Allons-nous laisser les collabos lyncher Eric Zemmour sans réagir ?


Allons-nous laisser les collabos lyncher Eric Zemmour sans réagir ?

.

Ce qui se passe depuis samedi est une nouvelle démonstration de l’ampleur de la dictature politico-médiatique qui s’exerce contre tous ceux qui ont le malheur de sortir des clous du politiquement correct, notamment sur l’islam et l’invasion migratoire.

Eric Zemmour, à la convention de la droite, a osé un discours de vérité, espérant réveiller le peuple de France en lui disant, sans détour, à quoi il doit faire face.

Depuis, comme je l’avais annoncé, sous forme d’une vidéo au deuxième degré, la meute se déchaîne contre lui, et a décidé de le faire taire par tous les moyens.

Des journalistes et des groupuscules se disant représentants syndicaux ou de sociétés de journalistes appellent carrément Le Figaro à licencier son journaliste vedette.

Sos Racisme et son ineffable président Sopo – qui se distinguent en continuant de nier le racisme anti-blancs, à cause de qui tombent chaque semaine de jeunes Français, qui, quand ils ne sont pas poignardés sauvagement, sont agressés, insultés, rackettés, sans oublier les trop nombreux viols racistes subis par nos compatriotes – lancent une pétition pour empêcher CNews d’honorer le contrat signé avec Eric Zemmour, qui interviendrait 4 jours par semaine sur une chaîne dont il avait été exclu il y a quelques années.

Le Parquet a décidé d’ouvrir une enquête, pour « injures publiques et provocation à la haine », rien de moins !

Le Monde, dans un édito haineux, appelle à traiter Eric Zemmour comme « un délinquant et un pyromane ».

Quant à Plenel, il fait du Plenel, et voit dans Zemmour le retour des années 30, contre ses amis musulmans, qui ont remplacé les juifs !

Et chacun, dans le camp des islamo-collabos, de prendre sa pierre pour lapider à qui mieux mieux Eric.

Elles sont bien rares, les voix qui, comme Elisabeth Levy, défendent la liberté d’expression du journaliste du Figaro, sans cacher par ailleurs quelques divergences avec lui.

Ces voltairiens qui veulent embastiller Zemmour

Je n’ai, quant à moi, aucune divergence avec Eric Zemmour sur le discours qu’il a tenu, ce samedi, à Paris, sur l’islam et l’immigration. Cela fait des années que nous écrivons des choses semblables, avec mes amis de Riposte Laïque. A cause de ces écrits, nous avons été harcelés judiciairement, je suis fort bien placé pour le savoir, pour moi-même et pour ma compagne Christine Tasin. Ce combat nous a valu d’être diabolisés, ostracisés, et d’être jugés infréquentables par des partis politiques, des associations ou des personnalités qui n’ont pas le courage de dire ce que nous disons, et encore moins de s’afficher avec nous. Nous en avons pris acte depuis fort longtemps, même si cela nous exaspère.

J’ai reçu, ce jour, deux propositions téléphoniques d’amis sincères, qui nous demandent, à Christine Tasin et à moi, d’organiser quelque chose pour soutenir Eric. Ces amis estiment que des personnes qui ont monté l’apéro saucisson-pinard, les Assises contre l’islamisation de nos pays, une marche à Paris contre le « fascisme islamique », les Assises pour la défense de la liberté d’expression, les Assises sur le thème Quinzaine Sauvons notre pays, et quelques autres initiatives, que nous avons toujours voulu les plus unitaires possibles, ont cette compétence.

Je n’en sais rien si nous sommes les meilleurs pour organiser quelque chose. Ce que je sais, c’est que si nous prenions cette initiative, nous saurions réunir les fidèles qui, à chaque fois, font le déplacement pour répondre à notre appel. Mais cela n’élargirait pas le cercle de nos fidèles, puisque, comme Zemmour nous sommes ô combien diabolisés. Nous aurions certes sans doute nos amis fidèles, Karim Ouchikh, Richard Roudier, Carl Lang, Jean-Yves Le Gallou, TV-Libertés, et quelques autres que je ne peux pas tous citer, mais qu’on a retrouvé, par exemple aux 10 ans de RL. Sans doute un message de soutien de Robert Ménard et d’Emmanuelle. Mais  la gravité de la situation mérite une mobilisation plus large, à savoir une initiative regroupant tous  ceux qui sont encore capables de défendre la liberté d’expression dans ce pays, surtout quand elle s’attaque aux deux cancers de la société française, la submersion migratoire et l’islamisation de notre pays, ce qu’Eric a appelé, fort justement, le double peine.

Je rêve d’une initiative regroupant des personnes de premier plan, des journalistes courageux, pas vendus à la collabosphère, des philosophes, écrivains et intellectuels prêts enfin à se mouiller, des hommes politiques prêts à monter au créneau, des sites de réinformation mettant au service de la cause leur force de frappe, tout ce qui compte encore en France pour ne pas accepter la dictature des maîtres-censeurs. Elisabeth ? Michel ? Alain ? D’autres ?

