Policière tuée à Paris : Combs-la-Ville (77), ville de résidence de la famille, est en deuil

Photo Résistance républicaine : les enfants de 5 et 8 ans sont scolarisés en maternelle et en élémentaire, à l’école du Chêne; ici la maternelle.

.

Les quatre victimes décédées sont Damien E., un major de police âgé de 50 ans, Brice L. et Anthony L, tous deux gardiens de la paix âgés de 38 ans. Ces derniers travaillaient à la DRPP.

Aurélia T. avait 39 ans, elle était gardienne de la paix affectée à la DSPAP (Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne), au Service de gestion opérationnelle (SGO) de la préfecture (source).

.

La policière tuée à la préfecture de police de Paris, Aurélia T.,  était mère de famille et habitait à Combs-la-Ville.

La ville de Combs-la-Ville est en deuil.

La policière tuée à la préfecture de police de Paris, le jeudi 3 octobre, habitait en effet depuis longtemps dans cette ville de Seine-et-Marne avec son conjoint, également membre des forces de l’ordre.

Ses enfants de 5 et 8 ans sont scolarisés en maternelle et en élémentaire, à l’école du Chêne, où l’Education nationale a aussitôt mis en place une cellule psychologique. L’inspecteur de l’Education nationale s’est d’ailleurs rendu sur place ce vendredi matin.

.

« Tout le monde est très choqué, indique le maire Guy Geoffroy, qui s’est rendu au domicile de la victime, situé dans un lotissement. C’est une famille très impliquée dans la vie associative, notamment sportive. Ce sont des gens bien. Le compagnon est accablé mais très digne, il pense désormais à l’avenir de ses enfants ».

La victime, très impliquée dans la vie associative de Combs-la-Ville, était par ailleurs élève au conservatoire de musique de Combs-la-Ville.

Source

Photos : Résistance républicaine.

Place Jean Baptiste Clément : l’école des enfants. Ici l’entrée de la maternelle.

.

Ci-dessus : la cour de la maternelle.

.

La partie primaire de l’école des enfants.

.

Sur le côté de l’école : les espaces verts utilisés pour les séances  de sport des élèves.

.

Devant l’école : Place Jean Baptiste Clément avec au loin le kiosque à musique 

Devant l’école : le kiosque à musique pour les beaux jours.

Les commerces de proximité de la famille.

L’arrêt de bus pour rejoindre la gare distante d’un kilomètre et prendre le RER D (env. 35 minutes de Paris centre).

Le conservatoire de musique.

Photos Résistance républicaine.

 88 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Depuis le temps que des lanceurs d’alertes et des visionnaires le disent, lui le hurle à la France parce que la Maison France brûle et va bientôt fumer. Il faut fermer l’institut du monde arabe et le transformer en Institut du Monde Européen. Il faut fermer tous les instituts et écoles coranique, il faut fermer les mosquées salafistes, il faut CONTROLER toutes les mosquées, il faut contrôler tous les imams. Il faut mettre en demeure tous les responsables de cette pseudo-religion, venue d’ailleurs, sur les terrorismes se réclamant de cette pseudo-religion.Et bien sûr il faut plus que fermer l’immigration nord et sub-saharienne du continent africain.

  2. Rien de neuf sous les tropiques l’islam a toujours été une secte tueuse et le restera jusqu’a la conversion de toute la terre a cette idéologie qui s’apparente de prés a l’hitlérisme d’ailleurs Hitler lui-mème trouvait du bon dans cette idéologie tous ces gens qui se sacrifiaient en tuant et qui allaient au paradis cela faisait de bons soldats !de toute manière qui se ressemble s’assemble n(est-ce pas et se copie!
    Donc rien de neuf sous les tropiques!!

  3. Tout laisse à croire que la femme du terroriste connaissait ses intentions par le sms qu’il lui avait envoyé après avoir acheté le couteau. Elle s’est contentée d’un « Seul Dieu te jugera ». Serait-elle complice ? En effet, si j’avais été avertie par quelqu’un fût-il mon conjoint ou un proche ou toute autre connaissance, j’aurais alerté urgemment les autorités mais ne me serais certainement pas contentée d’un « Amen ainsi soit-il ». Sauf si j’étais complice passive de ces actes monstrueux. C’est étonnant que personne n’a relevé ce silence plus que suspect ?

