Greta et les eco-délégués annoncent l’arrivée de « Sa Majesté des mouches » en Occident


Greta et les eco-délégués annoncent l’arrivée de « Sa Majesté des mouches » en Occident

The Adult in the Room, Donald Trump”, Ben Garrison Cartoon

This cartoon speaks for itself. Trump is surrounded by spoiled brats who are used to getting their own way. Trump is thwarting that, so he gets called all sorts of unsavory names. He’ll let the PC establishment crowd cry themselves out. The tots in the room need some tough love.

Traduction google

L’adulte dans la chambre : 

Cette caricature parle d’elle-même. Trump est entouré de gamins gâtés qui sont habitués à se frayer un chemin. Trump contrecarre cela, alors il est appelé de toutes sortes de noms peu recommandables. Il laissera les gosses pleurer jusqu’à ce qu’ils arrêtent. Les enfants dans la salle ont besoin qu’on soit stricts avec eux.

 

J’ai fait un cauchemar.
.
.
Greta, c’est Jack, dans Sa Majesté des Mouches. Et la société demandée par ces gamins-crétins, avec l’aide des salopards d’adultes qui les manipulent, c’est le monde livré à des enfants qui suivent l’état de nature, la loi de la jungle et à qui des pervers mondialistes sont en train de donner le pouvoir.
.

Sa Majesté des Mouches a été écrit par l’Anglais William Golding en 1954,

C’est un livre de science-fiction  qui, comme Le Meilleur des mondes ou Fahrenheit 451, a tendance à rattraper la réalité. Ecrit par l’Anglais William Golding en 1954,
.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Greta et les eco-délégués annoncent l’arrivée de « Sa Majesté des mouches » en Occident

  1. AvatarPhil

    Mauvaise traduction. ‘cry themselves out’ veut dire ‘laisser l’enfant pleurer jusqu’à ce qu’il s’arrête de son propre accord’. ‘Tough love’ c’est être stricte pour leurs propre bien et survie.

    1. AvatarKarl der Hammer

      petit ajout:
      « used to getting their own way » = habitués à ce que les laisse faire ce qu’ils veulent, (au lieu de « habitués à se frayer un chemin »)
      « PC establishment crowd » est traduit par « gosses », en fait, « PC » = politiquement correct, « establishment » = élite et « crowd » = (ici) groupe, bande – donc on peut laisser l’interprétation « gosses », bien que l’expression fasse plutôt référence aux « bien-pensants » d’une manière générale. »

  2. Avatarberger

    Lundi 23 septembre sur France4 un docu sur la jeunesse hitrlérienne… Sidérant comme on rejoue le scénario avec la jeunesse actuelle qui explique aux adultes comment vivre, des députés qui applaudissent comme à l’Onul quand on leur annonce des horreurs, les enfants qui sont l’avenir du monde et surveillent les adultes,….à donner froid dans le dos comme nous y sommes maintenant avec des avancées vers le totalitarisme qui ne font plus de doutes, c’est joué par les médias, les parlements, les dictateurs officiels ou cachés, les peoples, les « scientifiques », le pape, les juges, les assocs, beaucoup de monde pour surveiller et orienter ! Toute la même situation que pendant « les années sombres » comme ils disent mais font la même chose.

  3. Jean-Pierre CoqJean-Pierre Coq

    Avez-vous vu le film « les révoltés de l’an 2000 » ?
    C’est sorti dans les années 70.

    Un couple de touristes échouent dans une île grecque apparemment charmante. Mais horreur…les enfants y font la loi…et ça ne finira pas bien.

  4. Avatarclaude t.a.l

     » la ville dont le prince est un enfant  »

    C’est une pièce de Montherlant, je crois .

    Nous y sommes : macron, greta !

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Les jeunes ne sont devenus des enfants-rois que parce que leurs parents, génération 68, ont reculé devant l’Education, étant eux-mêmes des enfants gâtés-pourris.

    L’égoïsme que vous ciblez est-il un phénomène récent ? Personnellement, je n’ai aucun culte pour le « jeunisme » mais je suis bien capable de constater que la génération à laquelle j’appartiens a vécu comme si elle avait à sa disposition non pas une planète – mais cinq ou six, sans jamais se soucier de la conséquence de ses choix… Et le bilan est vraiment terrible.

    Ne me dîtes pas que vous approuvez la culture intensive ?

    C’est bien sur le site de RR que j’ai vu mette les fermes-usines en accusation : vaches, veaux, cochons, poules, qui sont élevés sans jamais connaître l’extérieur, un brin d’herbe et qui, après une vie de calvaire vont directement à l’abattoir !

    Et bien, je ne respecte pas cette cohorte de contemporains qui se sont fait complices de ce mode d’élevage et tant mieux si nos jeunes s’en offusquent et le refusent !

    Et c’est idem pour le consumérisme à outrance, etc… Le gaspillage alimentaire et j’en passe !

    Il suffit d’avoir un peu de conscience pour rejeter ces crimes contre la Nature, nul besoin d’être manipulé(es)… Si certains et certaines le sont, le problème de l’Ecologie, de la surexploitation de nos ressources demeure, lui.

    Rien à voir avec Soros et cie.

  6. JackJack

    Ouf… J’ai eu peur, mais quand j’ai vu qui est ce Jack : « Jack est un garçon mince et anguleux, assez laid, autoritaire, dominateur et agressif », j’ai comjpris qu’il ne s’agissait pas de moi… Je ne suis pas (plus) mince ni anguleux, je ne suis pas encore trop laid, je ne suis ni autoritaire ni dominateur ni agressif… Vous m’avez donné un coup au coeur Christine. Toute plaisanterie mise à part, où la connerie va-t-elle s’arrêter ?

Comments are closed.