2 ans dans le 18ème : 2 agressions physiques,1 vol de sac, 1 cambriolage… A quand le viol de ma copine ?


2 ans dans le 18ème : 2 agressions physiques,1 vol de sac, 1 cambriolage…  A quand le viol de ma copine ?

.

Grand-remplacement et islamisation dans le  18ème : pression maximale sur les commerces et les habitants

Paris 18ème : invasion quasi totale des commerces ethniques.

La crise migratoire a renforcé la communautarisation des activités commerciales notamment dans le domaine des offres alimentaires, boutiques de téléphonie…

La juxtaposition de quartiers de communautés majoritairement Maghrébine, Soudanaise, Tamoul,  Pakistanaise et Afghane est une source de conflits de territoires et d’organisation séparatiste des différentes rues du quartier.

.

C’est une marque de la capitulation de l’institution, et de repli identitaire opposé au principe de la République.

 

Carte du quartier, octobre 2019 :

Carrés = les commerces alimentaires Halal, marqueurs de l’islamisation de la capitale.

Ronds =  les désormais rares commerces alimentaires non-halal.

Symboles en forme de goutte =  boutiques de téléphones.

 (Source Association de riverains SOS La Chapelle, dossier de demande d’une mission parlementaire, octobre 2019).

 

Octobre 2019 : la rue Marx Dormoy souhaite « la bienvenue » à la 13ème boutique de téléphone de la rue.

 

Zone de non-droit…pour les commerces ethniques.

Les devantures des commerces du quartier sont les seules dans Paris à ne rien respecter des réglementations définies par les règles d’urbanisme (PLU), ce qui contribue au sentiment d’impunité générale et de laisser faire.

Les prescriptions relatives aux enseignes, aux devantures, aux fermetures, aux emprises au sol, aux lettrages, aux stores ne sont pas suivies.

Les infractions aux lois et articles du Code du Travail, du Code du Commerce et aux règles d’hygiène, de sécurité et de prévention y sont fréquentes et peu souvent sanctionnées.

 

La pression…sur les derniers commerces français.

Le cas de Julien.

.

Voici Julien, il tient un des derniers commerces à la Goutte d’Or (brasserie La Môme).

Il subit de plein fouet l’insécurité du quartier.  A-t-il le soutien de la Mairie ou de l’Etat ? Bien sûr que non !

Par contre, il reçoit sans arrêt des PV pour tapage !

Va-t-il pouvoir rester ?

.

Mardi 8 octobre 2019, Julien raconte :

« Soirée agitée en terrasse due au vol d’un téléphone sur ma terrasse. Le personnel a réussi à récupérer le bien de la cliente.

 Mais on se trompe une fois encore de cible car un PV pour incitation au tapage vient me frapper, encore. »

.

Déjà en juillet 2019.

Juillet 2019, coup de gueule de Julien :

 

« Monsieur Lejoindre,  Madame Brossel [élus], je suis commerçant de la Goutte d’or, pas Al Capone.

On vous a demandé de l’aide vous nous tirez dans le dos. Trois amendes aujourd’hui. Merci. Vous voulez que les commerçants quittent le quartier? Vous prenez le bon chemin.

La mairie de Paris 18ème  harcèle pour de futiles motifs les honnêtes commerçants qui font vivre le quartier, alors que dans le même temps, à moins de cent mètres, rue Marx Dormoy, des hordes de trafiquants/vendeurs à la sauvette/dealers « œuvrent » impunément et confisquent un quartier à ses habitants.

Je réfléchis de plus en plus à quitter l’arrondissement du 18ème. On se trompe de cible au niveau des autorités et de la mairie. J’essaie pourtant de faire de mon mieux. »

.

Pendant que Julien est verbalisé, voici les trafics, à moins de cent mètres de son commerce :

.

 

 

Dégradations.

Vingt mètres plus loin de chez Julien, une agence de voyages, en 2014 et 2019.

2014/2019

La façade est progressivement détruite par des occupants intempestifs, qui passent leurs soirées là.

Comme bien d’autres, ce commerce a baissé les bras et n’essaie même plus de réparer.

 

8 octobre 2019 :

« Street Art » Boulevard de la Chapelle…

 

2 octobre 2019 :

Ceux qui ne supportent pas que les distributeurs automatiques ne leur donnent pas d’argent les cassent.

Poste Marc Dormoy : les quatre distributeurs ont été dégradés dans la  nuit du 2 octobre.

 

Les vendeurs à la sauvette sont maintenant chez eux (6 octobre 2019).

 

L’histoire de Thomas, un habitant  (2 octobre 2019).

 

 

Photos : ce soir [lundi 2 octobre] , en rentrant du travail dans ce quartier cosmopolite, animé et « riche de diversité » qu’est le 18ème arrondissement !

Bilan après 2 ans : 2 agressions physiques dont 1 au cutter, 1 vol de sac, 1 cambriolage ce soir même !

A quand le viol de ma copine en pleine rue ?!

Réaction de Julien au récit de Thomas.

LA vraie question est donc : combien de temps encore allez-vous prendre le risque que cela arrive ?

N’est-il pas pressant d’aller vivre là où vous serez plus en sécurité dans un milieu vous correspondant mieux ?

Réaction de Marc au récit de Thomas.

Triste pour vous mais nous sommes plus en sécurité à Paris, triste constat.

Aux municipales, si Hidalgo est réélue, je quitte la capitale pour une meilleure ville, ailleurs.

Nous payons des loyers très chers pour vivre dans l’insécurité, la crasse, les vols, les incivilités.

 

Réaction de Victoire au récit de Thomas.

Idem! Si elle est élue, je pars en proche banlieue. Ce ne sera jamais pire de toute façon.

Conclusion de Thomas.

C’est ce qu’ils cherchent. Nous remplacer par des populations encore plus pauvres, pour se faire réélire encore et encore. « Regardez comme on est gentil avec les pauvres, c’est ça la gauche, blablabla… ».

 

Les migrants toujours plus nombreux dans le secteur.

Le 7 octobre 2019, le Parisien titrait sur l’enfer des camps de migrants surpeuplés à Paris.

 

« Une situation cataclysmique. »

Samuel Coppens, porte-parole de la fondation de l’Armée du salut, n’a pas de mots assez forts pour décrire l’enfer que vivent migrants et riverains du nord parisien jusqu’à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

« Même en 2015, au plus fort de la crise migratoire, nous n’avons jamais eu un pic aussi important. »

« Ce sont des conditions abominables, nous sommes dans une situation explosive, y compris pour les habitants, les riverains et les commerçants qui doivent supporter cette réalité au quotidien », poursuit le responsable associatif.

 

Conclusion sur le sort du quartier, paroles d’habitants :

Enzo

Elle est pas belle la vie, pour ceux qui ne sont pas confrontés aux migrants qui crèvent dans les quartiers nord de Paris !! Finalement, c’est devenu chacun pour soi ! Tu subis les migrants, c’est ton problème, pas le nôtre, essaie de survivre !! Nous on prend l’apéro sur les Champs !!

Jacquot

Les mecs sont même pas foutus d’empêcher des djihadistes de travailler pour la sécurité nationale, alors autant vous dire que le 18ème, ils s’en f….…

Ce n’est que la tête de pont de ce qui se préfigure partout.

.

Note de Christine Tasin

Merci infiniment Jules pour ces informations/reportages qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

Je n’étonnerai personne en disant qu’en lisant cet article j’ai eu une envie irrepressible de pleurer…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


13 thoughts on “2 ans dans le 18ème : 2 agressions physiques,1 vol de sac, 1 cambriolage… A quand le viol de ma copine ?

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    Oui, merci Jules !

    J’aime beaucoup ce genre de reportage que l’on ne retrouvera jamais dans les médias subventionnés. Ça, c’est du vécu !

    J’ai habité également le XVIIIe il y a 25 ans (Porte de Clignancourt) et c’était déjà bien « chaud »… Je compatis !

  2. AvatarChristian

    La prochaine étape : Mouloud ou Rachid président de la République en 2027.
    République islamique de France cela fait froid dans le dos car je ne vois pas le sursaut contre l’hydre musulmane.

  3. Charles Martel 02Charles Martel 02

    En lisant ça moi j’ai envie d’aller casser la tronche à ces ordures pour faire le boulot que les autorités pourries lécheuses de babouches ne font plus et rendre ces territoires à la France. On retrouve partout le même comportement : quand il s’agit de taper sur des français ces sales connards sont très forts mais pour ce qui est de faire respecter la loi républicaine par tout ce tas de merdes de CPF là il n’y a plus personne, toujours 2 poids et 2 mesures. Si on ne fait pas le boulot ce ne sont pas ces ordures de politicards vendus qui bougeront leurs fesses!!

  4. AvatarAlma

    Sur le site d’échange de HLM de Paris , vous ne recevez que des propositions d’échange de logement social situés dans le 18e , avec des descriptions a faire croire que c’est Neuilly sur Seine.
    C est honteux de la part des pouvoirs publics….

  5. AvatarAnnie

    Tous ces beaux immeubles hausmaniens près du père la chaise DONNÉS À DES ÉTRANGERS ! Et qui trouvent ça normal, alors que les français sont obligés d’habiter en banlieue….

  6. AvatarAlexcendre62

    Cette situation n’est la cause que de la responsabilité de ceux qui ont gouverné la France depuis quarante ans et qu’ils continuent de laisser faire la dégringolade .Une seule réponse toujours la même votez patriote pour des gens dument identifiés comme tels et surtout pas pour les habituels caméléons que nous voyons déjà virer sur l’aile et qu’une fois élus tout sera oublié . A chaque fois de nombreux français se font prendre par les sourires et promesses j’espère que cela va finir rapidement vu l’état du pays car nous approchons le point de non retour après il sera impossible de sauver ce pays  » le notre  » il n’est pas inutile de le rappeler . Soyons clair libérer ce pays a partir de l’actuelle situation ce ne sera pas déjà chose facile et cela va réclamer un vrai état d’urgence en laissant temporairement certains principes au vestiaire du droit .

  7. frejusienfrejusien

    ni macron, ni stella dupont n’auront les larmes aux yeux en lisant ces témoignages, parce qu’ils s’en foutent et s’en contrefoutent,

    en ce qui concerne l’hydre islamique qu’il faudrait surveiller, on attend que macron donne le signal des réjouissances,

    hélas ! trois fois hélas ! nous ne verrons rien, absolument rien, macron soulève du vent, fait de la com, ibouscule ses députes dévoués puis retourne rapidement vers son cap , fixé dès le début de son quinquennat avec les objectifs qu’on lui a indiqués en haut lieu de commandement

  8. AvatarAlexcendre 62

    Notre président se fout de notre g…. les gens qui ont tenté d’arrêter sur un col l’ hydre islamique sont actuellement condamnés a la de la prison avec des amendes astronomiques . De même si demain je signale un type de ma rue d’allure bizarre laissant pousser sa barbe je risque d’être accusé d’islamophobie et a coup sur condamné car oui dans ce sens là la planche est bien savonnée au détriment des patriotes .

  9. Avatarbm77

    On se bouge quand??? Mais il faudrait déjà voter MLP pour cela et vous verrez ça va bouger dans le sens où tous les grands « démocrates » vont dès son élection provoquer une manif monstre , les syndicats organiser des grèves alors qu’ils se sont couchés devant les lois El Khomri, sans oublié que les associations biberonnés créeront des émeutes dans les banlieues . Ce sera l’heure de vérité , soit les Français vont se terrer, la queue entre les jambe soit ils se révoltent pour faire respecter la voix du peuple et le verdict électoral et en même temps recouvrer leur liberté trop longtemps confisquée par une gauche qui a mis le grappin dans tous les secteurs de la société alors que sur le papier , ils ne représentent plus que 15% des intentions de vote.
    Alors à ce moment il sera temps de bouger , soit on conforte les patriotes soit on accepte le joug! Ce sera un nouveau mai 68 dans le même esprit de liberté recouvrée et d’autonomie de notre pays qui pourra décider comme son peuple le voudra.

  10. AvatarAardvark

    Paris n’est pas la France, mais cela préfigure ce qui est en train d’arriver dans n’importe quel village, où l’on voit se faire imposer des « seaux de charbon », forcément musulmans, et qui ont un rapport au mieux « ambigu » avec les femmes… Cela s’appelle de la « dilution », mais quand on mélange le blanc et le jaune d’un œuf, le résultat est… jaune… Les Parisiens votent mal, et peuvent faire pire : réélire la courge Hidalgo, « Notre-Drame de Paris ». Les Français ont fait de même en élisant pour un deuxième mandat, un certain François 2; roi des menteurs, et résistant de la dernière heure, qui n’a porté le brassard FFI qu’au moment pile où la 2ème DB de Leclerc franchissait la porte d’Orléans !… On a les héros que l’on peut, et l’âme humaine n’a pas de limites à la bassesse. Grace, ou plutôt à cause des « boboïdes » friqués, de gauche pro-islam, le paysage ethnique change, et pour arrêter ça, la tâche est infinie. Commençons donc de la meilleure façon : en lisant RR et en diffusant la bonne parole. Un prosélytisme très sain, et que j’assume parfaitement… Je ne vais plus à Paris, j’ai bien trop l’impression de me trouver en voyage dans la république démocratique du TAMALOU, (capitale : Jébobolà…) et le tout sans consommer un seul litre de Kérosène ! Merci à Jules Ferry, l’auteur de cet article, éloquent et fort bien documenté. Puisse-t-il seulement éclairer les consciences afin de commencer à « foutre tout ÇA dehors » Il est plus que temps, notre civilisation est en danger de mort, pas moins…

Comments are closed.