Le peuple a rendu hommage aux corps de nos 13 soldats, morts eux aussi à cause de la peste verte…


Le peuple a rendu hommage aux corps de nos 13 soldats, morts eux aussi à cause de la peste verte…

.

Respect et fierté

Chaque jour, il n’est question que de cela: 13 parmi nos meilleurs soldats ont perdu la vie en terre africaine.
L’éternel débat ne s’est pas fait attendre: que fait la France au Sahel ? Est-il normal que nos forces armées soient envoyées au Mali ? Ne faut-il pas les rappeler sur le sol national ? Combien de temps allons-nous encore rester là-bas ? Dans quel but réel ? Et pour quels résultats ?

.

Dans une certaine mesure, on a l’impression de revivre l’atmosphère qui régnait en Métropole au moment des « événements d’Algérie ». Sauf qu’à l’époque, c’étaient des appelés qui étaient concernés. Et qu’en vérité, ces rumeurs viennent – naturellement – de la presse et ne représentent sans doute pas la pensée de l’ensemble de nos concitoyens.
Aujourd’hui, il s’agit d’une armée de professionnels, payés pour s’entraîner, payés pour partir là où on leur commande d’aller, payés pour se faire tuer. Car ils savent que la mort sera sans doute au bout du chemin, au détour de la Piste.

Et pourtant, les choses sont différentes, concernant les lieux, les mentalités, les enjeux, les moyens employés, les demandes, les objectifs…
Nombre de nos camarades d’active, nos « jeunes camarades », aiment l’Armée sans pour autant aimer la guerre. Lorsqu’ils partent pour ces fameux théâtres d’opérations extérieures, qu’ils soient de l’Armée de Terre, de l’Air, de la Marine, ils partent faire leur boulot, mandatés pour ramener ou maintenir la Paix. Qu’ils soient aviateurs, parachutistes, légionnaires, fantassins, cavaliers, marins, tous sont des héros, ceux qui tombent, et ceux qui prennent leur place.
Car des fous de  guerre, chez nous, il n’y en a pas.

En revanche, chez les aliens …

Depuis quelques années, on assiste à une constante progression: le couteau fou, le camion fou, l’IED (Improvised Explosive Device), les voitures piégées, les kamikazes aux ceintures explosives: encore et toujours des djihadistes, encore et toujours des pauvres fanatiques imbéciles et sous-développés prêts à se sacrifier pour une idéologie mortifère qui ne peut mener à rien sinon un amoncellement de cadavres, et qui, pour satisfaire leur Moloch, n’ont d’autre idéal que répandre la souffrance et faire couler le sang.

.


Pour une idéologie absurde, aveugle, sans fondements, destructrice et autodestructrice, méprisable parce que faisant aussi peu de cas de la vie humaine, mais malheureusement redoutable à cause justement de cet acharnement aveugle et sans aucune dignité, combien de camarades de nos forces armées vont-ils perdre la vie, combien de familles éplorées, désespérées, déstructurées, combien d’enfants qui ne verront pas ou plus leur père ?
 

.

Mais, et là je peux dire « heureusement », aujourd’hui, le patriotisme existe toujours. J’en veux pour témoins ces réactions de nos concitoyens qui, bien lentement je l’admets volontiers, commencent à voir bien plus clair que ne le souhaiteraient nos instances dirigeantes.

 

J’en veux pour exemple cette foule immense postée sur le parcours du convoi funèbre.
J’en veux pour exemple ces commentaires que j’ai entendus s’échanger sans haine mais avec lucidité.
J’en veux pour exemple ce recueillement et ce silence soudain lorsque les premiers motards en grande tenue sont arrivés au Pont Alexandre III, précédant de quelques secondes le premier des fourgons de cette longue cohorte de treize véhicules, de treize cercueils, de treize pauvres corps brisés de soldats qui étaient et qui demeurent parmi l’élite de notre Armée.
J’en veux pour exemple tous ces jeunes, oui tous ces jeunes, mêlés à la foule de Français venus là rendre hommage à nos frères d’armes.

