Cher Richard Mil, n’oubliez pas que le gouvernement polonais actuel est patriote et anti-islam !


Cher Richard Mil, n’oubliez pas que le gouvernement polonais actuel est patriote et anti-islam !

.

Réponse à Richard Mil pour son article :

http://resistancerepublicaine.com/2019/08/30/le-parti-au-gouvernement-en-pologne-exige-encore-des-reparations-de-guerre-de-lallemagne/

.

Cher Richard Mil, si l’on peut critiquer le conservatisme sociétal de l’actuel gouvernement polonais et son nationalisme ombrageux mais héritage d’un passé douloureux il faut lui reconnaître la volonté ferme de s’opposer à la montée en puissance du fondamentalisme islamiste et d’une immigration clandestine en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique, immigration qui ne présente pas de signe tangible d’une volonté forte de s’intégrer aux valeurs européennes. En outre beaucoup de ces migrants proviennent de pays colonisés par le passé par des nations européennes et qui en gardent un ressentiment certain doublé d’une volonté de revanche qui concerne indistinctement l’ensemble des nations européennes y compris celles qui n’ont jamais eu de colonies.

.
Vous espérez le retour lors des prochaines élections eo Pologne du parti europhile et libéral conservateur de la Plate-forme civique et de son dirigeant, Donald Tusk l’actuel Président du Conseil européen.

.
Vous créditez l’ensemble de la classe politique polonaise d’une méfiance vis à vis de l’islam et de la vision de la société que cette religion exporte.
Or vous n’ignorez pas que Donald Tusk est très proche de Madame Merkel et rien ne dit si son parti revenait au pouvoir qu’il ne cèderait pas aux pressions conjointes de la Commission européenne et de Berlin pour accueillir en Pologne des quotas d’immigrants clandestins qui est quand même un vecteur d’islamisation des sociétés européennes.

.
Par ailleurs citez moi des déclarations de Donald Tusk ou d’autres membres de son parti la Plateforme civique mettant en garde les peuples européens sur les dangers de l’islamisme et d’une immigration non régulée t porteuse de tensions.
S’il est probable que lors de la prochaine campagne législative polonaise l’opposition libérale ne défendra pas un discours pro immigration pour ne pas se mettre à dos l’électorat polonais rien ne certifie que cette opposition si elle revient au pouvoir défendra avec la même énergie que l’actuel gouvernement polonais que vous critiquez le refus de toute contrainte migratoire et d’accommodements déraisonnables avec le fondamentalisme islamiste.

.
Concernant le passé de la Pologne,  s’il est vrai que la partie de ce pays annexée par la Prusse était économiquement plus en avance que la partie occupée par la Russie, il faut voir que la Prusse privilégiait les minorités allemandes au détriment des Polonais et que l’action que menait l’Allemagne était plus pernicieuse à long terme car elle visait à effacer la culture polonaise et la religion catholique qui est lié à l’identité polonaise.
N’oublions pas non plus la brutalité de l’armée allemande pendant la seconde guerre mondiale et le fait que de nombreux civils polonais ont été tués pendant cette occupation et que l’ensemble de la population polonaise a été traitée très durement par les autorités allemandes.

.
Concernant l’antisémitisme en Pologne, il existe mais pas seulement dans ce pays et il ne faut pas oublier que les propos tenus par certaines associations américaines représentatives des survivants de l’holocauste n’ont pas contribué à l’amélioration des relations entre les Polonais et la communauté juive mondiale. Quand ces associations ont évoqué des camps d’extermination polonais cela a choqué plus d’une personne. Dis comme ça cela a l’air de sous -entendre que le peuple polonais serait à l’origine des camps d’exterminations alors que ceux-ci ont été voulus par les nazis uniquement. Par ailleurs s’il y a eu malheureusement il est vrai des actes antisémites au sein de la population polonaise et notamment dans la partie annexée par les soviétiques en 40, on ne saurait mettre en parallèle ces quelques crimes antisémites avec l’entreprise d’extermination nazie qui s’est fait sans grande opposition d’ailleurs de la population allemande.

Alors certes, comme je l’indiquais, il y a eu dans l’Est de la Pologne des violences voire des crimes à l’égard de la minorité polonaise – qu’on ne saurait excuser en aucune façon – il faut quand même indiquer que ces minorités juives s’étaient solidarisées avec les troupes soviétique annexant dans le cadre du Pacte germano-soviétique quand celles-ci avaient franchi la frontière, soit par solidarité idéologique, il y avait de nombreux communistes parmi la population juive de Pologne, soit en réaction à l’antisémitisme d’une partie de la population polonais.

Mais il est évident qu’en accueillant favorablement l’Armée rouge, le reste de la population polonaise non juive qui avait été sous la domination des Tsars de Russie pendant plus d’un siècle avait très mal pris ces démonstrations de sympathie réservées aux troupes soviétiques. Enfin il ne faut pas oublier qu’au sein de la résistance polonaise certains Polonais « catholiques » ont apporté leur soutien aux juifs polonais persécutés. C’est même des résistants polonais qui ont les premier appelé l’attention des forces alliés sur l’existence des camps de la mort.

.
Pour le reste je suis d’accord avec vous que les demandes d’indemnisations faisant suite aux guerres passées ne sauraient perdurer indéfiniment. Mais cela vaut aussi pour ces associations américaines qui réclament au nom de survivants de l’holocauste ayant émigré après guerre aux USA des sommes considérables à des pays comme la Pologne qui reste malgré la croissance économique actuelle, un pays relativement pauvre.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “Cher Richard Mil, n’oubliez pas que le gouvernement polonais actuel est patriote et anti-islam !

  1. AvatarPeter Wardein

    Il faut dire les choses telles qu’elle sont: les nazis ont exterminé pour des motifs raciaux une partie non négligeable de la population polonaise.

  2. Avatarberger

    J’ai réagi à l’autre article, mais je suis d’accord ici. Il suffit de se promener dans les villes de Pologne pour voir de suite la différence avec les villes d’Allemagne. En Pologne, une population jeune et belle, en Allemagne des gens agés, voutés, bigarrés, tristes on se croirait en 1920….Au contraire de la Pologne, pour trouver une jolie fille vous pouvez marcher des km !

Comments are closed.