Royal, la diva de la Cop 21 : « non, un jet ça pollue pas »…


Royal, la diva de la Cop 21 : « non, un jet ça pollue pas »…

.

Un ambassadeur de l’Arctique payé 42 000 euros  qui n’a jamais mis les pieds dans une réunion des « conseils de l’Arctique »… soi-disant par souci écologique…

Un aller-retour dans la journée en jet privé pour l’inauguration d’un bateau privé… pour celle qui mit en oeuvre la COP21 et veut donc nous interdire, à nous, avion, diesel… et nous imposer vélo et transports en commun de moins en moins sûrs. 

.

Fainiasse, ambitieuse, généreuse avec les deniers publics, menteuse, profiteuse… elle a toutes les tares, la Royal.

C’est un vrai bouffon, le problème c’est que ses conneries nous coûtent cher, très cher, financièrement, idéologiquement, politiquement…

.

Les mains dans le pot à confiture, elle nie encore.

.

Il y a de quoi prendre le fou rire. Il y a de quoi avoir envie d’enfermer à vie Royal et ses pareils à Cayenne.

 

.

Non c’est pas moi, là …

Moi, aller en Islande, avec l’empreinte carbone, vous plaisantez ! 

Ah, là ? Euh ! Mais ça vous regarde pas, c’est pas l’Etat qui paie !

 

 

La donzelle se garde bien de porter plainte pour diffamation contre la journaliste, c’est plus facile de s’en tirer par une pirouette en affirmant que la journaliste et elle ne parlaient pas de la même chose…

.

Un vol aller-retour pour l’Islande qui embarrasse Ségolène Royal

VIDÉO. L’ambassadrice des négociations sur les pôles arctique et antarctique a eu du mal à expliquer ce voyage datant de l’été dernier, devant la caméra de « Quotidien » sur TMC.

Ségolène Royal est sur la sellette. Après son passage la semaine dernière dans On n’est pas couché, l’ambassadrice des négociations sur les pôles arctique et antarctique a été accusée sur Twitter par le chercheur Mikaa Meredde ne pas se rendre aux réunions du Conseil de l’Arctique. Selon une enquête de Checknews, elle ne s’est en effet jamais rendue personnellement à l’une de ces réunions. L’ancienne ministre de l’Environnement s’est défendue : interrogée par l’émissionQuotidien sur TMC à ce sujet, elle a dénoncé des « affirmations mensongères » : « Je ne me balade pas pour le plaisir, comme d’autres peut-être le font. Je fais attention aux déplacements, qu’ils soient vraiment utiles. Et je fais attention au bilan carbone », a-t-elle lancé.

Une attitude louable. Sauf que Valentine Oberti, la journaliste de l’émission présentée par Yann Barthès, a alors dégainé un voyage qui remet en cause cette attention à son bilan carbone. Le vol remonte à juillet 2018. Ségolène Royal s’était rendue à Reykjavik, en Islande, pour l’inauguration du Lapérouse, un bateau de croisière de luxe de la compagnie Ponant. Sur des photos, l’ancienne députée du Poitou apparaît à la cérémonie, au premier rang. Luc Ferry, Frédéric Mitterrand ou encore Olivier de Kersauson étaient également présents.

Lire aussi « ONPC » – Ségolène Royal : « En tant que femme, je ne veux pas m’écrouler »

« Pas aux frais de l’État »

Petit hic : selon l’invitation que s’est procurée Quotidien, le voyage a eu lieu dans la journée, avec un départ à 7 h 45 et un retour à 22 h 45 en France. Le tout en avion privé, affrété pour l’occasion par la compagnie Ponant. Interrogée à ce sujet, Ségolène Royal a d’abord fermement démenti sa présence à cet événement : « Absolument pas, je ne sais pas où vous avez vu ça. » Face aux preuves apportées, elle a alors changé de version : « Ce n’est pas aux frais de l’État, contrairement à ce que vous semblez insinuer. » Et quand la journaliste lui fait remarquer qu’un jet privé « pollue énormément », l’ambassadrice des négociations sur les pôles arctique et antarctique dément aussi cette affirmation, et fait remarquer qu’il s’agissait « d’un avion de l’entreprise », non d’un jet.