Et pourquoi pas des Eric Naulleau ou des Eric Brunet, ou des Jean-Jacques Bourdin, qui se targuent, lors de leurs émissions, de défendre la liberté d’expression ? Mais là, je dois faire une planante…

Il faut autre chose qu’une pétition. Un meeting parisien, pourquoi pas, mais surtout un rassemblement devant le ministère de la Justice, sur le thème « Touche pas à mon pote Eric », aurait de l’allure. Et si cela est organisé par des personnes ayant la capacité de rassembler de manière bien plus large que nous, nous en serions vraiment ravis.

En tout cas, il faut qu’il se passe quelque chose !

Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/allons-nous-laisser-les-collabos-lyncher-eric-zemmour-sans-reagir.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


8 thoughts on “Allons-nous laisser les collabos lyncher Eric Zemmour sans réagir ?

  1. AvatarCoupendeux

    Il va obtenir l’effet inverse de celui souhaité:
    Ils vont tous aller veauter pour les apprentis dictateurs.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La stratégie destructrice de la France par Macron

    Tous les justiciables pro LREM, progressistes!!! ; ces marocains comme au Maroc on les appelle, non seulement ne sont pas inquiétés par la justice mais sont récompensés politiquement.

    Zemmour, lui on s’attend au pire ; Marine, elle c’est l’asile.

    Et Benalla ?
    ____________________________________
    Le COMBLE !

    Alexandre Benalla candidat aux élections municipales en Seine-Saint-Denis ?
    :::: http://www.fdesouche.com/1270719-alexandre-benalla-candidat-aux-elections-municipales-en-seine-saint-denis

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et la preuve de la stratégie d’invasion par l’islam ÉLABORÉE et IMPOSÉE par l’oligarchie 2014, Plenel nous balance cette horreur ; cette simple allégation qui interroge sur plussieurs points.

    La preuve que cette immigration organisée, essentiellement musulmane a été planifiée avant que Merckel, L’UE, La France ouvrent les portes de l’europe à cette invasion, ; c’est la date à laquelle le grand prêtre Plenel, dit au peuple qu’il ne doit ni s’oppose, ni résister à cette invasion musulmane. Il affirme le bienfait de la DOMINATION MUSULAMNE en France, dès 2014. Hors, Merckel/ Macron ont ouvert OFFICIELLEMENT les portes de nos pays en 2015. Au passage on relève aussi que Plenel est dans les petits papiers des gouvernements successifs. Combien de fois le site médiapart a-t-il été renfloué par ‘État ?

    – » Edwy Plenel sur RTL le 19 septembre 2014. « C’est une immense chance pour la France d’être le premier pays musulman d’Europe. » « –

  4. AvatarMichel

    Petit résumé historique à propos de la politique et des religions, pas hors sujet, semble-t-il.
    En France, quand la religion prédominait (il y a longtemps), le pouvoir était d’abord religieux et son objectif était de maintenir les populations dans l’asservissement, à l’aide de la peur et de l’ignorance, largement entretenues.
    Aujourd’hui, la religion n’a plus aucun pouvoir et la politique (et les finances) l’a remplacé complètement. Résultat : les politiciens et les financiers entretiennent la terreur en utilisant des collabos de tout poil et de toute folie, manipulés avec facilité et les terroristes de l’islam pour maintenir leur pouvoir. C’est ainsi que toute réaction saine et patriote est interdite. Cela porte un nom : dictature. Mais on sait tous que les dictatures finissent mal et qu’au final, les peuples ont toujours raison. Donc, la guerre tant souhaitée par les politiques et les financiers arrive à grands pas.

  5. Edmond RichterEdmond Richter

    HEY! SOUVENEZ-VOUS DE MÉDINE QUI VOULAIT CHANTER AU BATACLAN. ON S’Y EST OPPOSÉ ET ON A GAGNÉ!!! ALORS SOUTENONS ERIC ZEMMOUR ET GAGNONS CONTRE LES COLLABOS. COMMENT? QUE FAIRE? 1) demander cela à Eric Zemmour 2) créer un comité de soutien à Eric Zemmour 3) copier-coller le discours d’Eric Zemmour et le reproduire partout (facebook, mails, lettres aux médias etc… 4) Ecrire au parquet de Paris, à votre député 5) bref déclencher un SHITSTORM!!! (orage de merde) 6) SON DISCOURS: https://www.youtube.com/watch?v=KjEnE0QZa9k 7) la petition: https://damocles.co/zemmour-censure-liberte-expression/

  6. AvatarAdalbert le Grand

    Pour les crétins islamogauchistes comme Plenel, les pauvres musulmans sont les nouveaux juifs, les nouveaux parias, victimes du nazisme des racistes de l’extrême-droite populiste fasciste identitaire (oui, le nombre d’épithètes infamantes à la façon de l’Inquisition qu’ils ont forgées est impressionnant).

    Pour les gens lucides qui n’ont pas le cerveau emmerdé par une idéologie fantaisiste et stupide, les musulmans sont en réalité les nouveaux nazis. D’ailleurs ils persécutent les juifs de la même façon.

    Les gauchistes l’apprendront tôt ou tard.

    Cela ne les dérangera peut-être pas : la différence entre un gauchiste et un fasciste est plus fine qu’un papier à cigarettes. Le premier fascisme, historiquement, c’est le bolchévisme, ne l’oublions pas.

    Enfin, en fait le second: historiquement le vrai précurseur, le modèle, la matrice initiale du fascisme c’est l’islam.

Comments are closed.