Sarcelles : un enseignant du lycée de la Tourelle violemment agressé par un élève

.

Un élève de première a frappé à coups de poing, ce lundi au lycée de La Tourelle, son professeur de sport. Dio, migrant sans-papiers de 19 ans, a agressé son professeur d’EPS à Sarcelles au motif que ce dernier lui demandait d’ôter sa casquette de racaille. 8 mois de prison pour le futur Victor Hugo aux frais du contribuable 5 semaines d’arrêt de travail pour l’enseignant.

.

Le Parisien, 2 octobre 2019 : article complet.

.

La scène a été filmée par un élève :

 

Note de Christine Tasin

Les encouragements des autres font froid dans le dos. Ils disent tout de notre avenir dans cette France envahie. Et ils veulent condamner Zemmour qui décrit ces horreurs.

 213 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Putain mais il y en a marre de ces ordures!!! Et ces p.. de journalistes qui crachent sur Zemmour mais baissent leur froc devant l’islam meurtrié!!..

  2. on entend les encouragements en langue migre, avec cet horrible accent,
    sans commentaires, je commence à être vraiment blasé et écœuré

  3. En plus de toute les remarques tout à fait pertinentes faites ici, ce qui est typique de notre époque et effroyable, c’est que les témoins de la scène préfèrent sortir leur smartphone pour enregistrer la scène, plutôt que d’intervenir pour calmer les protagonistes et séparer les personnes !

    Triste monde ou la guerre est un spectacle !

  4. Tiens donc, les « enseignants » récolteraient le produit de décennies où il n’y avait que de braves petits…
    C’est dommage, mais je n’ai plus de drap pour pleurer.

  5. tant qu’on fera de ces merdes des victimes rien ne changera.
    ils ne comprennent que la force et la violence, donc c’est ce qu’il faut utiliser contre eux!

  6. En tout cas ce prof a fait preuve de sang-froid. Vu sa carrure, il aurait pu le « sécher » en 3 secondes.
    Évidemment, selon la magistratude en vigueur, c’est l’élève la victime.

    • Moi je trouve qu’il a eu trop de sang froid il fallait le sécher cette petite ordure ! C’est comme les flics qui prennent plein d’insultes et de coups pour la tranquillité et la paix sociale des autres batards qui en plus leurs tapent dessus médiatiquement à la première occasion pour faire leur idéologie tranquilou, voir le sieur Méluche ! . Je suis sûr en plus que c’est le prof qui va être recadré par sa hiérarchie qui va d’ailleurs le désavouer. Je peux presque dire mot pour mot ce qu’ils vont lui reprocher:. « Mais monsieur, comment en êtes vous arrivés à vous battre avec un élève? » Toutes les personnes de l’administration, flics, profs , médecins des urgences etc mais aussi du commerce sont un peu comme Zemmour , ils n’ont pas le droit de dire les choses qu’ils vivent au quotidien ni de se révolter de ces situations qui feraient sortir de leurs gonds plus d’un , sinon ils auront en première ligne les syndicats affiliés qui sont pout moi comme les garde chiourmes de l’idologie dans les camps de travail de l’ex URSS, puis la hiérarchie qui achève le boulot tout cela dans un scénario bien rodé depuis maintenant des decénnies et qui créent ce que nous pouvons constater dans ces vidéos.

Les commentaires sont fermés.