Ces militants de Gauche qui acceptent de débattre avec Zemmour …


Ces militants de Gauche qui acceptent de débattre avec Zemmour …

C’est curieux, mais les militants et élus de Gauche (je me borne à cette catégorie dans ce texte) qui  continuent d’accepter de débattre avec Zemmour m’étaient déjà spontanément sympathiques.

Dans ces invités, je n’en citerai que trois.

Isabelle Saporta, maintenant chez les Verts (et je déteste les Verts) qui défend un art de vivre à la française, bien loin des manipulations gauchistes des Verts.

François Pupponi, ex-maire de Sarcelles qui débattait hier avec Zemmour sur C-News.

Bien sûr il traine une casserole judiciaire.

Bien sûr il a fait des déclarations hallucinantes, il a pris des positions hallucinantes :

https://resistancerepublicaine.com/2017/10/21/sacre-culot-du-socialaud-pupponi-il-fallait-quun-dealer-mautorise-a-passer-dans-la-cite/

Mais en tant que maire de Sarcelles, il a été   placé devant des situations ingérables.

Car Pupponi est un praticien de l’échec total du « vivre-ensemble ».

Qui ne se souvient des images terrifiantes du pogrom organisé par les musulmans à Sarcelles ?

Et de fait, il s’est trouvé hier, sur C-News, d’accord sur pratiquement tout avec Zemmour sur les problèmes que pose l’immigration.

Tout ?

Non pas exactement tout …

Toujours affecté d’un surmoi immigrationniste délirant, il refusait hier tout net, face à Zemmour, d’envisager une politique claire de fin et de reflux de cette immigration qui  désagrège la France.

Il constate, il admet, il reconnait  que la salle de bain est totalement inondée mais refuse  obstinément de couper  l’arrivée d’eau …

Le dernier que je cite est François Kalfon, PS, qui débattait avec Zemmour, hier, sur Paris-Première.

Sa position est  courageuse car elle reste  celle d’une Gauche populaire.

Celle de la Gauche traditionnelle, hostile à la conversion « multiculturelle » de la néo-Gauche.

C’est l’anti «Terra Nova », ce think-tank  socialiste abominable qui prêche l’abandon des classes populaires au profit des  bobos, des femmes et des immigrés.

Bref,  ces personnalités   de Gauche qui acceptent de débattre avec Zemmour, même si l’on est en désaccord avec elles, sont des  personnalités  intéressantes.

Bien loin des grotesques  pantins glapisseurs multiculturalistes, islamolâtres  et antifas dont le paysage médiatique et politique  français déborde.

Antifa, c’est  plus facile quand le fascisme n’existe plus depuis 70 ans et que ses  incarnations, forcément  diaboliques, sont Marine, Marion, Goldnadel, Rioufol, ou ….  Zemmour !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Ces militants de Gauche qui acceptent de débattre avec Zemmour …

  1. Avatardenise

    j’ai regardé Pupponi et Zemmour , difficile de ne pas penser comme vous ; dans sa posture Pupponi était défait face à ce qu’il a permis et produit , ce constat lamentable, mais il ne pourra jamais l’avouer bien sûr , rendez vous compte une idéologie de toute une vie !! J’ai la même métaphore, de la salle de bain , je parle toujours de la baignoire que l’on rempli sans vouloir mettre le bouchon ( ce qui évite l’inondation de la salle de bain ) , trève de plaisanterie , comment est ce possible de faire des constats et ne pas vouloir appliquer les solutions que l’on sait, qu’il savait ? ou tout du moins, les dénoncer !
    Il était bien sympathique cet homme face à Zemmour mais je ne peux pas m’empêcher de dire que c’est un véritable sal… d’avoir contribué à laisser la France dans cet état , lui et ses collègues idéologue comme par exemple l’ancien Maire de Sevran qui avait fait une grève de la faim, car il manquait de subsides pour les protégés qui arrivaient sans crier gare : il racontait que des enfants arrivaient à l’école sans inscription, et que c’était difficile de faire face .. alors oui , il se désolait mais en effet, comme l’a dit Pupponi, l’Etat les laisse face aux difficultés quotidiennes ..c’est leur rôle certes, mais pas celui des frontières ouvertes ! voir le nombre de maires en difficulté face aux gens du voyage par exemple , et l’on voudrait que les français travaillent plus et être payés moins !! qui accepterait le détricotage d’une vie ? les français ! , comme disent certains journalistes qui les trouvent bien conciliants !

  2. AvatarDURANDAL

    Oui moi aussi j’ai été touché par Pupponi qui, même s’il est « à côté de la plaque » sur certaines choses est tout de même quelqu’un avec qui on peut discuter et qui parait sincère.

    Il montre ainsi qu’il est doué d’intelligence et pas lobotomisé comme ses collègues.

    En outre, le débat était tout à fait courtois et dénué d’agressivité.
    Ah si tous les débats étaient comme celui-là…

    1. Avatardenise

      alors une forme d’intelligence ? je cherche !!! car pour moi quand on fait un constat et qu’on est incapable de trouver des solutions, même bancales , rester en toute conscience sur ses positions alors qu’on vient d’exprimer le problème , je me pose la question !
      Oui des débats comme celui là sont reposants, je crois que Pupponi est peut dénué d’orgueil …ce n’est pas comme BHL qui , malgré le bazar qu’il a mit dans les pays d’orient , maintient qu’il a raison !

  3. AvatarClovis

    Michel ONFRAY caricature à tord les propos d’Erick ZEMMOUR sur une certaine féminisation des hommes et intrinsèquement des idées dans la société qui engendre l’infantilisation sociétale .

Comments are closed.