Relaxé par les juges de cassation, mais viré du RN par Marine Le Pen !


Relaxé par les juges de cassation, mais viré du RN par Marine Le Pen !

.

Nous avons appris deux décisions importantes qui concernent notre ami Jean-Claude Blanchard. Il a été d’abord été relaxé par la Cour de cassation, après deux condamnations. Mais 48 heures après, il apprenait son exclusion du FN, par lettre recommandée de Marine Le Pen. Cela fait beaucoup, et nous a donné envie d’en savoir davantage…

Riposte Laïque : Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs, pour expliquer ce que vous êtes, et ce qu’a été votre parcours politique, syndical et associatif ?

Jean-Claude Blanchard : J’ai un parcours qui ressemble pas mal au vôtre, Pierre. J’ai 67 ans (un an de plus que vous), comme vous j’ai trois enfants, et comme vous je suis de culture ouvrière. J’étais d’abord soudeur aux chantiers navals de Saint-Nazaire. J’ai été rapidement syndicaliste, à la CGT-FO. J’étais par ailleurs un militant politique trotskiste, mais d’une autre chapelle que la vôtre ! Ensuite, j’ai changé de métier, et suis rentré dans l’administration hospitalière. J’ajoute que la défense de la laïcité a été, de tous temps, au cœur de mes engagements.

Riposte Laïque : Vous comprenez bien que votre parcours, qui ressemble un peu au mien, malgré quelques différences, ne me laisse pas indifférent. Quel a été le détonateur qui vous a fait quitter vos premiers engagements, et vous a fait rejoindre le parti de Jean-Marie Le Pen ?

Jean-Claude Blanchard : J’ai rejoint Jean-Marie Le Pen en 1984. Tout simplement parce que la réalité m’a éclaté au visage. Je défendais dans les années 1980 l’internationalisme prolétarien. Et puis j’ai vu la réalité, la désindustrialisation de la France, les délocalisations, la passivité, pour ne pas dire la complicité de l’extrême gauche et de toute la gauche devant l’invasion migratoire, en période de chômage de masse, leur indifférence devant la fausse concurrence des travailleurs français avec des étrangers payés moins cher, dans une économie ouverte. Sans oublier le mépris pour les ouvriers, pour les travailleurs manuels, de tous ces dirigeants qui sont tous issus du même moule, et forment une caste. Seul Jean-Marie Le Pen tenait un tel discours, dans les années 1980. Sans parler de la liaison entre l’insécurité et l’immigration, qui touche d’abord les plus démunis des Français, dont principalement les ouvriers et les chômeurs français. Finalement, j’ai toujours défendu le peuple et la Nation, mais avant, je croyais que l’extrême gauche trotskiste était le bon outil, et je me trompais. Mais j’ai vu clair dès 1984, moi !

Riposte Laïque : Vous militez depuis de longues années sur Saint-Nazaire, ville ouvrière, avec les chantiers navals et une municipalité socialiste. Votre ancrage local évite-t-il la diabolisation de votre parti ?

Jean-Claude Blanchard : Je suis respecté à Saint-Nazaire parce que je fais partie de l’histoire politique de cette ville depuis près de 40 ans. J’en ai vu beaucoup arriver en culottes courtes. Donc, je suis considéré un peu comme celui du FN (j’ai du mal à dire RN) avec lequel on discute, dans les coulisses, même si on crache ouvertement sur ce parti quand il s’agit de s’exprimer publiquement. Vous ne pouvez pas imaginer le degré de haine que véhiculent contre nous l’équipe municipale et son maire, David Samzun. Cela dépasse l’entendement, mais il faut croire que cela marche, puisque cette diabolisation empêche des millions de Français, et des milliers d’électeurs de Saint-Nazaire, de voter pour nous, alors qu’ils sont d’accord avec ce que nous disons sur l’immigration et l’islam. Et l’extrême gauche, sa mouvance prétendument antifa, constitue pour le pouvoir les milices dont il a besoin pour combattre les patriotes, les seuls vrais rebelles qui dérangent le système.

Riposte Laïque : Vous venez de gagner un procès en cassation, contre une association musulmane, après avoir été deux fois condamné, en première instance et en appel. Pouvez-vous expliquer cette histoire à nos lecteurs ?

