Bachar el-Assad : ce qu’il ferait des djihadistes français


Bachar el-Assad : ce qu’il ferait des djihadistes français

Illustration : à droite, Quentin le Brun, un djihadiste français parti combattre en Syrie dans les rangs de Daesh

.

Il faut reconnaître à Bachar el-Assad une certaine résilience pour avoir résisté neuf ans à Daesh et aux milices islamistes financées par les pétromonarchies et l’Occident. Bien sûr, il serait difficilement resté au pouvoir si les États-Unis et la France avaient décidé d’attaquer Damas en 2013. Et bien sûr, il doit sa survie aux interventions russe et iranienne.

.

Mais au final, Bachar el-Assad sort vainqueur de cette guerre de 9 ans tandis que notre pays a perdu tout crédit au Moyen-Orient.

.

En effet, comment notre gouvernement pourrait-il encore faire des leçons de morale au monde entier après s’être alliée à l’un des groupes terroristes les plus féroces (al-Nosra), avoir abandonné les chrétiens d’Orient et lâché les Kurdes (comme les Américains).

Et pendant que le nettoyage ethnique se poursuit au Rojava, comment la France pourrait-elle retrouver grandeur et honneur en s’aplatissant devant le néo-sultan Erdogan et son chantage aux migrants ?

Enfin, comment Macron peut-il se réjouir, avec l’éradication du Califat, de « la fin d’un danger majeur pour notre pays » et tenter de rapatrier tous les djihadistes français, bourreaux égorgeurs des Syriens alaouites, yézidis ou syriaques ?

.

Alors qu’il était simple de laisser la justice syrienne s’occuper de leur cas. Une justice immanente, efficace et définitive, à rebours de notre justice « Mur des cons ».

.

Bachar el-Assad : « Français ou étrangers, les terroristes seront soumis à la loi syrienne »

Après neuf ans de guerre civile, le président syrien Bachar el-Assad, soutenu par la Russie et l’Iran, est le seul maître à bord…

Paris Match. […] Avez-vous le sentiment d’avoir gagné la guerre ?

Bachar el-Assad. Je voudrais être très précis sur ce point. Qu’elle soit gagnée ou perdue, ce n’est pas « ma » guerre […] C’est une guerre nationale, celle des Syriens contre les terroristes […] Nous vaincrons lorsqu’il n’y aura plus de terrorisme. Or, le terrorisme est toujours là dans des régions du Nord.

Ce qui est plus regrettable encore, c’est qu’il bénéficie toujours de soutiens de la part de la Turquie et des pays occidentaux, les États-Unis, la Grande Bretagne, et notamment la France. Il est donc encore tôt pour parler de victoire.

PM : vous pensez honnêtement que la France soutient les terroristes ?

Évidemment. Ils ont envoyé des armes par le passé...

PM : les Français sont venus en appui des Kurdes qui combattaient Daech, c’était le sens de leur mission…

Vous pensez franchement que nous pouvons envoyer des forces syriennes en France combattre le terrorisme en France sans y être invités par le gouvernement français ?

… Le gouvernement syrien aussi combattait Daech. Pourquoi ne pas l’avoir soutenu ? Pourquoi les gouvernements français combattent-ils Daech, alors qu’ils soutiennent Al Nosra ? Les deux sont des terroristes !

PM : vous faites référence à l’époque du gouvernement Hollande et aux livraisons d’armes aux rebelles syriens. Ce gouvernement souhaitait votre élimination. Son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait dit à l’époque que vous ne « mériter[iez] pas d’être sur terre ».

Qu’en est-il avec Emmanuel Macron ? Avez-vous constaté un changement dans les positions de la France ?

Dans la forme, oui. Mais tant que l’occupation se poursuit, c’est une forme de terrorisme. Reconnaissez cette vérité. Il faut qu’il y ait un changement dans le contenu, pas seulement dans la forme. Les déclarations ne nous intéressent pas, c’est sur le terrain que les choses doivent changer…

PM : la France fait face à un délicat problème avec ses djihadistes partis combattre en Syrie. En détenez-vous dans vos prisons ?

La nationalité importe peu. Il faut solliciter les services compétents qui disposent des statistiques.

Mais de toute manière, s’il y en a, ils seront soumis à la loi syrienne.

PM : vous savez forcément s’il y a des Français dans vos prisons !

