Hongrie : deux tunnels souterrains découverts le long de la frontière serbe, 44 migrants arrêtés


Hongrie : deux tunnels souterrains découverts le long de la frontière serbe, 44 migrants arrêtés

.

La police hongroise a annoncé vendredi qu’elle avait découvert deux tunnels utilisés par des migrants en provenance de Serbie pour entrer illégalement en Hongrie.

Selon la police, deux tunnels ont été trouvés près des villages méridionaux d’Asotthalom et de Csikeria. Selon le Daily Mail, 44 migrants qui auraient utilisé les passages souterrains pour se faufiler dans le pays ont été arrêtés à Asotthalom.

« Cette fois, la police a trouvé deux tunnels creusés à la main, sans structures de soutien, menaçant la vie de ceux qui les utilisent », a déclaré un communiqué de police.

Le colonel de police Jeno Szilassi-Horvath a déclaré qu’un ressortissant serbe soupçonné d’être impliqué dans la traite d’êtres humains avait été arrêté avec les migrants.

Le tunnel près d’Asotthalom mesurait 36 mètres de long, 50 centimètres de large, 60 centimètres de haut et était creusé jusqu’à 6 mètres de profondeur environ sous la surface sans aucune poutre de soutien pour empêcher son effondrement.

L’autre tunnel, celui du village de Csikeria, mesurait 22 mètres de long. Les autorités affirment qu’aucun migrant ne s’en est servi pour entrer en Hongrie.

Szilassi-Horvath a déclaré aux journalistes que les agents aux frontières utilisent des scanners et des drones pour chercher d’autres tunnels qui pourraient être présents le long de la frontière entre la Hongrie et la Serbie.

« Le nombre de migrants cherchant à entrer illégalement en Hongrie en provenance de Serbie a considérablement augmenté au cours du mois dernier », a déclaré Gergely Gulyás, chef du cabinet du Premier ministre, lors d’un point de presse sur cet incident.

Rien que la semaine dernière, plus de 600 personnes ont été interceptées alors qu’elles tentaient de franchir la frontière entre la Hongrie et la Serbie, contre environ 80 la même semaine en 2018.

« Au total, 11 808 personnes ont tenté d’entrer illégalement en Hongrie jusqu’à présent cette année, dont 2 418 ce mois-ci », a ajouté M. Gulyás.

Voice of Europe, 02.12.2019

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


7 thoughts on “Hongrie : deux tunnels souterrains découverts le long de la frontière serbe, 44 migrants arrêtés

  1. AvatarCeltillos

    ceci n’est pas étonnant vu que les clandestins ne risquent rien si ils s font prendre, le jour ou on se décidera a tirer a vue les clandestins disparaîtrons,
    alors au lieu de les chouchouter il faut les maltraiter et merde aux droits de l’homme….

    Reply
  2. AvatarFomalo

    Le coup des tunnels c’est à coup sûr une affaire de taupes..Les clandestins ont probablement des protections sur place par certains éminents européistes à la manoeuvre « institutionnelle ». Allons, une petite giclée de cynisme !
    Vous imaginez si en Savoie, dans le Rhône, Alpes maritimes, Ardennes, Nord, Rhin, il fallait utiliser des drônes pour repérer les canaux souterrains!! Autant faire rappliquer vite fait Berkhane (et y adjoindre les Identitaires) et enflammer les taupînières, comme l’on pratique en Afrique pour les fourmilières rouges.. Ca nourrirait peut-être l’humus en profondeur; et pas besoin de rapatrier les dépouilles au bled!

    Reply
  3. Avatarsitting bull

    moi a leur place j aurais placé de la dynamite et quand il rentre dans le tunnel , on fait tout sauter comme les israélien l on fait avec la bande de Gaza

    Reply
  4. Avatarbob

    Comme c’est étonnant ils ne creusent pas de tunnels pour aller en Russie ? Ukraine ? c’est grand pourtant ils seraient accueilli bon c’est sur il n’y a pas le dieu CAF RMI HLM etc mais ils seraient Islamo-communiste ? Ils travailleraient pour la communauté et de partage ……Le rêve quoi ……

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *