Pour Laurent Alexandre, la génétique explique en grande partie « ’l’échec naturel de l’école »


Pour Laurent Alexandre, la génétique explique en grande partie « ’l’échec naturel de l’école »

.

Nous critiquons régulièrement Laurent Alexandre, pour son mépris des Gilets Jaunes, pour son acceptation débonnaire du Grand remplacement, pour son soutien à Macron et au libre-échange…

Mais il mène, parallèlement, des batailles qui rejoignent les nôtres. Il s’attaque, par exemple, violemment, à Greta…« J’aimerais pas avoir des TOC graves, une dépression infantile, un mutisme sélectif, un Asperger avec monoideation et des troubles alimentaires graves me conduisant à être minuscule ! Je respecte l’enfant malade mais regrette sa manipulation 

Il est pour le nucléaire  et il fait circuler la carte des QI que Julien Martel nous a fait découvrir.

http://resistancerepublicaine.com/2019/09/14/les-americains-dorigine-asiatique-ont-un-qi-superieur-aux-blancs-et-aux-noirs/

.

Il répète ainsi depuis des années qu’il faut encourager les femmes diplômées… à avoir des enfants pour leur transmettre leur QI et aider la France à demeurer grande et forte :  ce n’est pas parce qu’il y a des livres chez les intellectuels que leurs enfants lisent bien : c’est parce qu’ils ont reçu un bon patrimoine génétique […] En niant le déterminisme génétique, on laisse croire que l’école peut transformer un âne en cheval de course…

Christine Tasin

 

Pour Laurent Alexandre, la génétique explique en grande partie « l’échec naturel de l’école »

Le chirurgien était convié au Sénat pour une table ronde sur le développement de l’intelligence artificielle en France. L’exposition d’une théorie scientifique controversée, faisant le lien entre le patrimoine génétique et résultats scolaires, a jeté le trouble parmi les sénateurs.

Guillaume JacquotPar Guillaume Jacquot

Jusqu’où les nouvelles technologiques, et en particulier l’intelligence artificielle, pèseront-elles sur les métiers de demain ? Et surtout, comment adapter les formations et l’Éducation nationale devant ces bouleversements à venir ? La délégation sénatoriale aux entreprises s’est saisie de la question, en organisant ce 28 novembre une table ronde autour de différents acteurs. Parmi les profils retenus : le très médiatique chirurgien Laurent Alexandre, spécialiste de l’intelligence artificielle. Il n’a pas fait que déplorer l’insuffisance des budgets engagés, il a aussi tiré à boulets rouges sur l’école.

.

Le discours du scientifique, aux positions controversées, n’a pas failli à sa réputation de franc-parler. « Ce n’est pas politiquement correct et il n’est peut-être pas raisonnable de dire ça au Sénat », a-t-il prévenu d’emblée. « Plomin en Angleterre a montré que 64 % des différences de maîtrise de la lecture sont d’origine génétique et ne sont pas d’origine culturelles et environnementales comme on le pensait jusqu’à maintenant »

Laurent Alexandre fait ici référence à une étude publiée en 2015 dans la revue Nature qui explique qu’environ 60 % des différences de résultats au bac britannique peuvent s’expliquer par des facteurs génétiques. Autrement dit, l’environnemental familial et culturel ne sont pas les premiers facteurs.

Les travaux de Robert Plomin, généticien du King’s College de Londres, et la théorie de l’héritabilité de l’intelligence, font débat au sein de la communauté scientifique. Une tribune, publiée en 2018 dans Le Monde (Jacques Testart, le père du bébé-éprouvette faisait partie des signataires), et intitulée « halte aux fake news génétiques », s’était élevée contre les « usages trompeurs » de statistiques, allant même jusqu’à parler de « raccourcis ».

« Nous n’allons pas avoir de miracle »

Partant du constat de l’étude de Robert Plomin, Laurent Alexandre s’est engagé sur des perspectives très négatives dans le rattrapage français dans la course à l’innovation numérique. « Nous n’allons pas avoir de miracle pour compenser l’échec naturel de l’école et qui n’est pas de la faute de l’école ». Pour lui, aucune technologie « significative » n’est à notre disposition pour réduire les « inégalités intellectuelles ». « C’est un vrai problème dans une économie de la connaissance ».

