Les Verts allemands ont troqué l’hypothétique cancer de la thyroïde contre le probable cancer du poumon…

Publié le 29 septembre 2019 - par - 10 commentaires

.

Je crois qu’il est important de dissocier réchauffement et pollution.

.

En ce qui concerne le réchauffement, je ne suis pas convaincu que l’activité humaine en soit complètement responsable.
Le climat de la terre a été mainte fois modifié, alors que l’espèce humaine était pratiquement inexistante.
la terre suis son cours dans la galaxie qui elle même se déplace à toute vitesse dans l’univers et le soleil lui même a des cycles.
il est fort probable que les périodes chaudes ou froides dépendent de ces facteurs.

.

En revanche,  nous sommes complètement responsables de la pollution.

En ce domaine il y a beaucoup à faire.

.
D’abord revenir sur cette folie des verts allemands qui ont obtenu la fermeture des centrales atomiques, remplacées par quarante centrales à charbon.
Ces cons ont échangé un hypothétique cancer de la thyroÏde contre un probable cancer du poumon.
Nettoyer les océans.
Mettre fin à la surpêche.
Supprimer les bouteilles en plastique remplacées par des bouteilles en verre consignées.
Diminuer le nombre de super tankers qui sillonnent les océans, en privilégiant le consommer local et en relocalisant les manufactures et par la même le travail.(100.000 navires dont certains consomment jusqu’à 10.000 tonnes de fioul pour un aller retour Europe-Asie)
Favoriser recherche et développement des énergies propres et peu consommatrices d’hydrocarbures.
Ne pas s’embarquer dans la folie du tout électrique.
Ne pas s’aventurer dans l’impasse des éoliennes et des panneaux solaires, si des fous comme les Nord Coréens ou Iraniens déclenchaient un hiver nucléaire=plus de soleil et donc plus de vent, comment survivrait l’humanité sans serres chauffées pour cultiver?
De plus un hiver volcanique ou d’impact n’est pas à exclure.
Réguler la population mondiale à trois ou quatre enfants par familles au moyens d’ allocations jusqu’à quatre enfants et de pénalités pour plus de quatre.
et que dire des trente-sept millions de vol en avion par an ? Un avion décolle chaque seconde dans le monde, sachant qu’un avion consomme en moyenne neuf cents litres de kerozène à l’heure et que les longs courriers peuvent voler huit à vingt heures?
Mettre en valeur toutes les terres cultivables en Afrique et dans certains pays privilégier les céréales plutôt que le pavot.

.

Ce ne sont que quelques pistes non exhaustives, dont beaucoup seraient génératrices de nouveaux emplois durables et valorisants.

.

Et surtout garder présent à l’esprit que derrière les pseudo technologies miracle qu’on veut nous vendre en faisant souffler un vent de panique, il y a des marchands qui ne veulent pas notre bien, mais notre travail, mal payé grâce à la surpopulation et la menace du chômage, et au delà de notre travail nous reprendre le peu qu’il nous donnent.
Ne devenons pas les esclaves soumis des banksters déguisés en pères Noël verts.

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Les Verts allemands ont troqué l’hypothétique cancer de la thyroïde contre le probable cancer du poumon…”

  1. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Oui voila une liste de mesures de bon sens et qui, si elles étaient mises en œuvre contribueraient à sensiblement améliorer les choses, mais voilà; toute mesure raisonnable et potentiellement efficace va à l’encontre des intérêts des ordures de l’espèce de Macron pour qui les seules vérités et raisons de vivre sont le fric et toujours plus de fric, donc on nous enfume avec des des GIEC et autres pantinades de ce genre pour bien nous culpabiliser et nous préparer à bien travailler docilement pour bien payer toutes les taxes « écologiques » qui serviront à soi-disant « sauver la planète »

  2. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Alors là, c’est un programme qui me convient tout à fait ! Merci pour cette réflexion.

    Il est temps de se réveiller : « Errare humanum est, perseverare diabolicum  » !

  3. Avatar claude t.a.l dit :

    Le cancer du cerveau touchait déjà très sévèrement les  » verts  » .
    Un cancer de plus ou de moins, ils s’en foutent complètement.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Claude, je t’ai envoyé un courriel, les liens que tu as mis dans ton article en attente ne sont pas bons et je ne sais pas ce qu’il faut mettre pour les remplacer

  4. Avatar exocet dit :

    J’aimerais un peu plus de détails, il ne faut pas s’emballer dans le tout électrique, et vous voulez des centrales nucléaires à la place des centrales électriques à charbon, ça c’est juste pour faire fonctionner un mixeur pour passer votre soupe ou vous avez besoin de plus de kilowatts heures pour faire fonctionner vos connecteurs électriques, parce que le gaz et le fioul cela pollue, savez vous ce que c’est qu’une centrale nucléaire, vous ne voyez que les éléments radioactifs qu’une centrale à besoin pour tourner et produire de l’électricité, mais il y a le reste, et se reste est considérable, quand un technicien rentre avec un scaphandre dans une zone radioactives, que deviennent ses outils son scaphandre, et les éléments défectueux qu’il a changés sur cette centrale, et bien ils finissent dans un conteneur ou un baril entourer d’une couche de plomb et de béton, avant ils s’en débarrassaient en les jetant en pleine mer, aujourd’hui ont les stocks dans des immenses hangars que personne ne veut, l’ouvrier de maintenance peut être un simple technicien de surface, un peintre, un carreleur, tuyauteur, électricien, ou autre, imaginez vous le nombre effrayant de déchets, et d’outillages tout neufs que l’ont ne peut pas décontaminer et qui vont se retrouver dans un conteneur plombé et rempli de béton stockés pendant plusieurs siècles dans des hangars, et le technicien vous y pensez, lui qui passe quelque minute dans une zone radioactive et qui a chaque intervention prendra sa petite dose de radioactivité soit disant inoffensive dans le corps, peut être avec un peu de chance il vivra vieux, ou il crèvera d’un méchant cancer avant l’âge de 50 ans si ce n’est pas avant, quand aux zones de stockage prévoyez de la place car si ont ne trouvent pas mieux que le nucléaire il faudra prévoir grand pour plusieurs siècles.

  5. la moutarde me monte au nez la moutarde me monte au nez dit :

    @ Exocet,
    Bonjour Exocet,
    Votre pseudo fait il référence au poisson volant ou bien au missile français anti-navire du même nom?

    Sur le fonds, concernant le problème de la production d’énergie dont l’humanité ne peut se passer et qui ira grandissant de façon exponentielle, et en particulier sur le problème du nucléaire et des risques qu’il peut engendrer, je ne me permettrais pas de vous dire que vous avez tort.

    Cependant, j’ai l’impression que vous confondez le personnel d’entretien des centrales nucléaires avec les « Liquidateurs » de Tchernobil.

    Concernant Tchernobil, je peux en parler d’expérience, pour m’être promené en forêt,dans les alpes maritimes, en action de tir à l’arc de chasse, durant tout ce fameux w.e. de 1986, où le nuage s’était arrêté à Monaco.
    Bilan thyroïdectomie en 1993.

    Pour revenir à notre sujet, je suis convaincu, comme vous, que le nucléaire comporte des risques.
    Mais pour l’instant c’est le moyen le plus économique et le plus performant que nous ayons pour répondre à nos besoins considérables d’énergie.

    C’est sans doute un mal, mais un mal nécessaire.

    Le nucléaire français est très sûr.
    Il n’y a eu que deux incidents notables, en zones chaudes, là ou il faut mettre les scaphandres dont vous parlez.
    Saint laurent des eaux, 17/10/1969. 7 personnes traitées à l’infirmerie de la centrale pour contamination aux mains.
    13/03/1980. 71 personnes traitées à l’infirmerie.

    Les interventions en zones chaudes, dans la cuve de confinement, sont très rares et elles seront de plus en plus confiées à des robots.

    Enfin, en ce qui concerne les déchets, là aussi vous avez raison, c’est un problème qu’on ne peut nier.
    Mais que faire?
    C’est de même nature que le problème de la pollution aux hydrocarbures, bien réel, et ressenti, celui-là, quotidiennement par tous, notamment nos enfants victimes de maladies respiratoires.
    Que devons nous faire?
    Stopper toute circulation automobiles, avions et bateaux?

    A mon humble avis, il conviendrait de poursuivre les recherches et le développement concernant l’ EPR de troisième génération.
    Car ce réacteur a le mérite de se nourrir de MOX( combustibles usés et retraités et surplus militaires consécutifs au désarmement nucléaire)
    De plus la fabrication du MOX a pour avantages de réduire par 10 la toxicité résiduelle à long terme et par 5 le volume du stockage.

    Nous avons en France 58 centrales réparties sur 19 sites, dont six en cours de démantèlement.
    Il y en a 457 dans le monde.
    si nous arrêtons les nôtres, est ce que les américains, les russes et les chinois en feront autant?
    Ou bien aggraverons nous encore notre déficit commercial et la perte de notre compétitivité?

    Suivant que l’on compare les productions ou les puissances disponibles les experts nous disent qu’il faut 900 éoliennes pour certains, et 7000 pour d’autres pour remplacer Fessenheim.

    En retenant une moyenne de 4000, cela nous donne 232000 éoliennes pour remplacer le parc nucléaire français, les jours ou il y a du vent.
    Aujourd’hui, mais combien en faudra t il lorsque tous les véhicules seront électriques?
    Et que fera t on des déchets des milliards de batteries dans le monde?

    Le socle d’une éolienne de taille moyenne est composé de 400 à 450 mètres cubes de béton soit 1000 à 1125 tonnes de bétons et 40 à 50 tonnes de ferrailles.
    Qu’en ferons nous le jour ou une autre technologie les aura rendues obsolètes?

    Bien sûr on peut comprendre que tous les cimentiers, les acieristes et autres intervenants à la fabrication de ces engins se frottent les mains.
    C’est le nouveau marché international du siècle et tans pis s’il faut raser quelques montagnes pour se procurer les graviers et sables nécessaires.

    Tant pis si les riverains souffrent des infrasons.
    Et avec plus de 200.000 de ces moulins à vent, çà va en faire des riverains, d’autant que l’infrason est omnidirectionnel et que rien ne l’arrête, sinon le vide sidéral et qu’il peut se propager sur des centaines voire des milliers de kilomètres.

    Un autre sujet d’étonnement: beaucoup pestent contre le nucléaire civil, sans doute avec raison, depuis Tchernobil et Fukushima, mais que dit on des 16000 ogives nucléaires militaires(avouées) à travers le monde?

    On peut rêver d’un monde où les fous furieux ne détiendraient pas l’arme atomique, où une partie des missiles seraient conservé en prévision de pulvériser dans l’espace un astéroïde dont la course pourrait menacer la terre,
    où le nucléaire civil serait hyper domestiqué et sécurisé, voire remplacé par de nouvelles technologies plus sures,plus économique et d’un meilleur rendement.
    Mais pour l’instant, nous ne pouvons que faire avec ce que nous avons.
    En espérant que nos chercheurs trouveront mieux, sachant que nous ne connaissons pas aujourd’hui le quart des nouvelles technologies qui apparaîtront dans cinq ans.

    Et bien entendu, je suis d’accord avec vous sur le fait que dans l’immédiat, il convient de tout mettre en oeuvre pour améliorer le niveau de sécurité dans les centrales, en évitant l’installation des routines, en privilégiant l’excès de précautions plutôt que les économies, en augmentant les contrôles et en diminuant leurs espacements dans le temps, tout en ayant une gestion drastique des déchets que nous pourrons à nouveau valoriser dans les EPR.

  6. Avatar exocet dit :

    mon pseudo fait référence au missile pas aux poissons qui se pêchent au fusil de chasse, dans les années 80 j’ai eu l’occasion de faire du DATR mais la boîte auquel je travaillé à cette époque n’a pas réussi à avoir le chantier, par la suite sur divers chantier j’ai travaillé avec des personnes qui eux en ont fait et qui m’ont expliqué comment cela se passait en zone, j’ai donc dans mon commentaire fait un résumé de ce qu’ils m’ont raconté, maintenant sachez que je suis entièrement contre les éoliennes qui défigurent les paysages de notre beau pays, il y en a pas mal par chez moi, je me demande à quoi elles servent car la plupart ne tournent pas, en ce moment avec les intempéries sur la côte il en a pas une seule qui tourne.

  7. la moutarde me monte au nez la moutarde me monte au nez dit :

    Nous sommes donc d’accord pour nous retrouver sur l’idée que l’énergie éolienne est, en tout cas en l’état actuel, une vaste fumisterie ruineuse et que nous sommes bien obligés de courir le risque du nucléaire civil, en s’en remettant au sérieux et à la conscience professionnelle de nos ingénieurs d’EDF,
    dont nous savons par ailleurs qu’il leur arrive de devoir se battre avec leur direction qui aimerait faire des économies sur la sécurité et le stockage préventif de pièces de rechange.
    Amitiés républicaines et résistantes.

  8. Avatar PJP dit :

    – Usine LUBRIZOL En France record de polution chimique a Rouen/ sévézo et + de 120 communes touchées aux concéquences avenir de notre santé . Sauve qui peut !…Défaillances a tous les étages .

  9. Avatar exocet dit :

    il paraît que la cause de l’incendie de l’ usine de Rouen serait venue de l’extérieur de l’usine, des preuves auraient été retrouvé sur des vidéos de surveillance, , le directeur a porté plainte contre X pour destruction involontaire pas feu ou par explosion, (il n’a pas voulu dire attentat pour éviter les ennuis) si c’est vraiment un attentat pourquoi n’y a t’il pas eu de revendication, encore une histoire pu comme celle de notre dame de Paris.

Lire Aussi