Je n’ai pas de chiffres. Pour ce qui nous concerne, un terroriste c’est un terroriste. Qu’il soit français ou syrien, le résultat est le même.

PM : Que ferez-vous […] des quelque 400 djihadistes français que les kurdes détiennent ?

Tout terroriste qui se trouve dans les régions contrôlées par les forces syriennes sera soumise à la loi syrienne. Celle-ci est très claire. Ils seront donc traduits en justice devant des tribunaux spécialisés en matière de terrorisme.

PM : vous n’envisagerez pas, par exemple, de les renvoyer en Europe, comme le fait le président turc Recep Tayyip Erdogan ?

Erdogan tente de faire chanter l’Europe. Quelqu’un qui se respecte ne parle pas de cette manière. Il y a des institutions et des lois. Renvoyer vers un autre pays les terroristes, ou toute personne qui a été jugée et condamnée, est soumis à des accords bilatéraux entre les États. Quant au fait de faire sortir de prison quelqu’un que vous savez être un terroriste, et de le renvoyer chez lui pour qu’il tue des civils, c’est immoral

Suite de l’article :

.

Quand les parents de djihadistes en appellent au président Macron pour rapatrier leurs enfants perdus…

.

Le père du djihadiste tarnais Quentin Le Brun en appelle au président Macron

.

Le Tarnais Quentin Le Brun fera probablement partie des quelques 130 djihadistes qui devraient rentrer en France.

Il a le même regard bleu que Quentin.
Jacques Le Brun vit à Labastide-Rouairoux dans le Tarn. Il y a près de 5 ans son fils Quentin est parti en Syrie rejoindre les rangs du groupe Etat Islamique. Il s’était converti à l’islam…

Il sait que dernièrement il ne mangeait pas à sa faim, un seul repas par jour, qu’il en avait « ras-le-bol de l’islam ».
Jacques Le Brun attend le retour de son fils et de sa femme et de leurs enfants. « Non son fils n’est pas un terroriste, dit-il, il s’est fait duper. » Il est prêt à assumer.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/pere-du-djihadiste-tarnais-quentin-brun-mon-fils-n-est-pas-terroriste-1619551.html

.

Par la voix de son avocat, son père demande son rapatriement à Emmanuel Macron, pour qu’il soit jugé en France.

Un procès en Syrie « incompatible avec l’État de droit »

« Quentin Le Brun est retenu au sein d’un camp des Forces démocratiques syriennes en vue d’être jugé dans des conditions incompatibles avec le droit au procès équitable et le droit à la vie, au sens de notre Constitution et de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales«  indique l’avocat de Jacques Le Brun, Robin Binsard, dans un courrier adressé à Emmanuel Macron le 12 février…

S’il ne nie pas « la peine » ni « la juste colère des familles des vitimes de l’Etat islamique« , Robin Binsard rappelle au Président de la République « l’esprit de nos textes fondateurs » et les « engagements internationaux » de la France.

Ce jeune Tarnais est parti de Labastide-Rouairoux pour la Syrie en 2014. Pour la justice française, il était un proche de la nébuleuse djihadiste toulousaine dans laquelle ont gravité Mohamed Merah et les frères Clain, les « voix » de la revendication des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, fomentés par l’organisation EI.

Et l’avocat de Jacques Le Brun insiste sur « la nécessité d’un procès en France » : « ces djihadistes doivent être jugés en France avec fermeté. Cela s’inscrit dans l’histoire. Cela permettrait aux victimes de voir s’exprimer la justice. A l’inverse, une exécution sommaire, à l’issue d’un procès en Syrie, ferait de ces hommes des martyrs aux yeux de leurs pairs « . 

Depuis l’évocation du retour des djihadistes français, de nombreuses voix s’élèvent pour s’y opposer. Des voix politiques mais aussi celles de familles de victimes.

Parmi elles, Albert Chennouf-Meyer, le père d’une des victimes de Mohamed Merah. Lui aussi a écrit au Président de la république. Pour lui demander de « refuser » leur retour. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/pere-du-djihadiste-tarnais-quentin-brun-appelle-au-president-macron-1624367.html

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




29 thoughts on “Bachar el-Assad : ce qu’il ferait des djihadistes français

  1. AvatarOrange

    L’avocat français qui plaide pour le retour du fils jihadiste ne s’embarrasse pas de scrupules, il nous alarme: « une exécution sommaire, à l’issue d’un procès en Syrie, ferait de ces hommes des martyrs aux yeux de leurs pairs ».

