Un ministre hongrois : au lieu d’encourager les migrations, l’ONU devrait préserver paix et sécurité

Publié le 29 septembre 2019 - par - 12 commentaires

Le ministre des affaires étrangères hongrois à l’ONU (photo 2016)

.

Le ministre hongrois des affaires étrangères : au lieu d’encourager les migrations, l’ONU devrait s’efforcer de préserver la paix et la sécurité.

.

Le site du ministère hongrois des affaires étrangères et du commerce présente le compte-rendu de l’intervention de son ministre à la tribune de l’ONU. Un discours qui change du perpétuel torrent d’eau de rose immigrationniste pourvoyeur de bonheur et de richesses les plus diverses sur la planète.

https://www.kormany.hu/en/ministry-of-foreign-affairs-and-trade/news/instead-of-encouraging-migration-the-un-should-strive-to-preserve-peace-and-security

Avec l’aide d’un traducteur web :
.

Selon le ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Péter Szijjártó, l’ONU ne devrait pas encourager les migrations, mais devrait jouer un rôle moteur dans la résolution des crises et aider la population africaine à rester sur place. En outre, l’ONU doit soutenir les personnes qui ont été forcées de quitter leur domicile afin de leur permettre d’y revenir et d’y vivre en sécurité, il doit également aider les États membres à se défendre des risques pouvant porter atteinte leur sécurité.

.

C’est ce que le ministre a traité dans son discours lors du débat général de haut niveau se tenant lors de la session en cours de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, vendredi, heure de l’Europe centrale.

.

Il a déclaré que de nouvelles vagues de migration se préparaient pour l’Europe depuis l’adoption par les Nations unies du Pacte mondial pour les migrations, l’année dernière. « Cela représente un risque supplémentaire pour la sécurité de tous les pays d’origine des migrations, de tous les pays traversés par les migrants et de ceux qu’ils tentent d’atteindre », a déclaré M. Szijjártó.

«La Hongrie fait ce que l’ONU devrait faire : protéger ses citoyens et ses frontières, qui sont aussi les frontières de l’Europe ; on ne peut entrer dans le pays que légalement », a déclaré le ministre. « Le gouvernement s’attend également à ce que les Nations Unies traitent du franchissement illégal des frontières comme un crime et s’abstiennent de présenter les organisations non gouvernementales comme des représentants légitimes de divers pays », a-t-il ajouté.

.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères a également appelé les Nations Unies à ne pas décrire la migration comme le meilleur instrument possible pour résoudre les défis de la démographie et du marché du travail. «La Hongrie, par exemple, tente de résoudre ces problèmes en soutenant les familles et en modernisant en permanence son système éducatif», a-t-il souligné.

« On s’attendrait à ce que l’ONU et les autres organisations internationales respectent les réglementations légales internationales et assistent les personnes qui se conforment à la loi, pas celles qui la violent », a-t-il déclaré. Le ministre a également souligné: «La migration n’est pas un droit humain fondamental, mais l’ONU l’encourage néanmoins. Cependant, le droit de chacun de vivre dans la paix et la sécurité sur son propre territoire est un droit humain fondamental, mais le Pacte ne le mentionne même pas et ne protège pas ces droits ».

«L’ONU aurait aimé célébrer le Pacte mondial pour la migration comme l’événement le plus important de l’année dernière, mais cette tentative a échoué», a déclaré M. Szijjártó. «La Hongrie, les États-Unis, Israël, la Pologne, la République tchèque et plus tard le Brésil ont considéré à ce jour le Pacte comme étant le plus dangereux document migratoire et ont voté contre», a-t-il déclaré.

«Depuis l’adoption de ce pacte, l’ONU a tenté à plusieurs reprises d’en renforcer le contenu de divers attributs, chapitres ou autres textes. La Hongrie rejette ces tentatives et appelle l’ONU à arrêter», a-t-il expliqué. « La Hongrie continuera à rejeter tous les documents des Nations Unies faisant référence au Pacte mondial pour les migrations », a déclaré M. Szijjártó.

.

Se référant aux événements survenus en Europe ces dernières années, le ministre a déclaré que, du fait de la politique « irresponsable et dommageable » de Bruxelles, des millions de migrants clandestins sont arrivés sur le continent et que de nombreux immigrants se sont noyés dans la mer Méditerranée. Des sociétés parallèles se sont développées dans les pays européens, «la majorité silencieuse y est contrainte de coexister avec de fortes minorités».

M. Szijjártó a également abordé la menace terroriste, notant que des personnes issues de l’immigration ont commis plus de 30 actes de terrorisme en Europe, faisant plus de 300 morts. Le ministre a déclaré que la politique bruxelloise visant à faire pression sur les États membres de l’Union européenne pour qu’ils renient leur identité nationale et leur héritage culturel, religieux et historique, en imposant la création d’un « États-Unis d’Europe » était hypocrite et fondée sur des principes idéologiques.

Il a souligné que la Hongrie rejetait tout cela. «La Hongrie veut une Europe forte composée d’Etats membres forts. Il veut préserver son identité nationale, il est fier de son statut d’État de 1019 ans et souhaite continuer à bâtir cet État autour du christianisme », a-t-il déclaré.

Selon M. Szijjártó Péter, les récents développements en Europe indiquent que les efforts visant à protéger la population doivent être intensifiés : «des ports sont en train de s’ouvrir aux migrants et le débat sur les quotas de réinstallation obligatoires est relancé».

«La situation actuelle dans les Balkans occidentaux est similaire à celle de 2015», a déclaré le ministre, expliquant que, selon lui, de nombreux pays, organisations internationales et organisations non gouvernementales encouragent toujours les immigrants à partir pour l’Europe en leur faisant croire qu’il incombe aux ONG de les emmener illégalement en Europe. «Les passeurs et les organisations criminelles en profitent. ils gagnent des millions de dollars », a-t-il déclaré.

«Les organisations terroristes, qui peuvent ainsi envoyer des activistes à divers endroits du monde infiltrés parmi les migrants, sont également gagnantes. Tous les autres sont perdants : les pays d’origine qui perdent leurs citoyens, les pays de transit par lesquels les migrants passent et se comportent de manière agressive, et les pays cibles dans lesquels se forment des sociétés parallèles. Mais les plus grands perdants sont les migrants eux-mêmes, ils confient leur vie même au hasard», a déclaré le ministre.

«Il faut apporter une assistance là où elle est nécessaire et ne pas créer de problèmes là où ils n’y en a pas», a souligné M. Szijjártó. «La Hongrie a dépensé plus de 40 millions de dollars pour aider les communautés chrétiennes du Moyen-Orient et a aidé 50 000 personnes à rester chez elles ou à y retourner dans les meilleurs délais», a déclaré M. Szijjártó. « Par ce programme, la Hongrie souhaite également attirer l’attention de la communauté internationale sur le fait que le christianisme est actuellement la religion la plus persécutée sur la planète », a-t-il ajouté.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères a également souligné le fait que cette année, la Hongrie a augmenté de 600% son financement en faveur des pays les moins avancés, pour atteindre 29 millions de dollars. « La Hongrie fournit également des bourses d’étude en Hongrie à 4873 étudiants d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud », a-t-il ajouté.

La vidéo de son intervention :

 

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Un ministre hongrois : au lieu d’encourager les migrations, l’ONU devrait préserver paix et sécurité”

  1. Avatar durandurand dit :

    Que du bon sens de la part du ministre des Affaires Etrangères hongrois, c’est ainsi que nos pourris de dirigeants devraient parler et agir et ne pas faire le contraire !

    • Avatar Michel dit :

      Certes ! Mais pour parler comme ce ministre, il faut être humain et humaniste. En France, au pouvoir, il n’y a aucun humain. Rien que des parasites répugnants que le pouvoir a rendu fous. Rien à espérer de ces détritus qui font la lie de l’humanité au même titre que les envahisseurs-tueurs au nom d’un dieu qui n’existe même pas.

  2. Avatar GAVIVA dit :

    http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/b473dce2.jpg
    Ah ben…..désolée manu, je préfère moins d’esbroufe, moins de pouffes, plus de LOGIQUE ET DE BON SENS, si ça ne s’achète pas au moins parfois on en TROUVE

  3. Avatar War gear dit :

    Le must des synthèses tout est dit rien à ajouter merci monsieur le ministre hongrois pourquoi au travers de ce texte je me sens exister et respecté

  4. Avatar War gear dit :

    Mon ancienne résidence secondaire une très belle bâtisse dans un village des hautes Pyrénées entièrement rénové par mes soins revendu à un ancien fonctionnaire de l’ONU un anglais vivant à Melbourne homosexuel comme moi il vit avec un thaïlandais il vient en France 1 mois par an le reste du temps la maison est en location sur airbnb cherchez l’erreur en 2013 si j avais su ce que cet organisme nous préparait jamais je ne lui aurais pas vendu.

  5. Avatar War gear dit :

    Avec le recul ce monsieur posede une grande maison à Melbourne devinez ce qu’ il fait en temps qu’ancien fonctionnaire de l’ONU bed and breakfast Benh oui déformation professionnelle à l’ONU on est citoyen du monde

  6. Avatar Auguste dit :

    Mr Szijjàrto oublie que tous les jours en Europe minimum une personne de souche européenne ou plus est assassiné au couteau , voiture , arme etc à cause de son origine par un allogène souvent musulman plus les centaines de personnes qui sont menacées physiquement chez elle dans leur quartier multiculturel . C’est à dire que par an minimum 365 personnes sont assassinés par des musulmans et des millions de personnes de souche vivent dans la peur . Merci Mr Szijjàrto car vous montrez ce que nos gouvernements devraient faire . .

  7. Avatar war gear dit :

    Tél JAURES ,je lance un appel solennel a l’ONU en espérant qu’ils leur reste une once d’humanité et de morale , que part leur entremise à BRUXELLES une loi sois voté et gravé dans le marbre je me marre je me marre ; que nos futurs dirigeants et maîtres ARABOMUSLUMANS respectent nos biens et propriétés . Car ils ne se gênent pour crier haut et fort qu’une de leurs premières actions sera bien de nous spolier de tout nos biens fonctionnaires de L’ONU que diables tempérer vos troupes sommes nous des sauvages mdr . Faut il rappeler que nos dirigeants actuels, sur le départ fort zélé dailleurs préparent déjà le terrain par diverses tentatives et manœuvres de spoliation ou d’expropriation de nos biens immobilier comme a BORDEAUX .

    j’espère que l’ironie sera comprise n’étant pas un âne

    Ma résidence secondaire actuelle que je rénove de ma sueur depuis plus d’un an avant le 31 décembre 2019 deviendras ma résidence principale méfiant de nature peur et paranoïa de plus en plus légitime OBLIGE

    • Avatar Fomalo dit :

      Je pense à vous, mais il est vrai que le lieu choisi pour votre future résidence principale est capital. Regardez bien le parti du maire, l’historique des maires, la nature du président de l’agglo, le plan d’urbanisation, le genre du président de région, appuyez vous sur des voisins solides, agriculteurs, médecins et artistes et artisans de qualité; prévoyez une donation-suivant votre âge- devant un notaire sûr , soyez chasseur à l’occasion, et enfin, si vous en êtes encore à moins de 65 ans, inscrivez vous dans la politique locale..Bonne chance @war gear!

  8. Avatar Ljee dit :

    Pourquoi n’a t on pas un ministre comme ce ministre hongrois ,tout ce qu’ il dit est tellement vrai .

  9. Avatar Jean-Francois Morf dit :

    Serait-il judicieux que des mahométans défendent la Chine contre des ennemis mahométans? NON.
    La Chine a des millions de soldates très motivées à tuer les barbus misogynes:
    http://en.people.cn/n/2015/0820/c98649-8939084-2.html
    Et les adorateurs d’Allah=Satan sont déjà utilisés comme réserve de pièces détachées pour réparer les soldats chinois blessés: la chine est pragmatique.

Lire Aussi