  4. Ce qu’il faudrait ce n’est pas une cagnotte ou des condoléances, mais une vraie grande manifestation spontanée des Français pour demander la démission de Castaner, Micron , l’interdiction de l’Islam, et le remigration.
    Mais ça n’arrivera jamais.
    Tout le reste n’est qu’emplâtre sur une jambe de bois.
    J’attends le moment où nos zélites goûteront directement au calvaire qu’ils font subir au peuple Français. Au train où vont les choses:( entrée comme dans un moulin à la PP avec arme létale) ça pourrait arriver plus vite que prévu. En effet, nos zélites, cons comme des balais et qui croient tout contrôler pourraient bien se rendre compte plus tôt qu’ils ne pensent que leurs  » petits protégés » n’en n’ont rien à cirer de leurs personnes . Quand nos zélites auront assez servi leurs intérêts, il y a fort à parier qu’ils se débarrasseront d’un bon paquet d’entre eux. L’entrée à l’Elysée ou à Matignon ne posera aucun problème à ces « petits protégés » puisqu’ils y sont déjà et armés.

  5. Bonsoir à tous,
    Quelle tristesse!!!
    Je suis horrifié par ce déchaînement de violence gratuite!!!
    Rip à toutes ces victimes.
    Mes pensées vont aux familles endeuillées, dédicace spéciale a tous et en particulier aux enfants…
    J’espère qu’une cagnotte sera mise en place afin d’aider toutes ces familles dans le besoin.
    Bien cordialement

  6. Ces monstrueuses ordures nous tuent nos gens de Valeurs, qui auraient pu encore avoir des enfants et ils font des orphelins !

    Comment comprendre, devant la répétition de ces drames, avec toujours le même coupable, l’ISLAM, que ce ne soit pas la FRANCE ENTIERE qui se lève pour demander leur retour dans leurs pays, pour lesquels ils ont voulu l’Indépendance !!!

    Et comment les élus acceptent-ils encore et toujours de laisser construire des mosquées ? Alors que les églises sont détruites en terre islamique, les chrétiens persécutés, tués ?

    Que faut il pour que les Français se révoltent et n’acceptent plus ?

    PS : les journaleux des merdias ne diront jamais que le motif de la discorde entre ce musulman et sa supérieure hiérarchique était qu’il refusait de serrer la main des femmes. Bande de vendus !

    • Oui, je suis pleinement en accord avec votre commentaire, comme vous, je ne comprends pas…..

    • si les salopards avaient refusé la construction des mosquées, il y aurait moins de convertis,
      si les salopards avaient renvoyé chez eux, dès le début, les imams étrangers qui viennent prêcher la haine et le djihad, il y aurait moins de convertis, moins d’assassinats

      Vous, les constructeurs de mosquées : Jupette, Wauquiez, Aubry et toutes les pourritures concernées, vous êtes responsables et coupables !!!

      et malgré tout, en l’état actuel des choses, vous ne passerez pas au Tribunal,

      à votre place, à la place des responsables de centaines d’assassinats, on mettra le journaliste, ou les journalistes qui crient au feu islamique, on les mettra à l’amende pour enrichir un peu plus le cancer islamique,
      et surtout pour cacher la vérité qui déborde de toutes parts

  7. Je viens d’apprendre que l’enquête a été confiée au parquet anti terroristes,cest quand même bizarre non, on tue des français aux couteaux c’est un déséquilibré, ont tue des flics de la même façon c’est un acte terroristes.

  8. Que c’est triste de lire cela…. Pensées pour elle, pensées pour sa famille, ses petits-enfants……

    Qu’est-ce qu’il y en a assez de voir ce genre de choses…

    • Oui moi je suis triste mais en même temps en colère, y en a marre de tous ces salopards qui détruisent des vies et des familles entières condoleances aux familles .

      • Oui je suis d’accord, plus que marre même, c’est insupportable surtout quand on voit l’inertie en face et que l’on a le « culot » mais alors « l’immense » culot, de nous taxer au moindre de mot d’islamophobie (ce qui n’existe pas, je ne le dirai jamais assez).

Les commentaires sont fermés.