    « de leurs pairs »…. je dirais plutôt « des salauds capables d’horreurs sans nom » qui ne valent pas la balle entre les deux yeux qu’ils méritent.

    Reply
    1. AvatarGAVIVA

      ces cons n’en sont pas à une contradiction près, une exécution après un procès n’a rien de sommaire.
      Ce n’est pas la 1ère fois que je vois la photo du Quentin le kéké, ( sauf en déchu-clodo) , à chaque fois je lui trouvait l’air absurdement fier, avec ses armes et ses acolytes tous tarés, tous à abattre sur place.
      Pour l’histoire grotesque de « martyr » qu’ils les enterrent avec une tranche de jambon dans le bec et on en reparle 😉

      Reply
    2. AvatarAardvark

      Quoi que l’on pense d’El Assad, sa conception d’une « Justice immanente » est à mes yeux bien préférable à celle de notre pays, qui libérerait ces fumiers dans moins de 8 ans, et tous prêts à recommencer. Et donc, OK pour le voyage en « martyrie », c’est une question de sélection naturelle… En avant pour les 72 vierges et les esclaves sexuelles à foison !… Quant à la tranche de jambon, je l’insérerait ailleurs, suivez mon regard, non, plus bas !…… PAS de retour, ni pour ces criminels, ni leurs voilées, ni leurs gniards. Vivre et travailler au pays, bon voyage mon pote… C’est sans doute idiot, mais je n’arrive pas à avoir une larme à l’œil…

      Reply
    3. AvatarMonique

      Que son fils crève là où il est ,pas de pitié pour cette ordure qui en connaissance des choses savait que partir en Syrie faire le jihade était punissable de mort ,de condamnation lourde .

      Reply
  2. AvatarGAVIVA

    il tirerait des larmes à un mur avec ses airs de chien battu. Alors qu’il devrait RAMPER SOUS TERRE c’est sa graine d’enculé qui s’est prit pour un guerrier en se la pétant.
    Qu’il aille le demander à Assad, et qu’ils y crevent là-bas, père et fils de pute.

    Reply
  3. AvatarFomalo

    Votre article François des [email protected] est intéressant. Instructif aussi, bien qu’orienté, puisqu’il reconnait la souveraineté de B. el-assad , a priori autant que celle du maqueron.
    Sauf que… la France aurait dû bannir ces jihadistes dès leur identité connue/ Nous étions en guerre contre le terrorisme. Privation de nationalité, interdiction de retour sur le sol français, et laisser le pays souverain exercer son plein droit par sa justice souveraine. Cela, c’est la bilatéralité, qui n’empêche pas des accords d’exception, mais pas pour les cinglés. A moins que.. à moins que ces djihadistes représentent en fait les torpilles de la France, des USA, de l’OTAN volontairement envoyés et couverts par Fabius devenu entre temps le président du conseil constitutionnel.
    Je n’ai pas d’avis sur El-Assad qui aux dires de certains serait « psychopathe ». Mais l’on dit la même chose du maqueron..

    Reply
    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      « Je n’ai pas d’avis sur El-Assad qui aux dires de certains serait « psychopathe ». Mais l’on dit la même chose du maqueron.. »

      Tout le monde ne dit pas cela, j’avais vu un documentaire très intéressant justement à un moment où on voulait l’abattre et en faire un « monstre sanguinaire ».

      Je n’avais absolument pas vu ce « monstre »… au contraire, j’ai été agréablement surprise.

      Ne pas oublier aussi les manipulations autours des bombardements en Syrie où l’on accusait à tort le régime Syrien, Pour moi, je pense que ce sont des manipulations politiques et la France ne serait pas en reste (et Erdogan seraient lui un « gentil »….).

      Reply
    2. Avatarhollender

      Les Assad, sont des ordures !

      Le père, Hafez était une saloperie, est arrivé au pouvoir par un coup d’état et ne l’a plus lâché.
      A Abu Dhabi dans les années 80 , J’ai eu comme élèves des Syriens instruits , des gars très biens dans leur tête, qui avaient réussi à lui échapper , leurs amis étaient morts sous la torture.
      Cet enc….. et son fils n’ont AUCUNE légitimité donnée par le peuple syrien.

      Reply
      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Si vous le dites, je n’en sais rien quant à moi, je n’ai que ce documentaire en tête où quand on le voyait parler il n’avait rien d’un monstre et faisait même plutôt humain avec une bonne réflexion, mais ce documentaire n’est bien sûr pas une preuve en soi.

        Reply
      2. AvatarHellen

        Bonjour hollender,
        J’ai connu une famille de Syriens, car le père ainsi que sa femme et sa petite fille étaient venus en France, dans l’Université où je travaillais.
        Le père : Issam, est devenu un collègue et quelqu’un de très bien… Il préparait une thèse, et avait 3 ans pour la faire…
        J’ai connu également sa femme et sa fille…
        Et très sincèrement des gens très bien sous tous rapports…
        Avec Issam, j’ai beaucoup discuté pendant les pauses, et tous les jours…
        Il est musulman, mais il ne s’exposait pas…
        Il m’a parlé de sa maman qui parlait Français et Anglais, et qui avait averti les autorités à un moment, après avoir entendu une conversation entre deux personnes (Américaines)…Cette femme avait enseigné à l’Université, en Syrie…
        Et la femme d’Issam est institutrice en Syrie…
        Elle avait obtenu un congé pour suivre son mari en France… ce qui lui a permis d’apprendre le Français également sur place, et de pouvoir l’enseigner ensuite à ses élèves…!

        Issam m’a donc beaucoup parlé de BACHAR !
        Alors BACHAR… au départ j’avais un à priori comme beaucoup de gens…
        En discutant avec Issam et sa femme… j’ai vite compris qu’en France, nous n’avons que des gouvernements de tordus qui fonctionnent avec le N.O.M. et BACHAR ne fonctionne pas avec cette organisation de terroristes à cols blancs… qui se servent des autres pour accomplir tous leurs méfaits pour mettre les populations en esclavage… France et Français ainsi que toute l’Europe des traîtres comprise…

        Ils sont repartis en Syrie, juste avant que tout n’explose complètement là-bas… ce devait être en 2009 ou 2010…
        J’ai eu des nouvelles d’eux au début, puis plus rien…
        Il y a environ 6 mois, après divers essais d’envoi de mails…, Issam m’a répondu, et ils étaient tous en bonne santé… la région dans laquelle ils habitent a beaucoup moins été touchée… mais les communications ayant toutes été coupées… ils ne recevaient plus de nouvelles…
        Tout va bien à présent… et je suis contente pour eux…
        Nous discutons régulièrement par mail…

        Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, et depuis de nombreuses années, le Peuple Syrien est content de BACHAR…

        Nous avons en France, pire que BACHAR, qui lui fera tout pour nous mettre en esclavage ou pour nous faire disparaître, puisqu’il est payé par ceux qui lui donnent les ordres, si nous ne faisons rien pour nous en débarrasser très vite…!!!

        Nous avons en Europe, des Hommes Politiques qui sont de très loin pires que BACHAR EL ASSAD… qui lui fait tout et cela contre tous, pour protéger son pays…!!!

        De toute façon, force est de constater que la France n’est désormais qu’un pays de traîtres…!

        Reply
        1. Amélie PoulainAmélie Poulain

          Merci Hellen pour ce témoignage qui corrobore exactement ce que j’avais vu dans ce commentaire et surtout perçu de lui et de la situation.

          Je suis aussi d’accord avec les reste concernant nos politiques et consorts, ce qui ne se voit pas est d’autant plus dangereux car lorsque l’on s’en rend compte les choses sont plus difficiles à combattre voire trop tard.

          Je parle d’une violence qui n’est pas manifeste mais « sournoise ». J’ai toujours pensé cela de la gauche et de son idéologie (je ne parle pas des gens qui se sont laissés prendre à leur idéologie s’ils acceptent de modifier leurs positions avec ce que l’on voit sinon, ils sont complices). J’avais raison, on en voit le résultat aujourd’hui.

          Reply
          1. AvatarHellen

            Entièrement d’accord avec vous Amélie…
            En France nous vivons dans la violence sournoise de ces hommes politiques et de l’Islam à cause de ces hommes politiques…
            MACRON en acceptant absolument pas de changer quoi que ce soit, prouve qu’il est extrêmement violent et j’imagine très bien ce type piquant des colères épouvantables, notamment à cause des gilets jaunes et de tout ce qui ne lui plait pas par rapport à nous le Peuple… Il ne nous considère que et uniquement que comme des esclaves…!!!

            Oui, d’après ce que Issam et sa femme m’avait expliqué… BACHAR n’est pas celui que les Européens et particulièrement les Politiques Français décrivent… mais, il aime son pays et son Peuple… Il combat les terroristes qui veulent attaquer son pays et détruire la Syrie pour prendre le Pétrole et tout ce qui les intéresse…!!!!

            La gauche pour pouvoir monter au Pouvoir a toujours fait semblant d’être pour le Peuple… Alors qu’il n’en est rien, et qu’ils ne fonctionnent que pour eux-mêmes et c’est tout…!!!
            Leur rêve… être à nouveau au Pouvoir…
            On voit la dégringolade de la France et des Français depuis 1981… Merci Mitterrand… quand à ceux comme Sarkozy qui nous a vendu à l’Europe alors que nous avions voté NON au Référendum…
            Quant à Chirac… il a fait mine de rien, au lieu de conclure : « les Français ont voté NON, donc pas d’U.E. pour la France… Eh bien non… Actuellement, on a vraiment l’impression que Droite et Gauche c’est kif kif la même chose… étant donné que Chirac et Sarko, c’est la droite… Quant à Macron, c’est une fausse gauche et une fausse droite…
            Ce type est vraiment faux de tous les côtés, sans oublier que Banquier, il a accepté d’être dans le gouvernement de Hollande… la gauche…!

            Voilà pourquoi aujourd’hui, si on ne fait rien pour faire changer les choses… nous avons du mouron à nous faire….!!!!!

          2. Amélie PoulainAmélie Poulain

            Tout à fait d’accord Hellen aussi avec votre commentaire, je n’en changerais pas une ligne.

            Merci encore pour ces nouvelles précisions concernant le Président Syrien, cela va tout à fait dans le sens donc que j’ai senti lors de ce documentaire et cela me confirme.

            Cet après midi, j’ai encore entendu des Français discrets pourtant d’habitude sur le sujet politique, qui allaient tout à fait dans le sens de gros problèmes en France qui les excèdent aussi, cela m’a d’ailleurs même étonné de leur part, mais je confirme : je n’entends que cela en ce moment « partout », pas un seul discours dans l’autre sens.

    3. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Merci @Fomalo

      Je reconnais la « résilience » de Bachar el-Assad, c’est vrai ! 🙂

      En fait, il faut se demander si les « Printemps arabes » ont été salutaires à ces peuples. Car depuis la naissance du mouvement, c’est partout le chaos qui s’est installé, au bénéfice des mouvements islamistes.

      Ces derniers ont été matés par les militaires égyptiens et le seront bientôt en Syrie. Mais au prix de 400 000 morts et de centaines de milliards de dollars.

      Pour la Syrie – mais la question reste valable pour tous les pays musulmans – vaut-il mieux une dictature baasiste ou une dictature théocratique ?

      Car il ne faut pas rêver, la démocratie reste un tremplin pour l’arrivée au pouvoir des islamistes et l’éradication des mécréants (la secte alaouite étant vue ainsi par les sunnites).

      Un scénario à la syrienne ou, du moins, à la libanaise ou à la yougoslave, n’est plus exclu, à l’avenir, pour la France…

      Reply
  4. AvatarChristian

    là en voyant le papa car chez ces cons il faut dire papa ou maman (cf la voilée du CG de Bourgogne) puisque cela fait pleurer dans les chaumières bobos on comprend que c’est la populasse à ne pas confondre avec le peuple de France et si son looser de fils s’est trouvé un idéal chez les cinglés c’est surement parce que ce « papa » a préféré la kro à l’éducation de son fiston. Son fiston doit mourir là bas après un procès à la syrienne terre d’islam qui l’a tant fait bander et qu’il meurt comme il n’a pas vécu avec un peu de dignité enfin la tête haute et ensuite cramé car chez « eux » la crémation est un péché qui te ferme le paradis remplis patati patata (les vierges, les rivières de miel,…) ou mieux encore on récupère son cadavre et on l’envoi à Paris Descartes pour amuser les étudiants en médecine

    Reply
  5. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    À ma connaissance les trafiquants de drogue sont jugés dans le pays où ils ont commis le délit peu importe leur nationalité.