.
Je le sais parce que j’étais là en cette matinée du 2 Décembre, jour anniversaire de la bataille d’Austerlitz. J’étais là avec nombre de mes Amis anciens combattants, bérets rouges des Parachutistes, bérets verts de la Légion, bérets bleus de l’infanterie, des blindés, de l’artillerie, bleu clair de l’ALAT, bérets blancs des chasseurs alpins portant leur tenue d’hiver, parmi la foule immense et recueillie, derrière cent à cent cinquante drapeaux ayant pour la plupart leur cravate de deuil.

.

Alors oui, en cet instant, mêlés à la foule anonyme rassemblée sur ce Pont Alexandre III que nous ne connaissons que trop, on mesure la fierté et le respect du Français: la fierté pour son Armée, car le Français, quoi qu’on ait pu dire, a toujours été fier de son Armée; le respect pour le sacrifice de ces enfants de France, quelles que soient leurs origines, ayant souscrit leur engagement à défendre le pays, ses valeurs, ses libertés. Même si le théâtre des affrontements se situe à des milliers de kilomètres de Paris.

.

Alors oui, en cette matinée très froide mais ensoleillée, nous étions tous au coude-à-coude, le cœur battant certainement au même rythme, anciens militaires, militaires d’active, simple citoyens tous âges confondus. Et alors que le silence s’installa brusquement, spontanément, à l’apparition des premiers motards, les drapeaux s’inclinèrent « aux morts », l’émotion était palpable, tandis que nous militaires étions figés dans le salut protocolaire et respectueux durant tout le lent passage du convoi, s’élevèrent les applaudissements du public, non pas des applaudissements frénétiques et joyeux, mais mesurés, respectueux, presque discrets.

.

.

Ce sont ces instants qui peuvent nous redonner espoir, espoir pour l’avenir même s’il nous paraît bien sombre aujourd’hui, espoir pour un sursaut patriotique qui, souhaitons-le, sera vaste et puissant. Bien sûr, une hirondelle ne fait pas le printemps. Toutefois, depuis bien des mois, nos morts sont toutes imputables à la même origine, voire de la même main, même si c’est de façon indirecte. S’il n’y avait la peste verte, il n’y aurait ni camion fou, ni église qui flambe, ni hélicoptère qui tombe.

Pour terminer, le témoignage visuel du Pont Alexandre III ce matin 11H30.

Et la marche funèbre.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Dharma

Ancien officier parachutiste, Français avant tout, fermement résolu à NE PAS SUBIR


29 thoughts on “Le peuple a rendu hommage aux corps de nos 13 soldats, morts eux aussi à cause de la peste verte…

  1. AvatarPierre 978

    Dharma, cet article pèse de tout son poids de vérité. Oui, les Français ont encore beaucoup de respect pour son armée qui malheureusement est disloquée. Je suis très heureux de constater cela, et de voir nos élites rouge de colère en voyant cette admiration des Français vis à vis de nos soldats.
    Il est vrai aussi, que d’autres tomberont encore pour plusieurs raisons. Effectivement nous pouvons nous poser la question à savoir, que fait notre armée en Afrique, si ce n’est pour défendre les intérêts de la France, voir de nos élites !!!
    Notre pays est démuni au niveau sécurité intérieure et il serait souhaitable que nos soldats puissent rentrer afin de soutenir la population Française lorsque la lumière s’éteindra.
    Ceux parmi vous qui ont combattu savent très bien, ce que représente une campagne militaire et heureusement qu’il reste encore des soldats courageux pour nous guider dans un proche avenir.
    En attendant les familles vont se recueillir en silence et pleurer les 13 militaires morts au combat pour la France.

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Les richesses du Mali …

      La vérité est que nous pouvons parfaitement nous passer de l’Afrique.

      Même le fameux uranium du Niger, dont les médias nous saoulent, peut être importé d’une bonne dizaine de pays, hors Afrique, où la situation politique est excellente.

      Reply
    2. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Vous retardez un peu avec ce discours emprunté aux gauchistes raisonnant en chambre en dehors des réalités. Les entreprises françaises paient les employés travaillant sur place (rien ne les contraint à rester au boulot) et paient les matériaux exportés en France. Que les dirigeants en détournent peut-être une partie, ce n’est pas notre affaire puisque ce pays est indépendant. C’est une affaire intérieure où on ne doit pas mettre son nez, sauf si nous participons à la corruption en versant ce qui est dû sur des comptes étrangers au nom des voleurs.

      Reply
    3. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @jerome,

      On ne peut qu’approuver les deux commentaires qui vous font réponse et cela fait du bien d’y lire des « vérités ».

      L’ignorance peut parfois détruire voire tuer.

      Il est temps que l’Afrique prenne sérieusement son destin en mains au lieu de s’engluer, poussés par certains Français, dans le victimaire.

      Reply
    4. AvatarJolly Rodgers

      @jerome ,
      et les richesses de la France que les africains pilles sur notre sol (caf,sécurité sociale,ame ..) ! et si ont parlaient des richesses que la France a apporté a l’afrique ?
      que nous apportent a nous l’afrique et les africains ? rien de bien ! l’afrique rien et les africains des problèmes !
      alors que la France a nourris pendants des années ces pays d’ingrats et en plus ils viennent maintenant sur notre sol nous pourrir la vie !
      nous n’avons pas besoins d’eux !

      Reply
      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        @Jolly Rodgers

        C’est tellement vrai ! Etrange quand même que certains Français ne le voient pas et reste sur des stéréotypes complètement éculés.

        Reply
        1. AvatarJolly Rodgers

          bonjour @ Amélie Poulain,
          vous savez Amélie , aveugle est celui qui ne veux pas voir . beaucoup de français comme vous le dites restes sur des stéréotypes erronés .
          l’afrique du nord au sud de l’est a l’ouest est un continent de peuples soumis a leurs propres oisivetés , ils n’ont jamais rien fait sans l’aide des blancs et des pays occidentaux , sans les occidentaux (la France surtout ) ils auraient déjà disparues de la surface de la terre (ce qui aurait été une très bonnes choses ) , car ils ne peuvent et ne savent rien faire , ils n’ont jamais rien crées .
          regardez depuis que les Afrikaners sont partis d’ afrique du sud , ce pays est tombé complétement dans la misère la plus noire (c’est le cas de le dire).
          par contre là ou ils sont et là ou ils vont ils détruisent et tirent touts vers le bas !

          Reply
          1. Amélie PoulainAmélie Poulain

            Bonjour @Jolly Rodgers

            Oui, malheureusement nous sommes obligés de constater ce que vous dites…

            Je pense que quelque part c’est pour cela que certains nous haïssent et nous méprisent car nous leur renvoyons leur propre insuffisance.

            Ils n’arrivent pas à se sortir de cette dépendance et de cette conception sur fond de dynamique tribale de la vie avec une violence trop souvent primaire (cf le Rwanda et effectivement ce qui se passe en Afrique du Sud animés qu’ils sont par un esprit de vengeance au lieu de dépasser les conflits et d’arrêter de mettre toutes leurs échecs et incuries sur ce qui serait la responsabilité des autres).

    5. AvatarVictoire de Tourtour

      @jérôme
      Vous devriez faire un peu d’histoire des colonies de la France qui, ne vous en déplaise, nous ont coûté fort cher. Nous n’avons rien pillé : lisez Jacques Marseille, Daniel Lefeuvre, et leur parcours politique, cela vous remettra les pendules à l’heure.

      Reply
    6. AvatarJoël

      Les dirigeants du Mali veulent que la France repentante leur achète l’uranium au prix fort, seul soutien de leur économie. On peut très bien trouver ailleurs pour moins cher, exactement comme le gaz algérien qu’on paye plein pot.
      Exactement comme pour le Tchad et la bande d’Aouzou (uranium aussi) revendiquée à l’époque par Kadhafi.

      Reply
  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Merci Dharma pour ce bel article qui parle de notre Armée mieux bien sûr que ce que je ne le pourrais le faire moi-même, mais j’en ai approuvé chaque mot, éprouvé chaque émotion.

    Ce qu’oublie (ou ne sait pas) l’anti- militarisme primaire c’est que ceux qui partent au combat (et notamment les combattants formés à l' »Elite ») n’y vont pas pour tuer mais sont mus par un « Idéal » fort : ils y vont pour donner à l’Humanité une part d’eux-mêmes jusqu’à même « l’extrême », pour « aider », sauver », « défendre », travailler à « recréer » la Paix.

    Et s’il n’y avait que des « gentils » sur terre…. se lancer dans un tel engagement de soi sur le fond d’un fort sentiment de devoir ne serait pas « nécessaire ».

    L’irréalisme de certains peut au contraire « tuer », on le voit dans les terribles évènements que nous avons vécus actuellement sur notre sol (j’aurais aimé, je le dis encore, voir nos soldats y réagir aussi, pas seulement pour des populations qui nous sont étrangères comme on le voit aujourd’hui).

    Reply
  3. AvatarChristian

    Quand le service militaire existait les racailles étaient matées.. Ceux qui avaient la double nationalité devait choisir le pays ou ils faisaient l’armée et l’armée en Algérie c’était encore pire que l’armée en France et ils choisissaient la France.
    J’ai regardé les obsèques de nos héros et parmi eux pas de musulmans et pas de musulmans dans le publique venu rendre hommage (c’est vrai qu’il faisait froid hier) A si Macon islamo collabo qui rêvent de leurs votes en 2022. Vendu !!!

    Reply
  4. Avatarpier

    jérome
    Ne pas oublier que nous payons le gaz algérien plus cher qu ‘au cours mondial
    l’uranium aussi
    faudrait arrêter de déverser le fric des contribuables français sur l ‘a fric et que l ‘a fric deverse ses ressortissants sur l ‘€urope
    éventuellement l ‘on peut leur envoyer des capotes
    rapatrions nos soldats pour protéger les français …. qu’ils aillent vider les banlieues des racailles et à la mer les pieds dans 1 seau de ciment
    nos soldats :
    on peut leur faire tous les honneurs et filer des décorations , cela leur fait une belle jambe et à leurs familles aussi
    Enfin quand j ‘entend : macron chef des armées , je pleure
    comment des gens peuvent élire cela ?
    De Gaulle et sa constitution , ne pouvait pas espérer ça !

    Reply
      1. AvatarJoël

        A part la pension de réversion pour les veuves, il n’y a rien. Sauf si les militaires cotisaient pour la retraite du combattant.

        Reply
  5. AvatarBaribal

    Dans le contexte d’hystérie féministe actuel où l’homme blanc est la cible à abattre, j’aimerais entendre ces mêmes « féministes » dire ce qu’elles pensent de ces treize hommes blancs morts, officiellement pour protéger notre population des terroristes musulmans.

    Ces femmes qui haïssent les hommes sont étrangement muettes devant le sacrifice de ces treize soldats et celui des millions de Français tombés au champ d’honneur pour défendre notre peuple. Ces salopes, aveuglées par leur haine, n’ont même pas l’honnêteté de reconnaître que les premiers sacrifiés dans une guerre sont des hommes, très souvent jeunes. Elles oublient que leur liberté d’expression a été payée du prix du sang de générations de ces hommes qu’elles traînent dans la boue, bien à l’abri dans leurs salons parisiens.

    Reply
  6. Avatarpier

    Avez vous vu des gris & des noirs sur le parcours du convoi funèbre ?
    puisque soit disant bcp sont français
    combien de maliens aussi ?

    Reply
    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Pas l’ombre d’un, mais, sur la 2, à l’issue de la cérémonie, la présentatrice a réussi à dégoter un Noir dans le public ( le Noir de service, probablement tenu en réserve pour le commentaire de fin) pour lui demander ses sentiments , ses émotions,etc..Il a bien récité sa leçon.

