BIG OTHER : le cinéma français nous bourre le crâne avec le grand remplacement


BIG OTHER : le cinéma français nous bourre le crâne avec le grand remplacement

.

Aime les migrants, ils sont toujours gentils, adopte un migrant mais ne fais pas d’enfants blancs, aime une racaille d’importation, sois une racaille toi aussi, aide les handicapés, déteste les Français racistes et intolérants, déteste l’histoire de France, déteste les institutions, déteste la famille traditionnelle, adore les LGBT, etc. La liste est longue mais elle tient en deux mots : déteste-toi, accepte ton suicide comme bon et nécessaire, aime ton envahisseur,  bref aime ton envahisseur et aide-le à te suicider.

.

*Big Other est un jeu de mot de Jean Raspail basé sur Big Brother, le grand chef du parti totalitaire dans le roman 1984 de George Orwell qui sait tout et voit tout à travers une caméra de surveillance dans chaque maison et sur Other, l’autre. Big other, c’est donc l’idéologie totalitaire qui place l’autre, l’étranger au sommet de toutes choses, c’est l’idéologie remplaciste de sanctification de l’étranger et de haine de soi ethnomasochiste.

.

Personnellement, je n’ai plus de télévision depuis 20 ans. La télé, c’est un peu la main du gouvernement islamocollabo et la main des mondialistes qui viennent t’ouvrir le cerveau pour y fourrer leur merde. Les conséquences sont tragiques pour l’individu pris au piège : perte de temps, zombification, crétinisation, engraissement, élimination des anticoprs à l’invasion migratoire et à la perte d’identité nationale. TV Lobotomie comme dit Michel Desmurget.

.

J’ai remplacé ces heures destinées à la culture télévisuelle par du temps passé à lire des bouquins, consulter des sites de réinformation et des vidéos en ligne sur l’islam, la politique, l’économie, l’histoire, etc. On apprend beaucoup plus et plus vite. Deux heures de ce régime permet d’en apprendre autant que 6 mois de télé.

.

Le problème de la télé c’est surtout que les choses dignes d’intérêt qui pourraient valoir le coup sont vraiment trop peu nombreuses et que les quelques informations potables sont perdues au milieu d’un océan d’immondices : mensonges, propagandes, blabla sans intérêt, langue de bois, sophismes….

.

.

Je ne vais plus non plus au cinéma, sauf exception vraiment rare, et pour les mêmes raisons.

.

Dans ces grands médias de masse, la propagande bat son plein et atteint des niveaux stratosphériques de désinformation et de matraquage idéologique : victimisation constante des minorités immigrées, colorées, handicapées, LGBT ; humiliation constante des petits Blancs sauf s’ils se soumettent et adulent la Trinité Immigration-Islam-Repentance.

.

Une propagande vicieuse et perverse est mise en place au plus haut niveau. Aucun film ne peut sortir qui soit hors système. Tout est verrouillé, contrôlé, filtré par le Ministère de la Vérité composé de l’Administration française (Ministère de la Culture, Centre Nationale du Cinéma), des associations antiracistes et des grands médias remplacistes.

.

Jamais, par exemple, l’on ne nous propose de films sur Charles Martel et sa résistance face à l’occupation musulmane et sa reconquête courageuse de la France. Par contre, on nous bassine avec des films, des séries, des émissions de variété et de télé-réalité qui nous inventent une richesse complètement fantasmée de la diversité, qui est totalement différente de tous les problèmes mortels que cette diversité cause au quotidien et surtout sur le long terme.

.

C’est comme si de prétendus médecins nous inoculaient tous les jours les virus, bactéries et germes mortels, tout en prétendant que c’est pour notre bien.

.

Hors Normes

.

Hors-Normes

Date de sortie 23 octobre 2019 (1h 54min)

De Eric Toledano, Olivier Nakache

Avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent …

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=265905.html

.

Netflix : Kery James nous parle de Banlieusards

.

Banlieusards

Netflix : Kery James nous parle de Banlieusards. Banlieusards, projet de longue haleine porté par Kery James et Leïla Sy, est disponible sur Netflix. Les deux réalisateurs reviennent sur la genèse du film.

.

Télévision : « Paulette », une comédie sociale déjantée basée sur une histoire vraie

.

Associable, vulgaire, raciste, Paulette vit seule dans une cité HLM de la banlieue parisienne. Avec sa maigre retraite, la veuve n’arrive plus à joindre les deux bouts. Lorsqu’un soir la septuagénaire criblée de dettes assiste à un curieux trafic en bas de son immeuble, Paulette y voit le signe du destin. Elle décide de se lancer dans la vente de cannabis. Après tout, pourquoi pas elle ? Paulette était pâtissière autrefois. Son don pour le commerce et ses talents de cuisinière sont autant d’atouts pour trouver des solutions originales dans l’exercice de sa nouvelle activité. Mais on ne s’improvise pas dealer !

.

Les affaires prospérant grâce à son sens des affaires acquis dans un commerce tout au long de sa vie, elle se réconcilie peu à peu avec la vie et les gens, notamment avec son gendre, un flic noir qu’elle méprisait, et avec son petit-fils métis qu’elle appelle méchamment Bamboula. Elle invente un jour une manière nouvelle d’écouler la drogue avec la complicité de ses amies, de quoi intéresser le mafieux russe Taras pressé de multiplier ses bénéfices. Fils de Robert Enrico, Jérôme mitonne, à partir d’un scénario écrit par les étudiants d’une école de cinéma, d’après un fait divers, une comédie sociale délicieusement incorrecte, qui brode avec malice sur le thème de la précarité. Avec un atout choc : la regrettée Bernadette Lafont.

.

Paulette – VF – Diffusé le 13/10/19 à 21h05 sur France2

.

Je n’ai pas le temps de lire toutes les critiques et commentaires élogieux et gerbants de moraline négrophile et islamophile de Libé, Télérama, des Inrocks et de toute la presse bobo-gauchisante des beaux quartiers de Paris qui n’ont peut-être pas encore senti qu’ils seront les premiers à y passer si leurs petits protégés colorés d’aujourd’hui prennent le pouvoir demain. Les homos, les gauchistes, les cocos, les anars, ils détestent ça, les islamistes. Les gauchos débiles qui soutenaient Khomeiny ont été les premiers à y passer en 1979-1980 après les hommes du Shah.

.

Mais si vous voulez, faites-vous plaisir. Lisez les critiques et analyses des journalistes sur le net. C’est toujours intéressant de voir comment les traîtres parlent. Mais comme je n’ai pas trop de temps, les commentaires des internautes me suffiront pour cette fois.

.

Commentaires des internautes :

.

Une nouvelle pépite française !

.

Déprimant, dégueulasse et obscène de compromission avec l’ennemi…

.

Immigration = drogue. Merci mais on le savait déjà, on se passera de cette confirmation délicieusement incorrecte de France Téléfion 2.

.

C’est le combo Immigrationnisme + promotion de la drogue subventionné par vos impôts.

.

De La fiancée du pirate à Paulette, cette belle actrice a toujours trempouillé dans une critique malsaine et canaille de la société française. J’avais été choqué par le premier film, gamin ; autant dire que je n’irai pas plus voir cet encouragement peu original à la complicité de meurtre rigolarde de ce pauvre pays que je ne vais voir de films français en général. Dans Canicule, elle était bien gratinée aussi.

.

Le cinéma français actuel : de la merde. Des productions qui ne devraient jamais être programmées sur grand écran tellement c’est mauvais. En effet, ça devrait passer directement à la télé, de toute manière c’est fait pour ça. Sans oublier que ce sont surtout des produits de propagande tellement le déni de réel est fort.

.

Si vous avez 25 minutes, préférez l’histoire vraie de Lioubov, la Babouchka sibérienne, qui patine sur le Baïkal à 78 ans. Mon Dieu, quelle femme ! Un véritable antidote à l’envie de se plaindre.. Attention! âmes insensibles s’abstenir.

.

« Mercredi au cinéma : Paulette, expression chimiquement sale d’un enrichissement diversitaire afrognoule. Grâce à son entourage crouillard, Paulette va revivre, délaissant son vieux mode de vie de Blanche pour un avenir radieux fait de trafics, de mépris des institutions et de soumission rayonnante consentie. »

C’est bien, ce genre de fiction, ça fait manger une palanquée de bobos suceurs de subventions absolument incapables d’occuper une fonction productive, et dont la survie parasitaire n’est possible qu’en vertu de la sophistication de sociétés très avancées.

.

Mais qui peut avoir envie de regarder ça?

.

Le budget de « l’enculture » en France, encore et toujours déversé à la pelleteuse, dans les poches d’une petite nomenklatura pseudo-intello, composées de joyeux bouffons, troubadours et autres voltigeuses de la propagande multiculturelle et très bien vivrensemblesque…

.

En 2012, déjà bien affaiblie, Bernadette se laissait embarquer dans n’importe quelle connerie. David, son fils, est tout à fait de cet avis.

.

Une Française raciste qui devient sympathique en vendant de la drogue avec des divers ? on est loin de la morale des fables de La Fontaine. quelle décadence !

.

Mercredi au cinéma :

 

.

– Le film Paulette n’est pas nouveau. Le film avec Depardieu l’est, en revanche (sortie mercredi) :

– Mais que fait Depardieu dans cette galère ?

– Il cachetonne pour pouvoir payer ses impôts …

.

Encore un truc qui va dégouliner de bons sentiments, de politiquement correct, et de subventions… Le journapute de Télérama va sûrement se pâmer d’aise… Mais, pour un Tchao Pantin !, combien de centaines de nanars ??

.

– En 2013, quand Bernadette Lafont est morte, on tolérait encore de voir des Noirs et des Métis à la télé mais maintenant le seuil de saturation est tellement dépassé que je prédis le flop absolu pour cette rediffusion qui n’est plus du tout du goût du spectateur lambda.

– Les audiences télé étant fractionnées entre des flopées de chaînes, il suffit désormais de 3 millions de téléspectateurs pour que la diffusion soit un succès. C’est totalement à sa portée !

.

B. Lafont est décédée il y a déjà quelque temps, donc on nous ressort les fonds de tiroirs parce que les médias ne savent plus quoi faire pour imposer leurs idées malsaines. Ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent tellement il est devenu évident que la migration / racaillerie est la cause de 95% des problèmes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


19 thoughts on “BIG OTHER : le cinéma français nous bourre le crâne avec le grand remplacement

  1. AvatarChristian

    J’en ai ras le cul qu’à longueur de journée ou me traite de raciste, d’islamophobe car je pense que la religion musulmane n’est pas compatible avec nos valeurs républicaines. Ils sont malins car ils font croire que c’est la différence de nature qui me fait penser ainsi alors que c’est la différence de culture qui pose problème. Que les gens soient noirs (mais peut on encore dire ce mot en France) jaunes, gris ou blancs, là n’est pas le soucis…le soucis c’est ce qui se passe dans le cerveau des gens. Combien de ratonades, de crimes islamophobes en France cette année ??? zéro plus zéro égal la tête à toto Alors oui je suis islamophobe mais pas raciste et il va falloir qu’on arrête de nous cracher dessus car plus tolérants que les français touchés de plein fouet par les attentats islamistes… je ne vois pas !! Regardez ce soir le match de foot contre la Turquie et comptez le nombre de turcs musulmans venant d’un autre pays puis regarder l’équipe de France mais avant écoutez comment ces turcs de France vont cracher sur notre marseillaise. Allez les gars salade tomate oignons et un pain dans la tronche car ras le bol que l’on crache sur mon pays qui ne sera jamais de mon vivant une terre d’islam car je me battrai avec force avec vous contre cela

    1. AvatarLe temple

      Nous sommes de plus en plus nombreux à refuser cette escalade de l’islamisation de notre société avec la complicité d’une minorité bobo dirigeante qui devra un jour répondre de cette haute trahison !
      Le temps n’est plus aux commentaires, mais à l’action… Nous sommes en guerre et l’inaction pourrait nous coûter tres cher.

  2. AvatarLouise Rosea

    Pauvre Depardieu qui faisait l’éloge de l’immigration ce matin à la TV pour la pub de son film, « s’enrichir des différences » a-t-il dit… Qu’en pensera Poutine… En tous cas, ça ne m’a pas donné envie d’aller le voir…

  3. Avatarberger

    Les séries télé suintent aussi le politiquement correct. Dans « pour Sarah » qui vient d’être vu, le médecin compétant est un Noir, l’autre étant inefficace. L’avocat est aussi un Noir, et on est à Perpignan. Par contre, personne n’a l’accent de l’endroit…
    Pour ce qui est des JT, il faut quand même un peu regarder du coin de l’oeil, car il faut regarder au delà du reportage, ainsi des vues au Kosovo montrent une statue sur pieds de Bill Clinton avec son nom gravé, sur une place publique…
    On peut aussi mieux estimer une foule, par exemple, quand RTL dit « que la foule se presse devant les grilles du palais royal (cf abdication roi Albert II) on voit qu’ils sont une douzaine de figurants ( dont un Noir et une foularoïde bien entendu). L’ennui de l’image….

