Pierre Cassen : pourquoi je n’ai pas regardé France-Galles… (video)


Pierre Cassen : pourquoi je n’ai pas regardé France-Galles… (video)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


8 thoughts on “Pierre Cassen : pourquoi je n’ai pas regardé France-Galles… (video)

  1. AvatarChristian

    Vahaamahina le Tahitien n’a pas chanté la marseillaise pendant les hymne et ensuite il a fait la racaille en faisant une énorme faute (étranglement puis coup de coude sur un Gallois) et carton rouge donc 14 français contre 15 gallois et perte d’un point.
    Au fond de sa petite tête Vahaamahina pense à ce qu’a dit l’ONU contre la France vis à vis de cette archipel du bout du monde concernant le colonisation https://www.europe1.fr/emissions/cest-grand-la-france/decolonisation-la-situation-geopolitique-tres-particuliere-de-la-polynesie-francaise-3926476

    Bref ce type se tape de la France et le rugby est lui aussi gangrené par ces pensées alors revenons au rugby des terroirs avec des métropolitains et idem dans le foot ou tous les autres sports ou les spotives venant de la diversité se torche avec notre drapeau (Benzema, NASSERI, …)

  2. Avatarfrancis jacquot

    Je pense comme vous;le rugby est victime de la mondialisation,comme le foot .Je n’ai pas regardé un match de cette coupe du monde.Ce rugby est à mille lieux de celui que je regardais à la TV commenté par Roger Couderc.Je me suis donc tourné vers mon activité du dimanche matin,direction le stand de tir tant que l’on peut encore pratiquer ce sport en toute liberté,un mot que ceux qui nous gouvernent ont perdu le sens.

  3. Avatarhollender

    Pour montrer aux habitants de la perfide albion que nous n’avons pas perdu nos couilles, AIRBUS devrait construire des hangars de toute urgence en France, en Allemagne et en Espagne puis déménager les machines et enfin construire les AILES de tous les avions AIRBUS sur le continent !
    Les rosbiffs pourront se demerder avec les  » fers à repasser  » en aluminium comme le 737 max de leurs copains de chez Boeing et leur meilleur pote Adolph Trump.
    Ce sont plus de 100000 emplois qui reviendraient pour les vrais amis qui résident sur le continent.

  4. Avatarpauledesbaux

    Salut Pierre, si on ne t’avait pas il faudrait t’inventer tu dis des choses super
    tu m’as fait réviser les matches d’antan quelle joie
    quel enthousiasme nos équipes d’un terroir français quel régal avec ces noms qui ont fait notre gloire NATIONALE
    Merci Pierre à bientôt dans le sud à la tribune ….bise..

  5. AvatarMauricette

    Moi qui ne ratait aucun match des 5 nations et de l’équipe de France depuis 30 ans je dois avouer, cher Pierre, que vous avez …. 100 fois raison !!
    Une fois de plus vous tapez dans le mille.
    Mais dites moi, il n’y aurait pas un peu de nostalgie dans vos propos ?
    Attention à vous car qui dit nostalgie dit « c’était mieux avant » et donc réac et donc facho !
    Vous êtes bon pour un stage de 3 semaines à Télérama pour vous remettre dans le droit chemin.

  6. Avatarbm77

    C’est bizarre, mais moi aussi , comme Pierre ,je me suis fait une réflexion ,,mais par contre après avoir vu les bleus décevoir une fois de plus et se faire coiffer au poteau par des Gallois beaucoup plus entreprenant et qui y croyaient. Je ne dis pas que les joueurs Français ont démérité ou manqué de courage, dans l’affaire,Ils sont plus victimes qu’autre chose.
    L’équipe de France de rugby, qui était l’une des cinq meilleure du monde avec les All blacks, les Wallabys, les Springboks et les Anglais de la Rose, descend inexorablement dans la hiérarchie des meilleurs équipes du monde qu’elle n’avait jamais quitté jusque dans les années 90, pour décliner petit à petit et se retrouver parmi les équipes moyennes qui ont une culture du jeu beaucoup plus récente Le Rugby à la Française, et le panache du jeu pratiqué par les Français dans les rencontres internationales, était même admiré par nos adversaires qui l’appelait, le rugby champagne.Les trois quarts ailiers de l’équipe de France » tuaient » souvent le match grâce à leurs « french flair » redouté de leurs adversaires d’alors.
    Tout cela commenté avec l’accent du sud ouest par un Roger Couderc  » délicieusement » chauvin . Je ne manquais jamais d’écouter les matchs à la radio, c’était captivant et haletant mais souvent, à la fin, on gagnait.
    J’ai fait un parallèle entre rugby et football aujourd’hui et quel est le constat?
    Il est flagrant de constater que le déclin de notre rugby du terroir et des provinces accompagne celui de la France .Pendant que le football des banlieues est au pinacle depuis que la mondialisation s’impose dans le pays , facilitée par l’UE. Le rugby a mal vécu cette transition lui qui était tellement ancré dans le paysage Français . Dans certains village c’était à travers le rugby que l’on réglait les querelles de clocher! Comme la France , le rugby Français subit les contrecoups de cette mondialisation tueuse de nos spécificités , c’est parce qu’il est à l’image de la France qu’il tombe dans le déclin
    En dehors de ces comparaisons symboliques il y a des causes bien réelles qui ont participer à cette descente, et là aussi on a un florilège de tout ce que les politiques nous ont asséné pour nous faire accepter la fatalité du libre échange humain et commercial . Un Laporte a commencé à dire qu’il fallait pratiquer un Rugby total et moderne et pour cela il a imposé le rugby Anglais qui correspondait plus à cette philosophie de jeu , puis on a ouvert les clubs aux joueurs étrangers ,et l’archétype du président de club mondialisé, est Mourad Boutjellal, avec le club Toulonnais, une sorte de PSG du rugby avant l’heure ,avec force de joueurs étrangers à des postes clés. On nous vendait à l’époque cette émulation qui allait améliorer encore notre niveau de jeu . C’est l’exact contraire qui s’est produit, les meilleurs joueurs Français ont eu moins de temps de jeu du fait de la concurrence étrangère dans les clubs et donc ils sont devenus des joueurs de seconde catégorie. Et le problème c’est que c’est toute la chaine qui a été impactée par le phénomène parce que les gens dans les centres de formation ne voulaient pas investir, dans des joueurs, pour les voir jouer les seconds couteaux et en même temps quand on achète une joueur étranger, c’est pour le voir jouer et par conséquence on ne prend plus le joueur formé au pays . C’est automatique on ne peut mettre de l’argent partout. Mais à fortiori cela provoque le découragement dans les petits clubs et la désaffection des jeunes . L’avantage pour l’Etat et les communes , c’est que cela fait faire des économies . Moins de pratiquants, moins d’investissement !
    Pour le football c’est l’exact contraire les clubs de banlieue ont été particulièrement aidés par les politiques de la ville pour des raisons qui par ailleurs se défendaient,comme l’éducation par le sport pour prévenir la délinquance endémique des quartiers. De plus, au niveau local, les villes font des efforts énormes pour promouvoir la pratique sportive et les bénévoles sont mobilisés sur ce thème. De plus le football par l’effet miroir de l’origine des joueurs et de la coupe du monde, profite à fond localement de cette engouement qui créé une dynamique qui voit converger dans ses instances, un maximum de fonds, que ce soit pour la formation des joueurs dès le plus jeune âge, jusqu’à l’entretien des stades qui coutent un bras aux contribuables locaux pour ne bénéficier en fin de compte qu’à une certaine catégorie de population. Il serait intéressant de savoir quel sont les budgets consacrés à chacun de ces deux sports . tout en sachant qu’une partie de l’argent de la vile qui n’est pas spécifiquement consacrée au football, lui parvient, pour des raisons sociales et éducatives.
    Nous avons à travers le football et le rugby un condensé de la situation Française . La France des métropoles et du football favorisée délibérément par les élites mondialistes au détriment de la France des provinces de France et des territoires d’outre mer dont le rugby cocardier a été laminé par les maux qui touchent la France depuis une quarantaine d’année. C’est tout un symbole de voir un match de Rugby , où des joueurs Français, sans double nationalité, eux ,courageux souffrent et perdent à cause de méthodes et de choix tactiques directement inspirés de l’étranger et faisant fi de l’expérience accumulée par nos techniciens comme si avant rien existait et qu’il fallait éradiquer toute trace de francité, cela me fait immédiatement penser à notre peuple , au modèle économique et social Français que l’on a gâché, pour favoriser les opportunistes de tout poil, de l’intérieur,comme de l’extérieur .

Comments are closed.