      Reply
  7. Avatarpier

    je reçois cela d ‘un vieil ( très vieux , mais toujours en forme et qui cycle à travers le monde , c ‘est d’ailleurs comme cela que je l ‘ai connu aux antipodes lors d’ un périple à vélo ) donc vieille connaissance et ancien « officier parachutiste  »

    https://www.youtube.com/watch?v=f_Kzmm_TX4o

    Pour rappel la véritable raison pour laquelle Hollande a envoyé l’armée au Sahel tient de ce que les casernes étaient à ce moment là sur le point de faire un coup d’état. C’était en pleine manif pour tous. L’état était sur le point de tomber. 
     La DGCE a fait part de ce risque pour l’Elysée et ce n’est qu’alors que Fabius et toute sa clique ont décidé de dispatcher les effectifs en Syrie et au Mali un peu partout afin de les porter loin de France.
    Ça, c’est l’histoire dans l’histoire. 
     Je rajouterais que notre armée meurt pour rien.  L’ennemi est dans nos murs.
    Enfin il n’y a aucune raison légitime pour empêcher les musulmans maghrébins du nord de faire un état à eux afin de se détacher des subsahariens chrétiens du sud. Le Mali est un état fantoche.
    Nos militaires seraient plus utile à mater les barbares en France.

    Reply
    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @pier,

      Merci pour ces informations, c’est une honte de sacrifier des hommes pour de basses considérations politiques quand on en vit le niveau en plus, même si on n’est pas étonnés.

      Tellement d’accord aussi avec votre façon de voir les choses, la France a suffisamment et fort à faire sur son propre sol.

      Reply
  8. MichèleMichèle

    Déjà, Bonaparte, qui n’était encore Napoléon, avait été expédié en Egypte.
    Si la Grande Muette veut se mettre à dire … ce qu’elle sait, ah non alors, ce ne serait pas politiquement correct!

    Que les anciens se sentent solidaires de leurs jeunes camarades, c’est une évidence, mais, quand est-ce que le peuple, le peuple dans son entier, se sentira solidaire de ceux qui ont donné leur vie, souvent pour des pantouflards qui, de surcroît, les critiquent?

    Pour ce qui est des «féministes», je ne crois pas que les sottes manipulées aient vu venir le coup:

    Explication:
    A force de faire chier les mâles blancs, etc. …
    Combien de, sots, il est vrai, mais, combien de sots vont se faire muz pour claquer le bec (et les fesses?) à ces stupides donzelles?

    Bon courage à toutes et à tous,
    A bientôt, Cher Dharma,

    Michèle et Gérard

    Reply
  9. Avatarclaude t.a.l

     » Car ces derniers soldats de la dernière guerre
    Furent grands ; ils avaient vaincu toute la terre,
    Chassé vingt rois, passé les Alpes et le Rhin,
    Et leur âme chantait dans les clairons d’airain !   »

    Victor Hugo ( je crois ).

    Reply
  10. Avatarclaude t.a.l

     » Car ces derniers soldats de la dernière guerre
    Furent grands ; ils avaient vaincu toute la terre,
    Chassé vingt rois, passé les Alpes et le Rhin,
    Et leur âme chantait dans les clairons d’airain !   »

    Victor Hugo ( je crois ).

    Je suis pessimiste, parfois … ( France, morne plaine ? )

    Reply
  11. Avatarcretindesalpes

    Mort pour riens ou plutot morts pour le petrole, l’uranium, les diamants et autres ressources que les gouvernements du nord continuent a piller en Afrique sous couvert de « lutte contre les terroristes » (terroristes crees de toutes pieces par ceux qui pretendent les combattre et qui les importe chez nous).

    Reply
    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Le terme piller employé pour culpabiliser ceux qui travaillent en Afrique est inapproprié. Les entrepreneurs paient leurs employés et paient ce qu’ils exportent. Que les dirigeants ne soient pas honnêtes, ce n’est pas de la faute des entrepreneurs. En Afrique, parait-il qu’à côté de la population vivant difficilement, il y a des riches à dizaines ou centaines de millions de dollars. Il y a même quelques milliardaires … On peut aussi remarquer que bien des pays africains ont reçu une aide internationale qui a disparu sans qu’il y ait de grandes réalisations d’effectuées ….

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *