Le mémorable discours d’adieu de Juncker aux députés européens…

Publié le 2 novembre 2019 - par - 7 commentaires

.

Pour son discours d’adieu aux parlementaires européens, devant une poignée d’élus, Jean-Claude Junker, entre deux « sciatiques », a déclaré :

« Prenez soin de l’Europe. Et combattez, de toutes vos forces, les nationalismes stupides et bornés ».

.

C’est bien la preuve que la mission prioritaire de l’UE est la destruction des États-nations, laquelle passe par une immigration-invasion toujours plus forte , afin d’anéantir les forces populistes par la démographie.

Pour les ayatollahs de Bruxelles, les patriotes qui entendent défendre leur identité face au mondialisme et à l’islam conquérant, sont aussi stupides que bornés.

Visiblement, le plus célèbre alcoolique titubant, qui fut la risée des sommets internationaux, n’est pas au courant des derniers succès électoraux de Salvini et de l’AfD, ni des sondages qui, en France, inquiètent Macron.

.

En Italie, c’est le grand retour de Salvini. Dimanche dernier, en Ombrie, la Ligue et ses alliés de droite ont raflé la mise, infligeant une défaite cuisante à la coalition au pouvoir PD-M5S. Salvini, que les plus naïfs croyaient enterré suite aux magouilles estivales de Bruxelles, Berlin et Paris, reprend la main de façon magistrale.

Alors que la gauche était au pouvoir depuis 50 ans dans cette région, la Ligue l’a emporté par 57,5 % des voix !!

Depuis les législatives de 2018, la Ligue a augmenté son score de 50 % !

Les trois meetings par jour et les milliers de selfies de Salvini ont payé.

Le M5S, grand perdant de l’élection, a décidé de ne plus s’allier avec le PD pour les futurs scrutins régionaux.

Cette élection est la preuve éclatante que l’attelage bancal PD-M5S, voulu par les mondialistes européens pour barrer Salvini, est un mariage contre-nature voué au divorce.

En six semaines, la cote de popularité du nouveau gouvernement s’est effondrée à 25 % !

.

Les Italiens veulent de nouvelles législatives, lesquelles propulseront Salvini à la tête du Conseil italien.

D’ailleurs, Salvini repart déjà en campagne en Émilie-Romagne.

Pour les Italiens, il reste l’homme fort qui a stoppé l’immigration et porté la Ligue de 4 % à 34 % des voix !

Son discours fait mouche :

« L’immigration a été multipliée par trois depuis septembre et les ports ont été rouverts ».

.

En Allemagne, l’AfD qui espérait une nouvelle percée en Thuringe, en ex-Allemagne de l’Est, a gagné son pari.

Son leader régional, Björn Höcke, que l’opposition et la presse traitent régulièrement de nazi, veut combattre l’idéologie antinationale régnante et le « Grand remplacement » en cours.

Il prône une amitié solide avec la Russie. Le manifeste d’Erfut, paru en 2015 suite au déferlement migratoire orchestré par Merkel, entend « lutter contre la liquéfaction de l’identité et de la souveraineté allemande ».

Mais tout comme en France, l’AfD est accusée de véhiculer un discours de haine responsable du dernier attentat antisémite de Halle, qui a fait deux morts.

Un discours antipopuliste qui n’a pas empêché l’AfD d’arriver en seconde position, avec 24 % des voix, derrière la gauche radicale mais devant la CDU d’Angela Merkel. Encore une claque pour la chancelière.

L’AfD a plus que doublé son score depuis 2014.

Évidemment, aucun parti ne souhaite s’allier à l’AfD pour gouverner. Mais la roue tourne, et ce ne sont pas les illuminés de Bruxelles qui stopperont le rouleau compresseur populiste.

.

En France, un dernier sondage Elabe donne Macron et Marine Le Pen à égalité, entre 27 % et 29 % des voix. Ce qui est un exploit pour MLP après le désastre du débat présidentiel. Une remontée inattendue.

Si Macron siphonne allègrement l’électorat Fillon de 2017, Marine en prend également 14 à 18 % .

On comprend donc l’empressement de la macronie et de la gauche à mettre l’attaque de Bayonne sur le dos du RN, porteur d’un prétendu discours de haine. Pour Macron, le RN est encore plus dangereux que l’islamisme, pour la simple raison que les musulmans votent pour lui, conformément aux consignes de l’UOIF.

.

Les partis populistes sont en hausse dans toute l’Europe, certains sont au pouvoir au sein d’alliances de gouvernement, d’autres restent cantonnés dans l’opposition, comme en France.

Mais l’échec de l’intégration des minorités extra-européennes et l’explosion de l’insécurité dans la plupart des pays européens ne peuvent qu’encourager un retour aux nationalismes dans toute l’Europe. Junker a tout faux.

25 % des eurodéputés appartiennent à des partis populistes. Il y a fort à parier qu’ils seront devenus incontournables aux prochaines élections, tant l’immigration et l’islamisation de l’Europe s’accélèrent et vont à l’encontre de la volonté des peuples.

L’UE est un attelage antidémocratique qui n’a aucune chance de survivre. Les peuples devront choisir. Soit l’UE explose, soit ce sont les nations qui disparaissent. Le Brexit n’est qu’un avant-goût de cette désintégration.

.

La paix n’est pas le fruit de l’Europe, comme le clament les bonimenteurs mondialistes, jamais avares de mensonges. C’est la paix entre la France et l’Allemagne qui a permis la naissance de l’Europe. Sans la main tendue par de Gaulle à Adenauer, il n’y aurait jamais eu d’Europe.

Et non seulement cette Europe n’a jamais apporté la paix, mais le mondialisme et le multiculturalisme vont au contraire nous amener la guerre civile ! Junker aura largement contribué à ce désastre imminent.

https://ripostelaique.com/le-memorable-discours-dadieu-de-juncker-aux-deputes-europeens.html

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Le mémorable discours d’adieu de Juncker aux députés européens…”

  1. Avatar gambarota dit :

    je suis un anarchiste democrate (ce qui veut dire que je suis assez grand pour mener mes propres affaires sans que le gouv me prenne la main mais conscient que beaucoups ont besoin d’etre assistes et donc accepte qu’une structure regule ces gens la).Les nationalistes n’ont aucune ideologie et font confiance a ce que les anciens ont fait.
    est ce que l’europe est une ideologie ?
    peut etre pas car vouloir augmenter la taille de sa tribu a toujours existee mais le probleme c’est le manque de chef qui lie toutes ces tribus (pas si differentes)
    Napoleon ou Hitler avait presque reussi cet exploit mais ont ete defaits
    par des puissances souteraines financieres.
    L’empire Romain ou Greque avait compris que l;on pouvait preter allegeance sans renier ses racines.
    cette EU ne le comprend pas et donc ne reussira pas.
    conclusion il vaut mieux passer son temps a consolider son propre pays que de le perdre a consolider celui des autres.

  2. Avatar Joël dit :

    Je pense qu’il y a une coquille dans le texte.
    Vous vouliez dire « sciacuites » je suppose. lol

  3. Avatar RODRIGUE dit :

    Qu’il aille crever de son alcoolisme maintenant que son emploi du temps lui permet de caresser divine bouteille !
    S’il n’en crève pas, nous nous chargerons de lui présenter la facture de sa trahison à cet immonde salaud !

  4. Avatar Michel dit :

    Si vraiment le vieux débris alcoolique se casse, le mieux sera de trouver où il va se terrer et de lui donner un congé définitif. Les assassins doivent assumer leurs crimes et le jugement qui va avec.

  5. Avatar jojo dit :

    il est vraiment l’image de ce qu’est l’europe de bruxelles……..
    Pitoyable

  6. Avatar Jolly Rodgers dit :

    qu’il prenne soin de son foi , et qui nous fassent plus chier cet alcoolique mondain !

Lire Aussi