Jean-Claude Blanchard : Une histoire compliquée. J’avais dénoncé le fait que le maire PS avait mis à disposition de l’association musulmane locale un gymnase, à l’occasion de la fête de l’Aïd, ce qui pose déjà un problème quant à mes conceptions laïques. Moi, je croyais que je payais des impôts pour construire des gymnases, certes, mais qui devaient servir à faire du sport. Par ailleurs, mal informé, j’avais émis l’hypothèse que des bêtes auraient pu être sacrifiées dans cette salle ; j’avais protesté sur les réseaux sociaux, le temps, quelques heures plus tard, de faire machine arrière. Mais cela avait suffi pour que l’organisation musulmane, conseillée par les « antiracistes » professionnels du coin, se saisissent de l’aubaine pour me traîner au tribunal. Ils ont gagné en première instance, puis en appel, mais la cour de cassation a cassé ces deux verdicts, estimant que mes propos ne visaient pas l’ensemble de la communauté musulmane. Une victoire qui fait chaud au cœur, mais ces procédures judiciaires ont quand même légèrement fait diminuer mes maigres économies !

J’ajoute que l’islam, de tout temps, a posé problème au laïque que je suis. Quand je vais dans un pays musulman (cela m’arrive), je respecte ses règles. Je constate que, dans mon pays, l’inverse n’est pas vrai, trop souvent. Je pense que l’islam n’est pas qu’une religion, mais un dogme politico-religieux incompatible avec les valeurs de la France, et je regrette qu’Éric Zemmour soit bien seul, avec votre mouvance, à dire aussi clairement les choses.

https://ripostelaique.com/cassation-le-rn-jean-claude-blanchard-a-gagne-contre-la-mosquee-de-saint-nazaire.html

Riposte Laïque : Vous avez reçu, la semaine dernière, une lettre recommandée de Marine Le Pen, vous faisant savoir, vous, conseiller régional et conseiller municipal, que vous étiez exclu du Rassemblement national. Pour quelle raison, et avez-vous eu la possibilité de vous défendre ? Allez-vous faire appel ?

Jean-Claude Blanchard : Cela ressemble effectivement un peu à une justice d’exception. Dans les partis, syndicats ou associations, en principe, il y a une commission qui étudie les faits, vous convoque, vous écoute, et émet un verdict ensuite. Les principes démocratiques dont nous nous réclamons, c’est cela. Là, au bout de 35 ans de présence au Front national, après avoir mené la liste de Saint-Nazaire aux dernières municipales (13 %, 3 élus), puis avoir été élu conseiller régional, je reçois, dans une lettre recommandée de ma présidente, en quelques lignes, l’annonce de mon exclusion. Cela fait drôle. Et je ne suis pas le seul, cinq exclusions ! Nous sommes suspectés d’être des taupes de Marion, et de préférer, pour gagner en 2022, de penser que l’union des droites est nécessaire. Nous n’avons peut-être pas raison, et dans ce cas, qu’on nous prouve le contraire. Mais la méthode Marine, contrairement à ce qu’était son père, c’est « Je ne veux voir qu’une tête ! ». J’ajoute que les relations entre militants du FN, tissées tout au long de ces années d’engagement, ne sont pas remises en cause, et que j’ai reçu de nombreux soutiens amicaux, qui bien sûr m’ont fait chaud au cœur.

Riposte Laïque : Je présume qu’une telle décision ne vous laisse pas indifférent. Quel est votre état d’esprit, et comment voyez-vous l’avenir de votre militantisme ?

Jean-Claude Blanchard : Je prends acte de la décision. Je vais voir si cela vaut le coup que je fasse appel, ou si la page est tournée avec ce RN dans lequel, au niveau de la direction nationale, je ne me reconnais plus beaucoup. Cela ne m’empêchera pas de continuer à militer, il n’y a pas que le RN dans la vie. Et de suivre de près ce qui se passe en France, et à Saint-Nazaire, notamment à l’occasion des prochaines élections municipales. Et puis, le vieux laïcard que je suis aura l’occasion d’être davantage disponible pour Résistance républicaine, dont je suis un adhérent depuis 2010…

Riposte Laïque : Parlez-nous d’une de vos grandes « amies », Nathalie Bruneau, l’égérie de la gauche radicale de Saint-Nazaire, enseignante au lycée alternatif de Saint-Nazaire, longtemps dirigé par Gaby Cohn-Bendit, frère de « Dany »…

Jean-Claude Blanchard : C’est une caricature, elle en est comique. Et dire qu’elle a été conseillère municipale ! Elle défend tout le monde (sauf les travailleurs français), le clandestin, le prisonnier, le délinquant, et bien évidemment, elle est dans la mouvance antifa et a décidé que Marine Le Pen ne devait pas mettre les pieds dans sa ville. Je préfère ne pas envisager ce qui se passe durant ses cours… Mais nos amis de Breizh Infos en parlaient fort bien. Disons que Nathalie Bruneau est une idiote utile du capitalisme qu’elle prétend combattre.

https://www.breizh-info.com/2014/04/14/10952/nathalie-bruneau-pilote-lextreme-gauche-nazairienne

Riposte Laïque : Serez-vous candidat aux prochaines élections municipales ?

Jean-Claude Blanchard : C’est mal parti…

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Jean-Claude ?

Jean-Claude Blanchard : Ce n’est qu’un début, continuons le combat, celui de la Reconquête, pour que notre pays redevienne la France.

Propos recueillis par Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/relaxe-par-les-juges-de-cassation-mais-vire-du-rn-par-marine-le-pen.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


15 thoughts on “Relaxé par les juges de cassation, mais viré du RN par Marine Le Pen !

  1. AvatarJonathan

    Je crois qu’il n’y a qu’une seule personne à dégager au FN (pardon ! au RN !) et elle s’appelle… Marine Le Pen.

  2. AvatarJeanne

    Hé bein c’est à croire que MLP, ne veut pas accéder au pouvoir, et marche dans les mêmes pas que tous ces pourris de politiciens!
    à virer effectivement, et placer un style Ravier, Bardella, de Villers, Ménard, quelqu’un de poigne et cohérent avec ses valeurs!!

  3. AvatarDurandal

    Comme il me semblait que l’article manquait de précision sur le motif de l’exclusion, j’ai essayé d’en savoir un petit peu plus sur les causes exactes de la dites exclusion…
    Je reporte ici les extraits des « Statuts » sur lesquels s’appuie l’exclusion, à savoir inclus à l’Art. 7 et à l’Article 8 Alinéa 5 des statuts du RN :

    ARTICLE 7
    Il est rappelé que l’adhésion au Rassemblement National, n’est pas compatible avec l’appartenance à un autre parti ou groupement politique, de droit ou de fait, sauf en cas d’autorisation expresse donnée par le Bureau national sur sa propre saisine ou à la demande du membre en mesure de justifier son adhésion.

    ARTICLE 8 − Perte de la qualité de membre

    Hors les exceptions prévues à l’article 7 qui précède, par l’adhésion à un autre parti ou groupement politique, de droit ou de fait ;
    Par une candidature concurrente ou le soutien à une candidature concurrente de celle présentée ou soutenue par l’association, lors des échéances électorales.

    Ceci m’amène donc à poser la question :
    Qu’en est-il du groupe politique « Alliance pour les Pays de la Loire » ?

    1. AvatarDurandal

      Pour ceux qui auraient « zapé » la lecture de la lettre d’exclusion reproduite dans l’article, je me crois obligé dans souligner les termes précisant une adhésion de M. Blanchard au groupe politique « Alliance pour les Pays de Loire », cette adhésion motivant l’exclusion…
      L’adhésion est un engagement qui va bien au-delà d’une simple sympathie.
      Difficile d’appartenir à deux camps !
      Rien à voir, donc, avec ce qui est sous-entendu en tête d’article, qui pourrait être interprété comme un lâchage suite à une affaire judiciaire…
      L’action de Marion et de ses amis ne rentre pas dans un projet avec le RN (ni même en concertation), ce qui n’empêche pas d’avoir une opinion personnelle au sein d’un groupe…
      Le problème apparaît quand cette opinion contraire entraîne une adhésion à un autre groupe politique. Il faut savoir choisir, même s’il y a « cousinage », cela paraît évident.

      1. AvatarHellen

        BRAVO DURANDAL…

        DOMMAGE QUE TOUT LE MONDE NE LISE PAS TOUS LES COMMENTAIRES,

        LE VOTRE EXPLIQUE TRES BIEN LE COMMENT,
        DU POURQUOI…

        REVEILLEZ-VOUS…!!!

        MARION MARECHAL LE PEN…
        VEUT SIMPLEMENT DEVENIR LA CHEF…!!!!

        1. AvatarDurandal

          Merci « Hellen » d’avoir lu mon petit commentaire…
          Je me pose parfois des questions.
          Il est, semble-t-il, des écrans de fumée dificiles à dissiper mais c’est ainsi et cela s’appelle diversion ou nuisance pouvant servir à desservir… et au bout du compte diviser.
          Amitiés.

  4. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    Oui, il est fort probable que ce soit encore foutu pour 2022 et que nous devions nous coltiner les crevures cinq ans de plus, mais en 2027 je verrais bien Jordan Bardella.
    C’est le temps qu’il faut pour qu’il s’aguerrisse encore un peu, que Marine finisse par admettre qu’elle n’est pas présidentiable et jette l’eponge( d’ailleurs l’a t elle jamais souhaité) et enfin que les Français qui votent contre leurs propres intérêts subissent encore quelques brimades et quelques exactions pour finir par ouvrir les yeux.

  5. AvatarJolly Rodgers

    j’opterais pour le retour du MNR qui était un vrai parti patriote et de Bruno Mégret qui était (est) un vrai dirigeant !
    le FN , depuis le discours du père, dalle d’Argenteuil et en plus parrain de la fille d’un Africain qui a la double nationalité et qui jadis se présentait contre lui et crachait sur les électeurs et militants du FN (sic) . le père le pen en s’accoquinant avec dieudonné , nous a trahis et a trahi les Français de souche . ça fait longtemps que je ne me fais plus d’illusions sur ce parti !
    le RN, ils n’ont toujours pas de ligne politique claire sur l’Europe , l’immigration et l’islam , donc…….???????????

  6. AvatarCabillou

    Comme dit un vieux proverbe Breton , le poisson pourrit en premier toujours par la tête .
    Trois mots à méditer pour Marine , justice-vérité-modération .
    Marine à tord de dire que l’islam est compatible avec la démocratie , en 2017 c’était la candidate la moins pire du deuxième tour .
    Pour ma part je préfère Marion NDA ou Zemmour .

  7. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    1/ Je suis convaincu que MLP est très mal placée pour les élections présidentielle, d’autres parts à elle a pris tous les travers des autres politiques, quitte à toutes les compromissions !
    2/ Je verrais en premier candidat, le Gal de Villiers pour la présidence.
    3/ Il peut former une autre liste avec d’autres patriotes, le SIEL, le Parti de France, etc.

    1. SarisseSarisse

      MLP n’aspire qu’à « normaliser » le RN, bref un nouveau RPR, avec l’évolution qu’on en connaît.
      Elle n’y gagnera rien qu’une défaite supplémentaire, Choupinet peut continuer à dormir sur ses deux oreilles.

      Ravier et Messiha peuvent prendre cela comme un avertissement.
      Zemmour comme Marion ont sans doute déjà compris qy’avec Marine qui ne cherche que « respectabilité » , les dés sont quelque part , pipés.

  8. Avataralainv

    CQFD

    en aucun cas je ne voterai pour Marine Le Perdre ni sa nièce.

    La famille Le Perdre est un OBSTACLE pour le camp , national, identitaire , souverainiste.

  9. AvatarClaude

    Je ne voterai plus jamais RN
    Marine c’est que moi moi moi et son clan rien d’autres
    tous est bidons
    l’union des droites jamais ça se fera avec eux
    Je crois qu’il ’y a plusieurs personnes à dégager au FN (pardon ! au RN !) et elle s’appelle… Marine Le Pen. et son clan

  10. AvatarHellen

    Bonjour à tous,
    Eh bien, je vois que tout le monde ne lit pas tous ceux qui ont répondu avant eu…
    Et ils ne liront pas non plus ce que j’écris…
    Ce qui n’est pas important…
    Mais ce qui est IMPORTANT, c’est de lire ce que DURANDAL a écrit…
    ça PERMETTRAIT DE COMPRENDRE L’EXACTE VERITE…!!!

    AVANT DE SE FAIRE COUILLONNER PAR CEUX QUI NOUS MENENT PAR LE BOUT DU NEZ…
    COMME CE Jean-Claude Blanchard ;;;§

    MERCI BEAUCOUP A DURANDAL…!!!!

Comments are closed.