Dénonçant la « pensée magique sur l’école » et appelant à « sortir des mensonges politiques en matière d’éducation », le chirurgien s’en est ensuite pris à ces « concepts tous plus foireux les uns que les autres ». « Tous codeurs, en imaginant qu’on allait permettre à tous les enfants d’appendre le Python [un langage de programmation, NDLR] alors qu’il y a un enfant sur quatre ou sur cinq qui capable de faire du codage informatique. Le slogan Tous codeurs est aussi débile que tous astrophysiciens ou tous pilotes d’Airbus ou tous chirurgiens. C’est totalement irréaliste ».

Des chiffres « extrêmement dangereux » du point de vue politique, selon Fabien Gay

Ces sombres perspectives et ce discours ont laissé quelques sénateurs et sénatrices sceptiques, voire pantois. « J’aurais aimé penser – mais je suis peut-être dans l’erreur, hein – que le fait de solliciter le cerveau humain dans l’apprentissage à apprendre, donc au niveau de l’éducation, pouvait le faire évoluer dans le bon sens », a réagi la sénatrice LR Catherine Fournier.

.

Le sénateur du groupe RDSE (à majorité radicale), Guillaume Arnell, s’est lui aussi montré gêné par le tableau dépeint par le scientifique. La réaction la plus virulente est venue du sénateur (communiste) Fabien Gay, pour qui le chiffre mis en avant par Laurent Alexandre est « extrêmement dangereux ». « Ça peut poser problème. Ce discours-là peut nous mettre face à une situation politique difficile. Je ne dis pas que nous sommes tous égaux […] mais vous vous arrêtez à la question génétique, mais vous ne dites pas qu’il y a aussi des aspects sociaux et culturels. Ça peut être laissé à interprétation. »

« On a caché l’échec des dédoublements des classes de CP », accuse Laurent Alexandre

Laurent Alexandre affirme avoir été « mal compris ». « La grandeur de l’humanité, c’est de casser les déterminismes génétiques et pas de les nier », martèle-il, appelant à investir « massivement » sur la recherche en pédagogie, comme la science l’a fait pour la recherche contre le cancer.

Plus tôt, il s’était également attaqué à la mesure phare du quinquennat en matière d’éducation : le dédoublement des classes de primaire dans les réseaux prioritaires d’éducation. « On a caché l’échec des dédoublements des classes de CP. Ça n’a fait progresser les enfants que de 0,07 et 0,13 écarts-types. Ce n’est quasiment rien, malgré une dépense considérable. »

Des critiques que n’a pas laissées passer Charles Torossian, directeur de l’Institut des hautes études de l’éducation et de la formation, présent dans la salle. « Nous avons réduit de 8% les élèves les plus en difficulté, de 12% en maths. Ce n’est pas encore spectaculaire, mais laissez le temps aux mesures de s’installer », a répliqué ce représentant du ministère de l’Éducation nationale.

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/pour-laurent-alexandre-la-genetique-explique-en-grande-partie-l-echec-naturel?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


22 thoughts on “Pour Laurent Alexandre, la génétique explique en grande partie « ’l’échec naturel de l’école »

  1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Non, il y aurait beaucoup à dire !
    D’abord on détermine le QI par nos critères sociétaux… Les appliquer ailleurs surtout dans des pays en retard (ne disons plus sous développés) et d’autres civilisations, cela n’a pas de sens !

    On confond pour partie QI avec savoir !

    Le premier problème est l’enseignement, un vrai enseignement !

    Le deuxième dont nous pâtissons en France, c’est la volonté d’étudier, autrement dit l’effort ! La disparition de la notion de mérite voire son rejet en prétextant qu’il relève de causes sociales exclusivement !
    Se rajoute gravement le refus de l’acceptation de notre société. Ce qui se voit dans les banlieues ! Vous en connaissez toutes les raisons allant de la haine cultivée par certains pour des méfaits imaginaires du colonialisme terminé depuis 60 ans jusqu’à la volonté d’une idéologie suprémaciste religieuse haïssant tout ce qui et tous ceux qui n’y sont pas soumis !

    Ainsi même un individu intelligent mais formaté au rejet de tout est inapte à vivre en société en y apportant tout ce qu’il devrait !

    Reply
    1. AvatarDorylée

      Ibn Khaldoun – Les prolégomènes- Première partie
      Page 297 : Les tribus à demi sauvages sont plus capables d’effectuer des conquêtes que les autres peuples…En effet, ils possèdent tous les moyens qu’il faut employer lorsqu’il s’agit de faire des conquêtes et de dépouiller les autres peuples… »
      Plus le QI est faible mieux ça marche. Il n’est que de voir ce qui arrive chez nous avec les CPF…

      Reply
    2. Avatarbm77

      Vous résumez parfaitement la situation Jean Paul Saint Marc, c’est l’école de l’effort et du mérite que nous avons abandonné au profit de celle qui se met au service des pires et entraine les autres dans l’abime . Comme toute la société aujourdhui .Cessons de tourner autour du pot , c’est l’immigration de masse et l’idéologie de nivellement par le bas des gauchos conjuguée à la manipulation démagogique des politiques véreux pour répondre à cette immigration qui en sont la cause . Ils se sont appropriés l’éducation nationale pour la transformer en laboratoire de leur idéologie gauchiasse qui plombe la société. Les profs d’aujourd’hui passent plus de temps à obtenir le calme dans la classe , c’est à dire la paix sociale comme les politiques d’ailleurs en s’usant dans des négociations avec les perturbateurs chroniques qui par cela font des émules au contraire de notre époque qui faisaient des meilleurs élèves des locomotives pour l’ensemble. Avant quand la gauche n’avait pas mis son grappin sur l’EN , les profs étaient intelligents,ils savaient diriger leur barque en essayant d’obtenir une homogénité de résultat, cela par une tratégie qui faisait que si ils se servaient effectivement des excellents élèves pour créer une émulation tout en privilégiant la participation des élèves moyens pour ne pas que ceux qui avaient du mal à suivre se retrouvent largués par la monopolisation de l’intervention des grosses têtes . Ceux ci ,d’ailleurs, n’étaient pas seulement des exemples par leurs efforts et les résultats qui en découlaient ,mais démontraient aussi par leur comportements teintés de modestie, une grande maturité qui les faisaient complice du prof utilisant cette technique de « management ». Et cela donnait des résultats et élevait les écoliers en leur inculquant de vraies valeurs. Je dis cela avec d’autant plus de facilité que moi même je n’étais pas parmi les meilleurs ,mais plutôt celui ,qui ,par manque d’effort, entendait toujours le même refrain : peut mieux faire !. Ce qui était totalement vrai! Mais comment expliquer que l’élève médiocre que j’étais et l’ouvrier que je suis devenu soit obligé de constater que la petite voisine stagiaire remplaçante de prof d’université fasse une faute d’orthographe à chaque phrase ? La surnotation lors des examens ?La discrimination positive? Comme les Français qui ont fuit leur quartier avec l’arrivée massive de ceux qui étaient présentés comme des CPF et se sont ruinés pour acheter à crédit des maisons en France périphérique , les Français désertent en masse les établissement d’enseignement publique poiur se tourner vers le privè cela aussi au prix d’énormes sacrifices financiers . Tout cela pour retrouver un semblant d’enseignement scolaire à l’ancienne ou on note au mérite .où on ne massifie pas la médiocrité pour ne pas heurter les sensibilités où on demande au jeunes de se hisser à un certain niveau et non pas se mettre au service des piires en rabaissant d’autant la profession d’enseignant . Je ne crois pas trop à la notion de génétique j’ai connu une élève dont les parents venaient d’Algérie , des Chaouis qui ne savaient ni lire ni écrire mais qui exigeaient de leur enfant quelle ait fait tous ses devoirs avant de pouvoir ne serait ce que regarder une émission de TV . Ils étaient intraitables . Et bien elle est devenue une élève brillante Ils vivaient pourtant dans un bidonville… Ce n’est pas seulement un abaissement de masse du niveau mais un naufrage, un suicide collectif,disons plutot que nous sommes suicidés par cette gauchiasse qui nous entraine avec elle puisqu’elle s’est attribuée le monopole de toute les institutions de France.

      Reply
      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Bonjour,

        Il y a, aussi, un problème de pédagogie (je le remarque avec l’attitude de certains professeurs en classe). Je ne sais plus si c’est Sarkozy qui avait supprimé les IUFM mais cela pêche également de ce côté-là…

        Reply
  2. AvatarHervé

    Moins un peuple est intelligent,et plus il est pervers,afin de s’accaparer de ce que les peuples intelligents ont créé. Actuellement,la perversité est en train de prendre le dessus,et anéantira toute l’Europe,car le métissage forcé que le peuple blanc subi,avec ces africains,fera disparaître tout ce qu’il y a de beau,et de bon,en ce monde..! Ceux qui sont à l’origine de cette destruction,sont pourtant bien connus,mais nous faisons la grave erreur de les protéger. Cela nous sera fatal..!

    Reply
    1. Avatarvieux bidasse.

      Il est certain qu’avec un neurone momifié dans la boîte, il n’est pas facile de créer qui que ce soit, sauf l’instinct de tuer.

      Reply
  3. AvatarOrange

    Laurent Alexandre devra se demander au service de quelle idéologie est la pédagogie qu’il veut voir se développer. L’islam a une pédagogie très performante qui produit des crétins dangereux et des inhibés – interdit de la créativité réelle dans tous les domaines. La violence de l’endoctrinement de l’islam se fait par la honte, l’intimidation grave, les coups, la torture et le meurtre. N’importe quelle créature soumise à ce traitement s’inhibe dans certains domaines et se déploie sadique dans d’autres domaines. Je crois que c’est Alexandre Del Vall qui disait qu’immerger un musulman dans l’occident c’est lui provoquer une psychose tellement son endoctrinement – pédagogie – islamique a été violent donc lui a mis des oeillères extrêmes qui ne bougent pas d’où la psychose.

    Reply
  4. Jules FerryJules Ferry

    Très intéressante question. Malheureusement trop de non-dits, d’autocensure politiquement correcte. On tourne autour des problèmes (car on ne peut pas nommer ceux qui sont à la ramasse et encombrent le système : voir la carte pour avoir des indices…).

    On peut juste suggérer et dire par exemple qu’un prof serait ravi d’avoir dans sa classe des petits asiatiques calmes et studieux avec lesquels le programme de l’année serait largement fini à Pâques (situation véridique).

    Je connais un prof des écoles qui avait des petits élèves de CP pratiquement tous de parents Vietnamiens et Chinois (dans l’est parisien comprenant une forte communauté asiatique) : en gros, à Noël ils savaient lire. Le rêve.

    Ils allaient en plus à l’ « école du chinois » apprendre leur langue d’origine (avec cours d’écriture), entre eux et sans embêter le monde. Un calme royal dans la classe. Très demandeurs, très respectueux.

    Ce n’est qu’au bout de quelques semaines que le prof a réalisé qu’à la maison, il y avait des grands-parents qui profitaient eux aussi de la leçon pour apprendre à lire et écrire le Français. Gens charmants, souriants, saisissant leur chance avec une volonté farouche de s’en sortir…

    Reply
  5. AvatarAlexandre

    Si je fais court, Laurent Alexandre est un élitiste imbécile hystérique.
    voir des extraits de
    https://www.youtube.com/watch?v=kyLysKUMyyU

    Pourtant d’autres personnes que lui ont fait des étude assez convaincantes sur les rapports QI/Génétique tant à petite échelle qu’à grande échelle.

    Malgré ça ses arguments ne valent rien, par exemple l’impact du dédoublement des classes sur un an dont la valeur ne serait pas probante.

    Sans se poser la question du comment et quels elements sont testés.
    Sans se poser la question de la population ciblée de la motivation des individus.
    ___

    Bref quel est son but ? quelle fonction lui est attribuée par l’appareil ?
    J’ai des idées mais c’est encore trop incertain.

    Ça pourrait être que les fils des populations en difficultés (blanches ou pas) ont un QI inférieur et que ça va être « très très très difficile » de lutter contre ça.

    Dans son débat avec Zemmour il dit qu’à la fin du siècle il y aurait , parmi les pratiquants religieux, une majorité de musulmans, là il enfume à mon avis si l’on prend les croyants les musulmans sont déjà majoritaires ou presque. Il nous donne un délai que nous n’avons plus.

    Reply
  6. AvatarFranck

    Je me permets une suggestion de livre
    Père riche père pauvre
    Il explique à un moment l’échec de l’école .
    Bien que mon fils a une certaine réussite scolaire, je ne l’invite pas à faire hautes études.

    Reply
  7. AvatarPseudo

    Ce type à les expressions du visage,qui sont celles d’un psychopathe;or,il n’y a guère plus intelligent et dangereux qu’un psychopathe,lorsqu’une occasion lui permet d’exprimer sa folie.

    Reply
  8. Avatarpalimola

    Le plus grand mal de l’humanité c’est l’ignorance mais ça peut toutefois être un bien pour ceux qui ont pour but de diriger le monde et se remplir les poches ! Un peuple au QI de poireau se manipule beaucoup mieux , les fumiers qui sont aux affaires en europe l’on parfaitement compris !

    Reply
  9. Avatarzipo

    Nos anciens disaient « dune mule l’on a jamais fait un cheval de course « c’est pourquoi ils choisissaient le meilleur taureau du troupeau et ainsi de suite pour améliorer la race .De mon temps l’on triait les élèves pour rentrer en sixième et pour les bourses il y avait un concours national .Donc l’on ne perdait pas de temps ni d’argent avec je ne dirait pas les cancres mais ceux qui ne pourraient pas suivre ,pour les autre c’était la voie de l’apprentissage et certains créaient leur entreprise ,personne n’était laissé sur le bord du chemin .mais tous les élèves ne sont pas intéréssés par les études ce qui ne les empèchaient pas d’étre intelligents, ils avaient des dispositions autres et réussissaient leur vie comme les autres voir mème d’avantage .!

    Reply
    1. Avatarmoustache et trotinette.

      Sauf que les mules ont été remplacées par les ânes, et encore, cet animal n’est pas aussi débile que les gouvernementeurs.

      Reply
  10. AvatarMachinchose

    à Auguste

    le comte de Gobineau, si décrié fut un honnête homme

    j’ ai lu l’ essai de l’ inégalité des races

    et j’ énormément apprécié son analse des Noirs, des Gris, et…………des JUIFS

    absolument aucun antijudaïsme – je n’ utilise pas volontairement le mot fourre tout d’ « antisémitisme » (les arabes,les ethiopiens sont aussi des sémites)

    alors venir le traiter de fondateur du nazisme………..que ça plaise ou pas, il y a bien des races!

    les asiatiques, leur teint,leurs yeux bridés, leurs cheveux lisses, et leur haut QI n ont rien a voir avec les Arabes, leur peau, leur QI revélant une intelligence de petite moyenne, ou les Noirs, pour certaines populations d’ afrique centrale, peau noire, cheveux crépus et frolant le QI 65

    «  » » » » » » » » » » »Sur les Juifs, livre 1 chapitre 6
    « On les vit guerriers, agriculteurs, commerçants ; on les vit, sous ce gouvernement singulièrement compliqué, où la monarchie, la théocratie, le pouvoir patriarcal des chefs de famille et la puissance démocratique du peuple, représentée par les assemblées et les prophètes, s’équilibraient d’une manière bien bizarre, traverser de longs siècles de prospérité et de gloire, et vaincre, par un système d’émigration des plus intelligents, les difficultés qu’opposaient à leur expansion les limites étroites de leur domaine. Et qu’était-ce encore que ce domaine ? Les voyageurs modernes savent au prix de quels efforts savants les agronomes israélites en entretenaient la factice fécondité. Depuis que cette race choisie n’habite plus ses montagnes et ses plaines, le puits où buvaient les troupeaux de Jacob est comblé par les sables, la vigne de Naboth a été envahie par le désert, tout comme l’emplacement du palais d’Achab par les ronces. Et dans ce misérable coin du monde, que furent les Juifs ? Je le répète, un peuple habile en tout ce qu’il entreprit, un peuple libre, un peuple fort, un peuple intelligent, et qui, avant de perdre bravement, les armes à la main, le titre de nation indépendante, avait fourni au monde presque autant de docteurs que de marchands. » » » » » » » » » » » » »

    des Nazis comme lui, j’ en redemande !!

    Reply
  11. AvatarChristian Jour

    Les pays d’afrique à 65/70 de QI vous êtes sympa, moi je pense plutôt qu’ils ont un QI plat, autant qu’une huitre.