Lire aussi Écologie et municipales : Ségolène Royal s’en mêle

« Je pense que c’est un bon équilibre entre l’aide au développement économique, d’autant que les paquebots de la compagnie Ponant font très attention à leur bilan carbone, et compensent leur bilan carbone, ce qui n’est pas le cas de toutes les sociétés. (…) Ils intègrent complètement les dimensions de développement durable », assène Ségolène Royal. Une affirmation confirmée par Valentine Oberti, alors que Ponant se targued’ouvrir « la voie en matière de construction navale responsable » sur son site officiel.

Sur Twitter, Ségolène Royal a néanmoins accusé la journaliste de ne pas être « honnête » après la diffusion de ce reportage. « Après m’avoir reproché de ne pas voyager assez, Valentine insinue que je fais payer des jets privés. C’est cela que je démens fermement. On pardonne parce que c’est l’esprit Quotidien », écrit-elle, éludant la question de savoir si effectuer ce déplacement dans la journée est bien compatible avec l’attention qu’elle affirme prêter à son bilan carbone.

https://www.lepoint.fr/politique/un-vol-aller-retour-pour-l-islande-qui-embarrasse-segolene-royal-21-09-2019-2337015_20.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Royal, la diva de la Cop 21 : « non, un jet ça pollue pas »…

  1. AvatarJJB

    « Fainiasse, ambitieuse, généreuse avec les deniers publics, menteuse, profiteuse… elle a toutes les tares, la Royal. »
    Tout est dit, et ça voudrait diriger la destinée d’un pays …..!!!

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Royal, cette gourdasse nuisible, fait comme les autres ordures de politicards, elle applique la bonne vieille méthode du « faites ce que je dis mais pas ce que je fais ». Comme tous les politicards elle nous prend pour des cons et se croit au dessus de toutes les lois et de toutes les morales et le montre sans aucune gêne.

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « Fainiasse…. »

    J’ai remarqué que cela fait un bout de temps que l’on a enlevé ce mot de la langue française pourtant je trouve que dans le paysage français il est de plus en plus d’actualité.

    Mais on préfère des mots « enrobés »… pour désigner en fait la même chose : une tendance à rechercher la facilité au détriment de l’effort et du dépassement de soi qui suppose de se faire, un peu ou plus selon les situations, violence.

    C’est vrai que ce n’est pas facile ! C’est vrai que c’est plus simple de ne pas se bouger et de suivre les évènements…. « extérieurs » bien sûr en comptant sur les autres pour réfléchir.

    Ségolène Royal par exemple (mais il y en a tant à tous les niveaux de la société), se maintient dans sa petite zone de confort bien « confortable »….

    Surtout, ne pas déranger !

  4. AvatarAardvark

    Menteuse, voleuse et profiteuse, elle trouve toujours le moyen de se faire ré-embaucher, mais à quel prix ! Rien que son titre « d’ambasadeuse » des pôles fait rire, un emploi fictif de « chef des pingouins », un rêve pour une nullissime en quête de pognon vite gagné… Il n’y a qu’à voir les ardoises qu’elle a laissées partout où elle est passée, conseil général, portiques écotaxe, voiture Bluecar, route qui produit de l’électricité, elle a tout foiré, sauf les 4 gosses que « Normal 1er » lui a injectés. Entre boulets, on se comprend, surtout au niveau du tiroir-caisse rempli avec nos impôts. Et il semble que la pauvre fille pense à 2022, c’est pathétique, et ça relève de la psychiatrie… Se rend-elle compte qu’elle fait rire tout le monde, au mieux… Allez, mettez moi ça au musée de toute urgence, et sans solde !… Au pain sec les nuisibles !…

  5. Avatarpalimola

    Le parti socialiste est pulvérisé mais ce genre de blatte continue a se remplir les fouilles …comme son acolyte président de l’institut du monde arabe par exemple . Il est dit dans l’article que luc ferry était assis au premier rang ….tu m’étonnes ! toujours dans les bons coups celui qui voulait tirer a balles réelles sur les gilets jaunes ……tous et toutes de grosses saloperies qui mènent grand train sur notre dos !

Comments are closed.