Pourquoi y a-t-il beaucoup plus de psychopathes chez les Noirs ?


Pourquoi y a-t-il beaucoup plus de psychopathes chez les Noirs ?

.

Non, l’islam n’est pas du tout le seul problème qui menace l’Europe. Regardez le Zimbabwe, l’Afrique du Sud, les USA, Londres, regardez les statistiques sur la criminalité en Allemagne. Les massacres d’Européens au couteau, à la machette, au pistolet ne sont pas le fait des seuls musulmans, loin de là.

.

Par contre, c’est sûr que le caractère psychopathique et criminogène largement supérieur des subsahariens est largement aggravé par l’islam (voir Soudan, Somalie, Nigéria, Mali, etc.). Regardez-moi ce taré de psychopathe islamiste à la foire du livre de Khartoum. Même les islamistes radicaux qui l’entourent lui disent qu’il abuse un peu trop.

.

Ou lisez encore cette info lugubre tirée de Fdesouche  :

.

Les statistiques ethniques de la criminalité sont parlantes. Ci-dessous, New-York en 2014.

.

.

Les Noirs (blacks) et les hispaniques, bien que minoritaires dans la société, constituent l’immense majorité des infractions criminelles : fusillades (shootings), viol (rape), meurtre (murder).

.

Si New York était composé uniquement de Blancs (whites), autrement dit si les Noirs et Hispaniques étaient tous expulsés vers leur continent d’origine, le nombre de viols y chuterait de 83 %, celui des meurtres de 91 % et le nombre de fusillades de 96 %. Les psychologues, les assistantes sociales et les entreprises de sécurité feraient faillite et les gardiens de prison seraient au chômage. Ce serait la catastrophe !

.

La culture africaine ou les cultures africaines suffisent-elles à expliquer ce phénomène, comme beaucoup de bonnes âmes antiracistes essaient à tout prix de s’en convaincre ? Non, car même chez les populations noires immigrées dans les pays occidentaux, on retrouve ce même phénomène de surreprésentation dans les statistiques qui concernent l’agressivité, la pauvreté, la drogue, l’agressivité, les viols et la criminalité.

.

Le rap qui véhicule la haine des blancs, la pauvreté, la drogue, les films violents, la propagande anti-blanche des associations antiracistes et des médias jouent certes un rôle parfois important dans cette violence prégnante chez la population noire.

Mais ces facteurs à eux seuls ne suffisent pas à expliquer pourquoi les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets chez les Blancs ou les Asiatiques.

.

Il paraît que le danger suprême est le suprématisme blanc, selon la propagande anti-blanche, anti-européenne qui est diffusée à pleins volumes aux États-Unis comme en Europe.

.

.

Or, si on enlève les Hispaniques des tireurs de masse blancs qui sont sur cette liste des fusillades ayant visé plus de 4 personnes, il ne doit plus rester beaucoup de suprématistes blancs, surtout s’il faut encore retirer ceux qui sont démocrates, LGBT ou antifas et qui visaient des Républicains ou des chrétiens.

.

La culture et l’environnement n’expliquent pas tout, il faut donc faire intervenir également des facteurs naturelles, c’est-à-dire génétiques et donc raciaux.

Le grand Richard Lynn, 89 ans, publie « Race Differences in Psychopathic Personality, an Evolutionary Analysis« .

Ce livre montre empiriquement que la fréquence des personnalités psychopathiques est inversement corrélée à l’intelligence au niveau racial.

Les populations au QI plus élevé (Est-Asiatiques ou Européens) ont ainsi une plus faible fréquence de personnalités psychopathiques tandis que les populations moins intelligentes (Africains, Aborigènes d’Australie…) ont une plus haute prévalence de ces personnalités problématiques.

Tableau ci-dessous: QI moyen et fréquence de personnalités psychopatiques (PP) dans différents groupes raciaux comparativement aux Européens (1, par défaut).

Race Differences in IQ and psychopathic Personality

Richard Lynn reprend la définition de l’American Psychiatric Association de la « Personalité psychopathique » (ou personnalité antisociale).

La personnalité psychopathique se caractérise par la présence forte de ces 11 traits :

1. Incapacité à maintenir un comportement de travail conséquent.
2. Incapacité à se conformer aux normes sociales concernant le respect des lois.
3. Irritabilité et agressivité, fréquentes attaques physiques.
4. Inaptitudes répétées à honorer des obligations financières.
5. Inaptitude à planifier le futur. Impulsivité.
6. Absence de considération pour la vérité. Mensonges fréquents.
7. Inconscience concernant sa propre sécurité et celle des autres (par exemple conduite sous l’emprise de drogues ou excès de vitesse récurrents).
8. Incapacité à se comporter comme un parent responsable.
9. Incapacité à maintenir une relation monogame plus d’un an.
10. Absence de remords ou de culpabilité.
11. Présence de troubles du comportement dans l’enfance.

.

Il s’agit d’un ensemble de traits qui se retrouvent dans l’ensemble de la population de façon continue. Seuls les cas sévères de ce continuum seront considérés comme des personnalités psychopathiques (ou antisociales).

Comme dans The Global Bell Curve (2009) Richard Lynn montre que la hiérarchie raciale dans la prévalence de ces traits psychopathiques reste remarquablement inchangée quel que soit le pays, car les causes de ces variations raciales sont principalement génétiques et non culturelles (voir le tableau ci-dessus).

Lynn propose ensuite une explication évolutive à ces différences et se penche sur l’héritabilité des personnalités psychopathiques et sur les différences raciales dans la fréquence de gènes impliqués dans des comportements problématiques (notamment le gène MAOA augmentant fortement l’agressivité).

Richard Lynn signe un nouvel ouvrage remarquable, comme toujours indispensable pour comprendre le monde.

Richard Lynn (2019), Race Differences in Psychopathic Personality, an Evolutionary Analysis.

Source : https://blog.intelligence-humaine.com/race-differences-psychopathic-personality/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


16 thoughts on “Pourquoi y a-t-il beaucoup plus de psychopathes chez les Noirs ?

  1. Avatarpier

    chassez le naturel ….

    Moussa Ouarouss, député suppléant des Yvelines est mis en examen dans une affaire de trafic de drogue entre la France et le Maroc.

    http://www.leparisien.fr/politique/un-cadre-lrem-mis-en-examen-dans-une-affaire-de-trafic-de-drogue-30-10-2019-8183601.php?fbclid=IwAR0mRC5LM5l1ksbrQ9_7OnL0hKB0B7FLERYjteQjoAXMfzDIHifd-fxa4qA

    Celui-là coche toutes les cases sauf le terrorisme ; et après on dira qu’il ne faut pas stigmatiser.

    Là, c’est vraiment gonflé ! Profiter de son statut d’élu, pour faire du trafic entre la France et le Maroc, il ne faut pas avoir d’éthique ! Après Benalla, nous voilà avec Moussa… elle bellle la République exemplaire, hihihi

    1. frejusienfrejusien

      oui, le Togo et Kofi Hannan, quand il parle des pistes entretenues qui ne le sont plus, ça me fait penser à nos routes qui ne sont plus entretenues non plus,
      le tiers-monde est sur nous , l’Afrique déborde sur l’Europe,

      voir les retards , contre-temps et grosses bourdes de l’EPR de Flamand-ville

  2. AvatarKancau11

    Cela me rappelle un temps lointain (très) lorsque je faisais mon service militaire sur la BA115 il y avait des séances de cinéma ou l’on devait payer une modique somme pour assister à la séance, j’étais chargé d’encaisser , les noirs eux ne voulaient pas payer, je m’étais interposé et les avait empêcher d’entrer, le meneur de la bande (un enculé de noir) avait menacé de me couper la tête avec un coupe sangle de pompier, il était parfaitement en accord avec ses origines de sauvage inculte, il y a de cela un peu plus de 50 ans, çà ne s’est pas arrangé.

  3. AvatarMachinchose

    « Pourquoi y a-t-il beaucoup plus de psychopathes chez les Noirs ?

    je sais !!

    c’est a cause de leur cerveau qui ne cesse de broyer du noir et a cause de Johny, qui , y a bien longtemps avait affiché alors cette verité

    « Noir c’est Noir
    il n’ y a plus beaucoup d’ espoir » »

    salaud de face de craie !! 😆

  4. Avatarsitting bull

    perso j’avais déjà fait le rapprochement à plusieurs reprises , j’ai rencontré un arabe une fois et son comportement m’a démontré qu’il était psychopathe à 100 % , j’ai toujours pensé que c’était leur ADN qui en était la cause et votre article me le confirme , plus les populations sont primitives plus nous rencontrons ce phénomène.

  5. AvatarHervé

    Sur ce tableau des QI,avec le métissage imposé des jeunes Européennes,avec ces millions d’hommes africains qu’ils font venir chez nous,la moyenne de notre QI va très vite passer de 100 à 75. Et surtout,comment penser qu’il n’y aura pas de guerre extrêmement meurtrière,chez nous,quand on ne fait venir que des migrants qui ne sont que des hommes jeunes. Les hommes blancs,devront-ils laisser leurs femmes et leurs filles entre les mains de tous ces Africains,il faut bien le dire;d’un comportement assez bestial et d’une intelligence faible.? Mais c’est vrai qu’Attali adore ce mélange destructeur et répugnant.(comme lui)

  6. AvatarJolly Rodgers

    merci @ julien martel , pour cet article , j’adhère a 100pour100 ! attention quand même , car vous avez le  »patriote non raciste » qui vas vous tomber sur la truffe , comme il est tombé sur la mienne !
    ce n’est pas être raciste que de dires des vérités qui de plus sont scientifiques !
    bien a vous

  7. AvatarAnne Lauwaert

    Les guerres tribales sont d’actualité, normales: le Kivu, Rwanda, Kassai etc, c’est coninuel. Idem en Afrique du Sud, idem dans toute l’Afrique. Il est normal qu’ils importent leurs traditions. Si les immigrationnistes croient qu’en traversant la Mediterranee on change de mentalité, ils se trompent.

  8. AvatarRichard Mauden

    Pourquoi vouloir psychiatriser et raciser des déterminants éducatifs qui sont absolument déterminants dans les comportements que vous décrivez ?

    1. Julien MartelJulien Martel Post author

      L’éducation, la culture, la civilisation n’expliquent pas tout, tout simplement. Car elles nécessitent elles-mêmes un substrat anthropologique qui est l’expression d’un substrat génétique.

      Évidemment, culture et nature s’imbriquent étroitement dans les individus si bien que ces deux aspects ne sont jamais observables séparément chez l’homme. Pour les distinguer, il faut utiliser des méthodes d’analyse statistiques.

  9. AvatarMarie-Claire Bero

    Ben oui ! Remarquez que malgré toutes les provocations, les morts par ces déséquilibrés en France et en Belgique, nous restons calmes (mais jusqu’à quand?). Juste il y a quelques jours un homme qui en avait marre s’en est pris à une mosquée et blessés deux musulmans qui rappelons-le étaient des victimes collatérales puisque n’étant pas visées (mais c’est le pire fait pour les islamistes que les morts des mécréants). Et il n’a fallu qu’une mort et un appel à la radio, qu’on impute à un belge (blanc) pour qu’il y ait une guerre civile au Rwanda faisant 800 mille morts !

Comments are closed.