  4. AvatarDany BARTHOUIL

    Exact! moi qui suis cinéphile je ne trouve plus de films intéressants à voir ! Tout tourne à la propagande pro migrants…si on veut se faire du bien, sortir de tout ce grabuge national, si on veut remonter son moral ….pas grand chose! A la TV , à condition de regarder la 5 et Arte , pas grand chose non plus ! Où est la culture? disparue …!! il faut espérer que les réalisateurs changeront de sujets !! Marre des guerres, des migrants et autre…quand on va au ciné c’est pour se distraire, pour apprendre aussi! pas pour retomber dans la propagande!!

  5. AvatarChristian Jour

    On touche le fond depuis pas mal de temps et même on creuse. Le réveil va être brutal car croyez moi, les parasites indigènes ne l’entende pas comme ça, fricoter avec du blanc, et tous ce qu’ils veulent et ils nous le disent que la France ne nous appartient plus et qu’ils vont nous égorger. Ils nous promettent des milliers de kouffars morts égorgés alors les acteurs et les actrices qui collaborent avec la diversité indigène seront aux première loges pour déguster. Il y aura au début des « je t’aime, des vous aurez pas ma haine, des ils sont pas tous comme ça, la plupart sont très gentil et ensuite il y aura des O secours, des a l’aide, non pas ça, pourquoi moi qui vous ai toujours soutenu, non pitié, au secours ». Et moi je leur dirais « Démerdez vous. »

  6. Avatarbidou.net

    La propagande « bien-pensante » est partout y compris dans les films, leur finalité est l’éradication de la race blanche au profit d’une race grise uniforme et au service d’une nouvelle nomenklatura.

  7. François des GrouxFrançois des Groux

    Et attendez, ce n’est que le début ! Fini les Maigret à la pipe et autres Valentin, Pujol et Terrasson !

    Dans quelques années, le nouveau super-commissaire sera une femme lesbienne noire et voilée car musulmane. Fatoumata Ben Slimane est sortie major(ette) de sa promotion, ne fume ni ne boit et s’inquiète du réchauffement climatique. C’est elle, cheffe de la fameuse Brigade de la Tigresse, qui résoudra le mystère du meurtre du gentil migrant afghan retrouvé noyé dans une fosse à lisier d’une porcherie cantalienne. Ou bien le crime d’honneur d’un mafieux auvergnat raciste et islamophobe sur sa fille transgenre convertie à l’islam par une militante anti-grossophobie LGBT et vegan, retrouvée empoisonnée à la liqueur de gentiane frelatée.

    Et si l’audimat n’est pas au rendez-vous de ces nouvelles séries, on s’en fout : c’est subventionné à 99% et de toute façon, c’est le contribuable qui paie.

    Juste pour info : l’État encourage cette parité et cette diversité par la loi et les aides financières (principe du bâton et de la carotte).

    Françoise Nyssen, ministre de la Culture, s’engage pour la parité, l’égalité et la diversité femmes-hommes dans le cinéma français en annonçant des mesures concrètes
    https://www.culture.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Francoise-Nyssen-ministre-de-la-Culture-s-engage-pour-la-parite-l-egalite-et-la-diversite-femmes-hommes-dans-le-cinema-francais-en-annoncant-des

    Le CNC s’engage pour la parité, l’égalité et la diversité femmes-hommes dans le cinéma français
    https://www.cnc.fr/professionnels/actualites/le-cnc-sengage-pour-la-parite-legalite-et-la-diversite-femmeshommes-dans-le-cinema-francais_865514

    1. Avatarbm77

      C’est criant de vérité ce que vous dites qui aura le courage un jour de dénoncer cette propagande qui ne s’embarasse pas de clichés sur les pauvres Français vivant encore dans les quartiers qui sont de méchants racistes ne sachant pas reconnaitre l’extrême chance de vivre au milieu de nos nouveaux « héros » importés qui vont être les acteurs du métissage heureux qui donnera des êtres incroyables de tolérance et de richesse intrinsèque . ils n’auront même pas à prouver qui que ce soit ils le seront par ce qu’ils représenteront , ils seront les icones d’une volonté de certains à connotation …raciale. Ou raciste on en n’est pas loin parce que l’on utilise autant de clichés pour démontrer la richesse du métissage obligatoire qu’on en met pour décrire le Français franchouillard raciste. C’est tellement commode!
      On n’est pas loin des nazis et leur formidables blonds aryens mis au pinacle tout en désignant le juif comme une sous race .En l’occurence aujourd’hui dans notre France du remplacisme c’est le souchien qui ferait office de repoussoir

  8. Avatarjojo ( le plombier )

     » moi aussi je suis un migrant » aurait dit Depardieu ce matin à la teloche A2 . La belle affaire ! Que ne dirait on pas en pleine promo ? Moi aussi mes ancêtres étaient des migrants tous ont migrés depuis les campagnes qui de 😉 l’Alsace, qui du 😄Tarn, du Dauphiné😋 et d’autres du fin fond de l’ile et vilaine 😚 pour se retrouver dans les villes .. le May flower était rempli de migrants .. sans le savoir un peu a l’insu de son plein gré le Depardieu a démontré qu’il y a migrants et migrants, migration et migration et que confondre ou amalgamer les une avec les autres est une immonde duperie une impardonnable farce.

  9. SarisseSarisse

    La propagande est malheureusement un peu partout, même dans les films de science-fiction.
    La comédie du vivre-ensemble (où tout le monde il est beau et tout le monde il s’aime et s’embrasse Folleville) agit comme un voile sur un réel qui est plus qu’inquiétant, le métissage existe, mais il est aussi malsain d’en faire une construction idéologique et un passage obligé que de croire que les sociétés peuvent vivre en cloisonnement et en endogamie absolus(soit dit en passant il n’y a pas plus endogame et consanguin que les sociétés musulmanes ou africaines, islamisées ou non, où la force de l’ethnie , de la tribu, du groupe et du collectif sur l’individu l’emporte jusque dansbles élections comme le constate un Bernard Lugan.
    L’Europe et l’Occident est sûrement le plus ouvert des ensembles humains, mais le choix imbécile d’une ouverture inconditionnelle à des flux migratoires de populations dont les systèmes de valeurs, croyances, moeurs, modes de vie, formes de civilité et d’urbanité, vision de la femme et de l’autre, est un suicide.
    Il y aussi une autre forme de propagande décroissante et anti science, anti industrielle qui se surajoute à cela avec les excès de l’écologisme politique, des Extinction Rebellion qui prêchent une forme de suicide supplémentaire en jouant sur des peurs irrationnelle.
    Toute cette bien -pensance anti européene, anti -occidentale et il faut bien l’admettre anti -blanche (elle est même constatée par des non-blancs ou des moins blancs lucides) nous prépare soit à un lent suicide collectif soit à un retour de balancier plus violent qu’une simple correction qui consisterait à renvoyer ou limiter drastiquement l’accès à des personnes inassimilables en raison de comportements, de croyances, de pratiques incompatibles avec nos valeurs et notre droit.
    Des Zemmour , des Messiha, des Boualem Sandal , des Quarteron , « basanés et plus que basanés mais lucides) ne posent pas les difficultés que des indigénistes , racisés et aussi racistes et haineux que des Médine, des Nick Conrad, des Rokhaya Diallo ou des Houria Bouteldja, des Thuram posent en jetant constamment du fiel et de l’huile sur le feu qui couve…
    Bien au contraire les Zemmour, les Messiha, les Sansal , les Malika Sorel , les Hilout, les Salem Benammar prennent la défense de notre modèle européen de société avec bravoure, ils s’opposent à l’Europe passoire, ils s’opposent à l’islamisation et une africanisation absurde et dangereuse, et surtout à une invasion qui n’est pas vraiment douce et dont les conséquencesvseront encore moins « douces » pour des millions d’européens et de français de souche, ou de coeur et d’esprit.
    La reductio ad hitlerum comme le reprend fort bien un Michel Onfray, pas suspect d’être un hitlérien ou un suprémaciste blanc, et d’autres, ça commence à faire, ce sont des messagers et, comme dans la Grèce antique ont veut tuer les porteurs de mauvaises nouvelles comme s’ils étaient l’ennemi fondamental.
    Le réveil des bobos bonimenteur adeptes du » fais-moi un hug » risquent d’avoir un réveil très difficile.
    Les frontières ont un sens et comme dans la paix romaine elles permire à une civilisation de se maintenir et de rayonner aussi longtemps que possible.
    Le multiculturalisme et le relativisme sans limites conduit immanquablement n’importe quelle société et civilisation vers des situation multiconflictuelles et un chaos.
    Et la notre est sûrement plus menacée que l’Indienne, la chinoise ou’la japonaise.

  10. SarisseSarisse

    A ce titre il suffit de voir combien sont différents les films produits en Chine, en Inde, en Russie, au Japon et même dans les Pays arabes qui sont le plys souvent autant d’odes patriotiques et à la survie de ce qu’ils sont.
    Des égyptiens des iraquiens ou des syriens n’auront nullement peur de produire des films à la gloire de Mehmet Ali ou de Saladin, des monghols à la gloire de Genghis Khan ou de Tamerlan…
    Un français qui reproduira la bataille de Poitiers ou le siège de Toulouse en 721 sera tout de suite présenté comme un activiste ultra – droitier, à la rigueur les bataille de Bouvines ou d’Iena, et encore trop de drapeaux français royalistes comme républicain , marqués de sigles patriotiques du genre « Honneur & Patrie » risquent d’énerver la censure, interdit de faire l’apologie donc , de notre histoire,’une histoire qui appartient à tous les patriotes d’où qu’ils viennet à condition que, assimilés, il soient sincères.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Très vrai : les musulmans algériens débarquent fiérement, à Marseille, en France du navire du nom de Tariq Ibn Zyad, le boucher colonial de l’Espagne et de la Gaule.

      Mais, nous, nous n’avons pas le droit même de chuchoter le nom de Charles Martel, un anticolonialiste, pourtant, suivant les critères d’un Plenel, par exemple.

      C’est une véritable folie qui frappe la France, l’Europe, l’Occident (Trudeau !!).

      1. AvatarHellen

        @Antiislam
        Le problème des Français : ce sont des râleurs, mais à part cela, ils ne font rien, et baissent la tête à chaque fois, qu’il faudrait mettre un bon coup de poing dans la « goule » (faute voulue) de tous ceux qui le méritent….
        Je me demande quand est-ce qu’on passera aux choses sérieuses…
        Parce qu’au lieu d’attendre, on aurait réagit très vite…
        Nous n’en serions pas là où nous en sommes aujourd’hui….
        Aujourd’hui, ils sont des dizaines de millions en France…
        Alors comment faire à présent… sachant que eux sont armés… nous…, nous n’en avons pas le droit, mais eux oui… la preuve… rien n’est fait pour les en empêcher…
        La guerre civile est inévitable et elle a déjà commencé depuis quelques années…
        Les meurtres, les viols… c’est de la guerre civile…
        Le Bataclan, Nice…. c’est de la guerre civile…
        Ce sont eux qui nous attaquent, alors que ce devrait être nous…!
        Nous sommes chez nous…!
        Ils sont chez nous…!

  11. AvatarAnne Lauwaert

    Comme toujours ; un achat c’est un vote. Ils veulent du multikulti, grand bien leur fasse mais refusons –le tout simplement en ne l’achetant pas. N’achetez pas les produits dont la pub vous dégoûte. N’allez pas voir les films qui vous heurtent. Eteignez la télé dont les programmes vous exaspèrent. SURTOUT ne votez pas pour ceux qui permettent cette situation.

  12. frejusienfrejusien

    J’ai vu le début du film avec  » Paulette » , rapidement mon intérêt s’est tari,

    au second degré, il m’a semblé que le personnage de Paulette représente la France des FDS, cette France abandonnée des pouvoirs publics, ruinée, spoliée,
    au début,du film , des huissiers viennent même la dépouiller de ses meubles,

    à contrario, les jeunes issus de l’immigration , noirs et arabes vivent heureux et ne manquent pas d’oseille, ils se sont créé un monde bien à eux, et s’en sortent très bien,

    la Vieille Française sera obligée de pactiser avec ces nouveaux venus, de s’adapter au mode d’existence apporté par les migres pour survivre dans cette société qui est devenue totalement inhumaine pour les FDS survivants

    1. frejusienfrejusien

      oui, deux fois, je suis sorti en cours de séance,tellement je trouvais ça abrutissant,
      je ne fais donc plus l’effort d’aller voir les derniers films,

      j’éviterai soigneusement le dernier Depardieu, qui va faire salle pleine chez les cucus bobos parisiens, à n’en pas douter,
      une si belle ode au vivre-ensemble, avec un de nos plus grands acteurs,

      est-ce que lui aussi devient gâteux, avec l’âge ? remarque, il parait qu’il s’était converti à l’islam, je ne sais pas si c’est vrai

Comments are closed.