Greta c’est du vent, Marion du mistral gagnant


Greta c’est du vent, Marion du mistral gagnant

Courage-courage la droite française ! Elle sortira de l’impasse, MaréChat !

 

Après le mets peu ragoûtant offert à Biarritz, voilà enfin des images réjouissantes : le regard plein d’intelligence de Marion Maréchal. Même si « c’est fermé pour elle en 2022 » pour cause de tante Marine et de tentacule Macron, on attendra le temps qu’il faudra. Tout vient à point à qui sait à tante.

 

À Trappes tout déraille

Lors des débats LCI du 29 août, la méthodologie de Marion fut qualifiée d’attrape-tout. Wikipédiatre décrit également le RN comme un parti attrape-tout.

Mais dites-moi, quel parti n’essaie pas de racoler chez ses concurrents ? EELV pique à tout vent du socialo et du macronien dégrisé et grétisé, LaREM sort son éventail à qui mieux mieux et, comme les immenses rabatteurs d’une moissonneuse-batteuse, tente d’aspirer ce que les autres ont semé. Reste à espérer que le RN saura ratisser large mais cette fois au rouleau-compresseur Poclain (made in France)

Tous les partis peuvent être étiquetés attrape-tout. Encore une évidence vieille comme la nuit des temps habillée du néologisme anglais catch-all-party. En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées de mots. On peut même qualifier LaREM de parti attrape-fous.

Démagogie

Sur LCI, on apprend que Marion ferait dans la démagogie comme sa tante. Mais que fit Macron en 2017 ? Chacun trouva en son discours quelque chose de plaisant et d’auto-valorisant, ce qui lui permit d’affronter Marine au second tour sans penser le moins du monde à aborder les débats d’idées.

Macron a été plus loin, il fait également dans la démagogie visuelle. En Belgique, sa popularité reste confortable. Surtout auprès des femmes, c’est vous dire. Après son élection, combien de fois n’ai-je entendu des Bruxelloises « Il est séduisant, il parle bien ». L’affaire est dans le sac pour qui n’a pas fait la fac.

LCI : Le Conseil Intelligent

 

Installez donc un filtre sélectif « Geoffroy Lejeune » car on ne sait jamais quels intervenants apparaissent au Grand dossier ou au Grand soir. Geoffroy Lejeune s’impose comme l’analyste à écouter. Il ne cède en rien aux caprices humanistes attrape-nigauds de son temps et véhicule fondements identitaires et traditions françaises avec une exceptionnelle aisance. Excellentissime ce Geoffroy, nous n’avons hélas pas son équivalent au Belgistan.

Valeurs actuelles devrait d’ailleurs être une lecture obligatoire de ces grands enfants benêts que sont les parlementaires wallons. Leurs confrères néerlandophones sont bien moins naïfs au sujet du statut actuel de Bruxelistan et du Flandristan, d’où cette Flandre sensiblement droitisante.

Séduction

 

Marion Maréchal : condition nécessaire mais pas suffisante

Angela Merkel : condition pas nécessaire car insatisfaisante

Opération Séduction made in Poland

Née en 1975, Barbara Nowacka a tenté le Grand Sauvetage de la gauche polonaise après son grand naufrage. L’idée ? Une grande coalition socialo-écolo-socialistique doublée d’une jolie frimousse mature. Mais rien n’y fit : aucun député élu aux parlementaires 2015 ! La messe est dite et la belle dame lutte aujourd’hui pour le maintien du droit à l’avortement puisque son interdiction totale est dans l’air du projet de loi. Welcome to Paris, elle a reçu en 2017 le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes.

Il faut s’imaginer une Pologne où libéraux-conservateurs et nationalistes conservateurs s’accaparent plus de 80% des voix au coude à coude, le solde étant même occupé partiellement par deux partis… d’extrême droite ! Du bipartisme droitier dans toute sa splendeur.

C’est un peu comme si Les Républicains et le Rassemblement National se raflaient plus de 4/5 de l’électorat dès le premier tour, les Macron, Jadot et Mélenchon se contentant de meubler la boutique télévisuelle. Et pour ce qui est des curiosités comme Schiappa et Ndiaye, leurs belles comptines finiraient en cantine parlementaire en recherche perpétuelle de personnel HORECA. Autres temps, autres mœurs.

 

Barbara Nowacka véhicule son pétard mouillé le socialisme

La séduction, ça ne suffit pas toujours face à la déduction

 

Son projet avorté

Zjednoczona Lewica : Gauche Unie

INRI (Intelligence Ne Règne Ici)

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


2 thoughts on “Greta c’est du vent, Marion du mistral gagnant

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « Mais dites-moi, quel parti n’essaie pas de racoler chez ses concurrents ? » Eux autres ont le droit, pas le RN ou apparentés. Ça s’appelle la démocrassie selon les censeurs de la pensée unique.
    Marion ferait de la démagogie ? Personnellement, je dirais de la pédagogie ; elle apprend à questionner, à réfléchir et à prendre des décisions qui s’imposent. En conscience.

  2. SarisseSarisse

    L’iSSEP est une option prise sur l’avenir.
    L’initiative de créer un institut est une très bonne chose.
    Il manque aussi aux patriotes l’équivalent 100% francophone d’un Think Tank de niveau universitaire comme Prager U, qui bataille avec Youtube mais parvient à faire passer son message dans des vidéos de bonne facture.

Comments are closed.