    Reply
  12. AvatarDorylée

    « …la génétique explique en grande partie « ’l’échec naturel de l’école » » Il est certain que tout le monde n’a pas les mêmes facultés d’apprendre. Mais des génies sont issus de parents profondément idiots et des couples évolués ont donné naissance à des crétins absolus (que d’autres crétins ont fait président de la République).
    Mais les choses ne peuvent s’arranger quand des élèves génétiquement défavorisés sont instruits par des  » pédagogistes fous  » reçus à l’examen d’entrée dans monde enseignant avec une moyenne de 4/20 qui leur infligent un programme scolaire tronqué et corrompu. Comment voulez-vous qu’ils ne finissent pas LFI, Génération S, EELV, LO, etc…

    Reply
  13. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ===========================
    1°).- Financement libyen supposé : un proche de Sarkozy soupçonné d’avoir perçu 440 000 euros en 2006
    :::: https://francais.rt.com/international/68458-financement-libyen-suppose-proche-sarkozy-soupconne-avoir-percu-440-000-euros-2006
    ****01/12/2019****

    Ce 1er décembre, Mediapart affirme qu’un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy aurait reçu en 2006 un virement de 440 000 euros de Libye, présidée alors par Mouammar Kadhafi. L’argent aurait transité par un compte appartenant à Ziad Takieddine. Dans un article publié ce 1er décembre, Mediapart affirme qu’un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy aurait reçu en 2006 un virement de 440 000 euros provenant de Libye et ayant transité par un compte appartenant à l’intermédiaire Ziad Takieddine. Selon le média en ligne, Thierry Gaubert aurait reçu cette somme le 8 février 2006 sur un compte ouvert aux Bahamas par un virement de la société Rossfield, qui serait la propriété de Ziad Takieddine. L’argent aurait ensuite été transféré le lendemain sur un compte non identifié. Or la société Rossfield n’aurait été «alimentée que par de l’argent du régime de Khadafi», selon le journal, à hauteur de six millions d’euros en 2006 : trois millions en janvier, soit quelques jours avant le virement évoqué ce 1er décembre, un autre en mai et deux derniers en novembre. Contactés dimanche par l’AFP, Thierry Gaubert et Ziad Takieddine n’avaient pas réagi dans l’immédiat. Cité par Mediapart, Thierry Gaubert a affirmé que «Rossfield n’est pas du tout Monsieur Takieddine» et qu’il ne s’agit «pas du tout d’argent libyen».

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/68458-financement-libyen-suppose-proche-sarkozy-soupconne-avoir-percu-440-000-euros-2006

    …./….
    _____________________________________
    2°).- EXCLUSIF. Les époux Gaubert à couteaux tirés
    « Le Point.fr » publie les extraits du P-V de confrontation entre Thierry Gaubert, proche de Sarkozy mis en examen dans l’affaire Karachi, et son épouse, Hélène de Yougoslavie, qui l’accuse. Édifiant. PAr Jean-Michel Décugis et Aziz Zemouri
    :::: https://www.lepoint.fr/societe/exclusif-les-epoux-gaubert-a-couteaux-tires-26-04-2012-1455516_23.php
    ****26/04/2012****

    […] Depuis plusieurs mois, le couple Gaubert, marié par Nicolas Sarkozy il y a 20 ans à Neuilly, et aujourd’hui en instance de divorce, se déchire sur fond d’affaire Karachi et de pension alimentaire, s’accusant mutuellement de mensonges et de forfaitures sur procès-verbaux, mais aussi à travers les colonnes des journaux. Thierry Gaubert, ex-chef de cabinet adjoint du ministre du Budget Nicolas Sarkozy de 1993 à 1995, est accusé par Hélène de Yougoslavie, dont il est séparé, d’être un « porteur de mallettes ». Le 8 septembre 2011, madame, auditionnée durant neuf heures par les policiers, a évoqué les « voyages en Suisse » effectués par son mari avec l’intermédiaire Ziad Takieddine, et les « sacoches bourrées de billets » qu’il aurait remises au milieu des années 90 à Nicolas Bazire, directeur de campagne d’Édouard Balladur.

    …./….

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *