Bayard Presse choisit un pharaon noir pour illustrer l’histoire de l’Égypte antique


Bayard Presse choisit un pharaon noir pour illustrer l’histoire de l’Égypte antique

.

Bayard Presse se retrouve encore une fois à la pointe du progressisme : pour illustrer l’histoire de l’Égypte antique, sa revue Images Doc (pour les 8-12 ans) présente un pharaon… noir.

.

En soi, l’idée n’est pas saugrenue puisqu’il a existé une dynastie pharaonique d’origine nubienne mais celle-ci a duré moins de 100 ans (744 à 656 av. J.-C.) et relève donc d’un épiphénomène au regard de l’histoire trimillénaire de l’Égypte antique.

A la rigueur, Cléopâtre, issue de la dynastie macédonienne des Lagides (323 à 30 av. J.-C.) aurait été plus légitime à illustrer cet Images Doc « spécial Histoire »…

.

Mais au lieu de choisir parmi les pharaons les plus emblématiques (Thoutmosis III, Ramsès II voire même l’hérétique et original Akhenaton ou la grande Hatchepsout), Bayard Presse a préféré choisir un pharaon totalement inconnu mais noir donc inclusif.

 

 

Hatchepsout (1479 à 1457 av. J.-C.)

Thoutmosis III (1457 à 1425 av. J.-C. ?)

Akhenaton (1355 à 1338 av. J.-C.)

Ramsès II (1279 à 1213 av. J.-C.)

Moins impressionnantes que leurs cousines de Gizeh, les pyramides nubiennes (dont celles de Méroé), au Soudan, n’en sont pas moins surprenantes. Traitant du royaume de Koush, il aurait été compréhensible que Bayard Presse choisisse alors des monarques noirs pour illustrer ce thème.

Photo : Vivien Cumming

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Bayard Presse choisit un pharaon noir pour illustrer l’histoire de l’Égypte antique

  1. AvatarMalou30

    La lignée des Thoutmosis est fascinante, surtout la magnifique Hatchepsout qui a su diriger l’Égypte en dépit des embûches tendues.par son entourage.

    1. AvatarRajkoumar

      Bonjour Morbleu,
      les Egyptiens n’étaient ni noir ni juif … mais paléarctiques, c’est à dire Européens, avec peau blanche, et beaucoup d’entre eux étaient rouquins.
      L’analyse des momies le confirme.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Non, je ne pense pas …

        Peut-être à partir des Lagides et encore la composante grecque dans la population devait être numériquement très faible.

        Mais fondamentalement, ethniquement, les Egyptiens anciens devaient être proches des autres peuples de la région : Arabes, Hébreux, Babyloniens, Assyriens …

  2. AvatarMalou30

    Je ne reçois plus la lettre de RL , j’ai eu mon compte Google bloqué , mais j’ai réussi à le débloquer, je pense que cela vient de vos ennuis .

        1. AvatarMalou30

          J’aurais dû rajouter c’est avec RR que vous avez eu vos ennuis et non RL !
          J’ignore qui me cherche des ennuis !

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci de cet article François.

    Bayard Presse ne fait que répercuter les délires afro-centristes de Cheikh Anta Diop …

    Délires totalement démontés de nos jours …

    Ce qui n’empêche pas que la fac de Dakar porte son nom : pauvre Afrique !

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Marrant comme ils sont obsédés par la peau noire quitte à trafiquer l’Histoire…. Ca en devient quasi symptomatique.

    J’avais même lu un article qui parlait de la remise en question de scientifiques, découvertes à l’appui et arguments très fiables, de l’origine africaine de l’Humanité. Il parait que les infos sont mises à mal voire bloquées avec violence parfois.

    J’aimerais bien savoir quel est vraiment leur message ?

    Que les personnes noires seraient inférieures et qu’il faudrait les sur-mettre en valeur (puisqu’il leur faut falsifier la réalité des savoirs acquis) pour compenser ? Ce serait raciste….

  5. AvatarFomalo

    N’oublions pas la franc-maçonnerie présente dans Bayard presse comme dans les autres presses-purée, qui se réclament de la » révélation » maçonnique (très présente en Afrique « noire ») à je ne sais pas quel degré, par la phrase chuchotée paraît-il à l’oreille de l’impétrant :
    « OSIRIS EST UN DIEU NOIR ». Lorsque nous aurons viré ces avatars issus du XIXème siècle, nous pourrons peut être réfléchir tranquillement à la simultanéïté de l’apparition de l’espèce humaine sur terre?

  6. AvatarMachinchose

    faut pas oublier la 22 eme dynastie

    des berbères!! a peau blanche et cheveux blonds ou roux

    dont se revendiquent nos kabyles de nos jours qui reconnaissent le pharaon Sheshonk ou Chachnak comme un ancetre

    les kabyles etant eux mêmes fortement métissés de Vandales wisigoths venant d’ europes de l’ est et ayant longtemps stationné dans le sud de l’ Espagne, auquel les envahisseurs arabes donneront le nom de Bilad el Wandalouss (Andalousie) pays des vandales……….

    et donc finalement lointainement peut etre mais d’ origine européenne

    les Pharaons Nubiens, n’ étaient pas noirs mais bien bronzés, on les soupçonne d’ avoir inauguré la mode desastreuse du bronzage (imbécile et dangereux) sur toute l’ europe……….faisant passer la blanchitude pour de la nigauderie………dejà !!

    moralité: chacun chez soi et la melanine sera bien gardée 😆

  7. SarisseSarisse

    Je rejoins le point de vue de Lugan , il y eut bien des pharaons noirs (nubiens) , leurs règne n’excède pas 150 années, la société égyptienne n’était nullement raciste , mais il est clair que la langue copte et la langue de l’Egypte pharaonique à des critères qui la rapproche beaucoup plus de langue hamitiques comme le berbère que des langues niger-kordofan(africains), malgré les thèses africanistes (Cheikh Anta Diop, Obenga) qui tiennent plus de l’appropriatiin culturelle que de la réalité des faits historiques.
    Les nubiens (africains subsahariens, nours) ont comme les hykhsôs (probablement indo-européens « peuples de la mer » , proches aussi des philistins ont un peu été des occupants comme le furent les francs au coeur de la gaule romanisée, ils ne representaient nullement la population historiqur tout comme la reine Lagide et donc grecque, Cléopâtre.
    Si on veut se faire une idée de ce à quoi ressemblaient les anciens égyptiens, il suffit de regarder un Jean Messiha, copte, égyptien, une longue continuité démographique majoritaire pendant 40 siècle, avant les invasions perses, nubiennes, des hyksôs, grecques et des arabes.
    Et çav ombe bien en voilà un qui aime la France!
    Les africains noirs ont tort de revendiquer toute l’histoire égyptienne en la reprenant à leur compte, leurs royaumes numides, la civilisation de Méroé n’était nullement arriérée.
    Ces royaumes noirs deviendront d’ailleurs chrétiens avant le baptême de Clovis et quasi simultanément avec le royaume arménien.
    Ce sont les arabes musulmans qui les envahiront rt les dévasteront (Makouria)..
    La vérité plutôt que le ridicule.
    L’Egypte à la rigueur fut une succession d’empires avec quelques métissaged, mais sa civilisation était autant distincte de ce qui se trouvait au Sud de son empire ennremontant vers les sources du Nil que de ce qui se trouvait au Nord et à l’Est de son territoire, distincete des sémites, des indo-europains et des africains noirs nubiens et plus proche au ginal des numides, ancêtres des berbères.

Comments are closed.