    Reply
  6. AvatarCeltillos

    et quant on va rapatrier ces merdes ce sont eux qui vont appliquer leur justice immanente sur de vrais Francais!

    laissons El-Assad faire justice chez lui et attendons sagement la mise hors d’état de nuire de ces pourritures!!!!

    Reply
  7. AvatarPUGNACITE

    Nous faisons sans cesse montre de faiblesse vis à vis des islamistes.
    Et en conséquence ils perdurent dans le grand remplacement tant par le ventre que par la peur qu ils imposent aux dhimmis apathiques que nous sommes ( hormis des exceptions :les identitaires , les militants Camus Tasin Cassen Zemmour Zineb…).
    Nous ne sommes même plus capables d utiliser de manière idoine les moyens démocratiques, tel le vote.
    Tels des veaux nous suivons la cadence et doxa médiatique le doigt sur la couture du pantalon
    PUIS TOUJOURS ADEPTES DU « SUIVISME »nous écoutons les pseudos rebelles syndicalistes dont on peut néanmoins présupposer qu ils sont en relative collusion avec les pouvoirs en place .

    Reply
  8. AvatarRODRIGUE

    « Quentin Le Brun est retenu au sein d’un camp des Forces démocratiques syriennes en vue d’être jugé dans des conditions incompatibles avec le droit au procès équitable et le droit à la vie, au sens de notre Constitution et de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales«
    Et les victimes de ces monstres, on en fait quoi ?
    Lui aurait des droits dans le pays des droits de l’homme dont on sait maintenant que seules les victimes n’ont aucun droit mais que leurs bourreaux ont droit à une seconde chance et à la rédemption ?
    Sûr, le jour où il y aura la guerre en France, je sais de quel côté ira ce brillant jeune homme !
    Quand une société est tellement avachie qu’elle érige le mal en vertu ou en bien, c’est qu’elle est dans un état de décomposition très avancée !

    Reply
  9. Avatardurandurand

    Encore un gros con d’avocaillon qui oublie le droit des victimes à vivre , que l’autre tordu de paternel ne vienne pas nous casser les burnes avec ses jérémiades pour sortir son assassin de rejeton des geôles syriennes ,ont s’en tapent le coquillard de son sort , qu’il assume ses actes immondes devant la justice syrienne , nous n’en voulons pas en France , qu’il crève là-bas avec tous ces dégénérés de français qui ont trahis la France ,et j’emmerde tous les bien,-pensants ,point barre .

    Reply
  10. Avatarlucien

    L’on doit cette allégeance aux islamistes à cette gauche soumisse dont font partie Hollande, Fabius et les islamo-gaucjistes qui se sont dévoilés lors de la manif honteuse. Le bon sens, compte tenu de la structure ethno-sociale de la Syrie était de soutenir el-Assad, car seul un dictateur peut tenir un tel foutoir.

    Reply
  11. Avatarpauledesbaux

    les djihadistes DOIVENT ETRE JUGES dans le pays où ils ont oeuvrés, et subir les (ou LA PEINE)peines encourues POINT BARRE, en France ils seraient relâchés dans la nature et recommenceraient leurs crimes NON NON ET NON
    nous sommes contre le retour des djihadistes en FRANCE où la justice est bien trop laxiste

    Reply
  12. AvatarERICK FAYAUD

    Que tous les Français qui ont perdu un être cher dans des attentats voir des exécutions barbares par des islamistes égorgeurs prennent la parole ! Ne laissons pas aux abrutis du mur des cons donner leur avis . Les syriens sont à même de régler la peine encouru des djihadistes :la mort !

    Reply
  13. AvatarGillic

    Le président Assad est aussi respectable que beaucoup d’ autres présidents( suivez mon regard), qu’il fasse jugez en Syrie tous les salopards qui ont terrorisé son pays par leurs atrocités sans nom mais surtout qu’ il ne les rende pas à leurs pays d’ origine ! Ces fumiers doivent être jugé dans les pays où ils ont accomplis leurs exactions !!!

    Reply
  14. Avatarpetit

    Je viens de lire tous les commentaires, il n’y a plus rien a ajouter sauf que ces salopards doivent être tous condamnés en Syrie, et tous méritent la mort. le père de ce salaud s’en remettra, ce n’est pas maintenant qu’il doit s’occuper de son fils, c’est quand il était gosse, mais il ne pouvait pas les mineurs sont interdits dans les bistrots

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *