y a quelques jours une plutôt bonne idée pour sauver les régimes de retraite : quoi de mieux en effet que de faire venir quelques hommes et femmes d’ailleurs (50 millions) pour payer les retraites de nos vieux boomers ?

Nos vieux n’ont pas fait assez d’enfants et cherchent de nouveaux gogos pour rentrer dans l’escroquerie de la pyramide de Ponzi du système français de retraites.

.

Puisque les autres pays européens font encore moins d’enfants que nous et que les jeunes d’aujourd’hui préfèrent à juste titre se priver de faire des enfants pour sauver la planète, l’immigration extra-européenne est la seule chance de s’en sortir.

Et ça tombe bien : les pays afro-musulmans sont en plein boom démographique et, en sous-développement chronique de par leur arriération culturelle, ils n’ont pas de quoi les nourrir.

.

Donc cette idée de Delevoye est parfaite, elle plaît à tout le monde sauf bien sûr comme toujours aux rageux de l’ancien monde qui repensent sans arrêt à la France blanche des années 60 sans insécurité, sans islam, sans chômage de masse.

.

Notre continent est faible, vieux, incapable. Il a besoin des migrants sauveurs et il faut qu’ils se sentent chez eux et aimés…

Et que fait ce torchon stupide de Canard Enchaîné ? Applaudit-il Delevoye ? S’enthousiasme-t-il pour cette grande idée ? Critique-t-il le FN et les autres extrémistes anti-immigration ?

Rien de tout cela ! Non seulement le « journal » crache dans la soupe de cette merveilleuse idée pleine de future joie inclusive et vivreensembliste, mais il ose en outre mettre dans la bouche de Jean-Paul Delevoye les termes infamants et nauséabonds de « grand remplacement ».

Horreur sans nom ! Dégoût absolu !

Évoquer l’enrichissement migratoire en termes négatifs n’est-il pas un crime absolu passible de prison et de lourdes amendes d’après le Pacte de Marrakech, d’après la loi Avia et d’après la cour européenne des droits du migrant ?

.

Parler de grand remplacement n’est-il pas une ode à la résistance des peuples grand-remplacés et donc implicitement un appel à refuser de se faire envahir et occuper par les grand-remplaçants ?

Avec ce dessin ignoble, Le Canard Enchaîné suit les pas du terroriste français Renaud Camus responsable idéologique de l’attentat de Christchurch, et comme tous ses compatriotes blancs français de souche, responsable aussi de la rafle du Vel d’Hiv, de l’esclavage, de la colonisation et des autres heures les plus sombres de notre histoire.

Quelle époque de haine ! Quel monde de violence ! Je ne reconnais vraiment plus la France des droits de l’homme et des Lumières.

J’aimerais que Castaner envoie ses CRS pour flashballer tous les journalistes du Canard et ainsi mettre fin à la haine qui s’y exprime impunément.

J’espère que la LICRA, le CRIF, le MRAP, la LDNA, le CCIF, SOS Racisme, le Secours Catholique, Médecins sans Frontières, le CSA, le PS, le PC, les Verts, EM et LR ne laisseront pas passer un tel appel au terrorisme.

Au nom de tous mes confrères journalistes attachés à la déontologie, aux droits de l’homme et à la tolérance, au nom de la résistance républicaine, je demande solennellement que le Canard enchaîné soit interdit de parution pour une période de 50 ans, en rappel des 50 millions de migrants que ledit journal a osé refuser d’accueillir à travers cette ignoble caricature néo-nazie.

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Bien vu ! Le Canard Enchaîné fait de Delevoye un apôtre du Grand Remplacement”

  1. Avatar Christian dit :

    DELEVOYE 2 ans de concertation pour remettre un rapport sur les retraites et au final la France dans la rue. Comment peut-on confier les clés du camion à un tel baltringue qui bouffe de l’argent public depuis des dizaines d’années.
    Comme Macron il a étudié à la Providence à Amiens mais ce n’est pas Brigitte qui l’a dépucelé.
    A propos de la religion il a déclaré :
    « Les jésuites m’ont initié au doute socratique et poussé à être libre », confiait l’ancien élu à « la Croix ». Jean-Paul Delevoye dit y avoir également appris la culture « de la révolte » et « des réalités sociales »… « La croyance sans discussion est une faiblesse individuelle autant qu’un opium collectif. La religion doit faire grandir les personnes et non pas les conduire à être esclaves des pouvoirs », explique le septuagénaire, élevé durant son enfance dans la foi catholique.

    ALORS JP VA DISCUTER AVEC TES AMIS MUSULMANS QUI AIMENT
    L OPIUM COLLECTIF……………et tu verras… enfin si tu survies car qui vivra verra.

    • Avatar beretvert dit :

      Cette pourriture est un chiraquien pur jus et il présente les mêmes tares que le président préféré des français et du plus grand voleur de la V eme ripoublique

  2. Avatar aigle dit :

    Un juge à qui je demandais si nous avions encore le droit d’être contre l’immigration me répondait que oui mais sans : discriminer, faire d’islamophobie, faire de racisme, …
    Bref en ne disant rien de la réalité et de tous les méfaits de l’invasion musulmane ou d’Afrique noire, en France.

  3. Avatar Joël dit :

    Un thème qui n’est surtout pas abordé : le financement des retraites des parlementaires avec l’argent public.

  4. Avatar Celtillos dit :

    on importe a tour de bras des masses incultes d’abrutis par l’islam qui sont incapables de travailler, en serait ils capables qu’ils n’en aurait aucune envie car leur seul but est de vivre aux frais des Francais.
    et donc c’est avec cette engeance que cet imbécile veut qu’on finance nos retraites, rassurez moi ce type il a un cerveau en état de marche ?

    • Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

      @ Celtillos

      « (…) rassurez moi ce type il a un cerveau en état de marche ? »

      À force de manger trop gras trop salé, pas ses 5 fruits ni ses 5 légumes par jour, j’en doute 😉, ses neurones ou le peu qu’il avait, ont dû se liquéfier et se fondre dans la graisse !

  5. Conan Conan dit :

    Se masturber le cerveau aussi longtemps pour accoucher d’une vue d’esprit aussi convenue, dans son environnement bien-pensant et immigrationniste …
    Le canard a t-il noté qu’il leur était plus facile de tenter de réduire l’endettement publique en s’attaquant aux cotisants et aux retraités plutôt qu’à l’immigration massive et au pillage social qui l’accompagne, dont les mêmes ont fait savoir, toute honte bue, que la révélation serait politiquement inopportune (!!!!…)
    Tiens, quand le canard reprendra ce point de détail, je courrai m’y abonner !
    On a comme l’impression que nozélites font comme si leurs « sujets » étaient aussi ignorants que l’étaient les français du début du siècle dernier …
    Ils vont tomber de haut !!…

  6. Avatar celasepassenfrance dit :

    « Le projet de Macron est de casser la retraite par répartition » François Hommeril (CFE-CGC) «  » »Au départ, le gouvernement a utilisé le slogan « 1 euro cotisé vaut 1 euro de retraite ». En réalité, l’objectif de l’exécutif est la captation des réserves accumulées par les salariés pour pouvoir financer principalement l’évolution du régime des fonctionnaires mais peut être aussi l’évolution du régime général dans lequel l’État a des responsabilités importantes en termes de gestion. L’État ne tient pas ses engagements en matière de retraites. Il veut faire payer les partenaires sociaux et les salariés des régimes qui ont accumulé des réserves pour faire face aux déséquilibres démographiques. Il veut également faire payer la convergence des systèmes pour transformer les retraites en une annexe du budget et le traiter comme le budget de la Sécurité sociale qui est géré de manière catastrophique. Il veut en faire un auxiliaire de gestion des deniers publics. Il veut s’approprier cet argent alors que ces sommes sont des cotisations prélevées sur les salaires, les revenus, l’activité. Il veut simplement mettre la main sur de l’argent qui n’est pas le sien. Il veut faire peser un risque énorme sur le niveau des pensions. Le projet est de casser définitivement cette partie du modèle social français qui est la retraite par répartition. » » » François Hommeril, patron du syndicat CFE-CGC (source La Tribune)

  7. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Delevoye : « on aura besoin de 50 millions d’étrangers pour équilibrer le système au niveau européen. (…) ». Donc la France est concernée. Pourquoi alors vouloir réformer le système des retraites sous prétexte qu’il n’y a plus assez de cotisants actifs ? Ah, c’est vrai ! En attendant et jusqu’à on ne sait quand ces « migrants » nous coûtent un pognon de dingue (dixit celui qui nous sert de président – enfin, sert c’est beaucoup dire – qui se sert de sa position pour entre autres se goberger à nos frais ).

Lire Aussi